Pour 2017, Mélenchon.


Une chaîne brisée, mais un actionnaire qui a vidé son « actif » sans s’en rendre compte;  les méfaits de la climatisation; la Commission européenne qui a décidé de mettre en demeure la France qui ne privatise pas assez vite ses barrages, et d’autres sujets encore. Mélenchon poursuit son exercice pédagogique, semaine après semaine, avec calme et sérénité.

 

Le Mélenchon de 2017 n’est pas celui de 2012. Le monde de 2017 n’est pas celui de 2012. Il a sans doute compris qu’il ne saurait élargir sa base électorale s’il continuait à crier davantage contre la gauche gouvernementale que cette droite dure ou furibarde qui se présentera contre nous dans quelques mois.

Chacun trouvera nombre de sujets de désaccords avec les Insoumis ou avec Mélenchon. Il y a quelques jours, l’hommage de Mélenchon à Fidel Castro m’est apparu de prime abord ridicule (autant se le dire franchement). La dictature cubaine est une évidence pour nombre de Cubains. Mais il fallait écouter simplement et surtout directement ce qu’a dit Mélenchon. Il a rappelé l’Histoire, la vraie. Celle qui existe au-delà des raccourcis en 140 caractères sur Twitter ou des petites phrases d’éditorialistes sur les chaînes d’info. Il a rappelé ce que Castro a été été « par dessus la barrière du temps, pour que l’on nous comprenne et qu’on comprenne le sens de la place qu’occupait cet homme pour nous tous ». Il a rappelé qu’il fallait « se souvenir qu’au moment où a éclaté l’incendie merveilleux allumé par l’assaut des nôtres abattant le régime de Batista, incendie qui éclaire l’île, le monde était alors partagé entre les révolutions socialistes qui secouaient à intervalles réguliers et pour ainsi dire chaque année les peuples humiliés, les pauvres, les opprimés contre leur tyran. » Il a rappelé le blocus « interminable » imposé par les États-Unis.

(Melenchon s’est emballé ensuite au-delà de mes capacités ensuite: je suis incapable de défendre une dictature, ce que Cuba est devenue, au nom des circonstances. Nombre de gens, de tous horizons politiques, y arrivent très bien. C’est la limite de mon pragmatisme personnel).

Bref, chacun trouvera nombre de sujets de désaccords avec Mélenchon. Et si Castro en est un pour les centristes/hollando-bayroutistes qui taisent notre business avec le Qatar ou l’Arabie Saoudite, ou les furibards fillonistes qui applaudissent Poutine, je sourirai.

Les deux seuls arguments que je n’écoute pas, que je n’accepte pas, que je j’ignore avec plaisir sont les suivants.

Primo, son opposition à Hollande aurait été si violente et injuste dès le premier jour qu’il serait responsable de l’échec de Hollande et ne mériterait donc aucun soutien. Avec un pareil argument, entendu et rabâché, nombre de politiques auraient du cessé d’être soutenus depuis des lustres. Hollande en premier, qui a trahi sa femme, Ségolène Royal, qui nous plaisait bien ici pourtant en 2007 et au-delà.

Cet argument est inepte. J’ai confié dans ces colonnes combien il était pénible de se faire insulter par sa gauche quand on soutient Hollande. J’ai raillé dans ces colonnes cette « vraie gauche » jusqu’à inventer ce qualificatif de « vrauchiste » dont on m’affuble/je m’affuble aujourd’hui. Et alors ? Hollande a gentiment glissé vers la droite et tourné le dos à une fraction croissante de son électorat de 2012. Certains n’étaient pas convaincus dès 2012; d’autres ont craqué à l’automne 2012. D’autres encore au printemps 2013. Ma rupture a commencé avec l’ANI (janvier 2013), elle a été consommée avec la nomination de Valls en 2014. Chacun son rythme, chacun son histoire. Mais la politique est une affaire de convictions et de compromis. Accepter les voix des vrauchistes un jour, fustiger de les soutenir quand ils sont mieux placés pour gagner le lendemain est une attitude irresponsable ou immature. Ou les deux.

Secundo, on reproche à Mélenchon de n’être pas crédible pour gouverner. de qui se moque-t-on ? Nous avons eu Chirac, Sarkozy puis Hollande. Qui peut croire que ces gens étaient capables de gouverner a priori ? Qui peut croire qu’ils ont finalement réussi à gouverner ?

Mélenchon est l’un des rares candidats de stature nationale à refuser le culte de la personnalité égotique qui frappent la totalité des apprentis Napoléon de l’extrême droite au parti socialiste en passant par les Républicains.

Mélenchon est le seul candidat à réclamer une Constituante, à louer les rapports de force, à s’en remettre à la voix majoritaire; à applaudir aux corps intermédiaires.

Ces deux accusations étant mises de côté, confrontons désormais les idées, les programmes, les actions.

Si l’utilité de 2012 était de licencier Sarko, celle de 2017 est de comprendre qui peut comprendre, capter et soigner la rage populaire sans tomber dans les affres de l’extrême droite ou de la droite furibarde.

