Ce drôle de Live-Tweet de France2


Jeudi 6 octobre, Juppé était l’invité de France 2 dans cette nouvelle Emission Politique déjà usée.

Il faut relire le Live-Tweet (i.e. le commentaire en direct sur Twitter) réalisé par un collaborateur de France 2 . Il est savoureux de critiques à l’encontre de … l’émission elle-même ou de jugements politiques.

12 réflexions sur “ Ce drôle de Live-Tweet de France2 ”

  1. La fausse dignité de ces politiques, qui ne nous promettent des régressions sociales en termes de retraite et de chômage, m’est devenue insupportable….surtout quand on apprend qu’eux mêmes bénéficient de retraites à un âge qui nous fait rêver …

    1. On peut difficilement traiter de retraité le maire d’une grande ville comme Bordeaux! Il a pris sa retraite de fonctions qu’il n’exerçait plus, mais pas pour cesser de travailler.

      1. Juppé est si on en croit le post, retraité depuis 2003 de la fonction publique, droits à la retraite qu’il a demandé à liquider a 57 ans et demi juste avant la réforme Juppé, pour un poste occupé symboliquement ..

  2. Ha ha ! Il vient de recevoir un recommandé je pense !! Mais c’est un grand instant de lucidité !

  3. Léa Salamé !
    Ne pourrait on pas avoir des journalistes sur le service public ?

  4. Sylvie a raison,
    les réformes qui seront appliquées par n’importe quel président auront d’autant plus de mal à être digérées, que le chef de l’état aura profité des « avantages acquis » avant.

    Hier, on n’a pas manqué de le faire remarquer à A. Juppé.

    Aucun des candidats n’échappera à ces mises au point.

    Sans doute est ce une des raisons pour lesquelles il est difficile de réformer en France : tous ceux qui prônent les mesures d’austérité ne peuvent s’en prévaloir.

  5. Si un président veut réellement réformer, il le peut. Mais les réformes doivent se faire dans les deux premières années de son mandat. Après c ‘est sa future électio,n qui dirige ses actes ( avec entre temps les législatives ).
    Pour preuve malgré les manifs contre le mariage gays, contre les réformes du code du travail, des milliers de gens dans les rues et pourtant??
    Le problème est que, sitôt élu, les  » amis » le sollicite, les réalités des comptes du pays et la réalité de la politique sont étalé sur son bureau.
    Oublié les promesses, les moi je, plus question de réforme de l ‘ état trop dépensier, toucher aux fonctionnaires c ‘est s’ agresser soi même car tous ont un statut de fonctionnaire dans des fonctions qu’ ils n ‘ occupent pas ou très peu.
    Idem pour l ‘ affrontement avec le patronat. Le seul moyen pour empécher les licenciements et délocalisations, est d ‘ ouvrir le tiroir caisse. Des milliards disparaissent ainsi. Ce qui empêche les mouvements sociaux pendant une courte période.
    L’état prétend être en capacité de sauver des entreprises condamnées à fermer tôt ou tard. En investissant des milliards à fonds perdus, il sauve du chômage quelques personnes quelques années.
    L ‘état distribue chaque année des millions dans l ‘ élevage.
    Dernièrement j ‘ écoutais on producteur de lait se plaindre de ses revenus et de risquze la ruine. Ce monsieur au bord de la misère avait investi 700.000€ pour une traite automatisée!!! 700.000€ et il est malheureux…. c ‘est donc le smicard qui doit le secourir…

  6. Ceci ne concerne pas un candidat à la Présidentielle en particulier ni la télévision, mais ne me parait pas hors-sujet. Un livre de M. Duhamel est commenté dans la Presse en ce moment, de fait je cite un extrait d’un article
    « (…) Ce n’est pas tout. Il y a pire : la France entre dans le XXIe siècle à reculons. Les Hexagonaux n’aiment pas la mondialisation, n’aiment pas le capitalisme, n’aiment plus l’Europe, ne croient plus en l’Etat et moins encore en la politique. (…) »
    http://www.liberation.fr/debats/2016/03/23/france-la-societe-imaginaire_1441544

