Donald Trump reconnait que Barack Obama est né aux USA


J’ai cru à une nouvelle du Gorafi (ou plutôt de son équivalent américain « The Onion« ).

Malheureusement l’info était réelle, sérieuse, partout dans les médias américains.

« Donald Trump reconnaît que Barack Obama est né aux Etats-Unis. »

Donald Trump announced for the first time in public on Friday that he believes President Barack Obama was born in the United States.

« President Barack Obama was born in the United States, period. Now we want to get back to making America strong and great again, » said Trump at an event he gave honoring two Medal of Honor recipients at the Trump International Hotel in Washington, D.C., on Friday.

Peu de temps après, Trump a ajouté, dans un discours, qu’il faudrait voir ce qui se passerait si Hillary était privée de gardes du corps.

Que l’homme soit misérable n’est plus une surprise. Mais cette campagne dépasse l’entendement.

La politique américaine est tombée aussi bas qu’en France. La trumpisation est une forme de rétrécissement de l’esprit critique et de l’intelligence qui dépasse largement la notion de désaccord politique.

En France, sur les ondes radiophoniques, un certain André Bercoff, ex-gauchiste devenu sarkozyste, fait la promotion de son ouvrage laudateur pour M. Trump.

Certains ne manquent pas d’air.

 

 

19 réflexions sur “ Donald Trump reconnait que Barack Obama est né aux USA ”

  1. Donald Trump est un menteur… il a même participé à la rumeur qui disait que Hillary Clinton était malade… c’est dire!

    1. Blague à part, d’après les sites de vérification, Donald Trump est un champion inégalé en matière de mensonges. Si mes souvenirs sont bons, d’après ces sites, à peu près les 3/4 de ses déclarations sont des mensonges, des approximations audacieuses et autres calembredaines, loin devant Hillary Clinton à qui on a fait la réputation d’une menteuse pathologique.

      Bien entendu, la réaction de Trump et de ses partisans a été de déclarer que ces sites sont pro-Clinton (même s’ils recensent aussi les fumisteries venant d’elle).

      Aux USA, on entend souvent dire « Reality has a liberal bias ». C’est sans doute pour cela qu’à l’époque de Bush Jr, un conseiller de la Maison Blanche se moquait des Démocrates en disant que les Républicains créaient sans cesse leur propre réalité (comme celle qu’ils ont créé de toutes pièces et qui a mené à la guerre d’Irak et toutes ses malheureuses conséquences).

      1. « Reality has a liberal bias » .Vous me l’apprenez, mais je ne comprends pas ce que cela signifie. La réalité a un parti pris libéral, une tendance libérale ou au changement ?

        Ou alors cela évoque cette idée que les préjugés peuvent fausser l’observation de la réalité, peut-être.
        C’est difficile de voir autre chose que ce qu’on cherche à voir, à valider, à croire, de ne pas avoir d’idées préconçues, tout simplement.
        Exemple célèbre, Einstein  :
        « (…) c’est la théorie qui décide de ce que nous pouvons observer. (…) »
        Le contexte :
        http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-einstein-autrement-interview-posthume-7-questions-22726/

        Tout le monde ne ment pas systématiquement, à mon avis.

        1. L’expression est de l’humoriste Steven Colbert, qui se serait inspiré de l’acteur Rob Corddry, ‘The facts have a wall-known liberal bias ». Elle a eu un énorme succès, parce que les conservateurs (au sens américain) ont une forte tendance à prendre leurs opinions pour des faits, alors que les libéraux (toujours au sens américain) ont une forte tendance à baser leurs opinions sur les faits. Un exemple flagrant : l’imposition des plus riches ; les conservateurs sont convaincus qu’en la baissant, les riches créeront de l’emploi et finalement on lèvera plus d’impôts (sur les emplois créés), une opinion contraire à la réalité observée qu’ils considèrent comme un fait (trickle down economy ou économie du ruissellement), les libéraux prenant acte de l’échec d’une telle mesure veulent augmenter d’un poil les impôts des plus riches (sans même chercher à revenir à l’époque où les riches avaient une tranche d’impôt à 94 % !).

