La belle erreur de Valls


Quelques centaines de casseurs, et voici le gouvernement et le président qui choisissent de faire porter tous les chapeaux à … la CGT.

Résumons.

La CGT est accusée d’avoir laissé faire ces casseurs.

La CGT est accusée d’avoir laissé certains de ses membres casser.

« Apparemment, des manifestants CGT ont participé à certaines violences » Un conseiller de Matignon.

La CGT est accusée d’avoir laissé faire ces casseurs dont certains « voulaient sans doute tuer » (dixit Valls, sur France Inter mercredi matin).

La CGT est accusée d’avoir un service d’ordre inefficace.

On a d’ailleurs quelques photos de manifestants avec brassards ou gilets CGTistes avec des pavés dans les mains. On a aussi des photos de CRS frappant des civils, et depuis longtemps.

Un partout ?

Non.

Résumons à nouveau.

Nous sommes en état d’urgence. Cet état qui permet à l’Etat à peu près ce qu’il veut en matière de prévention, dissuasion et répression.

Qu’est-ce que l’état d’urgence ?

Prévu par la loi n°55-385 du 3 avril 1955, l’état d’urgence est une mesure exceptionnelle pouvant être décidée par le Conseil des ministres, soit en cas de péril imminent résultant d’atteintes graves à l’ordre public, soit en cas de calamité publique (catastrophe naturelle d’une ampleur exceptionnelle). Il permet de renforcer les pouvoirs des autorités civiles et de restreindre certaines libertés publiques ou individuelles pour des personnes soupçonnées d’être une menace pour la sécurité publique.

La durée initiale de l’état d’urgence est de douze jours. Sa prolongation doit être autorisée par le Parlement par le vote d’une loi. L’état d’urgence peut être déclaré sur tout ou partie du territoire.

L’état d’urgence autorise le préfet ou le ministre de l’Intérieur de :

  • limiter ou interdire la circulation dans certains lieux,

  • interdire certaines réunions publiques ou fermer provisoirement certains lieux publics,

  • réquisitionner des personnes ou moyens privés,

  • autoriser des perquisitions administratives,

  • interdire de séjour certaines personnes,

  • prononcer des assignation à résidence.

    (source)

Semaine après semaine, mois après mois, les manifestations se succèdent et il y a toujours des casseurs. Et pourtant, notre Etat se révèle incapable de les arrêter, de les assigner, de les éloigner.

Ne sous-estimons pas la réelle difficulté à maitriser quelques centaines de racailles prêtes à en découdre. Mais osons simplement rappeler qu’en démocratie, seul l’Etat est responsable du maintien de l’ordre.

Et que donc Manuel Valls devrait cesser de se tirer une balle dans la jambe.

 

94 réflexions sur “ La belle erreur de Valls ”

  1. Les racailles
    les plus outrageusement stupides sont les supporters de foot et les connards patentés sont les organisateurs d’un match Angleterre à Marseille.
    Valls devrait supprimer ces manifestation bellico-chauvinistes.

    Maintenant interdire les manifestations politiques, visant en fait la CGT est un clou de plus dans le cercueil du droit d’expression. Restera donc les casseurs, les barbares footeux, Daesch et la poulaille pour asurer une terrerorisation normale, forcément normale.

    PS: la plus grosse bêtise de Valls est d’avoir insisté pour être 1er sinistre; l’histoire de la Vème montre que ce poste-fusible n’a été que dans 2 cas, la derniière marche sur l’escalier préziduel.

  2. Et maintenant N. Saint-Pier ramène « son coup de gueule » concernant l’hôpital Necker !!!! Elle a besoin d’un coup de pub pour vendre 10 CD ?
    Le père d’un petit garçon hositalisé à Necker a fait une belle lettre à Valls et Cazeneuve qui instrumentalisent ce caillassage. Si je retrouve le lien je le joins.

  3. yakom un hic :

    « Plus de six Français sur dix (64%) estiment que, « face aux mouvements sociaux », le gouvernement « doit retirer » le projet de loi travail à l’origine de plus de trois mois de contestation, selon un sondage Tilder/LCI/OpinionWay publié jeudi.

