Après 2017


« En 2022, nous aurons Marine Le Pen. Le FN progresse d’élections en élections, comme le PS des années 70. Une décennie pour craquer la Vème République et accéder au pouvoir.  Pour 2017, Marine LP se heurtera au front du refus. La France a dégagé Sarko, imaginez donc avec la blonde présidente du rassemblement national. Mais pour 2022, c’est une autre affaire.  Elle aura ses cohortes d’élus locaux . « 

Préparer ce combat-là commence aujourd’hui. Et donc la question qui suit est assez évidente: qui président préparera le meilleur rempart pour ce combat d’après ? Un quinquennat faussement socialiste, franchement libéral et qui réhabilite les pires symboles de l’extrême droite comme la déchéance de nationalité ?

Je fais le pari, forcément risqué, qu’il faut redonner de l’espoir, de la vision, et que cela ne peut s’appuyer sur la poursuite d’une trahison néo-libérale qui n’a rien produit, qui fait monter le FN, élection après élection, et qui, comble du malheur, s’accompagne de surcroit d’une confusion des valeurs avec la déchéance de nationalité, la loi sur le renseignement et autres désespérances.

La gauche a perdu en 2017.

Il lui reste 5 ans pour réussir.

A tous mes amis socialistes, à toutes celles et tous ceux qui ont, comme moi à ma modeste échelle, travaillé à la victoire de Hollande en 2012, j’aimerai dire qu’ils doivent se projeter plus loin.

Oubliez les trolls, les haines et les rivalités. Prenez les points d’accords où vous les trouvez. De toutes façons, François Hollande a oublié avec qui il a été élu. De toutes façons, il ne sera politiquement pas là en 2022. Et de toutes façons, il faut être nombreux et pluriels pour construire la suite.

 

128 réflexions sur “ Après 2017 ”

  1. ça fait bcp d’absents.. tel un monde qui a vécut, salut (au suivant) alors une gauche, à l’évidence dans la barque, pas mieux les R conservateurs, enfin ils regardent passer le boulet (aussi appelé le peuple) dans leurs petits souliers..
    aah le monde, façon marche ou crève,
    disons évolue, comme tjs ! et ça passe.. en force si il faut, la preuve on est tjs là,
    la Révo machin ? pas du tout, j’y crois pas un instant ! (faut avoir les crocs, faim, ce n’est pas le cas)
    plutôt ‘nos’ 7 millions (comme dit lancien) passeront à 25 c’est ça.. oui je pense à Trump, pas encore élu, mais.. tellement un tsunami si les américains, -spécifiquement, seraient ainsi divisés.. un très mauvais plan ! (pas moi qui dit)

    Marine la tartine, partage la même devise « (tous des menteurs) avec moi retrouvons le monde d’avant » vu comme ça on est b.., oups on ne va pas loin; le même rassemblement de déçus, lassé de ne pas compter; nostalgique, avant c’était sans courant d’air, étanche (les femmes à la cuisine; no halal)
    et tartine, son passage à vide est média (de la pluie et du beau temps) ou se prend-elle une goutte, à force de passer entre..
    ni les mêmes milliards, bref,
    en 22 vous dites Juan, en 17 on s’accroche au fauteuil ? (Us attribué en nov 16, installé en janv 17 ..tintintin.. roulement de tambour) donc le baromètre ‘grogne’ incite, puisque l’alternative blanche, blanche alternative..

    le mondial, le capital, les gd groupes (des caddies et des bouchons; les deux pieds dedans) et un certain confort ? c’est un point de vue.. avec de l’avance, du pognon, ne se laissera pas faire (moulti complicités, intérêts)
    Aussi, est-il irréversible ..or not,
    Dans ce schisme (deux mondes; deux bêtes, ..une libérale) et répondre au sujet: ne faut-il pas donner du grain à moudre, du compromis si ‘tu’ veux garder le manche.. c’est bien le but; l’engin, les moteurs sont au début du §, ..manche bien glissant (G & D) Et, même si l’on sait ce que l’on veut (?) ne pas être lunatique (j’ai dit paradoxe ?)

    suis-je réac ?! (rien dit au billet El Khomri, pas me faire gronder !) égoïste, je préfèrerai fataliste.. avec qql optimisme, par ex. la tranche de cake n’a pas de n° 2 (l’image idoine: avec des roubignoles) mais personne n’a jamais dit qu’elle était brillante..
    sinon, alors retomber dans les inévitables (pénibles) ambiguïtés (quel moral !) idéologique, stratégique, et qql spéculative.. le profit tient tellement la corde, ni les 2 teignes narcissiques (un Us et l’autre blonde) l’éviteront, au contraire !

    (rab) le Fn en 22 (merde j’serais p’têt vivant) traduction: un français sur deux, au moins !
    pire.. comme dans les films, épi y a un virus qui gagne en terrain et Paf! frappe les gens, au pif..
    je comprends mieux le-sens du réfugié (va tendance)

    les Usa ont-ils tjs un ‘coup d’avance’.. alors aussi Bernie ! (J Luc M) joli passage, ..encourageant, motivant,
    genre des méninges et du consistant, car indépendance et puissance.. mangées aux mites,

  2. Pour que le FN ne soit plus en « progression » dans les esprits, il faudrait déjà que les merdias aux ordres cessent d’en faire la propagande et dézinguant à chaque fois la gauche réelle (donc non libérale) et que les partis attitrés au balancier qui fait leur bonheur depuis trente ans (grâce à l’épouvantail FN), ne puissent plus de s’en servir.

