Le héros était syrien


La nouvelle a été peu commentée. Il n’y a pourtant aucune conclusion politique, systématique ou autre généralité à en tirer. Un migrant syrien a empêché un projet d’attentat en Allemagne, à Berlin. C’est un acte héroïque, brillant, et qui déjoue les clichés migrants=terroriste que l’extrême droite Cette nouvelle se télescope sur une autre, cette affiche immonde qu’on a vu à Béziers, à l’initiative de l’immonde Robert Ménard. « ‘L’Etat nous les imposent, ça y est, ils arrivent… Les migrants ».

Les journaux rendent hommage à un Syrien et à ses proches qui ont permis de déjouer un projet d’attentat d’un compatriote, en rendant possible son arrestation lundi à Leipzig.

Le Monde | 11.10.2016 à 20h53 | Par Anna Karolina Stock

Ce télescopage de l’actualité est détestable mais aussi illustratif d’une période: l’actualité amène des faits. Des hommes politiques propagent des fantasmes. A Béziers, l’Etat souhaite que quarante migrants supplémentaires soient hébergés décemment. Rien de plus. C’est déjà trop pour l’intolérance maladive de Ménard.

« Le suspect terroriste de Chemnitz provient de Syrie, les hommes qui l’ont arrêté sont également syriens. Cela montre que l’origine de quelqu’un n’a pas d’importance », observe la Tageszeitung. Pour lui, la question est « plutôt de savoir si quelqu’un est en faveur de la terreur et la violence, ou contre elles ». « Il est tout à fait important de contrôler à la loupe les réfugiés qui entrent dans le pays, mais il ne faut pas les mettre sous le coup d’une suspicion généralisée », renchérit Die Welt. Et ces journaux de prendre clairement position contre la jeune formation d’extrême droite AfD et le groupe islamophobe Pegida qui profitent de ces événements pour propager une fois de plus leur rejet des réfugiés.

Publicités

27 réflexions sur “ Le héros était syrien ”

  1. « C’est un acte héroïque, brillant, et qui déjoue les clichés migrants=terroriste que l’extrême droite » (le reste de la phrase semble manquant.)

    C’est peut-être un acte héroïque, en effet. « Brillant », on voit déjà moins. Mais c’est un acte qui ne « déjoue » rien du tout et ne fait que montrer l’incohérence dans laquelle sombrent rapidement les petits modernœuds face à une réalité qu’ils ne parviennent plus à planquer sous le tapis.

    L’incohérence (qui devient d’un savoureux comique à mesure qu’elle se caricature davantage) consiste, après chaque nouvel attentat sanglant, ou chaque poussée de viols festifs, à nous enjoindre de penser qu’il s’agit là d’actes isolés, perpétrés par des « déséquilibrés » qui n’engagent en rien l’islam, les clandestins, etc. ; mais, d’autre part, quand UN Syrien permet une arrestation, de décider qu’à lui seul il a abattu (définitivement, je suppose) TOUS les « clichés » affectant la majorité de la population.

    La chose vraiment réjouissante, là-dedans, c’est qu’on commence vraiment à sentir la panique dans les rangs des gardiens de l’ordre, dont vous êtes, mon cher Juan, un bien courageux représentant.

    1. @ Didier Goux

      D’André Vingt-Trois, archevêque de Paris :

      « Dernier point de cette homélie cardinalice très politique mais qui comportait aussi une dimension spirituelle dans son introduction, la recommandation adressée à tous, en cette «période difficile» traversée par la France – en «crise économique» et sous les «menaces d’attentats» – de ne pas chercher des boucs émissaires dans des «facteurs extérieurs». «Nous devons prendre en compte des causes internes, a-t-il ainsi conclu. Croire que la cause du mal vient toujours d’ailleurs est aussi une façon de reculer devant les questions que nous devons collectivement nous poser sur l’équilibre de notre société. On peut compter sur la solidarité européenne, mais elle ne nous épargnera pas les sacrifices économiques que nous devons consentir. Nous pouvons espérer vaincre militairement Daech, mais cela ne nous évitera pas de nous poser des questions sur la dérive de jeunes qui sont nés chez nous et y ont été éduqués. (…) C’est au prix de cette confrontation à la vérité que nous pouvons retrouver une véritable solidarité qui soit le ciment de notre société.» »

      L’article complet :

      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/10/11/01016-20161011ARTFIG00332-le-cardinal-vingt-trois-denonce-le-combat-des-chefs-en-politique.php

      1. Quel rapport avec ce que j’ai dit ?

        Et puis, cet évêque peut bien dire ce qu’il veut : n’étant pas croyant, je ne me sens guère engagé par ses propos (même si, au fond, dans le cas présent, je me trouve à peu près en accord avec lui).

