Djihadisme: le poids des mots


Un ministre dont on avait oublié le nom et les attributions s’est risqué à dire qu’il y avait  « une centaine de quartiers en France qui présentent des similitudes potentielles avec ce qui s’est passé à Molenbeek », du nom de cette commune voisine de Bruxelles où étaient logés/cachés les cellules terroristes qui ont frappé la France et la Belgique.

Patrick Kanner, c’est son nom, a énervé certains de ses camarades socialistes (Dray, Cambadélis), et même un journaliste de Libération qui n’a pas supporté que Molenbeek soit caricaturé comme un nid ghettoïsé de djihadistes. A droite et surtout à l’extrême droite, on applaudit cette « lucidité« .

Que ce « débat » semble crétin.

Sur MetroNews, voici la liste de ces potentiels « nids à djihadistes » qui est dévoilée. Quelle surprise !

Stigmatiser des communes ou des communautés toutes entières est facile comme un résumé d’actualité dans une brève de chaîne d’information.

Il y a des apprentis terroristes ici en France, en Belgique ou en Allemagne. Certains, malgré des recherches par de nombreuses polices européennes, se sont infiltrés en se faisant passer pour des réfugiés. D’autres ont utilisé d’autres filières. Nos frontières sont déjà fermées, depuis des lustres. Il n’y a que Marine Le Pen et ses affidés pour ne pas le savoir.

Il y a des millions de musulmans en France et en Europe qui ne rêvent que d’une chose, qu’on éradique ces salopards qui jouent au kamikaze au milieu des civils.

L’un de nos problèmes récurrents ici est l’absence de patience pour le débat argumenté, les phrases plus longues qu’une formule politique de week-end ou qu’un tweet bien senti. Patrick Kanner a sans doite voulu faire un bon mot, un mot de trop. Mais il a approché une réalité évidente – la situation belge n’a rien d’atypique en Europe.

22 réflexions sur “ Djihadisme: le poids des mots ”

  1. Le poids des mots bien sûr!
    Pourquoi dit-on dans les medias mainstream en France DAESCH?
    N’est ce pas plutôt Etat Islamique? Cet Islam d’amour de tolérance et de paix dont on voit les mérites dans l’actualité.
    Quant à ces « MOLENBEEK » français qui ont déjà été référencés comme ZUS (Zone Urbaine Sensible) pour ne pas effrayer le populo de souche. Et bien ce problème de communautarisme musulman n’est pas un problème franco-français. Cela existe dans une majeure partie des pays d’Europe. C’est incroyable que ces adeptes de mahomet produisent les mêmes effets partout à la fois, NON?

    1. Comme disait Philippe Muray naguère : « Le réel est reporté à une date ultérieure. » Donc, jusqu’à nouvel ordre (qui nous sera signifié ici même, je suppose), les musulmans ne rêvent que de paix, et les quelques terroristes qui pourraient exister çà et là ne sont que des malades mentaux n’ayant rigoureusement rien à voir avec l’islam. Et la preuve qu’ils sont fous à lier, c’est qu’ils persistent quand même, malgré les objurgations de M. Sarkofrance et de ses semblables, à s’en réclamer.

  2. A la fois c’est stigmatisant pour les gens qui vivent dans certaines banlieues…mais l’essentiel pour la plupart est d’agir car ces mêmes personnes sont aussi en demande de sécurité, sérénité , d’emplois.
    Alors les quinquennats passent mais que font ils pour les banlieues…à part constater? …a t on écoute les maires qui ont donné l’alarme? Ont ils les moyens d’agir ? Sinon les blablas sur les similitudes ( qui restent à identifier) ne servent à rien .