 

 

69 réflexions sur “ Pour 2017, Mélenchon. ”

  1. En ce qui concerne Castro, on peut se poser la question : les Cubains qui ont viré Battista – un dictateur lui aussi – en 1959, n’auraient pas pu en faire autant avec le lider maximo en plus de 50 ans ,

    1. Bonsoir, depuis les 60’s, Castro aurait échappé à plus de 300 attentats, sans compter le débarquement dans la baie des cochons…! Il aura donc eu plus de »chance »que l’autre dictateur,Battista. Enfin, je doute qu’il est pu sortir »de sa bulle », sans s’en ramasser une…! Question J.L. Mélenchon, il veut 1 CHANGEMENT de système…, en l’utilisant, & SANS DONNER LA MOINDRE GARANTI€…! DOMMAGE(-ABL€). C’est LA RAISON POUR LAQUELL€ j’ai parlé depuis longtemps de l’intérêt général DU VOTE BLANC MASSIF AFIN DE BÂTIR, ENSEMBLE, 1 VIème R.F.² participative directe sous ctrl des citoyen(ne)s via internet cf.Estonie, qu’€N pensez-vous ? De même, je vous indique 1 interview intéressante de Jacques Généreux, Pr d’éco. à Sciences-Po.(Paris) à/@ (RE-)VOIR sur France 24 cf. » 64′ « de ce jour. DONC, LE 1er POINT NE SERAIT-IL PAS DE MOBILISER POUR 1 VOTE BLANC MASSIF, plutôt que d’avoir UNE ABSTENTION MASSIVE stérile…? N.b.: Dès le 1er tour, j’entends. PA$ COMM€ le F.HAIN€$…(€lections de 2007 au 2ème tour),qui aurait changé…,de dénomination, €T se serait (re-)fait une « virginité… », lol, enfin,entre extrêmes droi-che/gau-te dans la Vème R.M.B.f.jacobine POURRI€…,bonjour l’ANGOISSE

  2. En rendant hommage au tyran cubain, Mélenchon n’a pas été « ridicule » mais abject. Il est, à mes yeux, totalement déshonoré.

    De plus, il l’a fait en alignant les mensonges, notamment celui, increvable apparemment, du « blocus » américain, lequel n’a jamais existé ailleurs que dans la propagande communiste, gobée avec l’hameçon par ces niais de socialistes. Les États-Unis ont décrété un embargo contre Cuba, lequel n’a jamais empêché personne de commercer avec l’île.

    1. Et quand vous soutenez que Mélenchon est le seul à refuser le « culte de la personnalité », vous vous élevez jusqu’à la bouffonnerie pure.

    2. @ Didier Goux

      « En rendant hommage au tyran cubain, Mélenchon n’a pas été « ridicule » mais abject. »

      Il est amusant de voir que, pour beaucoup de gens de droite , il y a des leaders politiques qui sont abjects parce qu’ils ont été des dictateurs, mais d’autres, tout aussi dictateurs, qui sont parfaitement excusables, et même recommandables ( Thatcher était une grande amie de Pinochet, Franco était un défenseur du « monde libre » parce qu’anticommuniste, etc.)
      Il en est de même pour beaucoup de gens de gauche, d’ailleurs, mais ce ne sont évidemment pas les mêmes dictateurs : chacun les siens…

      1. Pour éviter toute polémique je me suis abstenue de le relever quand le billet de Juan est sorti, mais évidemment comme vous, j’ai aussitôt pensé à Pinochet. 😄

      2. c’est curieux comme on peut faire des « arrangements » avec la démocratie, ses libertés

        1. Bonsoir, quelle démocratie ? « Représentative »…? DE/€ QUOI…? DE/€ « qui »…? Êtes-vous informé(e)s ? Si oui, COMMENT & par qui…? Liberté(s)…! £€$QUEL£€$…, s.v.p.?

  3. Les Américains ont, tout de même, payer le loyer de Guantanamo à Cuba pendant les 50 ans du castrisme . Ils y ont même enfermé des fondamentalistes islamistes .
    Comme quoi …!

  4. Didier Goux
    Va falloir que vous refondiez l’Histoire car apparemment il n’y a que vous qui déteniez la vérité…. avec votre pote

    1. Aurore,
      manifestement l’hexagonal, n’a jamais mis les pieds aux States et ne fume pas de cigare,
      pas appris non plus l’embargo sur le sucre, sur les médicaments, les pièces détachées pour tracteurs, machines et voitures.

      m’a tjrs fait rire de penser que les WallStreetiens s’étaient privés de Havane

      1. Ce n’est pas ma faute si, ni l’un ni l’autre, vous ne connaissez le sens des mots (ou feignez de…). L’embargo décrété par les États-Unis contre Cuba est bien réel et consiste a interdire le commerce entre Cuba et les États-Unis, et entre ces deux pays seulement.

        Un blocus, s’il y en avait jamais eu un, aurait consisté, de la part des États-Unis, à empêché les navires (ou avions) de tous les autres pays du monde de livrer des marchandises à Cuba ou d’y venir en acheter, ce qui ne s’est jamais produit.

        Mais, évidemment, il était plus avantageux, pour les communistes européens, soutiens indéfectibles et enthousiastes du tyran (voir les chansons hallucinantes de Jean Ferrat) de parler de « blocus », afin de tenter de dédouaner leur ami Castro de la misère dans laquelle il plongeait puis maintenait son pays, maintenu sous perfusion par l’URSS en échange de ses mises à feu et à sang de divers pays africains.

        1. Quant à vos « Wall-streetiens », ils n’ont évidemment jamais été privés de havanes, le régime castriste en organisant lui-même la lucrative contrebande.