    Un chiffre en très léger retrait par rapport à une précédente enquête: le 26 mai, ils étaient 66% à penser que le gouvernement devait retirer le projet de loi de la ministre du Travail Myriam El Khomri.  »

    « Interrogés sur le principal responsable du conflit actuel, les Français désignent d’abord le gouvernement (36%), mais dans une proportion qui a reculé de sept points par rapport à l’enquête du 26 mai (43%). La CGT est désignée par 31% des personnes interrogées (27% en mai). Enfin, 33% répondent « autant l’un que l’autre » (30% en mai). »

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2016/06/16/97002-20160616FILWWW00246-loi-travail-plus-de-6-francais-sur-10-pour-son-retrait.php

  4.  » interdire de séjour certaines personnes »,

    Oui, d’autant que l’on sait que des groupes black bloc viennent de l’étranger d’où la conclusion qui s’impose :

    Un étranger n’est pas sensé savoir ce qu’est l’hôpital Necker.

      1. Estelle,
        ben non,
        c’est pourquoi je dis oui à l’interdiction de séjour, mais encore faut-il que les autorités aient la volonté de les arrêter. 🤔

        1. (non; pas légitime/Hélène) sorry, ..on parle bien de casseurs « européens » (?!)
          effectivement (et je me fous de savoir « qui a commencé » même si, comme tout le monde j’ai ma p’tite idée) le casse est « Européen »

          bref (je ne vais pas m’excuser à chaque fois!)
          alors je retiens « volonté »
          ..et là, puis-je me marrer..

    1. @ Hélène
      Même francais ces casseurs ont tellement le QI d’une huître que je ne sais même s’ils ont levé la tête pour voir que c’était un hôpital pour enfants !!!! Ca n’excuse en rien la violence d’ailleurs que ces gens exercent autant sur les biens que sur les policiers ….

      1. Sylvie, c’est tellement évident.
        Quand on les voit agir, on a l’impression de voir des milices privées en service commandé.
        Ils sont trés entraînés, et on voit une technique de combat.
        Ce qui n’a rien à voir avec un cégétiste.

  5. Ce qui est plaisant, c’est d’entendre les membres du gouvernement bêler sur les « atteintes à la démocratie « , alors que la loi « Travail » est rejetée tant par les grèvistes que par les sondés . .
    Mais qui donc s’assoit sur la démocratie, hummm?

  6. on pourrait aussi choisir de montrer les images des manifestations .des manifestants qui saluent la police, des policiers qui demandent aux gens d’évacuer pour ne pas se prendre des gaz lacrymogènes ….on pourrait aussi choisir de montrer autre chose qu’une opposition entre les gens qui est totalement fausse à part pour ces petits cons de casseurs !
    S’opposer à cette loi est l’exact contraire de la violence ….
    Mais le gouvernement a choisi de taper sur la cgt….et les médias suivent évidemment….
    C’est triste je préfère zapper toutes les chaînes d’info….

    1. Sylvie 75

      « ….C’est triste je préfère zapper toutes les chaînes d’info…. »

      de la pure sagesse, ça permet de garder sa faculté de jugement..

      et surtout évitez le figaro, quand on voit les dégâts que ça fait 😀

  7. https://m6info.yahoo.com/hommage-aux-policiers-tu-s-1452653844029494.html

    « Alors que le chef de l’Etat et le Premier ministre serraient la main de nombreux policiers rassemblés pour l’hommage au couple tué à Magnanville, ce vendredi, un homme a refusé de les saluer. François Hollande a continué son chemin. Manuel Valls, lui, a clairement exprimé son agacement »

    Franchement, c’est la grogne absolument partout !
    Il faut remonter à quand pour avoir connu une telle situation ?.

      1. @Juan

        Dieu sait si j’ai eu beaucoup de mal à « avaler » le précédent quinquennat, mais je ne me souviens pas d’avoir connu des mouvements sociaux aussi importants, et cet état d’esprit dans la police (je ne mets pas en cause Cazeneuve qui ne fait que ce qu’on lui demande).

        En dehors des « affaires » qui pullulaient, j’ai hurlé contre cette guerre en Libye, mais je hurle autant contre celle en Syrie ….

        Maintenant, un psy vous dirait qu’on a tendance à oublier les mauvais souvenirs🙂

      1. Estelle, on en est pas à ce point quand même ?

        Ma foi, moi qui ait vécu mai 68 à Paris et Boulogne, je trouve que ça y ressemble un peu (pas à l’époque des gentilles manifs mais quand Renault a bougé, les autres ont suivi et là je vous jure qu’on a balisé.)

