Le 11.09.01 et l’Arabie Saoudite


Dans le Monde daté du 6 mai, Alain Frachon s’attarde sur une partie courte mais décisive du rapport de la commission d’enquête sur les attentats du 11 septembre, 28 pages dans lesquelles des responsabilités d’officiels saoudiens seraient établies. 

Le sujet a été réactivé par une récente émission de 60 minutes dans laquelle le vice-président de la dite commission témoigne en ce sens.

Cette « anecdote » s’ajoute à d’autres. Elle est une illustration supplémentaire de la formidable dégradation de l’image de l’Arabie saoudite. 

En moins de 15 ans, le royaume wahabite est ainsi devenu l’incarnation la plus cynique et la plus voyante de la real-politik  occidentale: une dictature théocratique sanglante avec laquelle l’Occident se contraint à collaborer à cause de ses intérêts pétroliers. 

2 réflexions sur “ Le 11.09.01 et l’Arabie Saoudite ”

  1. Je pense qu’on n’a pas fini de découvrir des étrangetés sur cet attentat, tant les intérêts des uns ont croisés ceux des autres. Qui était président des States à ce moment là ? Ah ! Oui tout dingue Bush, celui qui a bien connu la famille Ben Laden… Les milliardaires américains : combien de divisions ?

Les commentaires sont fermés.