          Il reste que, au risque de me répéter, tenter de faire passer Castro pour un « ami du peuple » est un crachat au visage de ceux qui ont fini dans ses geôles et de ceux, encore plus nombreux, qui ont dû quitter leur île au péril de leurs vies. C’est une chose qui vous déshonore et vous avilit. Si tant est que l’on puisse avilir un communiste, évidemment.

          1. Peut-être que Castro a organisé la lucrative contrebande mais les amerlocks ne s’en sont pas privés. Je dirais qu’ils s’en flattaient d’avoir des cigares cubains de contrebande

        2. Mais ceux qui ont critiqué Castro et sa politique c’était les privilégiés que Battista protégeait.
          L’hommage que lui rendent les cubains en est la preuve et ceux-ci n’ont pas un fusil braqué sur eux pour les forcer.
          Oui il y a eu un blocus car les amerlocks « menaçaient » les européens. et heureusement qu’une chaîne internationale s’est mise en place … mon camarade
          Bon j’arrête là

        3. Une dernière chose : On parle toujours des « dictateurs » communistes, mais les « dictateurs » de droite tels que Pinochet, Franco, Vileda et… rien c’est quand même l’Amérique du Sud qui a « hébergé » les nazis hauts placés

      2. Charles Michael
        Tu parles!!! les Wallstreetiens « s’encanaillaient à la fraude ».
        C’est pour cela que j’ai dit qu’il fallait qu’il réécrive l’Histoire parce qu’apparemment les Historiens ont tout faux.
        Et qui connaît mieux l’Histoire du Socialisme si ce n’est quelqu’un de droite !

      3. @ charles michael

        Sur ce point, Didier Goux a raison; il n’y a pas eu de « blocus », par les USA, de Cuba, ce qui aurait empêché l’île de commercer avec tous les autres pays- ce qui n’a jamais été le cas (notamment avec l’ Espagne franquiste, qui n’a jamais cessé ses échanges commerciaux, ou avzec l’ URSS, qui n’aurait jamais pu lui envoyer du pétrole.)

  5. @ Juan

    En tous cas, c’est à Montebourg que Christian Paul s’est rallié:

    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-gauche/2016/11/30/35005-20161130ARTFIG00169-primaire-a-gauche-christian-paul-rallie-arnaud-montebourg.php

    Mélenchon n’a aucune chance d’être élu: même s’il fait actuellement dans les sondages sur le 1er tour des présidentielles un meilleur score que les autres candidats de gauche (12 à 14 %), c’est son score maximal, qu’il ne pourra pas augmenter au cours de la campagne- ce qui n’est pas le cas du candidat du PS, quel qu’il soit, une fois qu’il aura été choisi- même si c’est Hollande.

    Le vote Mélenchon, c’est un vote inutile, garantissant un 2 è tour Le Pen-Fillon.

    1. nous verrons, Elie. Nous verrons. Tout le monde se trompe en ce moment, moi y compris.

      (@DidierGoux: la haine vous fait vomir des formules qui nuisent à votre talent littéraire. Reprenez vous).

  6. Une alliance entre les souverainistes de droite et de gauche est la seule issue si nous voulons en finir avec la technocrature européenne… ensuite nous aurons tout à loisirs de batailller sur les sujets qui fâchent.

  7. S’il y a une pomme de discorde avec Mélenchon, ce sont ses amitiés pour des dictateurs. Castro, Chávez …

    Est-ce que ces amitiés vont définir la politique étrangère de la France ?
    Ceci étant, il est vraiment temps de redéfinir celle-ci. L’atlantisme et l’appartenance à l’OTAN ne nous protègent pas. La trop grande facilité avec laquelle on court après les conflits non plus.

    Mais faire comme François Fillon et adouber Poutine, ce n’est pas la solution non plus. Il faudrait faire bouger l’Europe sur ces sujets, créer une diplomatie ni USA, ni Russie. Penser une Europe de la défense indépendante de l’OTAN.

    Enfin bref je m’égare. Est-ce que Jean-Luc Mélenchon a ses chances ?
    Pourquoi pas, s’il dépasse le cadre de la gauche de contestation. Il en est capable.

    En ce qui concerne les candidats du parti socialiste, aucun ne vaut la peine d’en parler. Et Sylvia Pinel … quelle plaisanterie. Pour présenter un programme Hollando/Vallso compatible, je ne vois pas l’intérêt de jouer l’indépendance.

    1. Chavez a toujours été élu, ainsi que son successeur Maduro . Les observateurs étrangers ont admis, à contrecoeur, que ces élections étaient parfaitement régulières . Et il ne faudrait pas oublier que lorsque la droite vénézuélienne a tenté le coup d’état, ce sont les Vénézuéliens qui ont rétabli Chavez dans ses fonctions .

      1. hello Alain, je suis passé 2x au Venezuela, touriste & invité, fin 90’s, pour dire que la classe moyenne rencontrée,
        /n’existe pas à Cuba ! à peine frémissante ?

        ..appelons là ‘bobo’, qu’importe le niveau enfin tu vois, ne viendra pas visiter un copain dans notre coin (Europe) pourtant ils ont des tunes, bossent etc. mêêh qui sait le taux du bolivar monnaie ??
        personne le sait ! ..dépend d’un des moultix marchés,

        hier ou tout à l’heure.. l’histoire n’a guère changée, (et) même de rajouter : »au Vénèz, on baigne dans le pétrol ! »
        ça doit énerver, non..