        1. En 1958 la République n’était pas en danger.
          En revanche, la IVème république était tellement discréditée que très peu de Français se seraient fait tuer pour elle.
          Et les gendarmes mobiles ne se seraient pas contentés de ne pas serrer la main d’un ministre.
          On a échappé de peu à un coup d’Etat militaire.

          1. Franchement, j’espère qu’on en est pas là,
            mais si la 4eme était une machine à ruiner un pays, la 5ème est un costume bien trop large et dangereux lorsqu’il est porté par des jusqu’au-boutistes.

  8. Et jamais tu ne dis que c’est à l’occasion de manifs lancés par la CGT qu’il y a des casseurs, et que tout seuls, ils ne seraient jamais sortis. Juste risible.

  9. « Ne sous-estimons pas la réelle difficulté à maitriser quelques centaines de racailles prêtes à en découdre. »

    Une telle maîtrise ne présente pas de grandes difficultés : il suffit de donner aux forces de polices des ordres clairs et les moyens de les exécuter. Seulement, si le gouvernement faisait cela (rassurez-vous, il ne le fera pas), on vous entendrait aussitôt piailler d’indignation vertueuse et lâcher les mantras habituels : Vichy ! Nuremberg ! Santiago (du Chili, pas de Cubas, bien sûr) ! Etc.

    1. «  donner aux forces de polices des ordres clairs et les moyens de les exécuter. »

      Tout de même : exécuter les casseurs sans jugement, je trouve ça un peu abusif.

      1. Dans ce cas, il n’y a qu’à prononcer des jugements a priori : avant le début de chaque manifestation, on distribuerait des exemplaires de ce jugement aux policiers de terrains, en ayant grand soin de laisser le nom du condamné en blanc. Il n’y aurait plus qu’à finir de les remplier au moment où la voirie passerait pour ramasser les cadavres.

  10. Et bien entendu, comme tout bon communiste qui se respecte, M. C… balance un lien qui dit des choses totalement différent de ses propres insinuations aussi stupides que malveillantes. Les staliniens ne changeront jamais.

    1. Ce qui m’a fait exploser de rire !
      Mais peut-être notre ami Carron ne sait-il pas lire ?

  11. IMPEC ! On a demandé au Sénat comment éteindre un incendie ? Il vient de répondre : « en y versant de l’essence ». Normal il est à droite et adopte donc la loi qui fâche, en durcissant même encore son article 2 pourri. Que croyez-vous qu’il va se passer ? Moi j’ai déjà fait mes provisions en tout, y compris en cartouches…

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2016/06/17/loi-travail-le-senat-adopte-l-article-2-en-le-durcissant_4952219_823448.html

    1. je crois surtout que cà arrange le gouvernement….c’est pas moi c’est la droite donc les républicains….une aubaine de campagne électorale dans laquelle a plongé la droite….
      d’ailleurs l’article 2 est tellement la panacée que le gouvernement a cédé aux exigences des routiers qui avaient dès le début montraient les failles…

  12. C’est une leçon, en fait : quand on décide de ne pas animer son propre blog, comme le fait Juan, on laisse proliférer des gens que l’on méprise mais sans oser le dire, puisqu’ils se disent de gauche. si on ava

  13. Juan balance un pavé dans la mare et regarde en se marrant certainement les écrits de certains parasites.
    Bon, on ne peut demander à un ex docker gréviste à faire plus que des copier coller. Pour aggraver le cas, il est communiste, mais communiste mélenchoniste, donc gauche, mi gauche, extrème gauche, la veste flottante suivant le moment.
    Pour le sujet , personne ne dit ce que le gouvernement devrait faire.
    Quelques centaines de casseurs permettent au moins de parler des manifs, autrement tout le monde s ‘en fout. Les grévistes sont quand même bien riches ou ont un sacré bas de laine pour tenir 1 mois sans salaire.
    Fini le temps où la cavalerie chargeait le peuple, le temps où l ‘armée tirait sur la foule ( sauf le 17 iè). La police est accusée de brutalités dès l ‘apparition de matraque, moi, perso, je leurs dirai de taper plus fort, et de taper sur tous. La majorité des manifestants sont des fonctionnaires ou bénéficiaires de régimes spéciaux. Ils n ‘ont rien à voir avec la modif du code du travail, seuls les planqués des syndicats ont peur et sont menacé.
    Que représente réellement les syndicats: si demain la 1/2 heure payée pour aller voter pour les délégués était supprimé les syndicats ne représenteraient que 3 ou 4 % des ouvriers. Les  » secrétaires » se considérant plus important que de grands patrons, logement, voiture avec chauffeur grosses indemnités, secrétaire, et autres avantages, bien loin eux aussi du milieu du travail, là ou l ‘ on se salit les mains .

