La gauchisation


Nous avons une belle nouvelle, une grande nouvelle.

Le monde se gauchise.

Si si.

Pas tout le monde, bien sûr.

Mais la société, la nôtre, s’est fracturée. On nous rabâche depuis des lustres avec une droitisation du pays et des masses. La réalité est plus complexe.

L’émission « Ce soir ou jamais », présentée par Frédéric Taddei, du 8 avril dernier, était une belle occasion, grâce à ses invités de tous bords, de comprendre le phénomène. A côté d’une droitisation furibarde, xénophobe souvent, excluante toujours, s’est développée en France et ailleurs (Espagne, etc) un mouvement plus radical que jamais et une opinion publique réfractaire aux ravages du libéralisme.

Echec de la loi Travail, abandon de la déchéance de nationalité, record d’impopularité, «Nuit debout» : François Hollande et Manuel Valls sont-ils finis ? Pour en parler, Frédéric Taddéï a invité Marcel Gauchet, philosophe et historien, auteur de «Comprendre le malheur français», Jean-Francois Kahn, journaliste et essayiste, auteur de «L’Ineffaçable trahison», Renée Fregosi, philosophe et politologue, auteur de «Les Nouveaux Autoritaires, justiciers, censeurs et autocrates», Chantal Mouffe, philosophe, auteur de «L’Illusion du consensus», Laetitia Strauch-Bonart, essayiste, auteur de «Vous avez dit conservateur ?», et Manuel Cervera-Marzal, philosophe, auteur de «Les Nouveaux Désobéissants : citoyens ou hors-la-loi ?».

Au milieu, les candidats centristes pullulent et s’annulent. Les partis libéraux stagnent. La social-démocratie, convertie et ravagée par le social-libéralisme, s’effondre. Disparition du PASOK, chute du PSOE, revers du PS, échec du SPD.

On continue ?

Merci à l’ami Bembelly de m’avoir alerté sur cette émission.

20 réflexions sur “ La gauchisation ”

  1. on se demande où ils vont chercher tout ça, ça doit en faire de la fumée de crâne, dans la salle, après une telle émission…

    c’est pas l’autre zèbre de macron qui se déclare ni à gauche ni à droite ?
    le voilà qu’il réinvente le centre sans le dire et sans le savoir, du coup, étant au centre, il se retrouve à gauche du PS et des Rbananiers ..

    pourquoi attendre 2017, on l’arrose tout de suite la victoire de jean luc. ?

    1. @ Stan
      Macron vient de nous prouver qu’il avez du temps de libre pour jouer au Steve Job de la politique….certes lui n’avait pas le costard….
      s’il pouvait occuper ce temps libre ( il est ministre je crois😀) à essayer de régler les pb des français…parce qu s’il monte un mouvement c’est qu’il a des solutions non !!!!! ( personnellement je pense qu’il n’en a pas mais chut….)
      Pour le sujet de jour je ne vois pas de gauchisation de la société….et j’espère me tromper.

      1. sylvie

        il n’ a pas de mouvement mais il a la banque rotechilde derrière lui, tous les seconds couteaux de la politique en mal de maroquins viendront lui sucer les « moildar » (marque célèbre de pompes)

        j’ai retenu que mittérrand disait qu’il fallait cent personnes bien placées pour être président…à l’époque
        aujourd’hui avec les dix nababs propriétaires de journaux, ça ferait le taf..

  2. oui, j’ai vu l’émission, c’était vraiment très captivant.

    A conseiller d’urgence;

  3. je blague avec la politique parce que c’est devenu une sorte de cirque avec des funambules qui ont la souplesse des cailloux

    redevenant sérieux, comme je le suis naturellement, je dirais que la France se gauchisera quand bruxelles l’aura décidé et ce n’est pas demain la veille…

  4. Une bande de beaux parleurs qui devraient commencer par s’analyser, au lieu de s’étonner qu’on en soit là (y compris le jeune bourgeois parlant pour Nuit Debout). 1 h .36 à faire le tour du socialisme, du libéralisme, du Front National de Podemos, en passant par Sanders et l’affaire PANAMA et pas un mot sur Mélenchon (pourtant partie prenante pour la dénoncer) et son mouvement : « la France insoumise », ainsi que de la 6e république. Ils ne savent peut-être pas qu’en France, il y autre chose que le PS…