    L’affaire est compliquée, mais je pense que JLM est en train de réussir à desserrer progressivement cet étau absurde qui a mené le pays dans le cirque que l’on vit actuellement, nous amenant à constater ( c’est très récent car il s’agit d’une majorité des électeurs de gauche) que le PS fait bel et bien la politique rejetée en 2012) et qu’il faille absolument une vraie gauche combative pour redonner au pays ses lettres de noblesses, en ce qui concerne la qualité de ses services publics.

    Il nous reste 14 mois pour renverser complètement la tendance et (pour ce qui nous concerne en vue du programme : « l’humain d’abord » jlm 2017) nous y travaillons d’arrache pied. Vive la 6e république et vive la Sociale.

  3. Cette hypothèse la, je l’avais faite des les primaires 2011 et au sortir des élections, parlant d’une déception qui serait pire qu’une défaite….
    Le plus terrible dans tout ça est que ça ne donne aucune place à autre chose qu’un bipartisme, aujourd’hui. D’ailleurs les élections us sont intéressantes dans les alliances des primaires républicaines. A vouloir chasser Trump, ils risquent de perdre ou d’avoir pire (cruz)

  4. allons Monsieur JUAN, je vais vous remonter la patate tout de suite.

    souvenons nous, chaque jour qui passe, tout ce qui pense nous rappelle que la France ne peut rien faire seule en ce monde de « grand village planétaire ». Alors pourquoi raisonner national pour un vote à la présidentielle franco-française…

    restons calme et buvons frais en rappelant quelques bricoles de rien du tout à propos de la France :

    – elle a été mise sur le trottoir de l’UE et de la teutonie réunies depuis un bon moment déjà (avec le franc fort qui l’a mise à genou un temps, eh oui le temps passe),

    -elle a été invitée à la partouze de l’OTAN alors qu’elle ne demandait rien

    – elle a été offerte, organe par organe à la finance, aux groupes internationaux qui se sont payés sur la bête, qu’elle a été démantelée atelier par atelier grâce à la grande farce de la monnaie unique..

    – elle s’est faite brader sur la place publique de ses biens longuement accumulés par l’impôt de générations de français…ou pas d’ailleurs (mon pèpère à moi à raqué ses impôts pour acheter des infrastructures sans être français)…

    que je veux je dire ? on s’en fout de qui sera à l’elysée en 2017, il va y avoir trump aux usa, juncker, draghi, merckel/schaubel et leur orchestre à l’UE, le FMI, la troïka, les marchés…..

    mais attention, bonne nouvelle quand même ; d’ores et déjà, la France pourrait s’endetter à nouveau et faire la chouille, elle emprunte aujourd’hui à taux négatifs…..elle pourrait si elle voulait…mais elle peut pas quand même because ci dessus….

    j’espère Monsieur JUAN que ça vous a fait du bien d’apprendre qu’il n’est pas nécessaire de stresser à l’approche de cette élection qui verra un gouvernement recevoir des touits des instances citées supra, genre

    – alors cette réforme du travail, elle vient bordel (6 mots de l’UE….. bordel c’est pour remplir)

    – alors ces avions, ça vient !! (5 mots de OTAN)

    – alors le pognon, ça vient ! (5 mots du medef, du cac et des marchés réunis)

    – alors ce groupe, tout me le brades ! (7 mots des zinvestisseurs d’ailleurs)

    la fête continue, que le petit personnel s’amuse…..

  5. après 2017, l’hypothése est que la France soit divisée en 5 parties

    – ceux qui vont perdre leur contrat de travail
    – ceux qui vont perdre leur code du travail
    – ceux qui vont perdre leur double nationalité
    – ceux qui vont perdre leur épargne..
    – ceux qui vont se faire réduire leurs prestations de tout type

    et chacun regardera avec une pointe d’envie tous ceux qui n’ont déjà plus rien à perdre en méditant la sentence de Confucius « les derniers seront les premiers… »

    amen…

  6. Marrant! Dire qu’ il faut se préparer à combattre marine alors qu’il y a déjà longtemps que tous les 2 ou 3 blogs vous essayez vainement de la torpiller.
    Il faut aussi une bonne dose de culot pour dire que l ‘avenir est avec les socialistes. Après mitterand, jospin, et maintenant hollande, si les preuves de leur incompétence n ‘est pas que faut-il de plus
    Comme vous ne voulez pas le voir, ce n ‘est pas particulièrement le FN qui monte, c’est le ras le bol des français devant la lâcheté , la malhonnêteté, les mensonges. les combines etc des voyous au pouvoir qui lassent les électeurs.
    Le FN n ‘a jamais dirigé le pays, le présenter comme épouva,tail de l ‘avenir n ‘est que mensonge car nous n ‘en savons rien, il nous faudrait juger sur le passé, ce qui ne peut se faire.
    Ceux que vous citez sont présent dans les gouvernements qui ont tout acceptés depuis 50 ans et nous ont conduit à la ruine
    Alors, tant qu’ à faire, je n ‘ècoute plus les sirènes me chanter leur berçeuses et nous sommes plus de 7 millions ( en constante augmentation) à ne plus croire aux ( comme on dirait)chez les ch’ti ) prometeux d ‘ bonjour!

  7. Pour l’instant la parade a lieu au salon de l’agriculture..il ne reste plus que les vaches et les moutons à flatter ! Et ils sont tous venus sauf Melenchon….

  8. Comme le rappelle Stanislas, ces présidentielles sont un jeux de dupes et le resteront tant que l’Otan et l’UE existeront.
    le chômedu en hausse, la baisse des salaires et le rognage des prestations sociales, sur fond de désindustrialisation compétitive, font partie du projet libéral et des extraordinaires bienfaits de l’euro.
    L’UE continuera à s’effriter mais la bureacratie Bruxelloise ne lâchera pas prise (et prébendes) facilement.
    Les US d’ailleurs, comme pour le Brexit, si lâchement négocié, ordonneront que la chose demeure.