    Les Français sont dans le XXI° siècle, certains « aimeraient » le mondialisme ou l’alter-mondialisme,ou le capitalisme. Certains auraient une idée ou une autre de ce que devrait être l’UE ou l’Europe, ou « croiraient » en L’État et en la politique. Le seul souci c’est que des Français « croiraient » vrais les postulats et vertus du néo-libéralisme dit parfois anglo-saxon, modèle socio-économique dit aussi et parfois dominant. Et d’autres estimeraient que ce sont des postulats, non pas une vérité absolue et auraient des doutes. Ce n’est que mon observation selon des lectures, etc..
    Des Français raisonnent avec hypothèses ou axiomes, logique ou méthode, retour d’expérimentation ou feedback, validation ou invalidation, et non pas en aimer ou ne pas aimer, ou en croire en …
    Tenir compte du feedback, avec ajustement, etc., me semble être ce que préconisait Karl Popper pour la société ouverte, rationnellement.

    La libéralisation des pulsions d’argent ou d’enrichissement, etc., ou des pulsions de vie comme je l’ai lu récemment, est peut-être décidée de manière raisonnée par certains.Pour d’autres c’est précisément le fait de vouloir se libérer des pulsions par la raison qui devrait être prédominant pour un projet de société, un ordre social ou un contrat social, ou pour conduire davantage sa vie de manière cartésienne, etc.. Je cite un texte prêté à M. de Villepin, en ignorant le contexte :

    « Je vois surgir une nouvelle population dans notre pays, de nouveaux experts : les « déclinologues ». De grâce, il y a vingt siècles d’Histoire dans notre pays pour nous rappeler qui nous sommes et où nous allons. Alors, ce n’est pas en levant le doigt pour savoir dans quel sens va le vent que nous devons chercher à comprendre quel est le destin de la France.[3] »
    http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/D%C3%A9clinisme/fr-fr

  7. Les raisons du mal être des français sont plusieurs.
    1 personne sur 100 bénéficie d ‘ un mandat d ‘ élu. Avec les avantages et exonérations multiples.
    1 personne sur 4 vit avec un salaire payé par l ‘ état.
    1 personne sur 7 vit de social et d ‘aides divers.
    Le pays a une dette abyssale.
    Combien de français vivent en SDF.
    L’ état continue de faire croire que le pays peut encore accueillir des milliers de migrants…..
    L’ état incapable de gérer les immigrations sauvages ( n ‘ oublions pas qu’ il a changé un morceau du territoire aux anglais contre monnaie, ce qui oblige les migrants à être bloqué à Calais) se donne le droit d ‘essaimer tous ces gens sur le territoire national. Cela en dépit qu’ ils sont sans papier, sans autorisation d ‘ être sur notre sol.
    L’ état recordman du monde du nombre de députés et sénateur trouve le moyen de voter des lois avec une trentaine de présent dans l ‘ hémicycle. Les députés s ‘étant  » arrangés » avec la loi sur le quorum obligatoire de votants présents .
    Mais pourquoi le français râle-t-il?

  8. Une cité paisible comme beaucoup chez nous .
    Une voiture de police avec 2 fonctionnaires à bord, pour ….. surveiller une caméra. Et oui, on est obligé de surveiller les caméra dans certaines zones de France. Et les cocktails molotov pleuvent.
    Une autre voiture venant à leur secours ets mise en feu aussi.
    4 policiers bléssés dont 2 brulés à 30%
    A ce jour, toujours aucune arrestation. Les coupables se cachent, les vrais responsables baratinent et font des discours. Notre ministr de l ‘ intérieur reste fidèle au poste, rien ne le pousserait à la démission.
    Je me pose la question : mais pourquoi, en danger de mort, ces 4 braves pandores n ‘ ont pas utilisé leurs armes et abattu quelques crapules. Aux infos j ‘ ai vu et entendu une femme avec un voile déclarer : nous allons dire à nos enfants que c’est assez
    Qu’attend le gouvernement pour mettre de l ‘ ordre dans ces cités, il y gagnerai un peu de respect.

Les commentaires sont fermés.