Ceux qui se sont abimés dans les primaires de la droite


Même si cette affaire n’est pas la mienne, même s’il s’agit de la droite, on peut avoir un avis. Surtout que nous avons toujours défendu dans ces colonnes, depuis les premiers jours de Sarkofrance en mai 2007 le besoin d’avoir des adversaires politiques républicains. Car si nous voulons discuter des vrais sujets – chômage, pauvreté, inégalités, environnement, etc – il faut bien disposer d’adversaires aptes, dignes et concernés sur ces sujets.

Pas de sectarisme, n’est-ce pas ?

Sarkozy a été une dégradation pour la République. Son entrée en primaire n’a eu rien de surprenant: depuis sa prise de contrôle de l’UMP/LR en 2014, tout ne conduisait qu’à cela et personne ne fut surpris quand il s’est déclaré au cours de l’été. Les commentateurs en étaient réduits à gloser sur les modalités de l’annonce ou les subtilités d’un programme composé d’annonces outrancières et sécuritaires.

Mais les primaires de la droite, dont nous connaitrons dans quelques jours les candidats définitifs, ont été difficiles pour d’autres.

J’appréciais un Bruno Le Maire, écrivain doué, gaulliste quelque part. L’homme s’est abîmé dans les primaires. Il a suivi le vent mauvais, a crié au loup avec les loups. La séquence du weekend dernier n’a fait que renforcer cette impression. En avril déjà, il applaudissait à la déchéance de nationalité. La nausée est aussi forte que la déception de voir que l’un des poulains de la droite s’abime.

Parti très tôt, Fillon  a démarré très mal: ses premières propositions étaient outrancières mais sur le terrain économique. Fillon a mieux traversé la crise des attentats que Sarkozy ou même Le Maire. Fillon s’est opposé à la révision constitutionnelle pour la déchéance de nationalité proposée par Valls et Hollande et soutenue par Sarkozy.

Juppé est hors normes. A en croire les sondages, il s’est abimé en restant digne. Cette primaire de droite est désastreuse.

Amis citoyens, réveillez-vous.

 

29 réflexions sur “ Ceux qui se sont abimés dans les primaires de la droite ”

  1. de gaulliste, il n’y en n’a eu qu’un c’était de Gaulle…..le reste va de l’ersatz à la copie grossière digne de finir dans un dépôt des douanes

     » J’appréciais un Bruno Le Maire, écrivain doué, gaulliste quelque part. L’homme s’est abîmé dans les primaires. Il a suivi le vent mauvais, a crié au loup avec les loups………..

    si on accepte le fait qu’il n’y a plus aucune conviction, plus aucune politique à mettre en œuvre à part celle de bruxelles, on accepte en même temps l’idée que les gus qui veulent concourir à l’élection présidentielle, sont prêt à toutes les compromissions, bassesses et autres récupérations opportunes…….

    délits, casseroles, manips et corruptions morales comprises…

    il va y avoir du boulot pour les curés, les astrologues, les tireurs et euses de cartes dans les prochains mois. J’envisage moi même d’ouvrir un cabinet de coaching spirituel spécialisé dans le nettoyage des énergies viciées et des shakras enfumés – éloignement des interférences telluriques subtiles autour des candidats…..

    535.23 balles la séance pour un député et 4563,86 balles + variable à lot de casseroles + supplément en cas d’urgence pour un participant au futur gouvernement…..c’est quasi gratuit pour la bonne cause.. aucune promesse de sinécure future, même bien payée ne sera admise au titre de réduction immédiate…faut pas déconner non plus

    même prix pour la droite et la gauche,

    1. @ Stanislas

       » … si on accepte le fait qu’il n’y a plus aucune conviction, plus aucune politique à mettre en œuvre à part celle de bruxelles, … »

      A mon avis, c’est une conviction politique qui fut et reste celle d’une droite et d’une gauche que de vouloir dépasser les frontières nationales et créer l’UE (« le nationalisme, c’est la guerre » de M. Mitterrand, etc.). Car c’est en lisant, après nationalisme, démagogie, populisme, et démocratie, etc., dans ce texte :