    Ni le FN ni hélas JLM ne sont clairs sur ces sujets par souci, mal placé, d’électoralisme.

    Par taquinerie, participons à ce jeu proposé par Juan: 2022.
    – au passage sauter 2017 c’est se résigner à la victoire d’Alain Jeunet
    – en 2022 ayant fait la démonstration de son obéïssance aux neoconneries d’Hytlary, il ne sera pas réelu comme ses lamentables prédécesseurs
    -je ne vois pas Marinne élue, trop vioque, trop déjà vue; la peste Marion non-plus; mais un Philippot régent ou pas du FN divisé aurait une chance, dans le cadre d’un Front de Libération National regroupant toutes les tendances et groupes, formant donc un Vrai Comité de Résistance et de Salut Public.

  9. On ne voit pas trop comment la gauche peut
    se reconstruire.

    L »opposition de gauche au gouvernement est menée
    par des gens qui ne sont que tactiques et ne proposent
    jamais rien de valable. Leur culture c’esr depuis longtemps
    celle du « tout sauf » ,. des gens qui ont ancré en eux
    l’habitude de se faire mousser en tapant sur des cibles
    pour cacher qu’ils n’ont absolument aucun projets réaliste.

    D’autre part Holande est quelqu’un qui tout simplement
    est bien trop peu franc et seul un tout petit nombre de
    gens a logiquement maintenant ont envie de le suivre. .

    La relève pourrait être dans le gouvernement mais
    pour cerains de leurs membres leur loyauté s »est
    figée en une servilité qui les dévoilent sans parole
    fiable, Valls étant typiquement dans ce cas.

    Il ne faut pas s »étonner que Juppé soit une des
    personnalités les plus populaire pour les sympathisants
    de gauche..

    1. Où avez-vous vu que Juppé était l’une des personnalités les plus populaires « des sympathisants de gauche » ?

      Extrait de l’article :
      « Bien qu’en baisse de trois points en un mois, Alain Juppé (31 %) reste la personnalité politique dont les Français ont la meilleure opinion, devant Emmanuel Macron (22 %, – 1), Jean-Luc Mélenchon (22 %, + 1) et Marine Le Pen, stable avec 21 % d’opinions positives. Nicolas Sarkozy perd 3 points à 14 %. »

      La personnalité dont « les français » et non pas « les sympathisants de gauche »… Et on remarquera au passage que Juppé a perdu 3 poins en un mois, que Macron (qui n’est pas de gauche) le suit de 9 points à 22 %, comme Mélenchon,qui lui, est bien de gauche… Çà change tout, non ? Il reste 14 mois…

      1. si on considère que juppé est un ex condamné,

        macron ex banquier, prêt à y retourner, qui travaille pour ses mentors :22%

        sarko ex loser d’à peu près tout à 14%

        MLP à 21% et la bande de muselés et paumés

        ça fout les boules…

        Mélenchon parle bien mais je ne sais pas s’il a des casseroles au cul….

        je vais me préparer à rentrer au couvent, par fuite plus que par vocation…..

  10. « Oubliez les trolls, les haines et les rivalités. Prenez les points d’accords où vous les trouvez. » Se rassembler docilement derrière le grand chef Valls et son futur parti « Les Démocrates », qui incarnera la gauche moderne dans la modernité ? La bonne blague ! La seule lutte contre le FN est un programme politique trop insuffisant pour incarner une alternance et rassembler durablement les militants et les sympathisants derrière une bannière qui n’est pas la leur. Si j’avais des points d’accord avec Valls ou Macron, je prendrai directement ma carte à l’UMP ou à l’UDI, histoire d’être plus cohérent et moins schizophrène.

    Ce quinquennat aura été celui de la mort définitive en France du réformisme de gauche. Jamais plus personne dans ce pays ne croira à l’idée de « gauche de gouvernement ». Avec tout ce qui a été fait dans ce quinquennat maudit, l’exécutif actuel a ouvert les portes de l’enfer. A la prochaine mandature, l’UMP pourra appliquer vigoureusement et sans complexe un programme libéralo-autoritaire encore plus poussé. En bon « catch-all party », le FN pourra installer dans le débat ses lubies populistes teintées de pseudo-marxisme et de vrai ethno-centrisme. Le FN pourra le faire d’autant plus facilement qu’il incarnera l’oppposition dans l’opinion. Ne vous leurrez pas, le PS n’aura plus de raison d’être ni vocation à exister en tant que tel. Quand le prochain pouvoir de droite va taillader le code du travail ou imposer de nouvelles mesures liberticides, que pourront dire les députés socialistes sans être renvoyé à leur propre compromission quand ils était la majorité ?
    Quelle opposition pourra incarner Valls et ses amis face à des mesures anti-sociales ou un nouveau tour de vis sécuritaire ?

    En clair, le PS ne survivra pas à 2017.

  11. l’éclairant et sidérant reportage « le prix à payer » de Harold Crooks, ..les origines de la City (qqls siècles) accointée et protégée par la couronne d’Angleterre.
    L’évasion fiscale à grande échelle,
    la ‘révo’ libérale de Reagan et Thatcher, la fin (le début de la fin) de l’Etat providence, aides, éducation, santé, ..payés, rendus par l’impôt (cf. les paradis fiscaux)
    la courbe des inégalités, relativement stable à la fin des années 70, regrimpe = Grogne légitime.

    la puissance et marche en avant des multi nationales (par ex. et etc.) alors (avons nous?) la volonté et les moyens de limiter qql dégât..
    je peux en douter.
    Tellement de paradoxes, sinon des compromis, ..ceux effectués par les partis républicains (raccourci) vs le parti ‘grogne’ (Donald, Marine) dont on peut aussi légitimement douter de qql résultat.

