L’exaspération


La religion.
Je n’ai jamais voulu agresser mes copines et copains croyants, peu importe leur croyance. Mais finalement, la nausée est venue à cause de l’islam radical. Ce dimanche, quelques fondamentalistes cathos sont allés faire leur prière de rue.
Cet été déjà, une autre avait dégénéré quand l’un des fidèles s’était soudainement levé pour frapper violemment un passant qui l’avait sans doute provoqué.

 

Autre lieu, autre nausée. Bruno Le Maire, anciennement candidat de droite républicain et digne, fait hué le nom de Najat Vallaud-Belkacem sous l’accusation fallacieuse que la dite ministre voudrait proposer l’apprentissage de l’arabe dès la 6ème: « Il faut dire à Najat Vallaud-Belkacem qui veut faire apprendre l’arabe en classe de CP, qu’en France en CP on enseigne le français« , a-t-il déclaré.

C’est faux.

L’attitude Le Maire est indigne.

« Non il n’y a pas d’arabe obligatoirement enseigné à l’école en CP à partir de cette rentrée 2016. (…) Ça fait partie des nombreux fantasmes qui fort heureusement s’évanouissent à la rentrée scolaire quand les enfants rentrent en classe et que les parents voient ce qu’on y fait. » Najat Vallaud Belkacem.

Sarkozy, lundi, enfin inculpé dans l’affaire, avérée, de cette gigantesque fraude aux dépenses électorales en 2012. Son avocat dénonce un complot politique. Depuis quand un candidat à la présidentielle choisit-il de ruiner la réputation de la Justice ? Avez-vous entendu le camp socialiste faire de même avec Cahuzac ? Non.

La nausée, encore.

La nausée est la réaction politique la plus évidente, la plus rapide, la plus dangereuse.

43 réflexions sur “ L’exaspération ”

  1. La proposition d ‘ enseigner l ‘ arabe dans nos écoles n ‘est pas de NVB.
    Par contre elle provient bien d ‘ un socialiste, vincent peillon qui voulait enseigner l ‘ arabe dans le but avoué de tuer le catholicisme.
    Ancien ministre de l ‘ en. Une crapule parmi d ‘autres.

    Pour le brasseur de vent, enfin la justice semble se réveiller!
    Si la justice lui retire le droit de se présenter, beaucoup se frotterons les mains. Par contre un couple de célèbre escrocs feront la g…

    1. Je suis pour l’enseignement de l’arabe à l’école… Pourquoi?
      Parce qu’actuellement, les seuls lieux où l’on peut étudier cette langue sont tenus par les intégristes, et que donc permettre d’apprendre l’arabe dans un contexte laïc est un énorme progrès pour la lutte contre l’intégrisme (musulman dans ce cas).
      Par ailleurs, j’estime qu’il n’y a aucune différence entre civitas et les salafistes: il s’agit des mêmes personnes, comme leur collusion au moment des manifs anti mariage pour tous l’avait montré.
      Une des grandes hypocrisies de l’extrême gauche est d’ailleurs d’assimiler tous les laïcards à civitas pour mieux soutenir l’intégrisme musulman (par tiers-mondisme mal digéré?).

      1. J’ajoute qu’il est terrifiant de voir que Mélenchon n’arrive plus à être clair sur la question du besoin d’une laïcité intransigeante pour sortir de la violence actuelle.

        Je rappelle que les laïcards ont zéro (céro, nada, niente) morts sur la conscience, tandis que les intégristes (de tous bords) sont les seuls auteurs de massacres de masse en Europe ces dernières années (j’inclus Breivik et son idéologie raciste): il serait de bon ton de s’en rappeler, à l’heure d’identifier qui est le véritable adversaire de la démocratie aujourd’hui…

    2. J’aimerais bien lire l’aveu de Peillon, à propos de son désir de tuer le catholicisme. Et d’une source crédible, pas d’un de ces sites de « réinformation ». Autrement, je vais être encore une fois convaincu d’assister à un délire, une hallucination, une élucubration, un fantasme d’un paranoïaque adepte de la théorie du Grand Remplacement et autres coquecigrues.