      « (…) « Enfermer les suspects sans discernement et sans jugement, ressusciter la cour de sûreté de l’Etat, renier les droits de l’homme et la convention internationale qui les protège, supprimer le regroupement familial, en rupture avec le droit européen, établissant un lien entre l’immigration et le terrorisme… ce serait autant de renoncements » (…) »
      http://www.europe1.fr/politique/en-direct-suivez-le-discours-tres-attendu-de-francois-hollande-2841166ar

      Quand Juan S. écrit « Amis citoyens, réveillez-vous », est-ce citoyen français, européen, et même autre, pour quelle chose publique commune (res publica), selon la convention internationale des droits de l’homme ou tel ou tel droit national ?
      M. Hollande ne l’a pas caché, il était plus proche des idées de M. Delors que de celles de M. Chevènement par exemple, à ma connaissance. Puis, un virage libéral ou social-libéral plus ou moins assumé aurait été pris, avec « l’État ne peut pas tout » de M. Jospin, etc.. C’est donc une conviction politique, à ma connaissance, et d’après un livre de M. Chevènement, « La France est-elle finie ? ».

  2. Juppé est soit-disant digne dans ses propos mais attendez donc de le voir à l’oeuvre si jamais il gagne, je ne crois pas que le choix du candidat LR influera beaucoup sur la politique suivie si la droite revient au pouvoir, une fois la bataille pour les primaires terminées ils s’arrangeront entre « amis ».

  3. C’est pas pour chipoter sur l’ortograf ki ji suie nul, mais ce verbe abîmer prend un circonflexe, et ça nous rappelera que ça veut dire tomber dans l’abîme, pouf ! splatch ! et autre chute finale.

    Vu comme ça la joyeuse farandole ump-ps prend sa véritable dimension: la course pour l’insondable crédulité humaine Autrement appelée bêtise; selon Einstein un des 2 infinis et le plus crédible.

  4.  » Amis citoyens, réveillez-vous……. »

    ça vient , j’attaque un régime pour aller voter. Je vais pouvoir enfiler mon vieux costume du dimanche, le même que j’utilisais pour aller à la messe de minuit, avant le passage du père noël…

    puisque le sujet de la foi est plus que jamais d’actualité, je pense qu’il va en falloir une dose suffisamment importante pour mettre un ticket dans la fente…..

    à ce sujet, je me pose déjà une question pour ces jours de vote, qu’ils soient primaires et secondaires

    Est il possible qu’un candidat puisse payer l’éditeur des pokémons pour qu’il place des bêtes de valeurs sur les billets à son nom au 1er et surtout au deuxième tour ?

    faut vraiment se méfier de tout, dans le passé on a même vu des morts aller voter, alors…..

  5. LAURE CP

    « La conviction se distingue de la croyance en ce qu’elle participe à la
    construction de l’identité individuelle et sociale. … »

    « Le gouvernement est l’organe (personnes ou services) investi du pouvoir exécutif afin de diriger un Etat. Dans les Etats modernes, c’est la Constitution qui définit les modalités de désignation des membres du gouvernement (les ministres)…… »

    Je vais faire simple, comme d’hab. Voici les définitions que je trouve aux mots, au premier clic…
    Je sais bien qu’aujourd’hui la mode est de tripoter le sens des mots et des concepts pour les faire entrer dans le moule de ce qu’on veut nous faire croire collectivement……ou alors il faut « réformer » les appellations, les fonctions même des composantes d’un gouvernement.