    1. Les grévistes ne sont généralement pas ponctionnés pendant le mouvement mais après en principe.
      Sauf que le protocole de sortie de grève négocié avec l’entreprise comporte un volet « paiement de tout ou partie des jours de grève ».
      Et les retenues éventuelles sont étalées sur plusieurs mois.
      Pour les fonctionnaires l’Etat prélève 1/30ème du traitement (amendement Lamassoure). Je ne sais pas s’il y a une négociation préalable avec le ministère concerné.

      1. estelle dans le privé le salaire est versé après le travail effectué Pas de travail, pas de salaire. Il faut savoir que pendant une grève le contrat de travail est suspendu, donc en principe pas de salaire et pas de congé.
        Mieux, ce sont les heures les plus payées qui sont déduites en premier..
        elu qui a bossé plus la semaine précédente  » oubliera » ses % d ‘ heures sup.
        J’espère que nos grévistes ne seront pas payés, prendre un peuple en otage, faire perdre de l ‘argent aux travailleurs, mettre des boites en danger ou carrément les mettre en dépot de bilan et après les entendre supplier de payer les jours de grève est d ‘ une lâcheté extrème .

        1. estelle : Se réclamer du droit de grève et de manifester et se faire payer ensuite, il faut supprimer le droit de grève car c ‘est simplement une prise de congé ou une avance sur salaire.

          1. @ lancien Je crois surtout qu’il faudrait juste se rappeler ce que tous les salariés doivent à la lutte syndicale dans l’histoire….en terme d’heures travaillées, de retraite, de chômage, de vacances etc etc..et de liberté ……et même si les luttes syndicales paraissent plus aisées actuellement elles n’en sont pas moins courageuses.

            1. Sylvie 75 : Justement, rappelez vous que le privé a fait des grèves sans emm … tout un peuple. Sans salaire et pas question de voir les jours d’ absence payés. Toute lutte amène des sacrifices, mais cela doit rester des luttes sensées et réfléchies.
              Une grève est toujours facile à demarrer, puis les affrontements venant, les positions se braquent et la sortie est difficile. Personne n ‘aime perdre la face mais il faut savoir évoluer avec l ‘ époque.
              Notre code du travail est énorme en pages, mais obsolète pour notre évolution. Il est necessaire de la mettre sérieusement à jour, 10 millions de personnes sans travail le prouve assez.
              Bloquer un pays simplement pour un article disant ce que tout les ouvriers du privé demandent, pouvoir discuter avec leurs employeurs sans passer par des lois ou des décisions prisent par des personnes qui ne connaissent rien aux difficultés rencontrées par la boite me parait plus juste . Cet article n ‘est évidemment pas à l ‘avantage des directions des syndicats, mais les syndicats sont là pour ( hum) défendre l ‘ ouvrier, pas pour défendre leurs privilèges

        2. Ce que vous dites est peut-être vrai pour les petites boîtes, pas pour les grosses. Et les grévistes de la CGT appartiennent sans doute aux grosses boîtes. Je ne suis pas sûre qu’il y a beaucoup de privé parmi les grévistes. D’ailleurs les gros bataillons c’est… des gens non concernés !
          C’est une grève politique.

          1. estelle92
            Quand j ‘ai pris la  » musette », je suis entré dans une boite employant 6000 personnes. Un jour de grève du personnel de fabrication, j ‘ai poussé les copains à suivre le mouvement. La direction demandant une délégation, j ‘ y suis allé. Le drh me demanda ce que nous faisions avec la fab. Après avoir exposé notre problème,( avoir la prime de la fab), nous l ‘ obtenions, les syndicats ne l ‘avaient jamais demandé pour mon service. Les années passant, devenu délégué moi même, j ‘ai constaté qu’ un délégué ne devait pas faire plus de 2 mandats. Il n ‘a plus le même allant, ne réclame plus avec la même vigueur et s’ installe dans son confort de délégué, s’ octroyant des  » fantaisies » sur ses horaires de déléguation. J’ en ai connu qui allant en réunion de CCE, abusaient de tickets restaurants et autres  » trucs ». Certains arrivaient après abus de boissons alcolisées, ce qui faisait sourire le triumvirat.
            Un ami, chef de four, délégué cfdt, se lavait et se changeait avant d ‘aller en réunion, il me disait  » je suis aussi fier qu’ eux, ils viennent propre, j ‘ y vais propre »
            Cela pour dire que les patrons ( directeurs) travaillent pour leurs boites et qu’ ils savent ce qui est bon pour l ‘avenir. Discuter directement avec eux est plus utile que de passer par des intermédiaires

    2. les « quelques centaines de casseurs » permettent de ne pas parler des manifs. Un million de personnes dans les rues sont tombées aux oubliettes.