      1. @ Zap Pow

        Quand Vincent Peillon parlait de « religion républicaine», de la religion catholique et de la possibilité ou non d’adapter le protestantisme, etc. :

        Les révolutions françaises auraient échoué, selon M. Peillon dans cette vidéo.
        Dans notre pays, selon lui, l’Église catholique, dite conservatrice voire réactionnaire, détiendrait encore un grand pouvoir spirituel sur l’ « opinion », etc.. De son coté le protestantisme serait plus axé sur le libre examen. L’idée serait que pour l’aspiration religieuse, « je-moi » curé, pasteur, philosophe, ou même tout individu de manière démocratique et égalitaire, élaborerait « laïquement » une transcendance, mais ne prétendrait pas la posséder (si j’ai compris).
        Pour un développement, c’est dans la vidéo suivante.

        En fait, je ne suis pas d’accord sur tout, mais en ne comprenant peut-être pas tout, là encore. Car dans mon enfance, des prêtres catholiques m’ont enseigné le doute ou le libre examen, le respect des autres croyances ou de la non-croyance en Dieu, et la possibilité de l’apaisement spirituel comme source de joie (non pas de bonheur individuel permanent).

        1. Bon, Peillon veut réduire le pouvoir de l’Église catholique, conservatrice et réactionnaire. Mais tuer le catholicisme ? Et pourquoi l’enseignement de l’arabe serait-il plus une arme pour tuer le catholicisme (il y a des Chrétiens de langue arabe, ne l’oublions pas, à côté des athées, des agnostiques…) ? Je n’ai pas observé que l’enseignement de l’anglais ait fait des Français des Anglicans, que celui du russe ou du grec ait causé la multiplication de conversions au catholicisme orthodoxe, etc.

          1. Quel que soit l’ individu humain catholique concerné, a priori, j’entends M. Peillon dans cette vidéo, au début  :
            « (…) On ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la religion catholique (…) ».
            Pourquoi spécifiquement la religion catholique, demanderai-je.
            Après avoir lu un traité d’athéologie par M. Onfray, et quelques autres livres ou articles, sans parler d’autres philosophes, j’avais noté des réflexions sur le libre-arbitre, sur un schéma dit chrétien, un extrait est copié ici

            « (…) « Ce n’est pas parce que les églises sont vides que les têtes sont vidées du christianisme. (…) Dans les tribunaux, dans les hôpitaux, dans les écoles, le schéma chrétien fonctionne encore. Vous n’avez pas de crucifix dans les tribunaux. (…) Sauf qu’on y part du principe que nous sommes libres, que nous avons le choix. Si nous avons un jour violé une petite fille, c’est que nous avions le choix. Nous avons choisi le mal. Nous partons donc du principe que nous sommes libres, que nous avons un libre arbitre, que nous sommes responsables, que nous sommes donc punissables. C’est un schéma sur lequel on ne revient pas. Et c’est un schéma chrétien. » (…) »

            http://www.lavie.fr/debats/chretiensendebats/michel-onfray-ou-la-detestation-du-christianisme-06-12-2013-47409_431.php

            Car c’est une chose de parler de liberté, encore faudrait-il pouvoir se mettre d’accord sur le libre-arbitre, si possible (je ne suppose toujours pas que ce soit possible, ce jour).
            Dans l’article cité, l’auteur pose cette question

            « Quid de la démocratie sans libre arbitre ? »

            1. Ouaip ! Très bonne question, le pourquoi spécifiquement la religion catholique. Sans doute pour la raison invoquée par Onfray ?

              Mais je ne vois toujours pas en quoi l’enseignement de l’arabe serait l’arme de ce combat plutôt laïcard de Peillon, surtout quand en même temps on fait beaucoup plus d’efforts pour l’enseignement de l’allemand.

              Le problème, c’est que certains ne voient pas l’arabe comme une langue étrangère, la cinquième du monde, mais comme la langue de l’envahisseur mahométan. Donc, l’étudier, c’est se faire complice de l’invasion. Voir le foin qu’on a fait quand on a voulu faire des écoliers chanter une version en arabe d’Imagine des Beattles.