        Bref, mis bout à bout ou dans le désordre, ..ça reste d’une banalité ! ..du peuple, une population, ou disons un pan (quand il existe) forcément des gens, se sentant déconsidérés ou condamnés, pas dit résolu?
        (ni parlé du pire: le viré, crève la dalle, frigorifié, torturé, bombardé, fuyard.. « ne poussez pas derrière ! … »pas si vite devant ! »)

        pis ça en brasse du point du vue..
        (et tjs le manche dans le cul ?!)
        tiens, diktat n’a rien à voir avec dictature, comme paranoïa et introspection, ou choix et paradoxe,
        ..ça ne s’arrête jamais

        ou comme Beaumarchais: « je me presse d’en rire de peur d’être obligé d’en pleurer »
        ah j’ai une histoire rigolote avec Fulgencio B, le prédécesseur (élu) de Fidel C, ..yes, lui le dindon de ces farceurs américains,..les blancs hein, pas les métèques ou autres bronzés mal rasés (/I’ll be back)

        (si) les bons et les méchants se rencontrent, ou (si) vous avez des réveils difficiles, ..ne vous inquiétez plus:
        – la série est en cours !

        1. Si il en est un qui pouvait en vouloir à Castro d’avoir viré Battista, c’est bien Meyer Lansky, un des boss – peut être même THE big boss – de la mafia Américaine, le dit Lansky ayant dût décampé presto . IL est très probable que Lansky ait trempé dans les tentatives d’assassinat de Castro par les Américians

  8. Ah, les tyrans,
    avant de passer à Putin Hitler, je voudrais rappeler aux gleugleux que l’inestimable Sarkozy a invité Ghadafi à camper, le président Bachar au défilé du 14 Juillet.
    Et puis le team Sarko- Juppé s’est emballé pour détruire la Lybie et ce succès démocratique humanitaire accompli, se tourner vers la Syrie refilant le bébé à l’ineffable Hollandreou. Résultat: AlNostra n’a pas fait un assez bon boulot et la coalition gouvernemental est entrain de libérer Alep, sous les pleurs et gémissements de vos medias mensongers.

    Sarko est out, Juppé aussi et Hollandouille oscille sur la planche.
    Ce triste trio de criminels de guerre par contre adorait le Quatar et l’exemplaire Arabie Séoudite.

    Putin le Monstre a toujours plus de 80 % de soutien parmi sa population.
    Le récent vainqueur Ftillon est pour la normalisation des relations avec la Russie et négocier avec Bachar. C’est là son seul point positif, avec peut-être le bémol sur la dictature Bruxellienne à laquel il préférait une UE des nations. Il rejoint d’ailleurs le vaste club des leaders souverainistes.
    (sa politique économique par contre sera un échec total, vous allez en baver; mais bon c’est votre choix ou plutot le choix qui vous est imposé et donc vous ira comme un gant).

    Brexit, plus Trumpit, plus Dutertre (Philippines), l’impérialisme ultra libéral des US en prend un sérieux coup. La pauvre UE se détricote et le référendum Italien du 4 Décembre va encore voir filer une maille.

    Pendant que l’ancien s’effondre, le fardeau de l’Homme Blanc, si cher à Kipling et aux colonialistes d’aujourd’hui, toujours s’abritant derrière ces bonnes intentions, ses prétentions à incarner et apporter la civilisation à ces sauvages, se réfugie dans la négation des nouvelles réalités et le Titanic poursuit sa prétentieuse course vers l’abime.

    1. ‘touché’, ..surtout la fin, qu’importe,

      décembre! humm Noël.. cette année: pâtes, Chic !
      ou alors un couscous.. mon cubain de fils adore ça,
      (le ski ? on-ira derrière la colline, face nord)

  9. Nos démocraties sont en train de creer les conditions d’une forme de « guerre » sociale…mais qu’importe nous continuons à donner des leçons d’une morale que nous sommes en train de perdre aux autres pays….certes on ne déporte pas et on ne condamne plus pour nos idées !
    Melenchon pourquoi pas ….
    Mais nos cerveaux sont bientôt lobotomisés par des médias qui toune en boucle sur des pseudo sondages prédisant un duel Fillon LePen…Qui me donnera l’occasion d’aller me balader

    1. Salut Sylvie 75, faute de vote blanc, tel le mien, ne serait-ce pas avaliser la Vème r.M.B.f. JACOBINE/€…?

  10. Hé bé, vous en mettez un coup les gars ( et filles)
    Le castro était il ou non un dictateur, oui, inutile de le nier. Cuba a 30 ans de retard, les gens défilent devant son urne, de tristesse ou de joie, personne ne pose la question. Aux USA , les cubains exilés, qui n ‘ ont pas été considéré comme immigrés, dansent et crient leur joie.
    Pour le moins, si mélenchon ( par miracle) était élu ( impossible grace à dieu) devrait prendre juan comme premier cireur de pompes. Pas de restriction de pommade.
    Même un déclarant que poutine est plébiscité par son peuple, sans préciser que ses opposants son en prison ou décèdent de maux étranges. celui qui prend 2 bulletins de vote risque de  » tomber » malade.
    Bof, finalement beaucoup ont les dictateurs qu’ ils se choisissent.
    Ne vivons nous pas tous un peu en dictature, les lois restrictives de liberté, les droits des uns opposés aux autres devant la justice, le droit de pierre piétiné par le droit de grève, le droit du peuple réprimé par des compagnies de crs. Les stupidités du style dire un homme de couleur pour un homme noir ( le noir n ‘ étant pas une couleur), un homme blanc ( le blanc non plus), le y’ a bon… interdit car raciste, dites, les gens buvaient ce choco en se foutant du racisme, j ‘ aimais les têtes de nègre, les congolais, c ‘ était du racisme!, pourtant, si je les aimais?
    C’est simplement le droit qu’ on certains pour emm… les autres, dictature.