      2. D’accord pour ne pas chercher de boucs émissaires, mais je suis d’accord aussi pour ne pas avoir systématiquement une culpabilité ou une responsabilité à sens unique dans une interaction. Car, je viens de lire ceci :
        http://axelkahn.fr/revolte-et-soumission-de-camus-houellebec/

        http://www.lepoint.fr/culture/michel-houellebecq-je-suis-un-disciple-imparfait-de-schopenhauer-14-10-2016-2075857_3.php

        Avant de penser pouvoir ou ne pas pouvoir changer la nature humaine, il faudrait pouvoir prouver une seule nature humaine, voire une seule nature d’homme, une seule nature de femme, ou une seule nature française ou autre à l’heure actuelle depuis l’époque de César par exemple.
        Si un individu en position d’autorité dit à un groupe d’individus, qu’ils sont malades psychologiquement ou pessimistes alors qu’ils ne ressentaient ni l’un ni l’autre selon des introspections individuelles,
        . certains n’en auront rien à faire et traceront leurs routes, sans rien dire publiquement à ce sujet,
        . certains s’énerveront bruyamment , mais cela ne changera peut-être pas le diagnostic de l’éminent penseur, voire confirmera celui-ci dans son diagnostic
        . certains deviendront pessimistes ou malades psychologiquement s’ils sont disciples parfaits de cet individu en position d’autorité, avec soumission à un argument d’autorité,
        etc..
        Je pourrais aussi me demander si le penseur ne ferait pas le portrait de sa propre nature, en projetant sur les autres un résultat de son introspection.
        Mais César aurait été un brillant stratège, a priori, s’il avait réussi à faire intérioriser durablement une certaine image de soi dans quelques esprits de l’Intelligentsia gauloise, ou autre.

        1. @ Elie Arié
          Suite ef fin
          et pour l’idée de « … confrontation à la vérité … », lue dans ce texte.
          Dans « Le monde comme volonté et comme représentation », il y a une représentation du monde, ou même une idéologie qui n’est pas la mienne. Extrait :
          https://www.annabac.com/annales-bac/texte-de-schopenhauer-le-monde-comme-volonte-et-comme-representation

          M. Schopenhauer partait apparemment d’une hypothèse ou d’un ressenti, d’une rationalisation « … la partie la plus heureuse de notre existence est celle où nous la sentons le moins ; d’où il suit qu’il vaudrait mieux pour nous ne la pas posséder. …. ». C’est sa représentation, sa logique, mais ce n’est pas la mienne, pas plus que les idées dans la conclusion du texte, en corrigé, pas plus que ma volonté.
          Si un de ses éventuels épigones « parfaits » montait sur une tribune à l’heure actuelle avec porte-voix et reconnaissance médiatiques, cela aurait probablement plus d’impact qu’un commentaire d’individu lambda sur un blog, qui n’en a quasiment aucun.

  2. Ces courageux Syriens doivent d’abord servir d’exemples en franconnerie:
    Qui osera arréter Laurent Fabius pour appel au meurtre et apologie du terrorisme ?
    je rapelle son: Bachar ne devrait pas être sur terre et son: sur le terrain AlNostra fait du bon boulot.

    PS: les Brits avaient lancé l’opération Arréter Tony Blair avec une prime de 100.000£, avant même le rapport Chilcot.

  3. Sur ce sujet. D’accord avec Didier Goux. Rien ne voulant rien dire, il y a juste les faits. Se concentrer uniquement la dessus me semble la meilleure solution pour rompre avec l’hystérie ambiante qui fait courir tout le monde dans tous les sens en criant pour ou contre ou autre. Rien ne veut rien dire. Ce Syrien est un héro…c’est un fait. Quid de ce qu’il pense des femmes, des gays et des apostats ? Ca c’est autre chose. Alors restons sur les faits et cessons de sur réagir à tout. Les faits rien que les faits…

    1. Même un « héros », c’est un peu vite dit. Personnellement, pour accorder ce brevet d’héroïsme, si jamais j’avais vocation à délivrer des brevets de ceci ou de cela, j’attendrais de savoir exactement ce qu’il a fait, ce brave homme.

