Le meilleur renoncement de François Hollande


Je constate aujourd’hui, quatre mois après, que l’Assemblée nationale et le Sénat ne sont pas parvenus à se mettre d’accord sur un même texte et qu’un compromis paraît hors d’atteinte.

Il avait l’air sombre, et il avait des raisons de l’être. Une fois n’est pas coutume, j’applaudis, nous devions applaudir au nouveau renoncement de François Hollande: ce 30 mars, le président de la République a enterré publiquement son projet de révision constitutionnelle qui ne comportait que 2 articles, dont le fameux numéro 2 sur la déchéance de nationalité.

Assez vite, les commentaires politiques et médiatiques dominants qui ont suivi ont fait mine de considérer que cet échec était du à un désaccord entre la droite (qui voulait la déchéance pour les binationaux seulement) et une gauche qui aurait voulu la « déchéance pour tous ».

On croit rêver. La réalité est bien différente.

Cette mesure, minable, inutile, détestable, a fracturé la gauche entre ceux qui n’en voulaient pas (dont votre serviteur) et les autres. A droite ou au centre, d’autres se sont opposés purement et simplement à la mesure. Et une Garde des Sceaux a finalement démissionné. Il faut lire et relire le petit bouquin de Christiane Taubira qu’elle sortit quelques jours après .

L’extension constitutionnelle de cette déchéance n’avait valeur que de symbole. Un symbole pourri qui est devenu, de surcroit, un échec politique. Une gauche encore davantage fracturée, un PS officiel qui acte de contrition public pour tenter de pointer vers une droite décrédibilisée.

Quel fiasco…

Merci pour ce moment.

 

12 réflexions sur “ Le meilleur renoncement de François Hollande ”

  1. Ne soyez pas si dur avec Hollande.
    Bien qu’il ait très vite balayé le peu d illusion que j’avais à son sujet, il ne fera n’ai pire ni mieux que le précédent et que les suivants qui vont nous être présentés comme incontournables .

    Ben oui quoi mon-dia-li-sa-tion, oblige …
    Vous aurez ce que la mondialisation aura voté pour vous🙂

  2. Le plus drôle est qu’en fin de comptes, Taubira aura démissionné pour rien !

    1. Tout le monde peut se tromper (hihihi), tenez, prenez le dénommé PERDRIEL, ci-devant directeur du très libéral canard :  » Valeurs Actuelles ». Le genre de gars qui réclame toujours plus d’économie dans les services publics. Et, crac ! Voilà qu’il se retrouve à poireauter aux urgence avec sa femme, comme deux vulgaires manants du commun… Devinez sa réaction !

  3. faut savoir lâcher du lest opportunément ;
    on a sur le feu, un projet de loi sur le code du travail en cours et un autre sur la modification des temps de parole et de financement des campagnes électorales qui ne fait pas trop de bruit, lui…

    normal, le printemps, c’est le temps des leurres..

  4. C une bonne nouvelle…que d’énergie perdue pour rien!
    Espérons qu’on ne va pas trop traîner sur cette triste période…

  5. Perso, c’est surtout la disparition de l’inscription de l’état d’urgence dans la Constitution qui me rassure .

Les commentaires sont fermés.