  3. ah-ben voilà.. il est là, il existe !
    bonne nouvelle: je sais ki-s’est (enfin !)
    à quoi sert-il.. j’en sais rien, mais il cause (chic!)

    ouiz, le Pat K notre ministre des Sports est descendu de son vélo et enfourcha son slip de bain pour une ineffable rencontre avec un ballon..
    « fait la passe ! »
    aïe.. sans short ni basquet, il se troue.., bref,
    demain il nous apprendra que l’heure est d’été (merci KK)

    « good luck Algéria » et vive le sport

  4. Quelle nouveauté!!
    Nous savons tous qu’ il y a des quartiers, des cités, des rues, où la police ne mat jamais les pieds. Les consignes sont sévères, pas de vague dans ces endroits.
    Les trafics divers font vivre des centaines de personnes, maintiennent le PIB du pays, alors, pas toucher.
    Les morts par overdose ne représentent rien par rapport à la paix sociale obtenue. Notre ministre de l ‘ intérieur, franc maçon, islamophile mais cathalophobe travaille en ce sens
    Après tout, le seul espoir pour 2017 est d ‘avoir le vote des 10 ou 15 millions de musulmans de France .

    1. Tiens, j’écoutais à l’instant Pierre Maudet, responsable de la sécurité du canton de Genève, expliquer qu’en France il y avait des zones de non-droit, et illustrer son propos par le fait qu’on y trouvait des caches d’armes. Bizarrement, personne n’a relevé la contradiction : qui a trouvé les caches d’armes, si ce n’est la police ? Et si la police les a trouvées, c’est bien qu’elle y allait dans ces zones de non-droit.
      Personnellement, je ne fais pas partie de ceux qui savent qu’il y a des quartiers, des cités, des rues où la police ne met jamais les pieds, parce qu’elle aurait reçu des instructions en ce sens. C’est sans doute possible, mais je ne sais pas.

      1. bonsoir Zap Pow, c’est tout.. (je t’avais pas vu)
        ..des zones de non droit: sûr elles existent, enfin tout est relatif, on a quand même une armée avec qqls tanks (s’il faut y aller, hein)
        ce qui est notable, c’est qu’on a laissé faire, genre ‘la paix sociale’; le maire renvoyant au préfet, ensuite question de compétence, volonté, dialectique politique, tiens des élections.. enfin, je ne doute pas de qql responsabilité s’égarant gnâgnâ..
        les faits n’ont rien de têtu, appelle-les dérives ou saccages, le religieux (type sectaire) attige, est dressé dans qql place, fixe carrément un ‘autre monde’ (j’ai dit terreaux..) tout le contraire de républicain, citoyenneté, laïcité,
        ni l’impression d’exagérer, en tous cas il serait temps d’inverser la tendance (tu m’étonnes) des solutions.. ?

      2. La police n’étant pas toujours en uniforme….elle agit souvent sans se faire repérer …ce qui fait dire à certains qu’il ne sont plus présents !

  5. http://www.courrierinternational.com/article/maroc-tous-pareils-tous-africains-la-video-de-leila-alaoui-que-la-television-refuse-de?utm_campaign=&utm_medium=email&utm_source=Courrier+international+au+quotidien

    pour la vidéo « Bladi Bladek », (mon pays est ton pays) de la photographe (franco marocaine) Leila Alaoui, tuée dans l’attentat de Ouagadougou en janvier (dernier)

    °°°°°°°°°°°
    certes, qqls ghettos en France, perso rien à me plaindre car j’ai confiance (pas l’choix?) dans la police nationale,
    par ex. Villa Montmorency (un gros nid) Molitor, Boileau, Passy, Auteuil, porte Dauphine,
    et banlieue: Golf Juan (de la famille Juan ?) Juan les Pins (diable !) St Jean cap Ferrat, Cap Ferret, Ars en Ré (Monaco, ça compte ?)

    faut pas croire, eux aussi ont leur problème.. ils se font même concurrence !
    et tout entourés (ils l’ont voulu) de peigne-cul.. ça craint !
    Est-ce qu’ils se plaignent ? ..Oui

    moralité: aucune idée, ..on est mal barré ?

    ps, je suis tjs aussi mauvais comptable, n’empêche (et le redire) : merci à Claude Caron de et pour ses xx post,
    animateur Et de conviction, dont ce site aussi me semble propice (adéquat) n’est-ce pas..
    ni on est obligé de.. etc.,
    Pourvu que ça dure ! ..entre temps on ira voter (ou pas)

    1. certes, tjs & encore le fric/ x intérêts multipliés par cultures, Dieux, idéologies, tribus.. tous ! à-moi la couette, et vite !
      Qué les effets ? un ‘lendemain’, nos gosses.. rien à battre: trop occupé à pondre des plans à la moi l’nœud,
      ..tous ! dès qu’un mec est chef, il ne se sent plus pisser (cf. s’occuper) tiens, le Fbi a enfin trouvé un hacker pour péter un iPhone salafiste; bravo?