  4. « … formules usées sur la modernité … », dans le dernier billet de Juan S..
    « … l’inquisiteur au révolutionnaire … »(« Modernœud, produit de synthèse », blog Didier Goux habite ici)
    M. Arié avait parlé d’un personnage « le Grand inquisiteur » dans un livre de Dostoïevski, de libre arbitre pour les démocraties (« Vers la fin des démocraties ? » Marianne.net, blog Quand Elie pense … )

    Dans mon interprétation d’un passage du livre, Jésus embrasse le Grand inquisiteur car Dieu a doté également cet homme d’un libre choix, d’un libre arbitre, comme tout être humain et d’un point de vue chrétien.
    http://bible-service.net/extranet/current/pages/657.html

    Ce dilemme concernant le libre arbitre ne me semble pas résolu en présupposant que Dieu et l’âme n’existent pas (ou en présupposant l’homme absurde ou l’homme révolté, ou l’individu humain processus dans des processus, etc.). La notion de homo œconomicus me parait réductrice ((néo-libéralisme, etc.). Car des groupes humains auraient créé des cultures, traditions, …, civilisations différentes les unes des autres jusqu’à ce jour. Vouloir «émanciper l’individu de ses tutelles » par un « jacobinisme libéral » resterait une autre sorte de tutelle, à mon avis (groupe d’études Génération Libre-Alternative Libertés, par exemple).
    Quelques formules sur la modernité, de certaines élites politiques ou en sciences humaines, me semblent ainsi moins usées que parfois paradoxales ou ambivalentes, comme ordre libéral ou ordre libertaire.
    Mieux vaudrait pouvoir en débattre ouvertement dans une société démocratique, à mon avis encore.

  5. Ménard est un manipulateur face aux craintes légitimes de ceux qui ne sont pas forcément fachos mais s’interrogent…Ménard sait très bien que nous sommes dans l’obligation de trouver une solution pour régler le pb que pose Calais….je ne parle même pas des pb humains, cela n’a pas l’air de le concerner. Même un maire qui serait dépourvu de la plus élémentaire humanité peut comprendre qu’il faut désengorger et aider Calais,
    L’affiche qu’il a mis dans sa ville est indigne de sa fonction !
    Les problèmes individuels et humains ne seront certes pas règles par cet éparpillement mais c’est un début…on peut déjà essayer .

    1. Il est certain qu’envoyer à Béziers (ou ailleurs) des gens qui se trouvaient à Calais parce qu’ils voulaient passer en Angleterre est une solution parfaite, digne d’un gouvernement responsable et pragmatique. D’autant que, comme les clandestins sont des gens merveilleux, voire des héros, on peut être certain qu’ils resteront sagement à Béziers (ou ailleurs) et ne chercheront en aucun cas à revenir à Calais…

      1. Et donc on laisse la situation s’aggraver ?
        ai je dit que c’était une solution parfaite ?
        Avons nous vraiment le choix ?
        Ménard non seulement rejette les migrants mais aussi la maire et la population de Calais qui ont besoin d’aide pour régler des situations ingérables à leur seul niveau et qui ne font que s’accroître au rythme des arrivées ..

        1. Ménard.. même à son passage avec A Juppé, bref il n’a qu’un mot à la bouche: « l’autre » (étranger, migrant, réfugié, arabe..) son angoisse et sa parano, ..trouble et obsession !

          les anglais, qu’est-ce qu’ils (en) disent..
          ils paient le mur ? ..c’est leur tournée,

            1. Ils paient également des impôts, et beaucoup plus, pour engraisser des myriades d’associations dont la seule raison d’être est de les traîner devant un juge si jamais ils s’avisent de dire un mot de travers, notamment en ce qui concerne la bienheureuse immigration sauvage dont ils sont les ardents fouriers. Les Biterrois – comme tous les Français – paient en outre des impôts pour nourrir et loger les clandestins en question et, éventuellement, pour réparer ce que certains d’entre eux auront détruit. Alors, le prix d’une affiche, à côté…

            2. Ajoutons que les Biterrois, quand on leur demande leur avis, ont tendance à se déclarer majoritairement satisfaits de leur maire.