              1. Peut-être, mais je ne saurai pas affirmer, là.
                Dans un article cité par Juan S., cet extrait d’une déclaration de Mme Vallaud-Belkacem  :

                «  … « C’est le populisme qui emporte tout sur son passage. C’est un populisme contemporain, qui cherche un bouc émissaire, toujours le même: l’étranger, en l’occurrence le musulman », a-t-elle déclaré.  … »

                Woody Allen, dans un autre article, dans un autre pays, extrait  :
                « (…) « C’est dans la nature des gens de désigner un bouc émissaire », a déclaré Allen au Guardian pendant la promotion de son nouveau film, « Café Society ».
                « S’il n’y avait pas de juif dans le monde, ils s’en prendraient aux Noirs, a-t-il déclaré. Sans Noirs, ils iraient vers les catholiques. Pas de catholiques ? Autre chose. Au final, si tout le monde était exactement le même, les gauchers commenceraient à tuer les droitiers. Vous avez simplement besoin d’un autre [sur qui] diriger votre hostilité et votre frustration. » (…) »
                http://fr.timesofisrael.com/woody-allen-les-antisemites-cherchent-un-bouc-emissaire/

                Si c’était dans la nature de tous les humains, il pourrait se demander aussi sur qui lui-même dirige son hostilité et sa frustration. Mais je ne pense pas que ce soit dans la nature humaine, dans les natures de tous, toujours. Le côté dogmatique de certains humains peut agacer d’autres humains, par exemple, sans que ces autres soient pour autant phobiques ou racistes ou en recherche de bouc émissaire. Mais ces autres peuvent rester seulement indifférents à certains principes dogmatiques, être agacés, ou pas du même avis, etc., dans une démocratie. C’est un sujet vaste, encore.

    3. Tant qu’ a vous instruire l’ancien…savez vous que les arabes sont minoritaires chez les musulmans….je crains quˋ a l avenir on soit obligé d’interdire de nombreuses langues ….hihi
      sinon j’éprouve comme Juan la même exaspération allant jusquˋ a la nausée

      1. @ Sylvie 75

        « savez vous que les arabes sont minoritaires chez les musulmans »

        Ils sont largement majoritaires chez les musulmans français, et c’est de cela qu’il s’agit.

    4. @lancien: agiter l’enseignement de l’arabe en cette rentrée 2016 est une imposture, une manipulation, une bêtise. Assez immonde.

  2. Donner le choix d’apprendre l’arabe en 6ième est une bonne chose, élargir ses connaissances ne peut qu’être bénéfique, Bruno Lemaire est un réactionnaire pur jus à combattre.

  3. les rotules doivent dérouiller comme ça, à même l’asphalte,

    si j’avais à faire une prière, je resterais debout, ça me semble logique, debout c’est quelques dizaines de centimètres plus près du ciel, mine de rien…

  4. pour le reste, les politiques occupent le terrain, comme d’hab pour tenter de planquer qu’ils ne décident de rien, ou que tout leur échappe. Alors tant qu’à faire à organiser quelque chose, autant que ça soit le bordel…

  5. je n’ai pas la nausée du tout…

    j’ai le sentiment que nous nous dirigeons gentiment vers l’envie de nous balancer des saloperies sur la tronche, tant le ton monte pour tout et rien, à commencer par la différence de plus en plus remarquée entre un mec inexistant qui se prénomme allah et un autre qui se prénomme dieu..(.il y a des variantes toutes aussi inexistantes que je vous laisse…)..

    les inexistants étant d’office mis de côté pour cause d’absence, il ne reste en présence que des individus qui se distinguent et qui ne supportent plus de se distinguer des uns des autres..

    A l’heure de la bouffe Mc. et du soda à recette secrète distribuée d’un bout à l’autre du monde, l’universalité ne réussit que dans la bouffe finalement.. , …….
    je me demander si la décision politique de la tour de babel ne nous revient pas comme un boomerang quelques milliers d’années plus tard….

    pourquoi je n’ai pas la nausée ? parce que me sachant un atome chahuté par le merdier ambiant, quel que soit ma pensée, mes convictions, je serai emporté par le tsunami de violence que nous nous préparons en ce moment avec les mots et les claviers……..si violence générale, il devait y avoir, les planqués seront ceux qui foutent la merde, j’ai parlé des politiques, ensuite viendront à se sortir des miches intactes, ceux qui ont des carnets d’adresse, des moyens pour se tailler là où ce sera calme, ….et les baisers, in fine seront toujours ceux de la classe moyenne-basse…. on sortira alors de la lutte des classes, puisque c’est souvent la même qui en découd pour le 1% qui nous regardera…..

    allons ….