          Effectivement, les préjugés faussent la perception de la réalité. Parfois, ils font plus que la fausser, il la deviennent (c’est pour ça qu’un Républicain parlait de créer sa propre réalité) : 65 % des partisans de Trump sont convaincus qu’Obama est musulman, et 69 % qu’il n’est pas né aux USA, malgré son acte de naissance, et pour eux, c’est ça la réalité (et le fait que l’acte de naissance d’Obama prouve qu’il est bien né aux USA montre que les faits ont un parti pris libéral : ils ont tendance à être en faveur des thèses des libéraux).

          Bien sûr que tout le monde ne ment pas systématiquement. D’ailleurs, si Trump ment les trois quarts du temps, il en reste un quart où il ne ment pas ;°)

    2. En plus y fait que répéter les conneries de Hillarante et ses suppots:

      ww.bbc.com/news/election-us-2016-37391652

      un petit extrait:
      Now, according to fact-checkers and contemporary media reports, questions about Mr Obama’s birthplace began circulating among disgruntled Clinton supporters in the last months of her ill-fated campaign against the then-Senator http://wObama in 2008.

      A vous les studios.

      1. charles michael

         » A vous les studios……….

        cher confrère : n’oublie pas que tu peux t’adresser à des français qui ne lisent pas le trump en version originale…dont bibi

        alors si tu peux traduire ce qui semble être une vaseuse…

        1. Stanislas,
          volontiers cher collègue:

           » …Maintenant, d’après les vérificateurs des faits et les rapports des medias de l’époque, les questions à propos de la place de naissance de Mr Obama commencèrent à circuler entre les supporteurs désabusés durant les derniers mois de sa campagne mal partie contre le alors sénateur Obama. »
          Extrait d’un long et détaillé article sur BBCnews (ardent défenseur de la Clinton par ailleurs).

          entre perles démocrates: certains supporters de Hillary allant jusqu’à prétendre qu’Obama était un arabe.
          La corrompue femme du corrompu au cigare laissant aller ces rumeurs.

          Prochain article: Colin Powel dans ses mails dévoilés raconte combien Hitlery déteste Obama.

          à vous les studios

  2.  » Certains ne manquent pas d’air………….. »

    fut une époque où les pyramides reposaient sur leurs bases, depuis quelques années, il ne fait plus aucun doute qu’elles reposent sur leurs pointes, en vertu du fameux phénomène économique du ruissellement qui veut que le pognon tombe de la base vers le sommet (il y a encore des cerveaux qui croient le contraire malgré les preuves flagrantes de ces dernières années)

    que veux je laisser entendre par là ?

    il n’est donc pas étonnant que ceux qui se tiennent sur la pointe, respirent mieux que ceux de la base……

    si vous ne me croyez pas, faites un tour au sommet du Gyachung Kang et reparlons en ..

      1. MONS

        c’est un sommet de l’himalaya qui culmine à 7952 mètres.. (le 15e sur la liste wiki)…. info non vérifiée héhé….

        j’ai voulu faire érudit, j’aurais écrit le mont blanc ou l’everest, ça n’aurai pas eu le même impact, vois tu….

        1. ;o) merci Stan de compléter ma connaissance géographique toutefois, tel toi, je doute d’avoir la possibilité de vérifier l’exactitude de l’info. l’alpinisme étant loin d’être ma tasse de thé, sans aucun lien avec Hillary, ni Tensing