              Et, enfin, qu’y a-t-il de si odieux à ce que les habitants de Béziers soient mis au courant d’un fait nouveau survenant dans leur ville ? Je sais bien que vous auriez sans doute préféré que l’on se comportât avec eux comme le font beaucoup d’autres maires, notamment ceux de gauche, qui récupèrent des clandestins par brassées en essayant que leurs administrés ne s’en aperçoivent pas trop.

              1. bien sûr il y a aussi des assoces, (sportives etc.) dans une cité; certaines ont qql singularité (Chamonix, Montélimar, ..Calais) ainsi de l’édile.. de penser par ex. à Mamère, en son temps (& cheval de bataille) chevillait Bègles, ..choix & point de vue à diverses appréciations ou attributs,

                (anecdote; du quartier) deux apéros l’été avec les parents du voisin qui sont biterrois, de gauche, lui retraité Sncf, ..non rien à se plaindre, sinon de qql mauvaise pub (partisane alors) hexagonale,

                absolument, « on paie », juste essayer de ne pas pleurer.. ceci dit un maire n’a t-il pas le pouvoir de ratiboiser ce qu’il lui déplait ? le souvenir de B Mégret à Vitrolles et d’x assoces à la poubelle (pareil: promo coast to coast; syndrome d’anxiété ?)

                ouf! je n’ai pas raté ma série préférée.. ‘parents mode d’emploi’

  6. Didiergooux. Je m ‘excuse mais …. je suis entièrement en accord avec vous. Au fait, beaucoup de syrien sont chrétiens. Vous savez aussi qu’ un syrien chrétien attend un visa plusieurs semaines, un musulman l ‘a dans les 5 jours. Consignes données à l  »ambassade de France.
    Si l ‘ on commençait sérieusement à régler le problème de l ‘ immigration clandestine plutôt que du problème de Calais le faire partager avec tout le pays ce serait un grand pas de fait.
    Ménard est maire de sa commune et ne veut pas de ces immigrés clandestins, et oui, il doit être le seul à ne pas en vouloir pour s ‘attirer autant d ‘ intérêt. Pendant ce temps, la marine italienne continue sa quète de migrants aux larges des cotes lybiennes et en amène 10000 par semaine. Notez que les migrants appellent les secours par téléphone satellite…. pour des miséreux??? Notez aussi que toutes les nuts des zodiaques débarquent des  » migrants » qui disparaissent dans la nature. Ce problème a été signalé par la police italienne à tous les pays de l ‘ UE.
    Et que penser de notre clown national qui prédit que la prochaine marianne sera voilée. Celui qui est arrivé à nous facher avec la Russie, la Pologne, la Syrie mais qui se promène dans les pays d ‘Afrique en présentant les excuses du pays. C’est l ‘ électeur qui s ‘excuse d ‘avoir voté pour un pareil coco.

  7. « oui mais », aussi j’écarte le ‘conformisme’,
    la Syrie, le syrien.. c’est loin, et chacun ses tsourès (ses soucis; une envie de yiddish) oui des braves types.
    La Syrie ou autres pays, ..hein,
    ouiz, eux sont occupés/s’occupent, (alors) nous pareil.

    Réfugiés, déplacés: 11 millions /18 millions d’habitants,
    bcp de tués, ..normal en 5,5 ans de conflit,
    = 2 000 jours (un peu plus, j’arrondis)
    pas un jour, Pas Un Seul ! sans crime de guerre, chaque jour UN gamin est torturé ou un hôpital, ambulance ciblé etc.
    les Conventions de Genève, le CPI.. dire ‘fonctionnaire’ serait mauvais esprit ?

    le notre d’esprit.. y a pas d’mal à s’occuper (pas dit s’mouiller) ou alors qql idée ? genre initiative, perspective..
    mais-pourquoi faire ?? puisque importe déjà la forme, et la façon de qql jugement, -qué s’encombrer..

    oui-mais.. le droit et la possibilité de pinailler (youppie) par ex. la ligne rouge, celle à ne pas franchir n’est-ce pas,
    ou: « gare ta gueule Bachar ! » dirent les occidentaux..
    oui-mais non, face au vide opportun: vas-y Poutin (cf. la nature; pas dit les vases communiquent)

    sérendipité, ..trouver ce que l’on ne cherche pas, découverte fortuite (l’Amérique par C Colomb, pénicilline..)
    alors qql dogme ou idéologie, ..aïe !
    le pragmatique (me) suffit,

    rien à voir, ..12 octobre: le jour que choisit C Colomb pour poser son pied.. à Baracoa ? Hispaniola ? et l’annive de mon fils,