    Si peu qu’on soit informé, on sait aujourd’hui que les décisions de l’action politique du gouvernement français, émanent directement des directives européennes dans leur grande majorité. Si on accepte ce fait, il ne faut plus parler de « chef de l’état », de « président de la république française », puisque l’état est devenu un sous-traitant d’une organisation supra nationale, non élue, dont un parlement européen sans pouvoir de décision qu’on agite comme la preuve de la démocratie….(il ne discute que de ce que veut bien lui laisser comme leurre législatif, la commission européenne ), toute au service des groupes privés et qui travaille pour l’aménagement territorial sur l’étendue de 28 pays……et ne travaille pas du tout sur la concurrence fiscale et sociale entre les membres de la zone…

    Dans ce contexte, quand, en terme de gouvernance et de management, vous en êtes à avoir cédé les grands axes de stratégie, de tactique à un groupe bruxellois comme la commission, dans la croyance, et une structure, sans existence officielle comme l’eurogroupe pour décider de nos destins, je ne vois pas personnellement où sont les convictions de ceux qui vont se présenter à la magistrature d’un pays de 67 millions d’habitants et qui vont ensuite obéir à une croyance du très court terme des marchés, au diktat de technos non élus….

    Si on observe attentivement ces dernières années, on se rend compte globalement que les successeurs au sommet de l’état français, ne parlent plus que de distordre la constitution française pour l’adapter opportunément aux circonstances supra nationales. voire internationales.

    Le fait est qu’une conviction politique de gouvernement consisterait à minima à faire le diagnostic des forces et faiblesses du pays dans lequel il est élu, dégagerait des orientations stratégiques en dehors de toutes autres considérations de benchmarking, et adapterait une action de MOYEN – LONG terme en mettant en place des coopérations d’échanges bilatéraux, en fonction de ses propres intérêts.

    Alsthom est un tragique exemple d’actualité du démantèlement des forces et énergies de la France, au profit des intérêts privés….

    Confucius a dit « la différence entre ce qui est impossible et ce qui est possible, est la mesure de la volonté de l’homme »

    1. et je le répète, quand la lutte des places, de la survie est de plus en plus crue, il ne faut surtout pas s’étonner que les différences fassent peur, qu’une réalité augmentée virtuelle vienne remplacer celle, de moins en moins reluisante vécue..

      quand il n’y a plus de cadre au sommet, plus de solutions autres que celles que la notion parfaitement ancrée de la variable d’ajustement des coûts et de la valeur toujours trop important de l’individu , des pertes de repères sous les coups de boutoir de « réformes » continuelles, des exemples d’identification devant les juges, allez vous étonner que la société parte en couille…

      LAURE, je suis désolé de ne rien vous offrir de mieux comme réponse, je fais ce que je peux..

      1. @ Stanislas

        Ce que vous avez écrit n’est pas simple ni simpliste, encore à mon avis.

        « (…) très court terme des marchés, au diktat de technos non élus…. (…) », dans un de vos commentaires.

        Ce que j’avais lu :

        « (…) « Plume » du Projet socialiste (1979), Jean-Pierre Chevènement n’a rien perdu, on le voit, de son allégresse programmatrice. Il tire de leur boîte quantité de propositions auxquelles on ne peut évidemment que souscrire : « Rompre avec la dictature de l’instant », miser sur l’éducation et la recherche, s’affranchir des marchés… (…) »
        http://www.lemonde.fr/livres/article/2011/01/14/la-france-est-elle-finie-de-jean-pierre-chevenement_1465590_3260.html

        Pour suivre Juan S., ne pas être sectaire, j’évoque un article ET les commentaires lus sur Causeur, ce jour :
        « Élève Zemmour, pas d’identité sans souveraineté!
        Écoutez vos maîtres Séguin et Garaud »
        (David Desgouilles)

        En moderne, cela aurait pu être -apprenant Zemmour- et non pas -élève Zemmour-. Quant à la notion de maître, je n’ai pas encore eu le courage de faire une recherche.

