Ces jeunes qu’on a matraqué


 

Il se passe quelque chose de curieux en France, une rupture dans les esprits, une contamination de l’argument.

Jeudi 17 mars, des jeunes manifestaient en pleine semaine un peu partout en France. Il est trop tôt pour savoir si le feu va prendre ou pas. On rappellera que pour discipliner la classe jeune, on lui répète qu’un quart d’entre les siens pointera au chômage tandis que le reste sera précaire. Dans la réalité, on sait que le taux de chômage se calcule mal, sur les seuls jeunes qui cherchent un emploi (une belle fraction est heureusement aux études). Mais qu’importe, le chiffre claque, et sert les raccourcis de l’argumentation, à droite et parfois à gauche.

Jeudi 17 mars, des jeunes manifestaient, entre 70 000 et 150 000 selon les sources. Davantage de lycées et universités bloqués qu’il y a une semaine. Mais on retiendra surtout l’excitation policière.

Oui, il y a eu des dérapages.

Mais des deux côtés.

Les CRS ne sont-ils pas payés pour se maîtriser et maîtriser ?

 

A Marseille, la « dispersion » de la manif se fait également dans des conditions violentes, et aux yeux de toutes et tous.

 

 

 

Comment vous dire…

 

On manifeste, ils/elles manifestent, en plein état d’urgence, conter une loi qui est une rupture, même après quelques aménagements, sur comment on conçoit et on vit la société. La vie en entreprise n’est pas l’histoire d’une négociation équilibrée entre salariés et employeurs. Il n’y a sans doute que quelques techno libéraux des cabinets ministériels pour ne pas le savoir.

Qu’ils soient précipités rapidement au chômage.

 

 

22 réflexions sur “ Ces jeunes qu’on a matraqué ”

  1. En distribuant quelques coups de matraque par-ci, par-là, les forces de l’ordre rendent un inestimable services à tous ces jeunes crétins, en ceci qu’elles leur fabriquent des souvenirs qui, avec le temps, vont prendre les proportions de l’épopée guerrière et qui leur permettront, d’ici une cinquantaine d’années, de faire chier leurs petits-enfants, à chaque repas de famille, avec leur héroïque résistance à un pouvoir fascisant, du temps de leur chevaleresque jeunesse.

    Enfin, vous voyez le truc, quoi.

    1. Non, non Goux….ça peut pas fonctionner….c la droite qui  » tabasse » pas la gauche…..sinon ça tourneboule le sentiment de gauchitude ! Je vous le dis…tout fout le camp….

  2. Un taux de chômage est TOUJOURS le rapport entre ceux qui cherchent un emploi et ceux qui en ont un. Donc on ne tient pas compte de ceux qui sont en formation.

  3. Et donc logiquement on ne devrait pas compter comme chômeurs les gens qui travaillent à temps partiel tout en étant inscrits à Pôle Emploi (catégories B et C).
    C’est la norme BIT. Elle seule permet vraiment les comparaisons internationales car elle élimine les distorsions dues aux règles politico-administratives.

  4. faut même plus se raccrocher à un taux de chômage truandé (un peu mieux que nombre d’autres pays) lamentablement …bref..

    j’entends tous les jours les arguments à la con sur les jeunes qui seraient à leur avantage si les CDI étaient supprimés et autres fadaises de la part de gugusses qui sont tous au chaud quelque part….

    tout le monde aspire à un emploi sûr, long, bien payé etc etc…pour de nombreuses raisons et entre autres, celle de pouvoir avoir des perspectives d’avenir.. Demandez donc un prêt quand vous êtes en emploi précaire, essayez donc de construire un projet etc…

    il ne faut pas se raconter la messe ; les jeunes veulent un avenir le moins anxiogène possible, et ils ont raison de se battre pour ça bordel, mais faut aussi considérer que les flics ont un CDI et sont payés pour tabasser les jeunes qui essa

    1. putain de clavier

      ………les jeunes qui essaient de défendre leur croûte. le monde est ainsi fait.
      Des flics payés au SMIC amélioré pour faire respecter la loi que les jeunes veulent voir retirer, le tout sous les yeux et les ordres des politiques, eux même sous les ordres du medef et de leurs adhérents…

      nous sommes en état d’urgence à une époque où tout le monde veut la sécurité
      – sécurité face aux intégristes religieux
      – sécurité face aux intégristes économiques
      – sécurité face à l’emploi
      – sécurité des secteurs riches face aux salauds de pauvres

      demander la sécurité aux politiques c’est comme demander à un renard de surveiller vos poules

  5. ne pas oublier la base du projet de loi sur le travail dans l’esprit des abâtardis des neurones qui sont aux commandes

    « L’OFFRE CREEE LA DEMANDE »

    et plus ça ne marche pas, plus les adeptes de la secte libérale financière vous expliquent que nous ne sommes pas allés assez loin dans les réformes

    au matin de ma retraite, je suis assez content de voir que les jeunes sont moins cons que moi, le boulot c’est une chose mais tout le reste compte.
    L’utilitarisme est en train de crever la bouche ouverte, j’espère que les jeunes ne se goureront pas d’objectif, et sont à vouloir réenchanter leur
    monde et leur avenir …

    amen bordel de merde

  6. vous allez lire des nouvelles de l’insee avec la croissance, le chômage qui va mieux etc……le truandage des stats fait enfin son effet…

    ouf …..

    sur le terrain il n’y a plus de boulot dans nombre de secteurs d’activité, les impayés sont de plus en plus nombreux, les donneurs d’ordre ne respectent plus les délais de paiement et se font leur trésorerie sur le dos des sous traitants…

    l’intox est à son comble.. ..c’est bien de maintenir les services d’ordre en CDI, c’est la preuve que la motivation est le moteur principal de l’emploi

  7. juan, je crois qu’on vous reprauche d’aitre un flic pour l’ortografe..

