Cette fichue chronique

J’écris le matin bien avant le lever des autres, ou le soir. Depuis que le blog Sarkofrance s’est réduit à une chronique hebdomadaire, je m’astreint à cet exercice pour la forme et les idées. Ecrire est devenu une nécessité personnelle. Mais chroniquer la politique est plus ardu.

Samedi 30 juillet, pour la première fois depuis mai 2007, j’ai bien failli ne rien publier. Finalement, la chronique est chargée, très chargée. Ce n’était pas le manque d’idées ou d’envies de partage. Mais la période est si sombre que les pensées alternent et parfois se contredisent.

Finalement, j’en suis resté à deux impressions fortes de cette semaine écoulée. La première est le discours de Michelle Obama à la convention démocrate. Je l’ai écouté quelques heures après. Il m’a ragaillardi.

Je n’ai pas trop d’illusion sur le bilan de son mari. Le décalage entre discours et réalité est abyssal aux Etats-Unis. Mais quel soin, quelle énergie, quelle inspiration a-t-elle eu !

L’autre déclaration, inattendue, est venue de Spontifex. Je ne porte pas le pape, celui-là comme les précédents, en grande estime. Mais ce pape François, pour des raisons nécessaires aux intérêts de l’Église bien sûr, mais sans doute aussi par conviction personnelle, s’est autorisé à expliquer que cette guerre contre Daesh avait des sous-jacents politiques et économiques qui n’avaient rien de religieux. Et il a bien raison ! L’islam radical, ou plutôt sa variante sunnito-Daeshienne, sert d’aimant pour toutes sortes de gens plus ou moins paumés. Mais le fond, quel est-il ? Une lutte pour un territoire, sur les ruines de deux dictatures laïques et géographiquement artificielles.

Bref.

Ce samedi, quelques jours après un nouvel attentat, il était difficile de chroniquer une semaine politique quand cette dernière était d’abord sanglante.

 

Bonne fin de weekend à toutes et tous.

 

 

 

Publicités

Chanson du dimanche: « Célèbres »

C’est un drôle de titre qui a déjà provoqué de la polémique. Kanye West a surpris ou choqué par ses paroles. Mais la dispute entre vedettes du show-bizz intéresse assez peu (je vous renvoie aux pages culture du Figaro pour saisir toutes les subtilités de ce feuilleton estival).

Le plus fascinant est ailleurs, dans son clip. Un long clip de 10 minutes et 36 secondes.

La caméra filme au plus près des corps nus, visages fermés de personnalités américaines célèbres. On y voit Taylor Swift mais aussi Donald Trump, Bill Cosby, Rihanna, Anna Wintour, et même George Bush.

L’impression est étrange. La reconstitution (en cire) est telle qu’on se croirait face à des cadavres. Et l’assemblage (Trump entre Anna Wintour et Rihanna) est assez croustillant.

Je vous laisse juge.

Ciel d’un jour #65

img_8885

Le CRS et la femme voilée

Une vidéo figurant un CRS insultant et bousculant une jeune femme noire et voilée avec poussette a largement circulé sur les réseaux sociaux depuis vendredi 22 juillet. Elle a été réalisée au moment de l’évacuation d’un camp de migrants sous la station de métro Jean Jaurès à Paris.

« J’en ai rien à foutre, tu vas pas me faire chier longtemps, tu dégages! (…) Tu pars là-bas je t’ai dit. C’est moi qui commande, dégage! »

Pourquoi cette violence ?

 

 

Pour la fachosphère, rien de choquant bien sûr.

Pour les autres, c’est-à-dire les gens normaux, cette séquence est incompréhensible. Nulle menace apparente de la part de la jeune mère, qui doit par ailleurs veiller à sa poussette. Nulle violence aux alentours. Et le millier de migrants concernés devaient être relogés ailleurs malgré de nombreuses incertitudes et inquiétudes, telles que relayées par un collectifs d’associations.

« La France est loin d’être le pays européen qui accueille le plus de personnes fuyant leurs pays en Europe. A celles et ceux qui, depuis les portes de l’Europe, doivent affronter des frontières de plus en plus hermétiques pour sauver leurs vies, elle n’offre pourtant qu’un accueil dégradé, quand il n’est pas dégradant. » CFDA – Coordination française pour le droit d’asile

Outre la situation individuelle de la victime, les conséquences de cette violence sont désastreuses à plus d’un titre. Que des CRS ne réalisent pas qu’ils sont filmés (et c’est heureux) dans leurs interventions; qu’on attend d’eux maîtrise et respect, est curieux. Des dizaines de vidéos d’autres violences et dérapages policiers ont été diffusées depuis des mois. Au moment même où le pays a besoin de solidarité, notamment avec ses forces de l’ordre, face à la menace terroriste.

Donc on repose la question: pourquoi cette violence ?

 

#JeSuisAthée

JihadCroisade

Un prêtre égorgé dans une Église, un mardi de juillet.

Une mise en scène macabre et enregistrée d’après un témoin.

Les deux kamikazes de Daesh cherchaient à frapper les esprits, à nous convaincre qu’il s’agit bien d’une guerre de religion puisque la leur nous aurait déclaré la guerre.

Après l’assassinat de deux 2 enfants juifs par Mohamed Merah puis l’HyperCasher en janvier 2015, c’est le troisième attentat plus religieux que les autres dont nous gratifie Daesh et ses sbires.

La mort de ce curé, âgé et visiblement très ouvert sur les autres, y compris d’autres religions, est triste à souhait.

Alors que des responsables politiques de droite – dont l’inénarrable Sarkozy en tête – nous serinent déjà combien l’âme chrétienne du pays a été frappé, j’ai aussi envie de vous dire simplement: je suis athée, comme une majorité des gens de ce pays. Et votre guerre de religion m’emmerde et m’insupporte.

#fatigue

#colère

 

//platform.twitter.com/widgets.js

Ciel d’un jour #64