  6. LAURE CP

    les intellos que vous citez sont souvent hors de ma capacité de compréhension, parfois parce que la théorie est rarement adaptée à la pratique mais aussi parce que le milieu de vie à partir duquel on observe les tendances peu être un filtre déformant de la réalité majoritaire….;Je prends soin de connaitre la bio d’un auteur avant de le lire, de manière à bien comprendre la manière dont il perçoit les choses…

    Quand on parle des individus, de leurs relations et de leurs interactions entre eux dans une structure donnée, il faut considérer et accepter leurs différences de base, quelque soient physiques, morales, mentales psychologiques ; à mon sens, c’est cette prise en compte que constituent la variété d’origine, d’apprentissage et de valeurs qui fait évoluer cette structure..

    sinon vous êtes selon le cas, dans l’emprise, dans la méprise, dans l’ingérence, dans la volonté de dominer et tout autre principe qui veut que vous demander à quelqu’un de s’oublier pour rejoindre la masse…

    (dans les années 60, un gosse gaucher devait devenir droitier de force, j’ai assez dérouillé pour comprendre le phénomène du rejet de la différence). Des religieuses en plus…bordel…

    Depuis ce temps là, qu’on ne vienne pas me faire chier avec la notion de valeurs présupposées primordiales sous emprise…

    je prends des exemples bien gras micro pour expliquer;

    – si vous mettez des énarques au même endroit, esprits formatés de même classes sociales, vous obtiendrez assez rapidement une
    sclérose majeure et une uniformité de pensée ou d’application dans l’action politique puisque le formatage initial est sensiblement le même..

    – si vous faites travailler ensemble des personnes d’origines différentes, de formations diverses et que vous les mettez en position de débat, d’agitations d’idées, vous avez de bonnes chances de trouver des solutions originales, adaptées aux situations du moment…..

    voilà, ma pensée de la souveraineté utilisant les énergies, les capacités et les forces de toute personne habitant dans un espace déterminé

    ou alors faut dissoudre l’état français

    je laisse les nœuds à ceux qui veulent en découdre et qui veulent régenter la masse sous des critères rigoristes de valeurs répertoriées sous forme de lois d’applications……

    y a du boulot, ce matin j’ai encore vu un mec normal griller un stop

    bon allez j’arrête là sinon JUAN va finir par gueuler que je pique toute la place..

    1. Stanislas
      « (…) le milieu de vie à partir duquel on observe les tendances peu être un filtre déformant de la réalité majoritaire… (…) »

      S’il y a cette possibilité de filtre déformant, c’est a priori le cas pour tous, dans n’importe quel milieu de vie, peut-être plus ou moins selon les capacités ou la volonté d’écoute, mutuelle.
      D’où ma volonté, mon intérêt, de lire des articles et des commentaires, souvent, de lire et écouter, pour tenter de comprendre comment d’autres voient le monde, la « réalité », les faits, l’histoire, les tendances. Que ces autres soient dits ou se pensent« intellos » ou pas, peu m’importe. Tout le monde pense, sauf état de mort cérébrale. Mais tout le monde n’extériorise pas toutes ses pensées, par exemple sur Internet. Et des possibles dissonances cognitives sont décrites, un manque de sincérité peut être également, etc..

      Puisque les hommes et femmes politiques sont souvent dits et devant être « élites » (dans quels domaines, à préciser, peut-être), voici un extrait d’un texte, celui d’une femme dite Intellectuelle élite, à nouveau :

      « (…) Est-ce qu’il existe aucun fait qui soit indépendant de l’opinion et de l’interprétation ? (…) Même si nous admettons que chaque génération ait le droit d’écrire sa propre histoire, nous refusons d’admettre qu’elle ait le droit de remanier les faits en harmonie avec sa perspective propre ; nous n’admettons pas le droit de porter atteinte à la matière factuelle elle-même. (…) »
      Hannah Arendt, La Crise de la culture.

      Et je m’arrêterai là, également.

    2. « dans les années 60, un gosse gaucher devait devenir droitier de force »

      Totalement faux : né gaucher en 1956, personne, à l’école ni ailleurs, ne m’a jamais emmerdé à ce sujet.

      1. « totalement faux  »

        tant mieux pour vous, ça ne fait pas de vous pour autant un cas universel non plus, donc votre « totalement » reste très relatif, pour ne pas dire réduit à la plus simple expression : Vous…

        1. le plus incroyable de tout c’est que le mec qui donne des leçons de français à tout le monde, en employant « totalement » à propos d’une situation personnelle, vient de remettre officiellement en cause ici, l’histoire de ma propre vie..

