De la violence policière


JuanPolice

Le jeune policier, titularisé gardien de la paix après les évènements, que l’on a vu résister calmement à quatre frappes d’un casseur cagoulé qui venait d’attaquer son véhicule le 18 mai dernier, a des air de Teddy Riner, notre champion de judo dont Canal+ vient de diffuser un portrait.

Le voici.

Et voici Riner

Ce jeune gardien de la paix faisait plaisir à voir lors de sa remise de médaille à l’Elysée.

J’ai beaucoup de mal à suivre les accusations anti-flics.

Les flics sont ceux qui nous sauvent le soir, le jour, le moment où il faut.

« Vers 21h45 la « PS O3 » demande du renfort pour des individus armés qui venaient de pénétrer dans salle de spectacle du Bataclan. Nous nous sommes annoncés partant pour ce lieu d’intervention. Vers 21h48, nous nous sommes stationnés angle Place de la la République, boulevard Voltaire, à Paris 11. Nous nous sommes équipés tous les trois de gilets pare balles lourds puis nous avons progressé en direction du Bataclan, en colonne. (lire la suite) »

Les responsables de bavures sont ailleurs. J’ai été frappé, comme d’autres, par ce témoignage d’un responsable syndical policier:

« Lorsque vous voyez des casseurs détruire les vitrines, saccager des panneaux publicitaires, se servir des tubes néons à l’intérieur pour attaquer les forces de l’ordre et que des policiers mobilisés sont en face d’eux et qu’ils doivent attendre une heure en face d’eux pour intervenir (…) on se demande bien pourquoi.«  (lire la suite). »

Voilà.

 

24 réflexions sur “ De la violence policière ”

  1. Après la « communication », la manipulation (relayée en boucle par les médias aux ordres) est le second moyen de prise en main des peuples. Un jour on apprendra sûrement de drôles de choses sur les attentats du Bataclan et à qui ont pu profiter ces crimes.

  2. Il y a cette violence inadmissible, lâche et j’en passe tant ces images me choquent….les « casseurs » , mot qui devient inapproprié, sont d’une extrême violence…
    Et il y a cette volonté de renforcer l’image de manifestations violentes alors que la grande majorité des manifestants ne le sont pas et ne sont pas anti flics et que les syndicats de police ( heureusement que les syndicats sont partout) dénoncent le fait de devoir attendre pour agir pour déloger ses qq casseurs qui sévissent pendant des heures et qui prennent plaisir à semer la m…de !

    1. Les casseurs d’extrême gauche sont le penchant des nazis d’extrême droite. Personne ne songerait à qualifier la gauche sur la simple vue des représentants (anarchistes) qui casent à qui mieux mieux pour une colère justifier contre des institutions tel des banques, des assurances, des commerçants peu scrupuleux sur les conditions de leurs esclaves, des monsanto…. j’en passe et des meilleurs. Ils sont écolos souceux de leur environnement un peu comme les Autrichiens pionniers du naturisme depuis toujours alors qu’ils y en a 50% qui votent pour la défense de leur identité et qu’il existe à l’intérieur une minorité agissante prompt à la violence… et quelle violence!? peut-on imaginer la Révolution française en la matière? A la fin vive la Réforme

      1. « Les casseurs d’extrême gauche sont le penchant des nazis d’extrême droite. »

        Casser des gens ou des vitrines, c’est pareil ?

  3. je me demandais.. quand verra t-on un français (ou pas d’ailleurs) vêtu, couvert d’un tee shirt ou autre, arborant/affichant les couleurs du drapeaux national ?
    ..anglais, allemands, italiens, américains, suisses, belges, brésiliens, turks, algériens, croates, australiens, russes, norvégiens, suédois, kazakhs, sénégalais.. j’en oublie ?
    n’ont pas ce complexe (c’est ça..)
    alors qql fierté (etc.)
    pourtant la France.. les Lumières, les Droits de l’Homme.. patin couffin (y todo la pesca, en espagnol)

  4. Quelle nouveauté! La police attend des ordres?Mais elle ne fait que cela, dans les banlieues, dans les manifs, pendant des prises d ‘otages, pendant des attentats.
    Avec ce gouvernement laxatif ( si si, il nous fait c…)qu’attendre d’autre que du baratin.
    Je peux prévoir une chose, cela finira mal. Une ou plusieurs personnes resteront sur le carreau et là, ce sera à qui braillera le plus à l ‘ innocence, à la faute de l ‘autre, il y aura des responsables pas coupables, des coupables pas responsables.
    Nous assistons à une compétition se jouant à trois. Le gouvernement avec sa police, le syndicat communiste avec la cgt, et quelques centaines de casseurs plus ou moins de l ‘extrème gauche, avec plus ou moins de pillards.
    Les spectateurs, qui seront évidemment les payant du résultat, devront en tirer les conséquences .

  5. Pourquoi ne parle -t-on jamais du fait
    notable que pratiquement tous les petits
    commerçants, artisans patrons de TPI et
    PME qui au départ étaient pour la
    loi El Khomry sont maintenant pratiquement tous
    contre car cette loi a déjà été « démonétisée » et
    démagogiquement vidée de son sens ?

    Cela montre 2 choses

    1) Que Hollande doit être considéré comme un Candidat
    pour 2017 et plus du tout comme un président actuel
    autre que président ectoplasmique, cette fonction
    étant devenu pour lui un marche pied
    à exploiter judicieusement pour son ambition personnelle
    et Valls n’est plus un 1 er ministre mais un directeur de
    campagne.servile.

    2) Que la Gauche non gouvernementale est
    complètement. bureaucratique et dans le mépris
    absolu de tout ce qui est initiative personnelle,
    familiale ou conviviale économique.

    La politique de l’offre en candidats est décidément
    pour le moment bien décevante à gauche et si cela
    ne change pas rapidement il ne faudra pas s’étonner
    que ses « légumes » retournent au hangar !!.

    1. MELENCHON (entre autres) n’a pas cesser de le dénoncer depuis (au moins) 2005. Le FMI semble vouloir faire croire qu’il découvre ? Ben voyons. Il y aura bientôt des comptes à rendre et le FMI doit être suffisamment bien informé de la tendance, qu’il prend carrément le train en marche après des décennies de forcing libéral. Apparemment, Hollande retarde, là…

  6. Certaines choses peuvent être dites sans haine.
    « Il n’existe pas de chiffres officiels sur les violences policières en France, contrairement à d’autres pays comme les Etats-Unis. Le nombre de policiers tués en service est, quant à lui, accessible au public. »

    « Notre équipe a relevé un à un les faits de violences, recensés par les médias depuis 2005. »

    « Nous mettons en avant cette omerta qui plane sur les rapports entre jeunes et policiers. »

    « Témoignages et chiffres à l’appui, voici les six infos que vous ignorez peut-être sur les violences policières en France. » (CFJ Paris)
    https://cfjpromotion69.atavist.com/violencespolicieres

    1. Bravo Robert. excellent document. Il nous faut absolument une police républicaine irréprochable, d’où la nécessité d’une 6e république des citoyens responsables et solidaires.

  7. Que le flic de base, qu’on met à toute les sauces au prétexte de  » maintenir l’ordre  » ( lequel , ) finisse par déraper, ce n’est pas excusable mais compréhensible . Par contre, la hiérarchie policière, du ministre jusqu’au commissaire, mériterait d’être trainée en justice pour atteinte à la citoyenneté, coups et blessures et…atteinte à l’ordre public .

Les commentaires sont fermés.