  11. Et puis, pour vous encourager à voter en vomissant: Travail de Le foll ( digne de son nom.
    Quatre nouvelles nominations au ministère de l’Agriculture et de l’Environnement
    Le ministère de l’Agriculture et de l’Environnement annonce mercredi, dans un communiqué, les nominations suivantes :
    § M. Habib Nabli , au poste de directeur général adjoint de l’Office de l’Elevage et des Pâturages (OEP)
    § M. Habib Ammamou , président de l’Institution de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur Agricole (IRESA)
    § M.Adel Kettat , directeur général de l’Agence Nationale de Gestion de Déchets (Anged)
    § M.Samir Meddeb , directeur général de l’Agence Nationale de Protection de l’Environnement (ANPE).
    Producteur de porcs, serrez les fesses!

      1. Oui, c’est une connerie… si vous tapez le premier nom sur google… vous obtiendrez des articles provenant de trois sources inconnues au bataillon sur ces 4 nominations. Et surtout, les dates des articles donnent 4 dates différentes à 4 ans d’intervalle.
        Un coup, ils ont été nommés le 13 nov 2012, un autre site indique que c’est le 13 avril 2011, et un troisième indique que leur nomination date de 2016.

        Bref, trois sites de la fachosphère qui publient des hoax repris par cet abrutis d’Ancien, incapable de faire un petit travail pour vérifier qu el’info est bidon.

        1. En fait, sur ce coup-là, lancien n’a pas tout faux ;°) : ces quatre personnes ont bien été nommées aux postes indiqués, le 13 avril 2011, selon un communiqué du Ministère de l’Agriculture et de l’Environnement… de la Tunisie. C’était Mokhtar Jallali qui était ministre à l’époque. Et bien sûr, ces quatre Tunisiens nommés par un ministre tunisien ont pris la direction d’organismes tunisiens.

          Eh oui, mon brave lancien, qui une fois de plus se fait avoir par les « réinformateurs » : OEP, IRESA, ANGED et ANPE sont des organismes tunisiens dépendant du ministère de l’Agriculture et de l’Environnement tunisien.

          En France, il n’y a pas, et il n’y a jamais eu de Ministère de l’Agriculture et de l’Environnement, et, bien entendu, il n’y a ni OEP, ni IRESA, ni ANGED, ni ANPE. Depuis que Le Foll est ministre, nous avons un Ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt.

    1. (crotte!) tu te fais bâcher l’ancien.. mais je te connais, tu ne te laisseras pas abattre, puisqu’à merveille tu appliques l’adage: « on ne s’ennuie jamais ».

      Franchement, alors sans désagrément, tu es (encore) loin du podium, mais tant qu’elle tourne.. hein,

      1. Ti suisse L ‘ important n ‘est- il pas d ‘en parler ? Au même titre qu’ un fidel était un héros, qu’ un de ses copains, le ché n ‘ a jamais été le fameux sauveur tant fété, que je fais plaisir au frère musulman Zap, si marine est élue, aie aie aie mon frère, certains disent que si elle est élue, ils retournent au bled, allez , chiche .

        1. on est en guerre ? ah oui; il parait.

          Evidement d’en parler ! bon, ne le prend pas mal mais faut avouer qu’aux fléchettes (ex.) t’es pas très doué.. tu arroses (chien fougueux?) pif paf & pouf,
          même-que, des fois tu choppes la cible !
          /tu t’entraines sur un globe ? ..pas facile,
          (et) à ce jeux là, tu sais, certains sont payés,

          conclusion..? aucune idée !
          ..mis à part un match (de fléchette) où jeune et fringant (?) on se mesurait, nous « les têtes en haut » contre les Australiens (Aussies) les têtes en bas donc, sur leur terrain.. un bled à la Lucky Luke: une rue, un pub et ma piaule (même pas j’ai emballé !)
          – On s’est pris une braaanlée !!
          depuis, je bois tjs un peu (peu) mais j’ai freiné sur le mouton, je préfère le cochon (vengeance? pas mon trip)

          re conclusion: je suis une bille en analyse politique (tu m’étonnes!) ce qui ne m’empêche pas, tourisme & autres métaphores, de la partager !😉

  12. L’union du PS est dèjà une tromperie
    électorale qui a déjà conduit Hollande et
    Valls à une bouillabesse de compromis
    stagnante et rejetée.du PS lui_même quand il
    s’agit d’agir..

    Mélenchon a au moins le mérite de rendre
    l’union de la gauche (qui serait une bouillabesse
    encore plus indigeste) impossible

    et certainement cela incitera les citoyens
    (qui ne sont pas stupides)
    à construire en dehors du PS et Mélenchon
    pour contrer Fillon et Marine Le pen,
    Il faut s’en réjouir !!..

  13. @ Juan

    Quand le candidat du PS (que ce soit Hollande, Valls ou Montebourg) entrera en campagne, il se retrouvera assez vite devant Mélenchon ( en 2002, Chevènement, parti très tôt, était aussi monté à 14 % dans lles sondages…jusqu’)à ce que Chirac, Jospin et Le Pen entrent en campagne; il a fini à 5 %.); ce qui fait une élection, c’est la campagne.