    J’hésite entre fatalisme, -la fusée ‘profit’ est lancée (et qui arrange bcp de personnes) et l’espoir (…) d’une économie, une finance (etc.) pacifiée, disons ‘normalisée’ (désolé Estelle)

  12. @ Juan

    Mélenchon soutenant un PS socio-libéral, c’est impensable en France.
    Nous ne sommes pas en Grande-Bretagne, où des gens comme Jeremy Corbin, ou bien l’ex-maire trotskiste de Londres Ken Livingstone ( imaginez-vous Besancenot membre du PS et maire de Paris?) ont combattu Blair à l’intérieur du Parti travailliste, mais l’ont soutenu de leurs votes à la Chambre.
    En France, ceux qui sont en désaccord avec la ligne du parti font scission, créent leur mini-parti, et finissent par disparaître progressivement du paysage politique.

      1. Lui aussi, bien sûr; il a souvent reconnu que son idée de peser sur le PS de l’extérieur était un échec; et la liste serait longue, depuis le PSU…

        1. (suite) Il y a le contre-exemple de Rocard, qui était leader du PSU, a compris que ça ne servait à rien, a rejoint le PS, et a quand même pu agir en tant que Premier ministre ( RMI, CSG, etc.)

  13. M’en fous ! Je fais partie des 40% qui votent blanc où vont à la pèche (il vaudrait mieux que ceux-ci votent blanc aussi, d’ailleurs ) . Alors tirer des plans sur la comète pour savoir quel vieux cheval de retour carrièriste à souhait s’installera sur le trône Elyséen, c’est une foutaise . Par contre, travailler sur les législatives en fichant le feu aux fesses des candidats députés, ça, ce serait intéressant !

  14. Pourquoi dit-on toujours des abstentionnistes qu’ils vont à la pèche ? Il n’y en a aucun qui va au ciné ? Et moi, je connais des pécheurs qui votent quand même!

    1. D’autant qu’il faut quand même être un sacré enculé de sa race pour aller martyriser des poissons pour le plaisir.

    2. on parle d’aller à la pêche parce que quand il s’git de mordre à l’hameçon pour bouffer un leurre, il vaut mieux être du bon côté de la gaule…

      1. Chacun son truc : les candidats vont à la pèche aux voix, les abstentionnistes sont supposés aller pêcher le goujon . Ils pourraient aussi aller aux p…. mais ça ne fait pas une grande différence avec les politicards !

  15. Mieux que les sondages….
    Pétition contre la loi Komhri près d’un million de signataires
    Pétition pour la loi travail contre le chômage (lancée par Dominique reynier) …..15 000 signataires ( dont parisot et gattaz)

    1. Franchement, il y a longtemps que je n’accorde aucune valeur aux pétitions, qui ne sont pas des référendums.
      1 million de pétitions contre la loi El Khomri dans un pays de 30 millions d’électeurs inscrits sur les listes, ça veut donc dire qu’il y en a 29 qui sont pour ? Alors, la cause est entendue.

      1. Et puis près d’un million c’est bien trop parlant par rapport aux 15.000 clampins drainés par PARISOT et GATAZ, n’est-il herr doctor ?
        Que n’ont-ils point fait signer leurs gens ? Le respect s’perd dans les usines de mes grands actionnaires…

      2. msieur ARIE c’est 44 millions d’électeurs inscrits environ,

        mais si vous voulez bien noter quand même que les minorités bien actives emportent parfois les décisions, les exemples abondent :

        – les paysans et leurs charrettes de fumier
        – les 1% des salaires les plus élevés
        – le Luxembourg et son million et 1/2 d’habitants sur 500 autres..

        je laisse l’imagination des uns et des autres compléter les listes

        je me demande même si ce ne sont pas les minorités actives qui font les lois….tiens le medef (pour illustrer mon propos)

        c’est la luuuuuuuuttteuuuu finaaaaaaaaaaaaleu

            1. Le Portugal, l’Espagne, et maintenant l’Irlande. En quelques mois, les systèmes politiques traditionnels de trois pays de la zone euro ont volé en éclats, leurs électeurs ayant décidé de voter très largement non à la cure d’austérité qui leur est imposée.

      3. @ Élie
        Finalement les sondages, les référendum, les pétitions ne servent à rien….d’ailleurs voter ne sert pas à grand chose non plus….ça doit être ça la démocratie ! Cette vague impression d’être libre dans un monde qui ne l’est plus….
        N’empêche que ce rejet de la loi travail semble faire réagir voire reculer ce gouvernement….il ne restera plus au prochain gouvernement, sous le chantage (parce qu’il s’agit bien de chantage) du Medef, que de l’exécuter en changeant deux ou trois lignes….

  16. Les mêmes conneries : La 2 a prouvé que les sondages étaient bidon. Vous pouvez voter autant de fois que vous voulez
    La télé a voté sous le nom de karl marx, jules ferry, victor hugo etc et les noms ont été validé.

    Sur le même site la télé a lancé un sondage bidon et a voté tant qu’elle a voulu, la société s ‘ occupant des sondage a envoyé ses félicitations a celui qui payait pour le sondage car il y avait beaucoup de signature.

    1. La 2 n’a rien prouvé… Les quelques bidonnage qu’ils ont pratiqués soit sur le site de la pétition ou sur leur propre pétition n’ont absolument rien de significatifs par rapport au nombre de signatures émises, et surtout rien de scientifique, quant à la méthode qu’ils ont employée. Journalistes ? Heu… Des pieds nickelés en service commandé.