    franchement admettre parler l’allemand à l’école alors que la merckel est en train de nous la mettre profond, ça chagrine personne

    admettre parler l’anglais alors que le franglais nous envahit, faut pas être rancunier

    personne ne voudra que les gosses apprennent le polonais, à cause du plombier qui vient bouffer notre pain sur les chantiers de bâtiment français

    pourquoi pas l’arabe ?, ils nous ont racheter le PSG, ils ont des avantages fiscaux que vous n’avez pas, nous leur vendons des armes qui donnent du boulot à des familles, le commerce n’a jamais été aussi florissant entre ces pays et le nôtre, on leur file même des médailles……. alors, on est libéral ou on ne l’est pas…..

    entre nous, je me dis qu’il vaudrait mieux réfléchir calmement, de suite à l’avenir que nous voulons, dès maintenant. parce que sinon, la nausée risquerait bien de nous prendre au fond de nos tranchées….

    à part ça, sarko va devoir peut être lancer une quète pour payer ses frais de justice….

    la solution ? il n’y en n’a pas…donc, je dis ça pour LANCIEN, ce n’est encore pas une leçon..héhéhé

  6.  » La religion…… »

    je me suis toujours demandé si la religion, quelle qu’elle soit, n’arrangeait pas un peu tous ceux qui la pratiquent pour organiser leur vie de manière telle qu’ils puissent ensuite trouver le moyen de se faire pardonner des écarts éventuels, ou simplement piocher une notice de vie quand ils cherchent un chemin pour aller vers l’interrupteur qui permettra d’allumer la lumière.
    Je ne connais que la catholique, pour l’avoir étudié, j’en resterais donc à celle ci

    n’ayant pas les neurones d’un intello de haute volée, j’en resterai aux exemples :

    – méa culpa, méa culpa, méa maxima culpa :
    puisque nous sommes de toute façon tous coupables, d’entrée de jeu, il ne nous reste plus qu’à nous diriger vers les lieux de culte, pour quémander une confession afin de nous laver périodiquement de nos erreurs.. C’est assez commode, puisque la religion enseigne que nous avons le libre arbitre et que de toute façon, dieu est là pour ramener les brebis au bercail. A mon souvenir, personne ne dit exactement quand nous sommes égaré. C’est à l’intermédiaire assermenté de nous le signifier. (curé, etc etc…)…(je n’aurai pas l’outrecuidance de parler de l’enveloppe adéquate pour aider le retour au droit chemin…)

    on peut reprendre l’histoire, c’est assez incroyable de relever les aventures dans lesquelles l’homme a entraîné dieu avec lui. A se demander parfois qui est le serviteur de l’autre, quand on y pense..
    Encore une commodité pour la définition du libre arbitre de l’homme, puisque dieu ne parle pas, ne témoigne pas, donc nous ne saurons jamais si les aventures menées en son nom, lui ont plu ou non..

    J’ai l’impression que c’est valable pour d’autres religions, chacun se réfère à une traduction littérale d’ allégories des livres saints et y trouve ce qu’il a eu besoin d’y voir

    sur terre tout le monde s’arrange, ce qu’on ne sait pas finalement c’est ce qui se passe ensuite, lorsque nous la quittons, là est le vrai risque??

    dieu n’a t’il pas dit : les premiers seront les derniers..?

    franchement rien que sur cette base, je serais politique de haut niveau, PDG de groupe ou un personnage en vue, pratiquant, qui se soit pris le melon ou ait fini par se laisser aller aux aléas du strass du pouvoir, je relirais vite fait les écritures saintes si je ne veux pas renaitre en renoncule dans une prochaine vie…

    pensée à LAURE CP qui me pardonnera peut être cette vision du libre arbitre de l’homme, bon spirituellement par nature, mais faible de chair, qui est en errance permanente sur cette jolie boule bleue qu’est notre pauvre terre..

    ne vous étonnez donc pas qu’il pleuve régulièrement, notre chère terre a parfaitement le droit d’avoir le blues aussi…

    1. @ Stanislas

      Pensée à vous, à nous,
      admettons que nous ayons un libre arbitre, hypothèse,
      l’homme et la femme dits politiques sont censés penser plus à leur pays qu’à eux-mêmes, pour répondre à une question de Jacques Attali, sur son blog. Ils sont censés pouvoir faire librement ce choix.