  14. ah tiens JUAN vous avez supprimé mon dernier commentaire, est ce une erreur ou une volonté ?

    1. Stan

      Il y a un autre commentaire qui est parti aux « ordures » et c’est très bien comme ça.

      Maintenant je ne crois pas que le tien ait été retiré intentionnellement.

      1. helene

        je ne sais pas, mais j’ai toujours été clair avec le taulier, si je le gène, il me le dit et je quitte illico..

        donc je doute sur l’intention

        1. ben dis nous au moins de quoi tu parlais, parce réellement je n’ai jamais vu un de tes commentaires qui heurtai le bon comportement à avoir sur un forum.

        2. Stan,

          Il y en a une bonne série mise à la poubelle (dont de moi-je-moi-même) et
          Juan a balayé la cour de récré et c’est plutot mieux

  15. helene

    le commentaire n’a pas d’importance sur la forme, le fond me pose question….difficile à expliquer quand on ne connait pas le contexte ni les personnes….

    mais je ne fais pas non plus ma mijorée, je suis chez juan donc je m’incline…

  16. Pour en revenir au sujet du billet : je ne crois pas que Valls se soit tiré une balle dans le pied; Valls vise son image sur le long terme : il veut être prêt, pour 2022, à apparaître à la fois comme un homme d’ordre et ferme (car il y aura beaucoup d’autres attentats d’ici là), et comme celui qui pourra faire succéder le blairisme au thatchérisme ( ce n’est tout de même pas pareil) qui nous attend à partir de 2017

    1. Image qu’il n’a d’ailleurs pas changé depuis le début. D’ailleurs si j’avais à le défendre , je dirais que depuis la primaire de 2011, il n’a pas changé sa vision des choses….je n’avais d’ailleurs pas voté pour lui à cause de son programme à droite toute…finalement je lui en  » veux » moins à lui qu’a Hollande qui nous a  » roulé dans la farine ». Valls a ce côté droit dans ses bottes qui en fait un homme d’état redoutable et plus efficace de Sarkozy….Sarkozy qui pourrait d’ailleurs poser à nouveau pour paris match avec Hollande (comme en 2011 pour le oui à la constitution européenne ) en titrant « on vous a bien eu  » …ce qu’il a d’ailleurs fait et que Hollande aurait fait aussi de s’asseoir sur notr « non »

  17. Quand Mélenchon (qui est un homme fondamentalement doux) sera président, lors des manifs, les flics auront des matraques en caramel mou pour ne pas risquer de faire mal, et les gaz lacrymogènes seront remplacés par des gaz hilarants, pour que tout se passe dans la bonne humeur.

    Il est vrai que, quand Mélenchon sera président, il n’y aura plus de manifs, puisque tout le monde sera heureux.

  18. Carron, ..c’est un mec avec des convictions (nez & guidon)
    du Havre, ..aïe & zut, je suis hors sujet, je m’en vais

  19. @ Juan

    Il est tout à fait absurde de reprocher à Hollande de ne pas avoir tenu ses promesses électorales, comme si ce n’était pas la règle :

    -est-ce que De Gaulle a été élu pour accorder à l’ Algérie son indépendance totale ( « Vive l’Algérie française!, » discours de Mostaganem, 1958) ?

    -est-ce que Mitterrand a été élu pour inscrire, pour longtemps, la France dans le libéralisme économique des traités de l’Acte Unique Européen et de Maastricht (« Rupture avec le capitalisme » de 1981, « Ni nouvelles nationalisations, ni nouvelles privatisations » 1988) ?

    -est-ce que Sarkozy a été élu pour porter, en 5 ans, les dépenses publiques de 53 à 57 % du PIB (« réduire les dépenses publiques« , 2007)?

    Heureusement pour vous que vous ne verrez jamais la vitesse à laquelle Mélenchon se syrizerait s’il était élu !

    1. c’est une chose d’échouer à tenir ses promesses. C’en est une autre à leur tourner le dos dès le début.