      1. Carron comme neuneu arriéré tu te pose un peu là, mélenchon et ta sixième, tu as beau aligner des sites et des commentaires, tes idées sont plutôt limitées.

  17. claudecarron

    Je vous réponds ici sur votre interrogation

    « Où avez-vous vu que Juppé était l’une des personnalités les plus populaires des sympathisants de gauche ?  »

    par ce lien (sondage ELABE tout frais)

    http://elabe.fr/lobservatoire-politique-fevrier-2016-elabe-pour-les-echos-et-radio-classique-2/

    Bien sûr un seul sondage ne veut rien dire,
    par contre vous pourriez constater que dans tous
    les sondages depuis quelques mois Alain Juppé
    est bien placé pour les bonnes opinions

    en considérant seulement les sympathisants
    de gauche.

      1. Conclusion : une bonne condamnation vous donne de bonnes opinions !
        A mourir de rire !

      2. Même si votre source d’info reprend un peu le lien que j’ai mis (PARISIEN), je ne vois pas où Juppé serait bien vu par les « sympathisants de gauche » Il y a un curieux glissement sémantique entre les sympathisants de gauche qui rejettent le tandem Vals/Hollande, qui prête à confusion pour suggérer l’impression que lesdits sympathisants de gauche rejetant le fameux tandem seraient forcément acquis à Juppé et Macron (tous deux de droite). C’est un peu gros.
        Et Mélenchon est nulle part ? Alors que le Parisien le donne à 23%… de même que Marien LEPEN qui est donnée à 23 % aussi dans le Parisien. Ils ont fait leur « synthèse » aux Champs Elysées ?

        « Alain Juppé (52%) et Emmanuel Macron (43%) dominent toujours le classement des personnalités
        Le classement des personnalités en mars témoigne d’une certaine stabilité des résultats, les évolutions enregistrées étant peu marquées par rapport à février. Alain Juppé conserve ainsi la première place du classement avec 52% d’image positive, niveau stable depuis le mois dernier. Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, occupe à nouveau la deuxième place avec 43% (+1 point) d’image positive, suivi par Bernard Cazeneuve (36%, stable) et François Bayrou (36%, stable) qui partagent tous deux la troisième place. Jean-Yves Le Drian et François Fillon arrivent quant à eux à la cinquième position de la hiérarchie (33%). »

        1. Si on additionne les pourcentages, on dépasse allègrement les 250% .
          C’est dire si ça fait sérieux !

          1. Ils prétendent jouer sur les nuances avec des comptes d’apothicaires et finissent par faire un couscous de souk en multipliant par l’âge du capitaine…

            1. claudecarron

              otez moi d’un doute, vous savez compter et lire ?

              Peut-être devriez vous enlever vos lunettes
              rouge Mélenchon quoique le choc en serait rude
              pour vous. Votre médecin vous le déconseille ?

              1. Vous semblez tellement finaud en politique que je parie que ce genre d’esbroufe tenant du bonneteau d’espicemar vous parle. Donc, si je comprends bien votre panacée : Juppé et Macron ont les sympathies des électeurs de « gauche » ? J’ai bon ? Et vous votez à « gauche » ?

              2. Pour le calcul c’est Alain qui s’y est collé et démontré que le total faisait 250%. Et moi j’ai beau lire votre truc dans tous les sens, je ne vois ressortir qu’une seule »vérité » : Juppé et Macron ont la faveur des électeurs de gauche et Mélenchon n’existe pas. A propos de lunettes,enlevez donc celles qui vous servent à souder la droite à la gauche au bénéfice de vos pieds nickelés, à savoir le repris de justice du RPR et le banquier des Rothschild…

                1. claudecarron

                  Autant regarder directement ce qu »en disent
                  les instituts de sondage ds leurs RAPPORTS OFFICIELS
                  (en fin de la page du lien)

                  TNS SOFRES

                  http://www.tns-sofres.com/etudes-et-points-de-vue/barometre-politique-mars-2016

                  Pour Gauche et PS (et autres) p. 17

                  ELABE

                  http://www.tns-sofres.com/etudes-et-points-de-vue/barometre-politique-mars-2016

                  pour Gauche p. 16

                  Attention si on a un vieux window, avec le navigateur
                  internet explorer ça ne marche pas (on n’arrive pas
                  à « tourner les pages ». du « rapport ».

  18. Il n’y a pas que les pétitionnaires, il y a aussi les gens qui tentent d’argumenter :

    http://www.huffingtonpost.fr/2016/03/04/jean-tirole-myriam-el-khomri-loi-travail_n_9384138.html?utm_hp_ref=france

    (personnellement, après m’être farci la lecture de la totalité de cette loi – comme l’ont fait tous les pétitionnaires, j’imagine- je ne sais trop quoi en penser; mais je refuse l’argument débile de principe :  » Dans un monde qui change, il ne faut surtout rien changer ».)

    1. Rien que le référendum d’entreprise est une saloperie sans nom : il faut n’avoir jamais eut affaire à la pression managériale pour ne pas rejeter un truc pareil .
      Il ne s’agit pas de ne rien changer : il s’agit de ne pas régresser . C’est trés différent !