  3. d’ailleurs mon cousin (le marathonien; bien sûr qu’il vote !) ‘ne s’y trompe pas’ -expression, encore une! dont franchement j’ignore si elle ne signifie pas son contraire..
    il est passé hier (samedi) vers midi,
    il est du genre « n’écoute pas Et a tjs raison » ..diable, pourquoi s’embarrasser ?! aussi n’est jamais contrarié ! affranchi des soucis, même qu’il est mon préféré, héhé..
    il me dit: « t’as vu, Trump ne serait pas né aux Etats Unis !! » (‘pas très catholique’ ..?)
    perso pas contrariant,

    politique & tendance/ le plan reste le même:
    1) plaire aux buses (nous)
    le discours a légèrement changé (failli dire ‘évolué’) ainsi la préciosité de l’élite pédante, argutie prétentieuse, Et technique (etc.) passe à tartuffe, sophiste à son-souhait, vulgaire (médiocre) crâneur, fourbe, faux derche, ..gnâgnâ,
    2) ya-ka en proposer une ! ..de buse, in process,

    oui les temps changent, la-bonne nouvelle: « Tout & Tous » d’en profiter ! ainsi l’ex méchant -le conservateur, le bourge, légitime (!!) devient le néo friqué,
    (oui) ça y est: le blé se décomplexe (France)

    les intérêts, et leurs centres, se déplacent; surtout pas celui de ‘plaire’ à l’électorat n’est-ce pas, ainsi et par ex. (soufflé par Fr Inter) l’anthropocène -chronologie géologique; l’humain devenant une force géologique- qql intérêt et son traitement (du sujet) sont bousculé par le burkini..
    je bémole: l’un n’empêche pas l’autre (matière/esprit)
    /évidement: Education ! qql carence et vaste sujet..

    (et) le camp des gentils où est-il ? ..maintenant ?

    enfin.. mon style, aussi en ‘vrac & égaré’ bouge encore, ..comme la Manif pour tous,
    ..crotte de bique, toussa c’est abouser,

  4. Après une longue campagne où toutes les vacheries et autres bassesses sont permis, l ‘ un de ces deux amuseurs dirigera la première puissance….Remarquez que la dites puissance a survécu aux buch père et fils, on peut espérer.
    N ‘ oublions pas que le sénat des USA peut bloquer et même destituer le président. Ce qui n ‘est pas possible chez nous.
    Quand aux mensonges, cela est-il surprenant des politiques, c ‘est d’ ailleurs la seule chose commune aux hommes politiques du monde .

    1. ti suise, commentateur ici, parle de « buses « , de sophiste. Or un sophiste me paraît pouvoir être sincère, authentique, ses « followers » aussi, ET perçu être dans l’erreur par d’autres. Voici ce que dit Michel Onfray, en plus de « viscéral, l’instinctif, tripal », etc., dans un entretien  :

      « (…) J’ai donné cet exemple pour une thèse qu’on a soigneusement évité de discuter: notre société ne se féminise pas, contrairement à ce que dit Éric Zemmour, elle s’infantilise. (…) »
      Michel Onfray : «Les médias de masse ont intérêt à cultiver l’imbécillité», par Alexande Devecchio.

      Henrik Ibsen est cité parmi d’autres auteurs, par M. Brighelli (« Etienne de la Boétie, la tyrannie et nous », sur Causeur.fr.
      « (…) Ibsen met en scène la révolte d’une femme contre la tyrannie de son mari (…) »

      Ailleurs, je lis dans le contexte de l’époque, dans un milieu de vie :
      « (…) Ibsen remarquait qu’ « une femme ne peut pas être elle-même dans la société contemporaine, c’est une société d’hommes avec des lois écrites par les hommes, dont les conseillers et les juges évaluent le comportement féminin à partir d’un point de vue masculin ». (…) »
      http://theatre.ac-dijon.fr/IMG/pdf/MaisondepoupeeS.pdf

      Nora Helmer souhaite être traitée en adulte, ET l’être à l’âge adulte, dit raisonnable, dans cette pièce écrite par un homme, du moins officiellement. Maintenant, tout homme ne tyrannise pas ou n’infantilise pas une femme (ou un homme maintenant avec le mariage pour tous) dans le mariage, ET inversement, pour toute femme, d’après mon observation.