    Le choix du très libéral Fillon par les LR donne une chance à une gauche unie de figurer au 2 ème tour (face à son programme, le discours sur « l’ UMPS » ne tient plus la route); on verra ce que décidera Mélenchon lorsqu’il se retrouvera, dans les sondages, derrière le candidat du PS, et qu’en se maintenant, il apparaîtra comme le responsable de l’élimination de la gauche au premier tour.

    1. @Elie
      Il semble me rappeler qu’un certain doc, sur ce blog, était quasiment sûr que Sarko serait le candidat de L.R à la présidentielle il n’y a pas si longtemps que ça .
      Vous nous servez 2002 . Sauf que l’histoire ne repasse pas les plats !

    2. >Merci Elie,
      De l’humour enfin, voilà qui va détendre l’élastique pronostico-campagnardo.
      Super de se servir de l’exemple Chevénement sondagier, rappel du score en vrai ? en 2002 ?
      et puis le Che, c’est plutot souverainiste, non-interventioniste, plutot Melenchon compatible.

      Le vrai rigolo est de parler d’unité du Parti anti-social, l’a trahi, s’est soumis au grand rien UE, Otan, Bankster et le pedalo moussaillon ne cédera pas sa casquette. RIP solférino morne plaine et grosse peine.

      Une chose juste, les Fillonneries programmatiques (bizarement associées à ses correctes déviances putinesques) ouvrent un espace/espoir à la Gauche.

      Et donc à votre idole détestée JLM, surement pas au PS inutile, invotable.
      Je vous retourne donc la question:
      que vont faire les frondeurs (sans peur et sans reproches ?), le MonteBourg, et autres paléolithiques quand Mélenchon restera en tête des sondages pour le peuple souverain de Gauche ?

        1. Pour moi, ça n’est pas Hollande qui a abaissé la fonction, malgré le livre (que j’ai regretté), ce sont ces aboyeurs publics et médiatiques, ces mordeurs de mollets qui ne l’ont pas lâché une seconde pour qu’il laisse la place à celui ou ceux qu’ils avaient choisis.

          Que l’on soit contre une politique ou contre un homme, le savoir vivre demande un minimum de hauteur. Hors ces derniers temps nous atteignions les bas fonds.

          1. Entièrement d’accord Hélène….aucun désaccord ne permet te traîner une personne dans la boue….le Maire disant qu’il ne respectait pas Hollane à fait sauter une digue de l’irrespect…
            Cet irrespect la…les gens devraient s’en inquiéter car il se diffuse partout…il bousille, il abîmé et parfois tue..
            La classe politique ne s’en trouve pas grandi…le prochain President va trinquer mais il ne pourra pas s’en plaindre !
            Au passage mon ordi cree des fautes mais je suis tellement en pétard contre ceux qui s’acharnent encore que je n’ai plus envie de rectifier !

            1. Bien vu ! Et ce matin Bourdin qui donne l’antenne à tous les chacals incapables de reconnaître la dignité d’un homme…
              Et qui nous refile encore un sondage pourri « réalisé » hier soir !

    3. La campagne de Mélenchon risque d’être très active. Il a su impulsé un élan qui sera certainement suivi d’effet.
      Le moment venu, on le saura

  14. ou son vainqueur (qu’importe /il n’y en aura qu’un)
    les baffes ? comme d’hab: aux vaincus,
    (et plus si affinités)

    les copines ? ..oup’s je m’égare,

  15. Elie,

    mais que peut donc proposer
    le candidat du PS que ce soit Hollande
    Valls ou Montebourg sinon une mixture de compromis
    improbable et dont la preuve a déjà été
    donnée qu’ils ne l’appliqueraient même pas
    et ce pour une autre miixture tout aussi
    improbable composée au jour le jour ?

    Derrière Fillon et Marine Le pen
    Macron et Mélenchon dominent déjà
    largement le candidat potentiel PS,
    à coup sûr ce dernier se pourra que se dissoudre
    au niveau de Poutou ou de Chevènement en
    son temps.

    Les Français ne sont pas si bêtes que vous
    le supposez !!

  16. François Hollande sort grandi par la décision qu’il vient de prendre.

    Il a su rester homme d’état jusqu’au bout, opposant la force d’inertie à tout ce monde politico/médiatique qui s’arc-boutait pour l’empêcher de s’exprimer quand il l’avait annoncé.

    La force d’inertie est en effet la seule réponse à donner à ce qui est petit.

    Voilà, pour moi une parenthèse de 10 ans de vote PS au second tour vient de prendre fin. Il était temps, de toute manière je l’avais devancé de quelques jours.

    Mais pas question de voter Droite dure ultra libérale.

  17. Malgré les désaccords politiques, Hollande a fait preuve d’un courage politique rare…il est entré dans l’histoire. Je retrouve dans ce départ courageux la même émotion qu’il nous avait vivre lors de son élection.
    Il y a peu d’hommes politiques humainement de ce niveau.

  18. François H annonce qu’il ne se représentera pas.. allez on prend, ni l’choix, même si on a eu des surprises (?) carrément plus croustillantes ces derniers temps,

    Fulgencio B (la suite; fait nous rire !) bon, comme on sait il se barre en loucedé un 31 décembre alors que ses aficionados l’attendent, Havana city, sous le balcon pour ses vœux (« faites vos jeux ! ..rien ne va plus »)
    ils l’attendent encore, mais à Miami.
    Lui ? goto Marbella où rien, pas même le bout de la queue d’un marcassin viendra le taquiner.