    2. monsieur ARIE
      je viens de lire tirole, ses arguments sont une aimable plaisanterie, ce mec là devrait faire des stages pratiques dans la vraie vie..

      les derniers paragraphes sont les plus savoureux

       » Les économistes se réfèrent ainsi à l’exemple de l’Espagne, « qui a connu un surcroît de 300.000 embauches en CDI dès l’année suivante » après l’adoption d’une loi similaire.
      Enfin, en guise de conclusion, les cosignataires de cette tribune mettent en avant le fait que cette loi Travail sera à l’avantage des populations « fragiles »:

      pour ne pas prendre trop de place, j’envoie un article qui décortique le miracle espagnol de l’emploi, qui n’a pas grand chose à voir avec l’élasticité avec les réformes, mais avec le taux de chômage spectaculaire, les salaires à la baisse et le départ massif d’espagnols pendant la crise…(sans compter l’esbroufe classique du chômage sous le tapis..)

      quant au fait que la loi truc soit un bonheur pour les plus fragiles..ahahahahahahhahahha

      …qu’il vienne me voir le prix nobel, je vais lui expliquer….

      http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/espagne-les-dessous-du-miracle-de-l-emploi-547626.html

      je trouve que l’augmentation du nombre de comiques chez les experts est un phénomène inquiétant….

      1. « quant au fait que la loi truc soit un bonheur pour les plus fragiles..ahahahahahahhahahha; …qu’il vienne me voir le prix nobel, je vais lui expliquer…. »

        L’inconscience de la bêtise n’a pas de limites.

        On retrouve dans les arguments des opposants à cette loi une grande constante du syndicalisme français: protéger ceux qui ont un emploi aux dépens de ceux qui n’en ont pas.
        Marc Blondel, du temps où il était secrétaire général de FO, le disait très bien : « Mon rôle est de défendre ceux qui m’ont élu, c’est-à-dire les salariés, et non les chômeurs; si Mme Nicole Notat ( à l’époque secrétaire générale de la CFDT) veut lutter contre le chômage, elle doit faire de la politique, pas du syndicalisme. »

        1. ARIE

          ….je passe sur l’insulte dont vous êtes un pratiquant assidu dès que les arguments vous manquent..,

          pour essayer de vous faire monter au cerveau que je parle droit du travail en 2016 pour les plus fragiles ; et vous répondez par une phrase piquée il y a 20 ans dans le figaro…

          et ce mec milite pour l’adaptation au changement

          et moi comme un con, j’essaie encore de débattre avec ça…

      2. le problème @ Stan est quand ces pseudos experts dit économistes deviennent de vrais « gourous »….et nous prennent pour des nouilles….

    3. Je préfère le décryptage de cette loi par Gérard filoche …..plus lucide !

      1. SYLVIE

        filoche est un spécialiste, il a pratiqué le droit du travail sur le terrain, il a décortiqué une loi fourre tout nouveau modèle qui sert à noyer l’essentiel dans nombre de dispositions secondaires..,

    1. Que voulez-vous, herr doctor, que nous inspire les rototos de votre avocat d’affaires, ci-devant bourgeois parisien des beaux quartiers se penchant sur le sort de notre « pauvre » pays avec ses réflexions de réac décomplexé et un tantinet moraliste ? Il craint un nouveau mai 68 avenue de la Grande Armée ? Édifiant quant à vos choix de réflexion.

      Adresse d’un avocat d’affaires acquis au clan des « réformistes.
      http://www.soulezlariviere.com/

    2. @Elie
      Je me fous de vos articles pondus par des « élites » à deux balles . Moi, je vous parle de vécu .
      Que ces guignols fassent un tour en usine ou dans des bureaux d’études, dans des banques ou des compagnies d’assurance et après, on verra si ils sont toujours aussi affirmatifs .

  19. extrait de votre article

     » Notre dette publique est à la merci d’une hausse des taux d’intérêts qui pourrait bien se produire et coller la France en faillite….

    derniers taux d’intérêt
    La France gagne de l’argent quand elle emprunte !
    Taux à 6 ans : – 0,119 %
    Taux à 5 ans : – 0,215 %
    Taux à 3 ans : – 0,375 %
    Taux à 2 ans : – 0,434 %

    mais où allez vous chercher vos chroniqueurs toubib ?

  20. juste pour dire que le danger n’est pas pour l’instant la hausse des taux d’intérêt qui mettrait en faillite la France, mais justement les taux négatifs qui vont siphonner l’épargne privée, c’est à dire la vôtre..

    la résultat est le même certes, mais chacun constatera instantanément que ce ne sera pas pour les mêmes raisons

    et ce n’est pas demain que les taux vont augmenter, vu les torrents, que dis je, les fleuves de liquidités injectées par les banques centrales du monde dont les circuits financiers ne savent que faire, la preuve, ils essaient d’abriter les masses dans ce qui leur parait le plus sûr, à savoir les obligations d’état….et paient pour se protéger de pertes de valeurs sur d’autres marchés…

    pendant ce temps là, dans l’économie réelle, les surcapacités productives sont monstrueuses, la croissance faiblit partout, les groupes rachètent leurs actions au lieu d’investir, paient un max de dividendes grâce à l’effet de levier procurés par les taux très bas, et donc ces fameux groupes s’endettent…

    et il y a des bonimenteurs qui nous parlent de créer de l’emploi en allègeant le code du travail…

    pas besoin d’un QI surdimensionné pour se rendre compte que ces intellos se foutent de nos gueules…

  21. La précarisation généralisée ne protégera en rien les plus fragiles….d’un côté on nous explique que c’est l’emploi qui crée l’emploi et d’un autre on légifère pour licencier plus facilement,..en nous faisant croire que ça permettra aux plus fragiles de revenir dans l’emploi….mais qui peut croire à ces fadaises….tous ces discours relèvent d’une manipulation grossière de la part de personnes qui se protègent entre eux. Et certains ont l’audace de faire passer ça pour du courage politique….