        1. Non, Elie, ça ne lui a pas pris 48 heures.

          Dès le début Hollandreou s’est précipité sur les genoux de la Gross Grechen et abdiqué la souveraineté issue du vote au suffrage universel.

          Pire, sa commande à Langlois ex PDG d’EADS d’un rapport sur la compétitivité était un signe clair et évident de la suite et de sa méthode parfaitement pleutre.

          Bon , je n’avais aucune illusion, j’ai été très réticent la première année sur le Hollande-basching ici sur ce blog.
          Mais la bousse Syrienne + le support enthousiaste aux Nazis force armée du Maidan c’est trop neocons US pour moi. Merci donc à l’infect Fabius pour m’avoir vraiment mis en colère.

          Heureusement JL Mélenchon nous offre un espoir et une alternative au Front Pénible.

          .

      1. Mais c’est encore pire de ne pas vouloir évoluer quand la situation économique l’impose.
        Ou alors il fallait sortir de l’Europe dès 2012.

  20. bon et enfin pour être complet, il faut savoir que la technique de l’infiltration n’est pas nouvelle, loin de là

    En 2010 il y a eu une preuve indiscutable d’infiltration et Médiapart en avait fait un article :
    « …le Préfet lui-même a été obligé de reconnaître les faits, ajoutant même au passage
    -> qu’il s’agissait d’une « tradition » dans le travail de police.
    Quelques jours auparavant, le chef local de la police (DDSP) parlait pourtant de « mythomanie »…

    Black blocs, faux casseurs, service d’ordre cgt dépassé, je crois sincèrement, qu’aucune des infos tendancieuses n’est à prendre pour argent comptant.

    C’est là que la tactique de st Thomas est la meilleurs😀

  21. Oh misère …
    Longue vie à la CGT FO et SUD (les autres hurleront avec les loups)

    Selon Yanis Varoufakis, Wolfgang Schäuble, le ministre allemand des Finances, souhaiterait exporter la Troïka européenne à Paris. Un tel projet correspondrait à une mise sous tutelle de la France et poserait un véritable problème démocratique.

    https://fr.news.yahoo.com/projet-moins-cach%C3%A9-wolfgang-sch%C3%A4uble-pourrait-doucher-espoirs-061841332–finance.html

    1. Hélène dici

      Oui misère et austérité pour tous, c’est l’impératif du Merkel Reich.; ça s’appele le six pack imposé par Bruxelles sur injonction allemande.
      Varoufakis est inconsistant puisque pour le maintien de l’euro et contre le Brexit. Un référendum pour rien en fait, ça ne changera rien.
      Merkel et les USA y veilleront.

      Les élections de 2017, comme 2022 et 2027 etc.. ne changeront rien à cette fatalité: des nuls soumis et obéïssants, unis dans la surenchère ultra libérale.

      Au passage je prédis, sans prendre de risques, la fin de parcours pour Valls dès 2017 et celle des 2 tiers des députés Ps.
      Comme signalé en premier post; seuls deux ex er Ministres sont devenus Prez: Pompidou suite circonstances exceptionnelles et Chirac à la 3 ème tentative.
      RIP les Valls et Macron avec leur positionnement Bayrou.

      Juppé de Wallstreet, ça va être pénible.

      1. Charles Michael

        Ok sur tout

        Reste à savoir comment les choses vont évoluer en Europe.
        Bruxelles n’est rien d’autre que le qg des préconisations états-uniennes.
        Or si les démocrates passent, la guéguerre avec les Russes va continuer ainsi que sur le plan economique la signature du tafta,d’où l’obligation de détruire la puissance des états.

        Cette politique censée servir les us peut leur revenir’ comme un boomerang : il n’est pas interdit de penser que les Chinois se rapprochent des Russes sur La Défense armee.
        Il n’est pas interdit de penser aussi que les pays européens en aient ras le bol de servir la soupe aux allemands qui eux même en aient ras le bol de cette rupture économique avec les Russes, rupture imposée par les US.

        Si les républicains passent il est possible que cette politique européenne soit mise de côté et que bien que la plupart des pays aient été mis à genoux depuis 10ans de « yes we can », nous puissions lentement nous relever.

        Tout ça va dépendre des objectifs géostratégiques des us, puisqu’il est dit que nos bergers sont devenus moutons.