      Des gens de media ont fait appel à la culture et à l’intelligence, récemment, en cette période de crise.

      Soit certains « politiques » manquent de culture et d’intelligence, soit certains font comme si c’était le cas, et de fait peuvent ne pas passer pour être au niveau, afin d’être perçus des acteurs élites. Je ne pense pas que les Français aiment être pris pour des imbéciles, et pour le moment le dit « populisme » ne débouche pas sur une guerre civile. Certains s’en félicitent ou nous félicitent dans les médias, comme si c’était une bonne surprise pour eux, d’après mon interprétation. Les « jambes » peuvent penser, raisonner, des « têtes » peuvent craindre à tort, préjuger à tort. Et le mot populisme peut aussi être perçu comme un mépris social, du peuple.
      Les gens dits du peuple ont le plus souvent étudié à l’école de la République ou ailleurs, peuvent choisir en leur âme ou conscience, librement si nous avons un libre arbitre.
      Les débats parlementaires ne devraient pas être du théâtre, mais c’est filmé parfois, retransmis à la télévision, et la télévision comme les journaux sont contraints d’être rentables. Un blogueur ne se soucie pas forcément autant que d’autres de son audience, ou du sensationnel, ou de lui-même, ou même de sa place dans l’Histoire, dans les mémoires, après sa propre mort physique.

  7. La religion chrétienne a été le ciment de la France. quoi que vous en pensez, l ‘ homme a besoin de s ‘accrocher à un idéal. Pour les uns, c ‘est une croyance en un dieu, pour les autres,de fausses illusions.
    L’ athée déclarant ne croire en aucun dieu, s ‘accroche à un homme ou à un parti politique. C’est sa manière de  » croire ».

    Pour l’ apprentissage de l ‘arabe dans les écoles, le comparer à l ‘ allemand ou l ‘ anglais est idiot. Connaissez vous beaucoup de travailleurs voulant apprendre l ‘arabe pour s ‘expatrier ou discuter de son travail. La republique est française et ce n ‘est pas parce que des millions de musulmans habitent en France qu’ il est nécessaire de programmer l ‘arabe dans nos écoles. C’est à l ‘arabe à apprendre le français, pas l ‘ inverse. Tout cela est du faux débat et n ‘a pas lieu d ‘être surtout venant de ministres du peuple français.
    La question serait plutôt de savoir si une majorité est capable d ‘apprendre autre chose que le sabir de nos banlieues.

  8. Khalil, un ami et voisin libanais, a trouvé des cours d’arabe (2 hrs/semaine) pour sa fille Marie Madeleine (CM2) et son fils Joseph (6°) en posant une ‘tite annonce chez Mohamed, l’épicier au coin; cool,

  9. LANCIEN

     » Pour l’ apprentissage de l ‘arabe dans les écoles, le comparer à l ‘ allemand ou l ‘ anglais est idiot………

    je prends en compte l’interpellation de JUAN, « agiter l’enseignement de l’arabe en cette rentrée 2016 est une imposture, une manipulation, une bêtise. Assez immonde……….. » ce qui n’empêche que je souhaite répondre à ce que tu écris ci dessus……

    les écoles n’enseignent pas que l’allemand ou l’anglais, mais aussi l’espagnol, le russe, l’italien, le latin, le grec et peut être des langues régionales, que les enfants (ou parents et enfants) choisissent pour des raisons qui leur sont propres..(je n’ai plus de gosses à l’école dont si certaines de mes citations sont fausses, vous rectifierez de vous mêmes). Nous faisons des affaires avec les arabes, et eux aussi que je sache, si tu ne vois pas, je te fais une liste des secteurs d’échanges vite fait…

    si je rebondis sur ton affirmation, alors les choix des autres langues seraient aussi idiotes. Ton raisonnement ne tient pas debout, faut te l’avouer….

    je passe sur la suite de ton laïus, parce que l’apprentissage de la langue française concerne tout aussi bien des français en échec scolaire ou qui n’ont pas eu forcément la chance ou l’opportunité d’aller à l’école ; mais aussi tout personne étrangère, y compris ressortissant européen qui vient s’installer en France…et pas seulement les arabes…

    Ajoute y l’expression écrite SMS et autres modernités liées aux technologies de communication et tu peux alors demander à nombre de français de retourner à l’école apprendre la langue française..