      1. Voici par quoi concluait la ministre du travail le 25 février 2016, alors qu’elle apprenait qu’une pétition se mettait en place contre « sa loi » et avant de tomber malade :
        l
        « A chaque citoyen – il fois qu’il a toutes les informations en main ! – d se faire son avis »

        Réponse : 1 millions de signatures contre ce « projet » (pour ainsi dire déjà conclu entre le gouvernement et le patronat) en 4 jours. On comprends qu’elle en soit tombée malade.

      1. Souverainiste de gauche contre souverainiste de droite… VI République mélanchoniste contre VI République Lepéniste… au bout d’un moment!? La différence !? lepoids électorale des deux frères ennemis aux dernières élections réginales.

        1. La différence ? Social d’un côté et plus rien de l’autre pour les petits… mise en place du démantèlement du parc nucléaire (qui va bientôt nous péter dans la poire), d »un côté et maintien dudit parc de l’autre. Programme socio écologique d’un côté et bricolage visant à laisser les mêmes se gaver de l’autre, ect.

          1. Il va s’en passer des choses d’ici 2017… Peut-être le « Brexit? Au printemps les vagues migratoires vont reprendre de plus belles en provenance d’Asie Mineure et du Magrebh… tout ça va peser dans la balance et profiter au FN… c’est certain. L’option de Marine Le PEN élue dès le premier tour n’est pas à écarter.

            1. les centrales nucléaires vont sûrement sauter avec que les hordes de réfugiés déboulent… En ce cas la peur des centrales nucléaires prend le dessus et les populations circulent sans traîner…

  22.  » Notre dette publique est à la merci d’une hausse des taux d’intérêts qui pourrait bien se produire et coller la France en faillite….

    à ce propos, je me pose sans cesse des questions à propos de ces gens comme le toubib nous en propose (pour reprendre le dernier exemple ci dessus) personnalités qui devraient quand même être dotées pour penser, et qui utilisent leurs facilités pour enfumer les lecteurs plus que les informer.

    qu’est ce qu’on apprenait en compta et en économie dans les années 70, sauf preuve du contraire, en travaillant sur mon budget fin d’année 2015, on en était toujours là en compta…

    – un budget comporte deux colonnes : 1 dépense (ou charges) une recette (ou produits)

    qu’un budget comportait deux parties : 1 fonctionnement et 1 investissement…
    bref …et justement parce que nos bourlingués du libéralisme le plus dur voudraient nous inculquer qu’un état doit être géré comme une entreprise, on devrait noter plus que jamais que :

    1° La colonne dépenses publiques est sensiblement maitrisée depuis des années même si on nous balance du 57 % du PIB

    2° la colonne recettes publiques a dévissé dans le même temps d’une rapidité qu’on peut qualifier de stupéfiante, grâce aux niches, lois fiscales accommodantes aux entreprises et aux coûts du non travail dont les dégâts ont été plus que jamais laissés aux seuls états justement…

    3° il existe dans tous les bilans des comptes d’actifs immobiliers et mobiliers qui viennent donner un aperçu de la richesse d’une entreprise. Là encore, on entend jamais parler des possessions du pays, possessions immobilières et mobilières dont on ne connait la valeur que parce qu’on se rend compte qu’elles peuvent être vendues, que dis je, bradées à des zinvestisseurs inconnus; appauvrissant ainsi la France.

    comme dirait le toubib, je suis simplet, mais vous pouvez vérifier mes affirmations en recherchant le prix de vente des autoroutes, des bâtiments et autres cadeaux. Par exemple, voyez comment le qatar a ses propres dispositions fiscales en France, pour faire son petit marché

    au niveau du budget de fonctionnement, les gros QI ne font plus état que des dépenses pour expliquer la dette de la France (dépenses qui justifie des emprunts massifs avec des intérêts qu’il faut payer) sans jamais évoquer les recettes publiques que les gouvernants ont accepté de faire baisser, tout en réussissant à passer sous silence les richesses d’actifs de la France,

    puisque le juriste du toubib parle de 40, il vaudrait mieux arrêter ce genre de comparaison parce qu’on pourrait assez vite se laisser aller en disant que les traitres à la nation prenaient 12 balles dans la peau…

  23. dépenses d’investissement

    dans le même esprit, quand la France investissait dans des infrastructures, elle misait sur le long terme. Si de gaulle, par exemple, avait pensé à très court terme, les générations de politiques qui ont suivi, n’auraient eu aucun de nos actifs immobilier et mobilier à brader aujourd’hui…

    Peu importe.
    Aujourd’hui, puisque la tendance est à gérer la France comme une entreprise, les politiques économiques modernes conduisent à vouloir diminuer les dotations en amortissement comptables des investissements pour les faire passer en dépenses de fonctionnement.

    Ce sont les PPP (partenariat public privé)

    et là, quand on regarde de plus près, croyez moi, vaut mieux en rire pour ne pas pleurer à constater la bêtise crasse des contrats …je vous laisse consulter les contreparties complètement débiles, accordées aux groupes privés….c’est une honte toute bue, que nous allons payer pendant des lustres

    le canard citait un bâtiment public dans lequel le moindre changement de prise électrique coûterait quelques milliers d’euros, oui vous avez bien lu…

    de quoi se taper le cul par terre de rire si ce n’était pas très triste puisque cette bande d’incompétents notoires, est en train d’appauvrir la France de ses biens..

    c’est une politique inspirée par bruxelles (voir les ventes de la grèce) où sévit un président de commission, voyou de premier ordre, qui a signé et organisé des fuites massives de bénéfices de groupes internationaux en prenant appui sur un petit pays de 1.5 millions d’habitants…

    et on trouve encore des QI massifs qui vous expliquent que le démantèlement du code du travail, est la solution au remboursement de la dette de la France….que casser la redistribution est un espoir, et que payer des milliards de deniers publics à des groupes qui en font des augmentations de bénéfices sont les solutions à la dette de la france

    je le proclame ici plus que jamais, nous faisons l’objet d’un braquage légal en règle avec l’appui et la complicité active de ceux que vous élisez et à qui vous donnez quitus pour vous appauvrir à terme…

    1. Stanislas:
      vous avez tord de vous inquiéter, l’état sait prendre soin de ses retraités:

      Jean Louis Debré vient d’être nomé Président du Conseil de Surveillance des Archives Nationales.
      Si, si ça ne s’invente pas.