          1. Je vous demande bien pardon, mais de tous les gauchers de ma génération que j’ai pu connaître, je n’en ai jamais entendu aucun se plaindre du « martyre » que vous évoquez. Donc, de deux choses : soit vous avez grandi dans un milieu particulièrement arriéré (mais le mien n’était pas particulièrement « avancé » non plus), soit il s’agit d’un souvenir sinon « faux » du moins grossi.

            Cela dit, je reconnais volontiers que mon « totalement » était abusif.

            Et puis, quoi, merde : on ne va pas de mettre à s’engueuler entre gauchers, tout de même !

            1. j’ai placé ce mauvais souvenir dans un contexte assez précis.
              Des gauchers ayant été contrarié, il y en a bien plus que vous ne pouvez l’imaginer.

              je n’ai jamais évoqué un martyr, voici les mots employés :

               » j’ai assez dérouillé pour comprendre le phénomène du rejet de la différence….. »

              main gauche attachée dans le dos, frappe sur la main ou le bras gauche dès que je l’utilisais pour écrire, dessiner ou couper avec des ciseaux……
              mise au coin ou humiliation régulière si récidive,..je récidivais souvent…

              c’est ainsi que ça s’est produit pour moi pendant 2 ans, dans l’école du village ; et j’étais le seul gaucher du groupe….

              chacun vivrait ça comme il veut…..

              je connais des gauchers de mes relations qui ont été obligé d’une manière plus « légère » ils n’ont donc pas le souvenir que je peux en avoir…..mais tous l’ont…

              et je reconnais de mon côté que ce n’est pas la peine de s’engueuler pour ça parce que vous n’y êtes pour rien.

              Si vous ne saviez pas que ça a existé, vous ne pouvez plus le dire.

              1. ah j’oubliais, : je dois ça à des religieuses, je l’avais précisé……

                alors à la question de savoir si le milieu était arriéré ou non, je suis bien incapable d’y répondre puisque je n’ai pas de points de comparaison…

              2. Mais bien sûr que je sais que ç’a existé ! Sauf que, d’après mon expérience, et ce que j’ai pu constater autour de moi, de telles pratiques n’avaient plus cours dans les années soixante. Il faut croire que le milieu militaire était plus « progressiste » que le reste du pays…

          2. Stanislas,

            En changeant d’avis, je vais commenter encore une fois cette chronique, car un malentendu me semble s’installer.

            Au moins un enfant gaucher a été contraint de devenir droitier à cette époque, avec votre témoignage, c’est factuel. Un enfant, tout enfant, ne devait pas devenir droitier, avec le témoignage de Didier Goux, factuel aussi.
            Il ne l’a probablement pas écrit sans raison, mais me contredira peut-être :
            « totalement faux » concerne apparemment la généralisation dans la phrase citée (« dans les années 60, un gosse gaucher devait devenir droitier de force »).

            Je me permets d’écrire que tout le monde pense sauf état de mort cérébrale, mais pas d’écrire que tout le monde postule ou pense ceci ou cela.
            Voici un extrait qui ne résume pas le texte d’Etienne Balibar en entier, côté universitaire :
            « (…) le Désir humain enveloppe tout aussi essentiellement d’autres modalités opposées : des affects passionnels qui font que les hommes ne sont pas « conduits par la Raison » mais par la « pulsion » (…) »
            http://spinoza.fr/les-deux-geneses-de-la-societe-ethique-iv-37-extrait-detienne-balibar/

            Et celui de se contraindre -rationnellement- à une indifférence momentanée à ceci ou cela, pour pouvoir s’endormir, ou le faire spontanément, ou encore le faire plus ou moins spontanément pour pouvoir se focaliser sur l’étude d’un texte, par exemple ?
            Cette affirmation (ou postulat) me semble donc rester encore à prouver, dans sa généralisation, selon des méthodes rationnelles ou scientifiques, etc, si c’est possible.. Mais je peux me tromper.