        1. Hélène dici ,
           »Tout ça va dépendre des objectifs géostratégiques des us, puisqu’il est dit que nos bergers sont devenus moutons. »

          Nos bergers, certes mais surprise !

          Huge Scandal Erupts Inside NATO: Alliance Member Germany Slams NATO « Warmongering » Against Russia
          Gros scandale à l’Otan: l’Allemagne (précisément Steinmeir Ministre des Aff. Etrangères) accuse l’Utan d’avoirune attitude belliqueuse….

          http://www.zerohedge.com/news/2016-06-18/suddenly-nato-imploding-alliance-member-germany-slams-nato-warmongering-against-russ

          Détails révélateurs: j’avais lu cette prise de position de Sternmeir en gros titre sur le site BBC news .. vendredi matin très tôt….. pas repris sur TheGuardian, ignoré sur LeMonde et figaro…. et très vite supprimé sur BBC.
          Très stupide dissimulation puisque l’article de Sternmeir était annoncé à paraitre dans le Bild.

          Bonus: la Bulgarie a refusé de participer aux manoeuvres Otan en Méditerrannée

          Dormez en paix braves gens Hollande est le papa qui veille sur vous.

        2. « Bruxelles n’est rien d’autre que le qg des préconisations états uniennes  »
          Tout est dit….et ça plaisait à Sarkozy…
          Et ont vérifié qu’elle était leur bon petit soldat en la « surveillant »

      1. estelle92,

        c’est un point que je concède… un peu
        la méthode du visqueux bien que peu glorieuse est celle de l’insaisssable savonnette sous la douche.
        quoique quand on a prété son Q à tous les passants…
        je me demande si Merkel et Schauble ne lui ont pas laissé le temps de nous désespérer tous pour économiser sur la vaseline, heureusement ou pas pour la marqueValls.

        mais quand même la France n’est pas la Grèce…

  22. Elie Arié

    Je trouve que ce sont les petits hommes d »état
    médiocres comme Hollande et Sarkosy qui motivent
    à coup de promesses (pour beaucoup dés le départ
    impossibles à tenr) et puis n’en tiennent pas les 3/4.et
    Chirac a dit une belle connerie quand il a dit
    « les promesses n »engagent que ceux qui les croient ».
    ou peut-être se classait-il de lui même ds les petits
    hommes d »état.

    Bien sûr les grands hommes d’état ne sont pas
    exempts de tout péché de cette démagogie mais
    leurs manquement dans ce domaine sont très rares.

    D’ailleurs de Gaulle sur des dizaines de discours sur
    l’Algérie n’a dit qu’une seule fois
    « vive l »Algérie Française » et les autres fois
    « je vous ai compris » ou des équivalents.

    Quant à Mitterand, grand menteur, peut_on vraiment
    le taxer de Grand Homme d’Etat. Certes il a installé
    la « Gauche » mais on peut juger que n’importe quel
    politicien moyen aurait fait au moins aussi bien que
    lui pour la Santé Politique et Economique de la
    France. Et puis il a normalisé le mensonge et la
    magouille politique dans le PS et c’est cela qu’ont
    retenu en premier presque tous de ses édiles
    qui y règnent encore..

  23. On peut penser ce qu’on veut de la politique de Hollande, mais, question tactique politique,il est vraiment très fort.

    Ce coup des primaires réservées à « la gauche de gouvernement » est vraiment bien joué de sa part (car c’ est évidemment lui qui est à l’origine de cette manœuvre) : Mélenchon drainant déjà tous ceux qui trouvent que la politique gouvernementale n’est pas assez à gauche, Hollande n’aura comme vrai adversaires dans cette primaire que Montebourg, (plus d’autres candidats qui feront des scores insignifiants: Lienemann, De Rugy, Hamon, Filoche, etc., qui ne feront que prendre des voix à Montebourg); il obtiendra sans doute une victoire écrasante qui pourrait le relancer , et dans ce cas

    -Montebourg et les frondeurs seront coincés et devront le soutenir,
    -Mélenchon apparaîtra comme celui qui empêche Hollande de gagner et qui œuvre à la victoire de Juppé ou de Sakozy, ce qui pourrait le faire replonger dans les intentions de vote.

  24. Elie Arié

    Donc, l’homme en blanc a analysé les viscères du Ps et y a trouvé un nouvel espoir: le chef des Rats Albinos est un super malin.

    Pour sa survie à lui il faut rassembler les résignés rosâtres, quelle bonne idée, et par une primaire par définition compétitive et ce sous les quolibets des uMPistes aussi en pleine primaire, avec comme arbitre des élégances les media propriétés ou assujetis du Medef .