  8. Stan
    Rien à ajouter dans ce que tu as écrit.
    Quant « aux dérapages » des jeunes ce n’étaient pas ceux de la manif et oui il y a des perturbateurs. Ceux-là sont déguisés en d’jns. On l’a vu le 9 mars.
    Et puis oui les « casseurs » de fin de manif
    Mais surtout les CRS et les gendarmes ont chargé les étudiants qui étaient tranquillement assis…. Mais le gouvernement a peur de l’ampleur que prend ce mouvement.
    Celle d’hier je n(‘y suis pas allée, une bronchite me cloue au lit .
    J’espère celle du 24…. mais le 31 c’est réglé

    1. aurore

      tu vois, tu veux faire la grève avec les jeunes et paf..une bronchite.

      je te conseille un tilleul avec une louche de rhum et deux cuillérées de miel (d’abeille de préférence)…

      reste au chaud, et remets toi gentiment, je surveille en attendant

      1. Stan
        Nous avons le même remède je mets de la gelée royale pas trafiquée.

        Merci de surveiller parce que là pour moui ce n’est pas possible.

        Je ne sais pas si tu as vu cette photo où un CRS atrape par derrière les cheveux d’une jeune et qui la ceinture tout en lui fisant une clé d’étranglement et ben c’est la fille de copains … et franchement elle ce n’est pas une virulente

        1. aurore

          à vrai dire en semaine je ne suis pas trop les infos, je lis les titres.
          mais je suis de cœur avec ce mouvement, cette destruction possible du code du travail est une entourloupe à plusieurs niveaux, si un seul d’entre eux est remis en question tout le monde va dérouiller.. je plains particulièrement tous les salariés qui se trouveront dans les groupes nationaux et surtout internationaux

          selon mes informations, ça chie en ce moment à la CFDT, le béni oui oui à sa tête va faire face à des grands vents semble t’il

          1. Stan
            J’étais à la manif du 9 et il y avait une délégation CFDT Commerce. Ils se sont fait applaudir.
            Les autres je n’y étais pas clouée au lit avec une belle bronchite (que je me trimballe encore) et il y avait encore + de CFDTistes. Ils se sont fait applaudir.
            Je pense que ça ira en s’amplifiant car là c’est quand même grave, quand tu lis les articles qu’ils veulent appliquer.
            Eh oui!!! Berger est très mal car sans concertation il a fait transférer une Cadre CFDT au Cabinet de El Khonnerie justement pour ce Code du Travail…. d’où la bronca au syndicat.
            Il fait mettre sous tutelle toutes les orgas qui vont à l’encontre de ses projets.
            Nous, nous les accueillons après ils voient où est leur intérêt.
            De toute façon ça doit être très dur les médias n’en parlent pas

            Nos sources sont directes « du producteur au consommateur »

  9. Et dire que l’on se gaussien de ce même traitement aux manifestants anti corridas, par ce même manuel Valls, héritier de Papon et autres maniaques de la matraques, bien planqués dans leurs bureaux.

  10. si on examine les mœurs de l’époque, il faut se rendre à l’évidence que la mode est à refaire tout ce qui semble dater un peu.

    « une série de réforme » pour une collectivité n’est que l’application individuelle des liftings, peeling, botoxages, et autres implantations siliconées mammaires, fessières….(se reporter au glossaire de la chirurgie esthétique, à chacun sa spécialité mince alors…)

    nous devenons une espèce prothésée.
    La réforme d’état est une prothèse financière de la catégorie supérieure de la population et le medef, son chirurgien esthétique. Medef lié, comme chacun sait, au serment d’hyppocrite

    Dès lors, puisque la démonstration favorite des libéraux financiers consiste à dire que le marché n’est que l’addition des intérêts individuels dans un cadre où l’offre créée la demande ; on peut imaginer que la création d’un produit nouveau du medef comme « la libéralisation du droit du travail » puisse être proposé , qu’il soit markété par toute la classe des économistes adeptes du djeunisme, et vendu par les commerciaux de la classe politique comme la prothèse idéale d’un code vieillissant qui aurait besoin de son lifting ,

    où ça merde, à mon avis, c’est que les jeunes sont non consommateurs relatifs du silicone et de botox…du coup, ça ride un peu…forcément

  11. Personne ne parle de l ‘entourloupe que nous prépare l ‘UE, merkel en tête.
    Pour arrêter l ‘ immigration massive de clandestins ( sic )l ‘UE distribue des milliards à la Turquie et à la Grèce.
    En échange la Turquie s ‘engage à reprendre les immigrés venant de Turquie et arrivant en Grèce. Evidemment pas ceux arrivant d ‘autres pays.
    En plus des milliards distribués généreusement, merkel s ‘engage à pousser la candidature de la Turquie pour entrer dans l ‘UE .
    En clair: Pour éviter 1 million de plus d ‘ immigrés clandestins, nous faisons entrer dans l’UE plus de 80 millions de musulmans d ‘un coup ( et par la même occasion, reprenons ceux qui ont été expulsés en Turquie.
    Et, béat, les peuples de l ‘UE admirent leur petit nombril .
    Ces clandestins qui font la fortune d ‘associations divers en recevant des millions de subventions ne peuvent qu ‘approuver l ‘arrivée massive de la manne .

Les commentaires sont fermés.