  5. gauchise – « gauchiste » « communiste » ces mots par association portent en eux des fantasmes et des peurs issues du passé pour nombre de gens….

    finalement on continue à ranger les systèmes politiques selon des normes issues du passé (gauche -droite – centre, extrêmes inclus) alors qu’il y a belle lurette que ça n’a plus aucune signification à l’heure où les manifs sont sur écran, ou les ouvriers et employés ont besoin de gagner leur croûte au lieu d’aller faire les cons dans la rue, à l’heure où les journaux vraiment indépendants se comptent sur les doigts d’une main

    je déconne ? …………….à peine

    nombre de citoyens sont prêts à voter pour un condamné : juppé, que tout le monde a foutu dehors en 1995, et qui recommencera ses conneries s’il retourne à l’agence française de bruxelles (l’élysée), ne bronchent pas quand ils en élisent un qui a eu à faire avec la justice…et continuent à soutenir les petites mains du medef et associés parce que la rapine sur des milliers de milliards d’euros, de dollars à leur détriment, c’est inimaginable…

    la France ne gauchisera pas, elle réagira quand le système va continuer à grignoter celles et ceux qui se sentent à l’abri, actifs et retraités ….

    le mot « réforme » dont on nous rabâche à longueur de jours qu’il est une adaptation à une vie nouvelle, une nécessité de transformation, n’est en réalité que la sortie des tiroirs de vieux modèles économiques poussiéreux qui se résument à baisser les dépenses publiques parce qu’il est devenu impossible de maintenir les recettes…
    ……..

    confucius qui aurait pu être « tueur de coûts » disait « quand les recettes baissent, on taille dans les dépenses les plus importantes : les sociales »

    pourquoi les dépenses sociales sont elles les plus importantes ? parce qu’il y a 65 millions d’habitants en France..

    – des retraités qui deviennent vieux
    – des chômeurs
    – des qui font des gosses
    – des handicapés
    – des malades
    – des gosses que tout le monde veut mettre à l’école..
    – des travailleurs qui coûtent et qu’on met en pension dans des entreprises du medef, qui veulent bien les prendre à condition qu’on leur paie les charges sociales (eh oui, l’objet social d’une entreprise n’est pas de payer ce qui ne concerne pas son cœur de métier..

    rien de gauche ou de droite là dedans, juste l’application de principes recuits datant des années 80….

  6. même un PDG ça va chez le toubib, ça fait des gosses et ça touche ce qui va avec..

  7. Des émissions baratin il y en a une multitude qui passent à la télé.
    C’est à qui va inviter l’ ex directeur de ceci, l’ ex de cela, le philosophe du moment et le fameux spécialiste, celui qui sait tout, mais n’a rien vu venir avant l ‘explosion.
    Du haut de mon incertitude, simple électeur, je peux constater que la droite du chirac ou du sarko, mis à part les maguoilles et tripatouillage, n’ a rien fait pour améliorer la situation du pays.
    Je suis obligé de constater que la gauche, reprenant le flambeau avec de belles promesses du moi président, a été au maximum de son incompétence. ABSOLUMENT ancune amélioration en quoi que ce soit.
    Augmentation des taxes et impôts, augmentation abyssale de la dette, augmentation affolante du chômage, mieux, disparition de zones complètes de production, engagement de notre armée dans des conflits interminables, incapacité d’ assumer la sécurité des citoyens …et j’ en passe le passif serait trop long.
    Alors que les autres pays se gauchisent, se droitises ou se istes quelconque, je regarde la situation du pays et je ne vois qu’ une course à la bonne place par des équipes ( toujours les mêmes) venant nous endormir.

  8. Prétendu casseur gauchiste 2016 place de la <République. Notez les autocollants et le brassard… Mais, comme se fait-il que les crs ne chargent que les manifestants pacifiques ? Simple, ceux qui cassent ne doivent pas être arrêtés.

  9. Il fallait le faire, inventer les 39 et 40 mars !! C’est cela la république.
    Il faut aussi savoir que les autorisations des  » nuits debout «  » avaient été accordé jusqu’ au 10 Les CRS ont fait évacuer les gensce matin, mais une nouvelle autorisation a été demandée

        1. Je n’étais pas mort, moi. Mais, cependant je reconnais que de reprendre le lancer de pavé à 65 balais m’a apporté une certaine joie…

Les commentaires sont fermés.