    Avant-ça, avant la retraite de tout dictateur /Saddam et Mouammar ont merdé; peut-être que de compter des Rolex au bord d’une piscine n’étaient pas leur kif ? ..qui a dit ‘destiné’ ??

    bref, le près Fulgencio B, disons dictateur façon King et Dieu en son pays (n’est-ce pas) eh ben tu sais quoi..
    il n’avait pas le droit -acces denied ! de prendre l’apéro ou de pic niquer au golf club ou le yacht club de son propre-pays !
    ça m’éclate !!
    (aussi) quelle idée de faire ‘mulâtre’, avec des alliés (on ne dit pas ‘maitre chanteur’) anglo saxons..
    d’un autre côté, l’extorsion la duperie, s’est démocratisée !

    merci Qui..
    moi j’vous l’dis: « elle ne serait pas ronde Ni elle tournerait, moins on serait dans la mouise ! »
    (et) jamais ça s’arrête..

  19. Hollande ne se présente pas, la belle affaire. Qui pour le remplacer ? Son premier ministre plus cynique que socialiste ?
    Hamon / Montebourg dans une ptite guerre d’égos puérile ?
    Gérard Filoche ? Au demeurant sympathique, je doute que la figure de l’ancien syndicaliste fasse mouche:/
    J’espère que Mélenchon pourra cueillir les voix socialistes. Cette primaire à « gauche » n’aura aucun sens.

  20. « Ruptures à Cuba le castrisme en crise » de Janette Habel

    L’histoire de cette île est singulière. Elle est faite d’extrême grandeur et d’extrême humiliation : toujours hors de proportion avec sa taille réelle. L’île fut le premier établissement de la Conquête espagnole ../.. et lorsque Thomas More écrivit son Utopie, c’est tout naturellement à Cuba que, sur la foi de cette description, il pensa pour décrire un monde neuf.
    C’est de Cuba que partirent vers le continent Cortes et les conquistadores. C’est à Cuba que s’accomplit le premier génocide des Indiens, que furent introduits les premiers esclaves africains. C’est de Cuba que furent tirées les premières richesses du pillage de l’Amérique. C’est là que furent construites la première cathédrale et la première université. Premier établissement de l’empire espagnol, l’île fut aussi le dernier : l’esclavage ne fut aboli qu’en 1886 et l’indépendance proclamée en 1898. C’est dire que, lorsque Fidel Castro et les siens arrivèrent au pouvoir en 1959, ces choses-là appartenaient encore à la mémoire vivante : des paysans parlaient de leur enfance d’esclaves et de leur mère esclave, de même que pouvaient encore témoigner d’anciens vétérans de la guerre contre l’Espagne qui avaient serré la main de Maximo Gômez.

    http://www.preavis.org/breche-numerique/article17.html

    (aussi de) F Maspero, juillet 1999,
    «Ce peuple est pris en tenaille entre le blocus américain qui l’étrangle et l’impéritie ou la folie des grandeurs de la classe dirigeante. Il est partagé entre la fascination pour le dollar et la crainte de perdre ce minimum que l’État paternaliste lui garantit sous le nom de  » conquêtes de la Révolution « , tant sur le plan matériel que social et culturel. Un minimum qui, dans des pays voisins, il faut toujours le rappeler, n’existe pas.»

  21. Le commentaire politique le plus court, celui de Chevènement :
    « François Hollande a su trouver une issue digne à une situation qui ne l’était pas « 

  22. Ce serait amusant, un débat du 2 ème tour des présidentielles, entre Valls et Fillon :
    « –Vous ferez comme Hollande, puisque vous avez été son Premier ministre ! »
    « –Vous ferez comme Sarkozy, puisque vous avez été son Premier ministre !« 

  23. Maintenant qu’il a décidé de ne pas assisté à la raclée professionnelle de sa vie, Hollande va se trouver unanimement paré de toutes les vertus, posséder toutes les qualités morales, paraître en tête de la liste des personnalités préférées des français…et se trouver être le meilleur président de la république française pour sa capacité à n’avoir pas insisté.

    Place aux conférences à 100 000 balles pièces, aux retours de bonté des mécènes tant câlinés pendant 5 ans, aux bienfaits de maman France à ses présidents de la république virés.

    Desproges a dit « si ce sont les meilleurs qui partent les premiers, que penser des éjaculateurs précoces »..

  24. Quel affreux dilemme en perspective à GAUCHE entre Macron, le représentant volontaire et assumé des autoentrepreneurs et des banquiers réunis, le suel à pouvoir garantir une France de milliardaires, et Valls, représentant transi des entreprises du MEDEF, fétichiste du chiffre 49-3 et énervé naturel

    Montebourg ? je n’en dirais pas plus, je vous laisse la surprise, c’est le seul que je connaisse.

    Après on s’étonne que les français soient de gros consommateurs d’aspirine.

  25. Pour revenir à JL Mélenchon, je voudrais revenir sur un aspect essentiel d’un passage de la vidéo qui passe assez inaperçu malheureusement : la mise en demeure de la privatisation des barrages. Il a bien décrit le processus mais il manque un aspect très importent. La mise en place des compteurs dits intelligents LINKY.

    Petit rappel hors vente des barrages.
    – il y a actuellement entre 18 et 21 centrales à l’arrêt, entre maintenance et attente de la décision concernant des constations de malfaçon des cuves.

