Ami socialiste


Réfléchis, et barre-toi.

Laisse-les.

Quelle image veux tu que ton parti dépose dans l’Histoire ?

Des exonérations de cotisations sociales, la déchéance de nationalité, la réduction des accords de branche, le travail, le dimanche, le silence face aux migrants, ou l’espionnage individuel ? Nous aurons le temps, dans les mois qui viennent, de faire le bilan de ce quinquennat. Il aurait brillamment réussi sur le terrain économique que nous aurions eu la critique acide. Mais l’acidité est désormais dans l’autre camp, celui qui gouverne et se fait applaudir par les rangs conservateurs à chaque brèche dans les digues politiques et sociales qui composent notre  vision du monde.

Ami socialiste,

Réfléchis, et barre-toi.

Laisse-les.

19 réflexions sur “ Ami socialiste ”

      1. Ben si @ Élie…
        Réfléchi »ss »ez un peu !

        Le PS est mort…les frondeurs devraient prendre leurs responsabilités….et quitter le PS

      2. Je prévois des cours de rattrapages pour les seniors, entre le goûter et Plus belle la vie : si ça vous tente de vous y inscrire…

  1. Notre ami Juan a une ortografe fluctuante quant à la grammaire n’en parlons pas mais il écrit des « trucs » parfois intéressants !

    1. Le fond ? Mais que voulez que j’en ai à faire, de ces chamailleries de préau entre plus-à-gauche et moins-à-gauche, moi qui suis depuis belle lurette passé dans la cour des grands ?

  2. c’est plus compliqué JUAN, les frondeurs, par exemple sont tous des gens réfléchis, et plus ils réfléchissent depuis des mois et des mois et plus ils restent….

    il y a forcément quelque chose qui les retient, mais quoi ?

    1. « il y a forcément quelque chose qui les retient, mais quoi ? »

      L’odeur de la gamelle ? La « petite soupe » dont parlait de Gaulle à propos des parlementaires de son époque…

  3. N’empêche que j’aurais plutôt tendance à conseiller à l’ami socialiste de ne pas se barrer trop loin…
    Il lui faut sérieusement réfléchir, et sans tarder, à la meilleure façon d’unir les troupes de toutes les gauches, rien que pour éviter le plus pire que maintenant comme le prévoit la droite si elle revient au pouvoir en 2017…
    Cessons de rêver.

    ***

  4. Tant qu’ils auront des billes à jouer, ils resteront et il reste cette éventualité floue de primaires avec ou sans du Hollande dedans !

  5. Aux partielles du Nord et de Picardie, les « amis socialistes » n’ont pas eut à se barrer : ils se sont faits virer au premier tour, laissant la place à L.R et au F.N .
    Mieux vaut en rire . Pleurer risquerait de générer une inondation .

  6. « courage fuyons » ..ni trop loin ? (à vous de voir)

    very fortiche F H.. encore mieux que la nature et sa gonflante horreur du vide, ..lui le meilleur d’entre mou !
    l’énigmatique improvisateur, notre Prèz oxymore !
    est-ce vrai? parait-il « on a c’qu’on.. mérite »

Les commentaires sont fermés.