            1. LAURE CP

              j’avais cette impression, compte tenu du fait que je connais moi même un bon nombre de cas ayant mon âge, et que des études en font état un peu partout, si peu qu’on s’intéresse à ce sujet ( ce qui a été mon cas..)

              maintenant, et tant mieux pour eux, monsieur goux, m’apprend que nombre de gauchers n’ont pas été confronté à ça.

              donc je retire ma généralisation, monsieur goux a retiré la sienne, pour une fois, il n’y aura pas effet zoom avec répercutions monstres sur les réseaux sociaux…

              ouf…

              1. Stanislas,

                merci de votre réponse, comme vous dites, ouf … :-))

                Le malentendu dont je parlais concerne surtout la deuxième partie de mon commentaire, dans le sens de mal compris ou interprété, ce qui est peut-être de mon fait, mais pas obligatoirement.
                Car je n’ai pas l’impression d’être conduite par les pulsions, mais en ayant plutôt celle de conduire par la raison si je ne lâche pas prise ou le contrôle. C’est aussi en observant ne pas être la seule adulte dans ce cas, d’où le fait de ne pas être d’accord avec ce qui est dit dans l’extrait du texte cité, sauf si quelqu’un parvient à démontrer le contraire.

                A bientôt

  7. En faisant simple: Nous élirons une personne qui aura été désignée par quelques copains . La mafia reste entre parrains.
    Pour Bruxelles, j ‘ inverse le problème ( les dirigeants des pays membres de l ‘ UE se réunissent assez souvent. Le parlement européen est un leurre permettant d ‘assumer toutes les magouilles et combines des chefs d ‘ états. C’est pour cela que les  » secrétaires » de l ‘ UE sont exonérés de toute responsabilité pendant leur mandat.
    C’est pas moi, c est bruxelles une fois! Si l ‘ ue dirige, pourquoi encore des ambassades et des consulats? pourquoi des réunionsde premiers ministres…

  8. Mais, dans notre beau pays, mis à part nos pitres de la politique nous avons la chance d’ avoir le soleil. Il y a du soleil sur la France, et le reste n ‘ a pas grande importance….
    Heureusement que quelques personnes sensées n ‘ ont pas arrêter les centrales nucléaires .
    Pas ou peu de vent, nos ventilateurs ne tournent pas, et pourtant, sans polluer, tous nos appareils ménagers fonctionnent. Miracle.
    Imaginez le pays recouvert d ‘ éoliennes, éoliennes à l ‘arrêt….plus d ‘électricité, le vélo mon bon monsieur, le vélo… et la pollution des centrales thermiques incapables de compenser les besoins.
    Point de sarko ou de hollande sauveur, même le vote électronique est en panne.

  9. monsieur JUAN a rouvert ses coulisses mais je viens de passer le chiffon pour retirer une toile d’araignée..

  10. «j’apprends que le gouvernement estime que le peuple a «trahi la confiance du régime » et « devra travailler dur pour regagner la confiance des autorités» Dans ce cas, ne serait-il pas plus simple pour le gouvernement de dissoudre le peuple et d’en élire un autre ?»
    Bertolt Brecht, La Solution,
    humm, il ira loin ce garçon.. ¨genre fuir l’Allemagne (1939) pour les Usa, dont il se fera virer après la guerre à cause du maccarthysme, ..la Démocratie totalitaire:

    http://www.wikiberal.org/wiki/D%C3%A9mocratie_totalitaire

    Sinon des extraits de K Popper (ni son copain) même Tocqueville, ou Jacob Talmon « Origines de la démocratie totalitaire », ..diable, telle la dichotomie sacré/profane, établie par l’humanité dès ses débuts (porqué ?! qu’importe)
    On est dimanche, prétexte à me tromper de sujet ? même pas, ne dit-on pas pour la philo le crime est une erreur, pour la religion l’erreur est un crime..
    pour le politique ? les deux !
    et.. ajouter du Ernest Renan (!!) par ex. « le désert est monothéiste » , ainsi à cheval sur le billet précédent,

  11. Dans la course electoral…. Sarkozy invente la peine a titre preventif …pour les fichés S….je me demande si dans le doute on devrait pas l’appliquer à d´autres …!

Les commentaires sont fermés.