Chanson du dimanche: lush


Publicités

6 réflexions sur “ Chanson du dimanche: lush ”

  1. Marre de ces chansons que je ne connais pas, parce qu’elles ne sont pas du temps de ma jeunesse …

    D’ailleurs, nous croyons vivre à une époque sexuellement libérée, alors que nous n’avons jamais été à ce point étouffés par le politiquement correct.Croyez-vous que l’on pourrait, aujourd’hui, diffuser ces trois chansons des années 1955 ?

    la 1ère chantée par une gamine en nattes, Marie-Josée Neuville,  » La collégienne de la chanson », serait interdite pour pédophilie

    https://www.google.fr/search?as_q=&as_epq=marie-jos%C3%A9+neuville&as_oq=&as_eq=&as_nlo=&as_nhi=&lr=&cr=&as_qdr=all&as_sitesearch=&as_occt=any&safe=images&as_filetype=&as_rights=#as_qdr=all&q=le+monsieur+du+m%C3%A9tro

    la 2 ème par le regretté René-Louis Lafforgue, serait censurée pour éloge de la prostitution (désormais interdite…):

    https://www.google.fr/search?as_q=&as_epq=julie+la+rousse&as_oq=&as_eq=&as_nlo=&as_nhi=&lr=&cr=&as_qdr=all&as_sitesearch=&as_occt=any&safe=images&as_filetype=&as_rights=

    et la 3 ème de Jean Yanne, serait considérée comme’ homophobe et trop anticléricale( il faut l’écouter jusqu’au bout): :

    1. Plutôt que de poster ici les chansons polissonnes d’Anne Léonard, que je voulais poster sur votre blog, voici trois chansons qui ne sont pas de votre temps, dans une interprétation très originale, dont j’espère qu’elle vous plaira :


      Et une quatrième, qui elle, devrait vous rappeler quelque chose :

    2. à Monsieur Arié,

      Dans la nouvelle chronique « La Youtubeuse insoumise », j’ai cru entendre cette idée dans une vidéo,
      -… la condescendance française lorsque les français regardent les autres… -.

      L’exception culturelle française aurait agacé aussi la Commission européenne à un moment donné, selon :
      http://www.challenges.fr/economie/20130617.CHA0877/exception-culturelle-la-france-est-reactionnaire-selon-barroso.html

      Ladite exception culturelle française me semble ne pas concerner un esprit ou ressenti de supériorité intellectuelle ou identitaire par rapport à d’autres cultures, ou pays, ni seulement les droits d’auteur, etc.,qui ne sont pas nécessairement motivés par des questions d’argent.
      Celle-ci me parait surtout être une manière de raisonner, voire de vivre, qui n’est pas souvent décrite comme étant anglo-saxonne, ou autre. C’est ce que j’essayais de dire pour « ordre spontané » et « constructivisme cartésien », dans un commentaire précédent, pour une chronique précédente.
      A bientôt, dans quelques temps peut-être.

  2. Belle proposition avec cette jeune interprète ….il y a un son particulier qui vient de loin ( mais d’où ? )

Les commentaires sont fermés.