    – la spéculation sur le prix de l’électricité fait rage, les paris actuels port ant sur l’incapacité de la France à faire face à un hiver rigoureux en janvier et février prochain

    – La mise en concurrence de l’énergie électrique il y a quelques années est du même effet que celle des autoroutes, pour qu’il y ait concurrence, il faut être deux, or les infrastructures ne sont pas doublées. Le prix de vente aux concurrents est fixé à un prix qui fait perdre de l’argent t à EDF, qui rappelons le est endettée à la limiite de la faillite.

    – Ce qu’oublie donc Mélenchon (si quelqu’un peut lui transmettre pour compléter son argumentation) , c’est qu’en principe, d’ici 2021 ENEDIS prévoit d’installer 35 millions de compteurs dits intelligents, plus vulgairement des compteurs qui vont nous mettre sous contrôle total de la distribution famille par famille.. L’électricité n’est pas stockable, et il existe un marché au jour le jour qui détermine le prix d’échange..

    Alors pour finir, imaginez notre situation quand les barrages seront privatisés, que EDF décidera de compenser ses pertes sur les ventes aux concurrents, que ENEDIS (le distributeur) sera capable de décider la veille, de couper des secteurs entiers quelques minutes, pour définir la destination la plus » rentable  »

    Choisissez votre politique préféré pour la région « France » de l’UE Mesdames Messieurs, choisissez même un âne bâté, il saura obéir aux injonctions de Bruxelles, de l’Allemagne, de la BCE et du reste du monde réuni..

    Il y a encore du pognon en France, si ce n’était pas le cas, nous serions collectivement plus regardants sur les saloperies que nous concoctent nos pseudos dirigeants..

    Président ou pas, Mélenchon a le mérite de poser les problèmes.

  26. Une qui n’a pas le melon ( si j’ose dire ), c’est Marion Anne Perrine qui  » ne voit plus que des doublures face à elle « 

    1. Je me demandais qui était cette personne … merci google xD
      Des doublures ?
      En même temps, face à Fi(ll)on et Valls, difficile de voir autre chose.
      Ceci étant, François Fillon est pire que son ancien collaborateur.
      Il n’a peut-être pas de casseroles, mais il ment comme il respire ^^
      Et il est bien plus réactionnaire. Sarkozy l’était sans doute par opportunisme, mais lui se présente comme un homme de conviction.

      1. Eh oui ! Peu de gens savent que le vrai prénom de la cheftaine du FN est Marion Anne Perrine, Marine n’étant qu’une contraction dudit prénom !

  27. j’ai une mauvaise nouvelle -vous la connaissez, elle a déjà du plomb dans l’aile, mais j’ai envie d’en parler.

    Excuse moi J Luc M, Juan et autre camarade, provinciaux de Havana, NY ou Paris, ce post ne vous fera pas d’ombre (ni à moi)
    le thème est convenu: « le pognon sinon la bourse »
    /peut-être j’exagère mais je suis énervé, virgule,

    Nico, ..le fils de Keke Rosberg,
    – 1982, Keke est champion du Monde (« tu ne m’as tjs pas remboursé le taxi à Vegas ! » merci Jaco Lafitte)
    Gilles Villeneuve se tue à Zolder (quel vol!) Didier Pironi se crash à Hockenheim et stop la F1 (il se tuera en mer) Ricardo Paletti décède sur la grille de départ, Montréal, pas beau à voir.
    François Cevert, Watkins Glenn,
    Pat Depailler, Hockenheim,
    James Hunt, aussi un mec bonnard, crise cardiaque,

    où en étais ?? tout empapaouté avec qql état & d’âme,
    ou autre métaphore,

    ouais Nico Rosberg, comme Jacques Villeneuve (fils-de; qu’importe) tu touches le graal, tu empoches le saladier (Mérité ! Bravo !) et tu te casses..
    – casse couilles

    je ne suis même pas fan.. Est-ce une raison ??

    tiens moi aussi: je vais acheter (à Noël) des tickets à gratter (2 balles) que je mettrais dans les souliers ..gnâgnâ,
    Et je préciserais sur « Mon contrat de Papa Nonël » -cé moi! que la moitié.. non! les 3/4, me soient rétrocédés.
    (santon-jamais)

    Puisque tout est politique. Point.
    (et) Que jamais ça s’arrête, ..alors un câlin ??

    On veut des vivants !
    Et en course !!

  28. Vous devriez lire l’ Obs de cette semaine, avec une interview de 6 pages de Mélenchon (vous savez, celui-dont-la-presse-vendue-au-grand-capital-ne-parle-jamais…) , intitulée «  Je tends la main aux électeurs socialistes  »

    J’en suis sorti assez effaré par la distance qui le sépare de son programme de 2012 (où j’avais voté pour lui) , programme qui comportait une note écologique, mais qui était tout de même essentiellement social et quand même productiviste.

    Là, comme il le dit, son fil central, c’est le virage totalement écologique de l’économie, l’exploitation des seules énergies 100 % renouvelables et de celles issues de la mer; le social, ce sera la conséquence de cette révolution écologique, mais pas le moteur principal.

    C’est d’un obscurantisme hallucinant; s’il tient un tel discours pendant sa campagne, il fera encore moins de voix que les EELV.(enfin, bon, on s’en fout : de toutes façons, il n’a aucune chance d’être au 2 ème tour; mais, franchement, il est totalement à l’ouest..)

Les commentaires sont fermés.