Ciel d’un jour #66


Celui-là est simple. 

5 réflexions sur “ Ciel d’un jour #66 ”

  1. Bien joué !
    Depuis le temps que je l’attends celui-là…

    ***

    1. prendre la couverture d’un bouquin et la faire passer pour un ciel du jour, fallait y penser

  2. Excusez moi de faire un commentaire qui n ‘a rien à voir avec le sujet.
    Ca recommence, des ordures ( je ne trouve que ce mot) de prétendu reporter ou journaliste font circuler le film d ‘ un gosse d ‘Alep.
    Du sensationnel, du scoop, un gosse la figure en sang et recouvert de poussière de gravat, installé sur un fauteuil….
    On ne le soigne pas, on ne le lave pas, on le filme, devant sa misère, des crapules le filme.
    Tous les jours des enfants sont tué, aucun intérêt. Celui là, bien, l ‘ idéal pour faire pleurer, blessé, sale, le visage égaré, et la télé le fait voir
    Comment des gens osent prendre des photos avAnt de penser à le soigner??

  3. Ça me fait penser a
    « Lorsque je lève les yeux,
    Je rencontre le ciel
    Et je me dis : « Mon Dieu,
    Mais c’est sensationnel,
    Tant de bleu. »
    Chantée par Edith Piaf et Charles Aznavour

  4. 458ème semaine
    « La mesure adoptée par une poignée de municipalités de droite, confortée par la Justice, doit concerner quelques dizaines de provocatrices sur le territoire, mais la France a l’indignation facile. Donc elle s’indigne. Elle râle, elle éructe. »

    « La France a l’indignation facile » ….

    Après les 12 mois d’horreur que les Français ont vécus au nom du djihad islamiste, je trouve que vous les traitez un peu par-dessus la jambe ;

    alors, je sais bien qu’il est de bon ton de regarder les évènements avec distance, mais tout de même il serait souhaitable de garder encore un peu les pieds sur terre.

    Je dis ça je dis rien.

Les commentaires sont fermés.