Chanson du dimanche: « les Russes »


Il y a 31 ans, au plus fort de la guerre froide, quelques mois avant la Perestroïka…

 

 

 

30 réflexions sur “ Chanson du dimanche: « les Russes » ”

  1. Sting : incontournable. Pour la peine, voici ce qui passe ce matin sur FB. Soit un peu plus d’an avant l’avènement de la 6e république des citoyens.

  2. Personne ne connait un petit titre sur les violences policières anti-lycéennes ?
    A défaut de trouver le traitement médiatique adéquat à ce genre de dérives, je cherche une chanson qui peut résumer l’état d’esprit de celui qui est désarmé face à l’impunité de la violence étatique.
    Quis custodiet ipsos custodes ? Nemo in Gallia !

    1. Ca ma fait le même effet. dire que je ne pouvais pas l’encaisser quand il était au PS, pro Maastricht et pro nucléaire. Nous avons fait un bout de chemin tous les deux depuis le rejet du PCE en 2005.

    1. Happy A ! ..vieil canaille

      t’es blanche, ..telle la russe ?
      ainsi Copernic, Kepler, Galilée et (enfin) Newton..
      cé rond Et elliptique ?!
      – Alléluia ! ma couille

      ps, j’écris comme une merde (on ne peut pas dire mieux) ni m’excuser: c’est ainsi,
      Sting ma mère (/souvenir perso)
      Cheers à p’tite et autres copines🙂

  3. « Mr Reagan dit nous vous protégerons »
    Cf chanson

    …… Genre  » baie des cochons  » ?!?

    1. Reagan : Cowboys de séries B des années quarante. Sénateur de Californie de années 60, puis président de fin de série des années 80. Sacrés ricains.

      1. Oui mais 40 ans après, on subit encore la politique qu’il a mise en place avec la Maggie Tatcher !!!

        Alors je n’ai pas du tout envie de rire !!!

        1. Mais qu’est-ce que vous racontez ? Reagan et Thatcher n’ont appliqué leurs politiques, respectivement, qu’aux USA et en Grande-Bretagne! Expliquez-moi comment auraient-ils pu mettre en place la globalisation de l’économie mondiale?

          1. Comme s’il n’y avait pas eus un effet de contagion. C’est comme quand les peuples copient ce qui se passe dans le pays d’à côté en matière de mouvement social. Ça inquiète le patronat qui y voit forcément un risque de contagion. D’ailleurs c’est en cours: la Grèce et l’Espagne observent les mouvements de foule en France et les réactions politiques qu’ils engendre…

          2. @Elie
            Quand on a le dollar, pour Reagan et le Commonwealth pour Thatcher,, ça oblige ceux qui sont politiquement et commercialement e liés à ces deux pays, de passer sous leurs fourches caudines Il faudrait développer mais ça saturerait le blog

          3. Mais parce que les projets de libre échange ne s’arrêtaient pas au Canada, ainsi que nous avons pu le constater depuis 1989.

            Et qui dit libre échange dit « lissage ».
            Moi je dirait plutôt « aplatissement »

      1. Mais attention ! Pépère promet des enquêtes ! Comme il nous avait promis du changement ? Une renégo des traités et de lutter contre la Finance ? DEHORS !

Les commentaires sont fermés.