  8. Vous ne trouvez pas idiot d ‘ accuser une personne ( ou un pays) de crime de guerre quand le pays est en guerre.
    Une guerre par elle même est un crime. Il existe le crime contre l ‘ humanité. A mes yeux plus valable contre les tortionnaires.
    Accusons l ‘ UE de crime contre l ‘ humanité car elle laisse un espoir aux millions de migrants et futurs migrants alors que la misère les attend. Certains vivent depuis dea années sans papier, sans droit dans la boue. Les calaisiens subissent les vols, les destructions, l ‘ impossibilité de circuler librement, toutes les nuits la police livre bataille, les travailleurs routiers crèvent de peuret subissent des pertes énormes en destruction de matériel.
    Déplacer ces migrants, qui seront toujours à la charge des communes, car une majorité est incapable de travailler, ne servent qu’ à alimenter les caisses de dizaines d ‘associations, et ensuite ?? Des milliers arrivent en jet continue, vont revenir à Calais…..
    L’ Humanisme serait de les empécher de changer leurs misères contre d ‘autres. De faire comprendre aux dirigeants de certains pays que le vase déborde et qu’ ils doivent s ‘ occuper de leur peuple plutôt qu ‘ acheter des châteaux. Que l ‘argent que l ‘ UE dépense pour gérer ce flot serve à les nourrir chez eux. Des milliards sont distribué dans des pays d ‘Afrique, leur destination n ‘ est pas controlée.

    1. « tu ne tueras point, ..tendre l’autre joue », sentences morales (pléonasme) et mythiques, plus récent on entendra par ex. « l’argent ne fait pas le bonheur », eh oui ça en fait des contradictions et paradoxes !
      ..jamais en rupture, au contraire: du stock,
      ainsi ‘crime.s de guerre’, t’as raison lancien, (ni y passer la nuit) il n’empêche qql règle & loi (cf. « s’occuper » ?!) alors pour ne pas crever gazé ?
      /ça me fait penser, rien à voir, à l’invention de l’arbalète un ‘chef’ déclara: « c’est la fin du Monde ! » véridique,
      aussi à moi de gaffer de qql ironie ou cynisme.

      La torture (pire: les enfants !) le type va être tué, -in process, pourquoi donc jouer avec avant ??!
      perte d’énergie, de temps.. dans le même esprit (aïe) on sauve des milliers d’hommes et femmes de la noyade (…) pour ensuite les inviter -au mieux, à recommencer ?!
      same player shoot again, ..la loterie en espérance,
      je vais arrêter là,

      ah oui le vase, ou le verre.. certain le voit ni plein ni vide, -car il l’est ! et dira: « à moitié plein » ou son contraire,
      Question: que veut-on ?
      parce que des gonzes qui fuient la guerre ou autre merde, d’abord ils ont raison (de se barrer) ensuite je ne vois pas bien la fin de x conflits.. multipliés par x intérêts (même la susceptibilité ! en plus des vanités: les marchants d’armes ont de l’avenir)
      Et le mensonge.. lui aussi dans le verre, -le point de vue.

      (et) c’est en-haut que ça se passe; inutile de nous envoyer dans une tranchée pour qu’on se mette sur le nez..
      – Vladimir P a nié en bloc les allégations de crimes de guerre commis à Alep, ..il qualifie de « rhétorique politique » ces accusations, « je suis profondément convaincu que ce sont nos partenaires occidentaux, et en premier lieu bien sûr les Etats-Unis, qui sont responsables de la situation »
      youppie: c’est les autres !
      voilà le responsable lancien, ..toi !

  9. Le syrien s ‘est suicidé. Une économie pour les allemands.
    Chez nous on en garde un comme un coffre de la banque de France.
    Il ne parle pas, il mange et fait du sport. Il ne parle pas, il réclame d’être trop surveillé. Ses avocats se désistent car ils ne se font pas de pub, les médias ,ne sont plus intéressés.
    Pas de soucis pour lui, il ne se suicidera pas. Pourquoi le garder en permanence sous surveillance, à qui fait – il peur? Ils sont des dizaines dans son cas, le seul à être sous contrôle permanent .

