He ho…


Sans rire.

Stéphane Le Foll , ministre de l’agriculture, a lancé un mouvement comme un coup de gueule.

 

Assez vite, c’est devenu la risée des réseaux sociaux. Le nom est ridicule mais il y a pire: on sent l’inquiétude de dernière minute. Et si ce quinquennat qui s’achève était finalement raté, incompris, terminé, miné ?

Entre Macron qui prend date avec son « uber-mouvement », Le Foll qui veut rallier, Cambadélis qui lance « l’alliance populaire » (ne riez pas), cette « gauche-là » se présente divisée et illisible à la prochaine élection.

Hier soir, il y avait visiblement un meeting ministériel.

//platform.twitter.com/widgets.js

Nous les laisserons seuls.

 

23 réflexions sur “ He ho… ”

  1. Mais ils espèrent quoi ? à un 1 an des présidentielles tous ceux-là se souviennent tout à coup qu’ils sont à gauche ? Après avoir tenu des discours plus libéraux que n’importe quel gouvernement ?
    Le Guen qui n’a eu cesse de donner des leçons et d’un s’un coup de baguette magique « virevolte » ? Le Foll qui s’est pris pour le Grand Vizir a eu la même attitude…. les autres je ne les connais oas et ne me donnent pas envie.

    Ils s’aperçoivent enfin que #NUITDEBOUTON MERITEMIEUXQUECA est un mouvement qui s’amplifie (oui Didier Goux quoique tu en dises avec tes potes Arié et lancien). Là ils ont la pétoche

    1. Bof.

      Nuit debout doit leur filer la pétoche comme Frankenstein Junior file la pétoche à mes gosses.

  2. Le Foll serait mieux aviser de crier « hé,ho  » à la FNSEA .
    Mais bon, puisque c’est Gaspard Ganzer qui est chargé du lance ment de cette fumisterie, on est tranquille, c’est une foirade assurée .

  3. dans hé, il y a hélas, dans ho, il y a hosto..

    pronostic : c’est pas bon du tout.

    ils sont dans la merde, ce qui va les sauver c’est qu’il y a des casse croutes à prendre à 10 000 € par mois (à la grosse louche) avant ou après les présidentielles.., même les frondeurs vont se la mettre sur l’oreille pour la fumer le lendemain …

    tout va s’arranger sous les coups de boutoir du cri du billet le soir au fond des bois..

    ou je ne connais plus rien à l’humanité..

  4. aujourd’hui gérer la France c’est simple :

    compte rendu d’une réunion budgétaire :
    « bon les mecs on taille dans quoi aujourd’hui  » ?
    ………….
    « bon allez je vous laisse choisir, dans le social ou dans le social ; vous choisissez quoi « ?

  5. .On peut penser ce qu’on veut du bilan de Hollande; mais, pour ceux qui veulent le défendre, quel désastre d’essayer de le mettre en valeur par cette ahurissante mise en scène, avec un Baylet directement venu de la III ème République, une Emmanuelle Cosse qui a plaqué le parti qu’elle dirigeait pour être ministre , etc. !

    Ce qui est incompréhensible, c’est que ce ne soit pas Hollande lui-même qui s’y colle (« Moi Président, voilà ce que j’ai fait et que mon successeur défera ») à chacune de ses (trop) nombreuses interventions publiques, au lieu de s’accrocher à son grotesque  » Ça va mieux, point final. »

    1. Mais non Elie, c’est pas ça qu’il fait: Hollande laisse fleurir à gauche des mouvements alternatifs dont il sait qu’ils n’ont aucune chance de succès.

      Une fois que les fleurs se seront fanées, il nous fera le coup du TINA: there is no alternative à gauche but my pomme.

      La gauche de la gauche comprend bien qu’elle va se la faire mettre sec et profond par le TINA hollandais, version française et politique du TINA libéro-tatchérien qui ne cesse depuis 30 ans de les traumatiser sur le plan économique et social.

      Elle pousse déjà des hurlements, Juan en tête, et on la comprend: si par miracle FH passe le premier tour, il se retrouvera en face à face avec Le Pen ou un mec un peu moins pire de droite.