    continuez à vous foutre tous la trouille pour bien faire monter la mayonnaise, mais alors faites le en entier, pas en partie avec le seul sujet de la religion, mettez y aussi le nucléaire, la finance, c’est facile de faire le tour de tout ce qui peut péter…

    bon allez sans rancune camarade, ce n’est pas une leçon, c’est juste ma façon de voir…que ça ne te coupe pas l’appétit, je ne souhaite de mal à personne…

    1. assoce d’idée, vu sur fb (@ R Berger ?) tag:
      « Mireille m’a thieu »
      « Omar m’a yonnaise » (perso j’adore !)
      à vous de jouer: Macron m’a… Jésus (autres) m’a..
      et ainsi de suite ..tralala-lala
      /pourquoi changer une équipe qui gagne,

  10. les religions (toutes) n’étant pas superstitieux, alors j’ai un sévère handicap pour « comprendre » ce que l’humain leur trouve (/cherche)
    la liste de ses dégâts & méfaits restera pour tjs non exhaustives (mon avis; ‘bonne chance’) aussi à contrario, son usage et fonction personnelle, -agrément je suppose, j’utiliserais un idiome très contemporain (pourquoi prendre des risques ou même s’exposer) « ça ne me regarde pas »

  11. tiens je vais aller prier, mais pas à genou , pour que tout ça parte en couille le plus tard possible..

    soi dit en passant, si la masse de prières énoncées dans la seconde et tout au long de l’année, à travers le monde, avait un quelconque effet, il y aurait belle lurette que notre terre serait à nouveau un eden où nous serions tous unis, nous embrassant tendrement en mangeant des pommes après avoir tordu le cou de cet affreux serpent qui ne nous la ferait pas deux fois…

    amen…

  12. STANISLAS. Dieu ne m ‘a jamais déçu, je ne lui demande rien
    Rare sont les hommes qui ne déçoivent pas.
    La religion catholique est la seule qui ne s » est pas intallée dans la violence Ce qui est énervant dans le christianisme, est surtout ce qu’ il déconseille de faire. Une religion qui prône la paix et l ‘ amour de son prochain, qu est contre l ‘ avortement considérant que le fétus est vivant. Une religion contre les mariages qu’ elle considère hors nature, contre la location de ventre… etc
    Il est vrai que le français n ‘est pas facile à apprendre, remarque par rapport au polonais, on a du pot. Toutes les langues citées découlent du latin et du grec. L’allemand mis à part ainsi que l ‘anglais découlant de l ‘allemand. Pour l ‘arabe, juan est responsable de ses propos, moi des miens,, l ‘arabe est déjà enseigné à qui veut l ‘apprendre ce n ‘est pas une obligation dans l ‘EN.
    Je le re déclare, qui voudrait apprendre l ‘ arabe, c’est une polémique lancée pour exciter les foules et semer le trouble un peu plus.
    Malheureusement pour la fin de ton commentaire, pour l ‘ instant c ‘est l ‘islam qui fout la frousse. C’est l ‘ islam qui pose les bombes, pas les cathos, même ceux qui font leurs prières dans la rue faute d ‘ église. L’avantage est que ces 10 personnes font plus de bruit dans le média alors que des rues entières bloquées par les prières du vendredi est facilement toléré. Comme quoi….

    1. « La religion catholique est la seule qui ne s » est pas intallée dans la violence »

      Nom d’un chien ! À qui pensez-vous faire avaler ce mensonge ?

      1. Je confirme : la religion chrétienne est la SEULE qui s’ est installée sans violence.
        Je vous défie de prouver le contraire .
        Ce que les hommes en ont fait après est un autre problème .
        L’ islam est la seule croyance que dés son apparition s’ est installé dans la guerre et les massacres .

  13. En attendant, il y a les petits malins se prenant pour de grands hommes, qui se servent des religions pour mieux déstabiliser les nations, instaurant le communautarisme en leur sein.

    Leur stratégie est portée par certains politiques et tous les médias qui ressassent sans fin les mêmes litanies.

    Et nous comme des c..s on se dispute (je les entends crier
    « ça marche ! »)

    J’en ai rien à battre de toutes les différences que l’on veut nous imposer comme faisant loi.
    Il n’y a qu’une seule voie à suivre celle de la république, il y a des règles qui régissent les citoyens de ce pays et ses institutions, il nous faut donc des hommes d’état capables de les imposer.