    D’avance la Famille Pénible (FP) s’en pourlèche les babines

    14 à 16 % comme position de départ sur la ligne  »ça va mieux » qui ne passera pas Octobre, de même que le Ps le premier tour quelque soit le candidat
    Montebourg ira-t’il dans cette galère ou bien Macron ?
    J’ai une vague souvenance d’un référendum organisé par le même desespéré Cambas où malgré les trucages la participation avait été lamentable.
    La primaire de la gauche de gouvernement, un vrai danger donc comme test de l’impopularité Préziduelle, ne sera probablement suivi que par ceux qui  »à gauche »ne voteront pas la prochaine censure de la loi Micron-El Khommery.

    Mais la vraie question pour 2017 est de savoir si par hazard un duel second tour Hollande-FN n’est pas la seule configuration où avec l’abstention massive des Droites furibardes et les réluctances absolues des Insoumis, nous aurions une Prz FP.

    1. N’oubliez pas qu’a priori, Hollande est cuit pour 2017 et qu’il le sait mieux que tout le monde;comme il l’aurait dit lui-même récemment « Le trou de souris par lequel j’espérais passer s’est transformé en un chas d’aiguille« .Aussi, toutes les « astuces » méritent d’être tentées.

      1. (suite) Ajoutons – mais ceci n’engage que moi – que si l’inversion actuelle de la courbe du chômage venait à faire long feu, et que Hollande n’aurait plus alors aucun argument à faire valoir pour sa campagne de réélection, je pense qu’il ne serait pas candidat.

  25. Une primaire en Janvier 2017 qui lui laisse effectivement le temps de prendre sa décision fin 2016 comme annoncée.
    Bien tard pour lancer une autre candidature pour un nouveau: duel Valls Macron + Montebourg ? peut-être Hulot ? ça va pas être trop rassembleur.
    Un attentat salvateur de popularité? le dernier carnage n’a eut qu’un effet très éphémère.
    Aucune chance pour un candidat Ps, parti totalement déconsidéré et totalement divisé.

    Reste Melenchon à gauche et d’ici Janvier il aura probablement consolidé ses positions.

  26. « Aucune chance pour un candidat Ps

    Presque aucune, en effet; mais s’il y en aurait un qui pourrait encore en avoir une, ce ne peut être que Hollande.

    « Reste Melenchon à gauche  »

    Là, par contre, vraiment aucune chance d’être au 2 ème tour.

  27. d’accord sur vote première partie et toute l’astuce de Hollande est d’avoir bloqué le calendrier pour les impatients postulants.
    je ne suis d’ailleurs pas trop sur que cette primaire de la  »belle gauche » ait lieu.

    Eh oui, reste Mélenchon et là c’est un peu plus subtil car les incidences internationnales y joueront un rôle en Europe avec la montée de la grogne anti UE de certains gouvernements souverainistes, la chute des partis dits de gouvernement et l’austérité régnante, aussi
    aux USA avec les révoltes des gueux de sanders et Trump contre le duopole Rep-Dem et bien sur les relations avec la Turquie et les flux migratoires issues des guerres approuvés par l’uMP et le Ps.
    Sur le plan économique et intérieur donc, l’orage qui monte sera encore plus dévastateur que 2008 (en fait 2006-7) et le dogme liberal TINA n’y résistera pas longtemps.
    L’interventionisme d’Etat aura de solides arguments et les électeurs Ps en partie s’y retrouveront dans l’harmonisation fiscale, la lutte contre la fraude internationnale, la régulation des banques (du moins celles qui ne seront pas en faillte voir le cas de s banques allemandes).
    ça va valser.

    PS; qu’est devenu notre ami Claude Caron ? un peu intempestif, certes, mais d’une grande sincérité et d’un fort enthousiasme.

    1. « en Europe avec la montée de la grogne anti UE de certains gouvernements souverainistes, la chute des partis dits de gouvernement i »

      Le tout profitant partout aux partis d’extrême-droite; la « gauche de la gauche » est , dans tous les pays (et notamment en France), ultra-minoritaire.

      « qu’est devenu notre ami Claude Caron ? »

      Il a dit s’être muni de cartouches et être entré en résistance; il a certainement gagné le maquis, dans une zone sans réseau 3G (les inconvénients de la campagne.)

Les commentaires sont fermés.