      La gauche de la gauche n’aura le choix qu’entre offrir un boulevard au FN ou à la droite en s’abstenant (lourde responsabilité historique en vue) ou bien donner à FH la courte majorité qui lui permettra de l’emporter. Mais ce sera une torture pour eux. J’imagine déjà des suicides à la Stefan Sweig dans le 11ième arrondissement.

      Ils commencent à renifler l’embrouille en se disant qu’ils vont se faire enculer dans les grandes largeurs – ce qui est exact d’ailleurs – et, comme nous le savons, puisque le même scénario se reproduit invariablement tous les 5 ans, ils s’accrochent à la seule planche de salut qu’il leur reste: le Méluche. Et Nuit debout, forme comateuse de la révolution (ça respire encore à la seule condition que personne ne la débranche).

      La gauche de la gauche est un poisson rouge qui fait le tour de son bocal en 5 ans. C’est pas compliqué. Là, ils arrivent au bout de ce cycle,et comme il y a 5 ans, ils en sont au moment où ils flairent l’embrouille.

      C’est un peu comme un remake de Rocky: on connait tous le scénario, mais ce qui intéresse, c’est les variations.

      Par exemple, Claude va-t-il enfin coucher avec Sylvie? Stan va-t-il enfin être capable de faire une analyse qui tienne la route? Juan va-t-il parvenir à surmonter sa dépression chronique?

      C’est ça qui intéresse le public.

      1. « there is no alternative à gauche but my pomme. »

        Oui, sans doute. Mais « Hé oh ! » ne pas oublier que dans Blanche Neige la pomme est empoisonnée…😉

  6. • déficit des finances publiques sera de 3,3% du PIB en 2016 (5,3% en 2011), et respectera le seuil européen de 3% en 2017
    • déficit de la sécurité sociale est redescendu à 6,6 milliards d’euros en 2015, le plus faible depuis 2002 (21 milliards en 2011)
    • compétitivité redressée : grâce au CICE le coût du travail n’a augmenté que de 0,8% par an en moyenne depuis 2012, (1,4% en Allemagne)
    • déficit du commerce extérieur en diminution : 45 milliards € en 2015 (75 milliards en 2011)
    • croissance revenue : 1,1% en 2015 et 0,8% pour le 1er semestre 2016, objectif fixé par le Gouvernement de 1,5% de croissance en 2016
    • en 2015 l’économie a recréé des emplois marchands (82 000) et le chômage a commencé à baisser : 10,2% fin 2015 contre 10,4% mi-2015
    • pouvoir d’achat des ménages en nette augmentation : +1,7% en 2015, soit une hausse jamais atteinte depuis 2007
    De nombreuses mesures de justice sociale ont été adoptées :
    • système fiscal plus juste : hausse des prélèvements sur les plus aisés (création d’une tranche à 45%, imposition des revenus du capital comme ceux du travail, suppression des allègements d’ISF) et abaissement de l’impôt pesant sur les ménages les moins aisés en 2015 et 2016 (2 foyers sur 3 auront bénéficié des baisses d’impôt sur le revenu)
    • retraite à 60 ans pour ceux qui ont commencé à travailler tôt
    • généralisation du tiers payant permettant aux plus modestes de ne pas avoir à avancer les frais médicaux
    • revalorisation du point d’indice des fonctionnaires, gelé depuis 2010, qui s’ajoute à la revalorisation des salaires des agents de catégorie C
    • revalorisation des minima sociaux (augmentation du RSA de 10%)
    • création de la prime d’activité pour les travailleurs pauvres
    • obligation pour tous les employeurs de contracter une mutuelle santé pour leurs salariés
    • création du compte personnel d’activité (sécurisation des parcours professionnels)
    La jeunesse a été la priorité du gouvernement :
    • garantie jeune
    • emplois d’avenir
    • contrats de génération
    • instauration de la caution locative étudiante permettant aux étudiants de louer un logement avec une garantie de l’Etat
    • encadrement des stages
    • revalorisation des bourses étudiantes
    • élargissement du service civique
    • bénéfice de la prime d’activité
    • création de 60 000 emplois dans l’Education Nationale durant le quinquennat
    • création de 275 000 places d’accueil pour la petite enfance
    • s’y rajoute d’autres mesures pour les jeunes, qui viennent d’êtres proposées en avril 2016