    La question est donc : y a t il encore un homme d’état en France ?

    1. HELENE

      j’en suis arrivé à cette conclusion il y a plusieurs années déjà…
      je me sens moins seul d’un coup.

    2. Hélène Dici. Il est visible que non. Très peu de nos prétendus hommes politiques sont capables de prendre des décisions niveau mondial, ni d ‘ailleurs niveau européen. La France n ‘est plus représentative dans le monde et la nation française est en cours d ‘ intégration par l ‘ islam.
      N’ ayant pas la volonté d ‘ obliger ses migrants à s’ intégrer, l ‘ inverse se fait lentement mais surement.
      Le même comportement qu’ avant la deuxième guerre mondiale,  » on  » fait semblant de ne rien voir, « on » ne veut pas être emm… par cela,  » on » veut continuer sa vie pépère,  » on » voulait la paix,  » on’ a eu du sang et des larmes…..mais  » on » a collaboré, « on » a trafiqué, et « on » a fièrement arboré un brassard de FFI.
      MAIS quand  » on » ne pourra plus fumer, plus boire son apéro, plus de cinéma, plus de baignade seins nus, plus de bronzage etc etc « on » , dira comme avant  » on  » a dit ; « on » ne savait pas .

    3. @ Hélène dici

      Une autre question pourrait-elle être celle-ci, en ce qui concerne des différences, des disputes présentes ou à venir, et en caricaturant un peu :

      Être président d’une nation-idée (gauche ou progressistes, les modernes ?), ou être président d’une nation-identité (droite ou conservateurs, les pas modernes ?), selon cet extrait d’un article :

      « (…) En rappelant les mesures prises par le gouvernement pour renforcer l’arsenal, il clivera avec la droite, à qui il reprochera d’avoir une conception «identitaire» de la France qui est, à ses yeux, davantage «une idée». (…) »
      http://www.lefigaro.fr/politique/2016/09/07/01002-20160907ARTFIG00336-2017-hollande-au-pied-du-mur.php

      Je ne pense pas que l’histoire ou l’avenir de la France, de -tous- les Français, l’économie, le droit, et les géographie-langue-culture et leurs évolutions, tous les apports consentis ou contraints à l’extérieur ou venant de l’extérieur, etc., avec l’Europe, la planétarisation, … puissent être réduits à une question d’idée ou à d’identité.

      En ayant lu que les slogans sont nécessaires en politique, selon quelques théories, tout de même ….
      Cette supposée alternative pouvant donc être perçue comme un faux dilemme, me paraitrait être trop simpliste ; ceci dit en tant que réceptrice (et pour parler comme des professionnels de la communication).

      1. Laure, je lirais un peu plus tard l’article du figaro, merci.

        « Cette supposée alternative pouvant donc être perçue comme un faux dilemme, me paraitrait être trop simpliste »

        Je partage votre avis, ces étiquettes ont fait long feu.
        Aujourd’hui il s’agit de redresser notre pays quasiment dans toutes ses composantes, alors tous ces clichés ne sont plus dignes d’un homme dit d’Etat.

  14. si on se fie aux recherches statistiques sur les pratiques religieuses , les chiffres indiquent qu’il y a moins de musulmans en France (4 millions environ) que de téléchargements du jeu des Pokémons (6 millions) ……c’est dire si le fantasme prend une place de plus en plus importante dans nos sociétés

    un jour viendra peut être où il faudra mettre à jour les nœuds cérébraux de nombre d’intellos…ou pas qui n’hésitent pas à prôner les sociétés de libre échange et véhiculer l’image sereine du village mondial, qui rappelons le, porte en soi :
    – la libre circulation des marchandises, des capitaux et des personnes

    tout en ne supportant pas la libre circulation des personnes pour cause de différences de toutes sortes qu’il faudrait aplanir, maîtriser, imposer pour les rendre solubles à nos critères de reconnaissance dont tout le monde sait qu’ils sont au top de la civilisation…

    d’accord pour l’universalité….mais à condition que ça soit à notre image…

    on observe d’ailleurs la même distorsion à l’inverse qui suppose une souveraineté de l’état avec un présupposé de retour ou de renvoi rétroactif des accueillis récents ou moins d’ailleurs…ce qu’on ne sait pas, c’est jusqu’à quelle époque il est nécessaire de remonter, je ne veux pas le savoir parce que je risque fort de me retrouver dans un bateau avec une bombe dedans en direction de la pologne….(oui je sais mais je l’aime bien celle là)…

