Chanson du dimanche: Boulevard des Airs


Une suggestion de @Croisepattes, merci à lui.

Bruxelles, session acoustique. #NousSommesUnis

 

38 réflexions sur “ Chanson du dimanche: Boulevard des Airs ”

        1. On ne peut pas tous être intelligents et joyeux.

          (Sinon, à propos de « bête », je pourrais vous faire une réponse à la Croise pattes : Si vous n’aimez pas mes commentaires, n’en dégoûtez pas les autres…)

        2. D’autre part, je ne vois pas en quoi dire qu’une chanson est bête serait bête. Ni même en quoi ce serait triste, d’ailleurs.

      1. Ah, cette vieille antienne du “si tu n’aimes pas, n’en dégoûte pas les autres” ! Usée jusqu’à la trame pour avoir tant servi et toujours aussi sotte qu’à sa naissance. Car enfin, si j’entends (ou vois ou lis) que quelque chose est manifestement nul, pauvre, approximatif, indigent, merdique, etc., au nom de quoi devrais-je cacher soigneusement ma découverte, plutôt que d’en faire profiter mes voisins ? Si, au restaurant, vous êtes le premier à vous apercevoir que le vin servi est bouchonné, vous vous taisez, par peur d’en “dégoûter les autres” ? Et si certaines idées politiques vous apparaissent stupides ou néfastes, de même gardez-vous le silence, par respect pour ceux qui y adhèrent ?

        Je maintiens que cette bluette est d’une insipide pauvreté, à tous les niveaux, et je le clame bien haut, ne vous en déplaise.

  1. effectivement, ..dans la série ‘les dictons à la con’ il y a: « cé les meilleurs qui partent en premiers »,
    on peut aussi se lever tôt et même payer ses dettes,
    ainsi s’enrichir /etc.
    ceci dit (ni sectaire?) les pleureurs (chanteurs) ne me branchent pas des masses, ..si je distingue un texte (que j’écoute peu) d’une mélodie,

    personne n’est parfait (encore une autre connerie)

    1. Celle que je déteste le plus au monde @ ti Suisse est  » il n’y a pas de fumée sans feu » ….elle justifie tous les ragots et autres rumeurs …

  2. yes ! on bouffe des merdes (je le pense; ce qui n’empêche pas mon espérance de vie ?)
    et/on multiplie les compromis (forcément?)

    k’est-ce ki reste..
    des merdes et des moins merde,
    en attendant que qql’un (?!) fasse le tri,
    c’est comme ça qu’on dit ..?

    1. Et voilà un autre joli pont aux ânes ! Selon lequel, quiconque ne gratte pas une guitare est inapte à juger de ce que font les gratteurs de guitare, celui qui n’écrit pas de vers de mirliton ne peut juger de poésie, etc. Ce qui revient à dire que seuls les spécialistes encartés peuvent juger de leurs pairs : bel idéal de technocrate.

      1. Didier
        T’es encore fâché mon Didou ? Ne t’en prends pas aux autres si tu n’as pas eu tes oeufs voyons !!!!
        Allez une petite tisane, un lexo et hop au plume

    1. D’abord, la variété m’indiffère profondément. D’autre part, en effet, même s’il ne m’intéresse pas, il me semble bien que Sardou a (ou a eu) plus d’originalité et de talent que vos trois jeunes pâlots bruxellois.

    1. @auroremathe Ça passe un peu en radio… ils démarrent…

      Dans un autre registre, un autre groupe belge (trop méconnu) : jazz-rock :

      Absynthe Minded

      « My Heroics »

      Nous avons beaucoup à prendre et apprendre de la culture cosmopolite du peuple belge…

      1. Croisepattes
        Oui j’avais toujours plaisir à rencontrer mes collègues belges lorsque nous étions en réunion ; à côté de notre arrogance… belle leçon

Les commentaires sont fermés.