    1. Augmentation de mon salaire en 2007 : 0%
      2008 0%
      2009 0%
      2010 0%
      2011 0%
      2012 démission pour pas davantage
      2013 0%
      2014 0%
      2015 0%
      2016 … surement rien mais en entretien annuel, on me signale que je mérite.

      Bref, entre sarko et hollande, économiquement, ce n’est pas flagrant. Mais bon, puisque vous dites que le pouvoir d’achat augmente…. Peut être grâce à la baisse du pétrole, bref, rien d’imputable à Hollande.

    2. ARIE

      ça vient du figaro ?
      parce que franchement de simples démonstrations font passer la plupart de vos états pour des trompe l’œil …

      1. prenons l’exemple du CICE balancé, rappelons le, avec un taux de change de 1.40 dollar, devait procurer quelques 150 000 emplois en 5 ans , et globalement avoir un impact de l’ordre de 2 à 3 % sur les coûts de production selon le type d’activité …

        il semble que le cocorico fasse état d’une hausse des coûts du travail de 0.8% (et je n’ai pas évoqué l’effet possible du pacte) par rapport à une Allemagne qui n’a pas refilé 40 milliards d’argent public à son secteur privé cela fait 0.6 % d’écart

        ma question serait plutôt : où est passé le différentiel ?

  7. hé ho hé ho ont rentre du boulot….. des nains ayant la frousse de perdre leurs places, rien à en espérer.
    Heureusement que le prix de barril est de 30$, les taxes entrent à flots pour truquer les comptes

  8. EA : Allez dire aux retraités du privé, vous savez, les déclarés nantis par la cour des comptes, que leur pouvoir d’ achat a augmenté.
    Allez dire aux personnes ne pouvant plus se soigner, plus de lunettes, plus de soins dentaires que tout va mieux, allez raconter vos blagues à l’ ouvrier qui sait sa boite sur le déclin et que le chômage le guette.
    Oui, prix du petrole a diminué cela menace des milliers d’ emploisen France, plus de forage, plus de recherches, plus de pipeline, le peu de sidérurgie restant avec ses sous traitants, guettés par la fermeture.
    Augmentation du RSA? Bravo, mais qui le paye? les régions déjà surendettées, d’ où augmentation des impôts, la fuite en avant dans la recherche d’ électeurs,  » Hè ho  » réveillez vous

  9. Il est étrange de lire sans cesse le mot facho écrit par des cocos incapable de dire ce que ce mot veut dire.
    Avant la retraite, j’ ai bossé, puis bossé encore. Je sais ce que vous ne savez certainement pas, ce qu’ est la fatigue et la pénibilité du travail.
    Je sais ce qu’ est le syndicat et ce que valent certains délégués.
    Je suis allé dans plusieurs manifs, mais cela n’ était pas, comme vous le but de ma vie ni mes distractions.
    Si vous avez entendu parlé du travail en feux continus, c’est à dire le travail en 5 équipes tournant jours et nuits dans la chaleur de l’ acier en fusion, nous travaillons dimanches et jours fériés sans pleurer sur notre mètier, sans gémir sur les horaires, comptant sur nos bras plutôt que sur les aides de l’état payées par des ouvriers.
    Je ne pique aucun discours à qui que ce soi, surtout pas au pc incapable d’en avoir.
    Ma retrait était correct, mais grace aux gestions déplorable de sarko et du loulou en place actuellement, elle fond comme neige au soleil.
    Je ne donnerai certainement pas ma voix aux partis d’escrocs gérants le pays depuis 50 ans. Vous évidemment vous irez voter en vomissant pour respecter les consignes de gens qui vous ignorent le reste du temps hors élections. A votre avis, vous êtes quoi : ?

Les commentaires sont fermés.