  10. J’ avais 1 heure à perdre, donc j ‘ai lu le bazar de ti suisse .
    Ouf, parvenu à la dernière ligne, rien compris!! Casimir et sa bouillie.
    Je ne peux répondre. Si tu le fais exprès, un succés garanti. Un con préhensible.

    1. Bienvenue, papy; tu m’excuseras mais là j’ai pas le temps (ni l’envie d’ailleurs) d’expliquer/commenter ‘le point de vue’.
      Ah t’es plutôt super marché (que bazar) certes des fois c’est pratique.. bon mardi,

  11. Ben tu vois quand tu veux! super marché, bazar? Pas obligé d ‘en rajouter. Tu passes plus de temps à faire l ‘andouille qu’ à faire le penseur ( hum ). Le papy ne m (ennuie pas ( sauf que je préfère papi) étant même arrière pépé. Je n ‘aime pas les fainéants ni les crétins ni les  » paraître intéressants ». J’aime les gens  » naturels » qui ne crachent pas dans leurs mains pour dire clairement ce qu’ ils ont à dire.
    Je fais des fautes et excuse celles des autres, je suis simplement un français.

    1. se/me justifier ? bof, pas friand de cet exercice.
      Tu le sais peut-être car déjà dit: à 16 ans en vie active (ni rien demandé) émancipé dans la foulée (certes déjà con; au casier tjs vierge, ..bizarre) les ponts familiaux coupés.

      Alors se demmerder (banalité)
      Ah oui (tu m’y fais penser) ça fait 46 ans que « je paie », loyer ou crédit, gaz et tout le bordel.
      J’ai élevé mes 2 enfants (j’ai l’autorité parental; ce qui est très rare) alors une paire d’APL je suppose; c’est tout.
      Vin diou ils vont super ! (suis le ‘ti papa’ des p’tits héritiers)

      Oui, j’ai tjs pensé que je ne suis qu’un branleur.
      Mon point de vue;
      genre vers 50 ans, je m’essaie à l’intérim.. « vous faites du vol libre, alors charpentier demain à 5 Hre; 3 jours »
      – « si j’avais dit, sur ma fiche loisir ‘plongée sous-marine’, ma mission serait plombier ?? »
      – « oui », véridique.
      ..il suffit d’assembler des bout de bois, là haut.
      18 mois plus tard (!!?) je suis chef; donc je me barre.

      t’as pas remarqué, au bistrot après le boulot (apéro) ils sont tous en train de parler de-boulot ! -??
      par ex. ils se lèvent Tous à l’aube ! moi aussi et alors ?? quel intérêt de refaire ma journée..
      – « une bière Pierre ! », per favor,
      /putain, ..jamais ils se détendent ces babouins.. ni ils lâchent leur verres ! agrippés à leur vinasse et de pourrir ses voisins, ..quand le dos tourné ceux-ci vont pisser..

      oui je suis un branleur (et qql illégitimité)
      j’ai un métier (et bcp voyagé) tiens autre ex, quand on acheta la case il y a 10-12 ans, mon papounet, encore vivant (lui: le moins pire de la famille) dit/demande à ma copine: « comment fait-il ?! ce fils glandeur, pour le fric ? »
      – « m’enfin Roger, répondit-elle, il a bossé toute sa vie ! »
      /ouvre tes yeux, ..avant que je te les ferme,

      j’ai aussi donné, ..hein que ça revient au centuple (?!)
      et j’en ai gardé; la bourse plutôt que le loto (etc.)
      ..bien obligé de ‘prévoir’; disons d’utiliser la seule arme disponible: ma tête (ni j’ai visé alors tué personne au Liban)

      voilà papi, oui je suis un branleur !
      ça et touriste.. c’est mon kif.
      (ni j’aime le gaspi; qql temps et espace offert)

      J’étais dans la foto, -métier de branleur assurément ! jusqu’au jour où qql’un inventa le digital bidule (Edison tua les fabriquants de bougies; me semble t-il)

      Rien, ..Rien à me plaindre !
      t’as vu « Exode », le film.. qu’importe, ça pourrait être toi, et ta p’tite famille, ou moi et la mienne..

      Pas belle la vie

      j’ai fait un pot au feu (mijotant pendant que je te cause) et là je vais donner la main (donner la main)
      – la pintoure (peindre des murs) pour un pote, sa new case,

      ..on n’est pas des chiens
      Miaoow

Les commentaires sont fermés.