      Des humains fuient souvent des médias dits de masse, ou certaines émissions, le sensationnel, l’immédiat, etc., à ma connaissance. Tous et toutes ne recherchent pas constamment la facilité dans le divertissement selon Blaise Pascal, un autre homme du passé. Ainsi, combien sont-ils à fuir cela parfois ou toujours, avec quelle progression ou quel recul, est-ce plus ou moins de tous temps avec « pain et jeux », avec quelles statistiques pour étayer ces thèses ? MM. Onfray et Zemmour pourraient tenter de prouver selon des méthodes scientifiques, mais est-ce possible de le faire ?

  5. « bonjour Laure » ..ainsi je te saluais fin juillet (tel un bienvenue, je suppose) épi-non: ce jour là un p’tit bug ancrait ce mini post à sa base, ..ni m’empêcha de m’évader (chic!)

    heu.. tu me posais une question ? gaffe: je m’égare vite (!) ni me formalise, peut-être de me savoir ‘pas-seul’ ?
    bref, ‘sophiste’ littéral: raisonnement qui tient la route, Mais incomplet, ou qql élément inexacte (c’est ça..) volontairement ou pas.. va savoir, /à buse, buse et demi ?

    je garde tjs, là dans qql coin d’un de mes hémisphères (no inquiétude: ils n’entretiennent aucune jalousie ou concurrence) une composante, un chainon souvent négligé (ah bon) appelée ‘le point de vue’ qui tel un skipper serait secondé par ‘le paradoxe’,
    j’explique /aïe! Et friand de métaphores, cé pas gagné !

    mon post précédent sous entendait (ah?) « si-puisque nous sommes des buses, alors une coreligionnaire fera l’affaire »
    pour nous gérer & administrer /you see,
    les % crédités à Donald (par ex?!) ne me contredisent pas,

    je regardais, m’informais sur les qqls ‘incohérences’ liées aux destructions du World Trade Center (non-non, zéro tendance à la parano ou complot !) exposées par des physiciens,
    ..j’y arrive.. s’invite la 3° loi de Newton: « chaque action égale une réaction opposée »
    diable.. pour (ce) qui nous intéresse (Donald/électorat) peut-on dire que cela s’annule.. yes,

    et les-autres.. dans « le doute » (cf. paradoxe ou WTC allégorie; un tas d’autres iraient) je te le débite en accéléré et anglicisme: empiric evidence, confusion, inconfort, faiblesse/force mensonge.. (in)sécurité, défiance, sincérité, ..esprit ouvert: Qui est le ‘good guy’.
    Same player shoot, Or not ! ..shoot again,
    – « je refuse de croire » (‘tenir pour véritable’)
    « parle à mes mains car ma tête ne veut pas savoir » ..dernier tag, slogan vu, qu’importe le contexte, ..m’égaie,

    ps, depuis qqls mois je visite Causeur; piquant ? ou « cé bon la différence », qql chose du genre,
    sans désir ni vocation d’éclairer ou d’éteindre qql lumière, ni même polémique, -refaire le monde: oui, le changer: pas dupe ou pas tout seul !
    (mais) fidèle et loyal à mon programme: curieux, ..ni contrariant, clic-clac touriste, et bonne journée !

    1. @ ti suise

      « … (in)sécurité, défiance, sincérité, ..esprit ouvert: Qui est le ‘good guy’. … »,
      esprit ouvert, je peux essayer, mais esprit entièrement libéré de tout préjugé, ou du conçu avant moi, cela me semble impossible.
      Débattre du reste prendrait du temps et de la place, j’arrête là pour cette chronique, pour ne pas prendre trop de l’un et de l’autre, ici.

      Merci pour la bienvenue, et en retour, bonne journée !

      (en profitant de cette réponse pour réparer un oubli : l’entretien avec Michel Onfray, cité avant, est publié sur le site du Figaro – Vox)

Les commentaires sont fermés.