      Juan anti anti US.. aah-bon (et alors?) te fait éviter le site (sans dèc?) c’est dommage..

    1. salut Voda, zut j’ai oublié de demander à l’arsène s’il avait lu le papier du Figaro (plus haut) pour dire qqls causes effets, là ici sur le territoire.

      ‘Résister’, ..les pouvoirs public, n’est-ce pas leur job ?! eux qui ont regardé ailleurs, ce ‘truc’ si pratique, -il y a 15 ans, ce n’était pas encore une patate brulante,
      ‘les valeurs de la République’ (version courte mais entière) n’étant pas réparties équitablement (?) où l’on peut voir par ex que « le salafisme est la dérive la plus visible » (= ghettos; communauté de croyance, saquant le libre choix au détriment de la citoyenneté, etc. !)
      bref, ‘résister’, perso je ne vois pas bien (ce que je tu il, pourrait faire) peut-être grotesque à dire, mais un zigue parlait de karcher (..et là j’ai l’air con?)

      1. la p’tite Lyli a trouvé vraiment bcp de chocolat dans le jardin (hier) no souci, on en a filé au p’tit Nassim, le fils des voisins Djamila et Waheb (une poule et un lapin)

  6. Tous ces « experts » en matière d’islamisation dans les quartiers de banlieues « à risques » me fatiguent.
    Ceux qui les nourrissent ce sont ceux qui habitent justement les beaux quartiers : saoudiens, qataris; ….qui envoient leurs imams radicaux prêcher « la bonne parole

  7. Vous savez qu’ à la demande de Bruxelles, l ‘argent généré par la drogue et de la prostitution doit être compté dans le PIB.
    Ce qui veut bien dire que les états savent combien ramène ces trafics.
    Le PIB augmentant, la cotisation des pays à l ‘UE augmente d ‘autant, ce qui permet aux commissaires européens ( et à leurs cliques) d ‘avoir des retraites dorées sans verser de cotisation).
    Alors, pas question de nuire à ces trafics, jeter de la poudre aux yeux du citoyen, faire quelques saisies aux trafiquants qui n ‘ investissent pas dans le pays, et vogue la galère .

    1. Comme si les souteneurs et les dealers déclaraient benoitement les revenus des trafics et de la prostitution . Ce truc ne marche – à petits pas – que dans les pays de l’UE ou le cannabis est légalisé et c’est loin d’être la majorité .

  8. centaine de quartiers en France» présentent des «similitudes potentielles avec Molenbeek». La Seine-Saint-Denis est évidemment un département en première ligne, mais de Sevran (93) à Trappes (78), de Roubaix (59) au Mirail à Toulouse (31) en passant par Lunel (34), il y a tout un panel de quartiers qui, à différents degrés, sont en risque de glisser vers le pire: hauts parleurs mis sur les tours d’une cité populaire pour appeler à la prière pendant le ramadan ; fermeture des antennes jeunesses le vendredi après-midi pour permettre aux animateurs d’aller à la prière ; club de prévention où les signes religieux ostensibles sont affichés par les travailleurs sociaux oeuvrant pourtant dans le cadre des missions de l’Aide sociale à l’enfance, et donc du service public ; salon de coiffure réservé aux seules femmes voilées ; salle de gym unisexe avec salle de prière intégrée ; piscine ouverte selon des horaires réservés uniquement aux femmes; impossibilité de boire un café pour une femme d’origine maghrébine pendant le ramadan dans un service municipal ; mosquée salafiste… Une des caractéristique de ces dérives, c’est bien l’utilisation des religieux comme moyen pour les élus d’acheter la paix

Les commentaires sont fermés.