    le fond du problème est qu’il faut une forme de candeur que je ne juge pas d’ailleurs, qui consiste à accepter l’idée qu’il faut accueillir sans compter toutes les populations en émigration, alors qu’il est difficile souvent de proposer des conditions décentes de survie, à ceux qui peuplent déjà la France (logement, travail, pauvreté,…). Plus fort, on a pu observer lors de la « dernière crise d’immigration » des mouvements spontanés de générosité à aider les nouveaux arrivants, tout en se bouchant les yeux sur la quantité astronomique de pauvreté déjà existante..

    certaines de nos éminences ont même parlé d’amélioration du PIB par ce seul critère (faut il être dégagé des contingences matérielles de fin de mois, pour ne pas se rendre compte que ça fait une belle jambe à ceux qui comptent dès le 2 du mois en cours)….

    rappelons qu’il y a environ 10 millions de gens qui vivent en dessous ou à la limite de la pauvreté.. soit deux fois plus que de musulmans

    la réalité c’est qu’au lieu de gueuler à la lune et le plus vite possible pour donner l’impression de travailler les sujets qu’ils rendent brûlants, nos politiques feraient mieux de se pencher sur la stratégie à déployer pour le bien vivre ensemble, au lieu de perdre leur temps et leur énergie à aider les groupes privés à évaporer leurs bénéfices pour peau de balle et surtout pour diminuer les recettes publiques en nous demandant de partager plus les restes……….

    qui s’étonne encore des réactions épidermiques qui sont à la une, à en dégueuler, aujourd’hui au sein de nos sociétés ?

    à part ça, ça va….

  15. Un excellent article sur le site « Slate » qui explique dans le détail la stratégie et la situation actuelle de l’E.I.

    Il y a de quoi « baliser » mais il faut faire face et ne pas se laisser déborder par l’angoisse.

    Je pense que l’analyse de Slate est proche de la réalité

    « Le nouvel ordre mondial bascule

    Contrairement au récit de l’administration Obama, qui présente Daech comme une organisation affaiblie, le groupe semble gagner de manière claire sa campagne contre les États-Unis dans la région.

    Ses activités dans le monde entier, et notamment ses attentats en Occident, ne sont pas des tentatives de détourner l’attention de la campagne régionale.

    Elles font toutes deux partie d’une stratégie visant à donner naissance à une guerre entre musulmans et non-musulmans. Elle pourrait bien marcher, car l’État islamique n’est pas hélas le seul acteur international favorable à une plus grande polarisation de la société. »

    http://www.slate.fr/story/123121/daech-guerre-occident#xtor=RSS-2

  16. En réalité le nombre de musulmans en France est plus proche de 10 millions que de 4. Il est impossible d ‘en tenir le compte exact, on ne peut l ‘ évaluer que par le dire des imams et du nombre de mosquées déclarées.
    Hélène Dici. Ne le dites pas, personne ne vous croit et l ‘ on vous jugera  » fachiste » et anti quelque chose .
    Des millions de migrants attendent encore pour débarquer dans l ‘ UE. Des millions sont déjà arrivés!!! Comment loger et nourrir ces gens? l ‘ état compte sur des subventions et sur la solidarité mais tout cela a une fin. Il y a un moment où tout se bloque ou tout risque de déraper, regardez Calais. Laisser pourrir la situation a amené la ville dans l ‘ impasse. Que faire des 10000 ( +,-?) âmes peuplant cette jungle
    Toutes les nuits des interventions des CRS, toutes les nuits des raids et embuscades des migrants, cela depuis des années.
    Et l ‘état bavasse, promet et ne fait rien de concret.
    Déplacer quelques centaines de personnes, ils reviennent et dans tous les cas restent à la charge du contribuable.
    Faire des lieux d ‘asile? ces gens sont toujours sans papier et clandestins….. Il y aura des morts, ( beaucoups???) et personne ne sera coupable.
    Pour prendre en charge tous ces gens, prenons les en charge sur leur continent, n ‘allons pas les chercher, apportons de la nourriture, des toits, et menaçons fortement quelques dictateurs.

Les commentaires sont fermés.