  24. Dire que l ‘état maîtrise ses dépenses est certainement une plaisanterie. C’est une bonne blague
    Les services de l ‘état comme leur nom l ‘indique, sont là pour rendre  » services »,et ne ramènent pas d ‘argent dans les caisses.
    Le rapport des services est évalué par nos savants hauts fonctionnaires et ainsi incorporé dans le PIB. Les  » crédits » votés pour compenser l ‘argent manquant en cours d ‘années dans différents ministères sont imputé à des budgets imaginés sur l ‘ instant, et sont emprunté aux banques.
    Il est de coutume que les présidents fassent des remises de dettes à de nombreux pays africains, qui s ’empressent de demander à la France de leur prêter de l ‘argent pour améliorer la vie dans leurs pays, argent que la France emprunte.
    Un pays vient d ‘avoir aussi un beau cadeau, Cuba, remise d ‘une dette jamais payée de 4 milliards, pas mal pour un pays ayant + de 2100 milliards de dettes.

      1. Ah, le monde !
        Il est vrai que plus l ‘état dépense, plus le PIB augmente.
        L ‘ inconvénient de ce beau calcul est que plus l ‘état est dépensier, plus il a besoin d ‘ impôts et taxes.
        Nous sommes dans un système truqué et l ‘ on  » oubli » toujours de dire comment arrive l ‘argent que l ‘ état dépense.
        Mon pote, si tu ne l ‘ a pas encore compris c ‘est que tu n ‘es pas la lumière que tu prétends dans tes jérémiades.
        Plus l ‘état prend de l ‘argent, plus il peut en redistribuer, plus le nombre de fois qu ‘un billet de 100€ se transmettra, plus le PIB montera.
        Avec le même billet circulant à l ‘intérieur du pays , on fait monter le PIB .
        L ‘exemple le plus plaisant est celui de la diminution des accidents de la circulation, moins d ‘accident et le PIB a diminué. Moins d ‘argent en circulation pour les frais d ‘ hôpitaux, moins d ‘achat de véhicules, moins de réparations.
        Sans toucher le moindre centime dans les caisses, le PIB a diminué!!
        Alors les conneries du plus l ‘état dépense plus la pays s ‘enrichi, mon coco c ‘est de la blague à faire avalé aux idiot .

          1. LANCIEN

            au fait, tu mesures comment la rotation du billet de 100 euros, à l’état de son froissement quand il te revient ?

      1. Ah bon , ils ne sont plus communistes? Ils n ‘ ont pas encore eu les consigne de poutine pour lutter contre les islamistes.

  25. Ce qui reste du communisme Russe est dans l’opposition à Poutine .

      1. claudecarron

        penses tu qu’il va rester en candidature solo jusqu’au bout ? (Mélenchon bien sûr)

        1. Stan : En, principe, ce n’est pas le but, mais bon. çà ne dépend pas que de lui. C’est un échappé du tour de France qui fait la percée…

          Ah ! Ils e veulent plus du code du travail jugé trop vieux. Et bien nous allons leur en ramener un tout jeune avec des trucs essentiel au peuple : https://www.mediapart.fr/journal/economie/030316/des-chercheurs-proposent-un-autre-code-du-travail-pour-les-salaries?utm_source=facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-66

  26. Au moins j ‘ai l ‘ occasion de rire un peu. Mélenchon? hihihihihihi
    Il faut être un peu ( modestie) gogol pour lui donner une micro chance. Seul 4 ou 5 affligés du bulbe osent en parler.
    De toutes manières tu n ‘es bon qu’ à faire des copier coller.
    Etant habitué du plagiat… .

    1. lancien : voici ce qui peut se dire chez nous entre sympathisants et militants et ce qui ne peut pas se dire au FN des bourgeois Lepen. C’est çà qui vous manque et qui manquent aux journaleux servant la soupe à la droite(fausse gauche PS Verts, RG, centre, droite et extrême droite qui fait du pied aux LR par le biais de ses récents transfuges) pour bien comprendre la dynamique enclenchée par Jean-Luc MELENCHON. La militante qui avait quitté le PG qui écrit son « mea culpa » était une électrices socialiste en 2007. Vois-tu un peu ce qui se produit avec la décomposition du PS et des Verts ?

      https://vivelasixiemerepublique.wordpress.com/2016/03/05/mea-culpa-jean-luc-par-claire-bouthillon-le-05032016/

      1. claudecarron

        et encore, personne ne m’a demandé mon avis, sinon vu le choix entre un condamné et un banquier recyclé en attendant de reprendre sa place dès qu’il sera viré de bercy, ma voix va à MELENCHON…

  27. c’est la luuuuuuuuuttteuuu finaaaaaaaaaalleu

    bon AURORE, mercredi, je me tâte si je ne vais pas aller dans la rue, même si mon prochain boulot c’est retraité…

    je propose un slogan « valls, ta loi du travail, c’est de la quincaille »…
    « t’as voulu nous baiser, c’est toi qu’est refait »…

    toi qui est une spécialiste, qu’est ce que tu en penses de mes pancartes ?

Les commentaires sont fermés.