Paris, Bruxelles, Nice, Zurich, Berlin


« Au moins douze personnes sont décédées, lundi 19 décembre dans la soirée, après qu’un camion a foncé dans la foule d’un marché de Noël, sur la Breitscheidplatz, devant l’église du Souvenir, à l’ouest du centre-ville de Berlin, la capitale allemande, a fait savoir la police berlinoise sur Twitter. On compte également au moins quarante-huit blessés. Selon la police, le chauffeur a visé « intentionnellement » la foule. »

On s’habitue, on commémore, on s’affaisse devant la douleur.

Et ce n’est rien évidemment à côté d’Alep ou du Yémen. Dès que l’on s’émeut sur un drame, d’autres vous interpellent sur d’autres drames.

 

Il faudra évidemment attendre pour savoir l’attentat en était un.

 

Advertisements

6 réflexions sur “ Paris, Bruxelles, Nice, Zurich, Berlin ”

  1. Oui, il va falloir attendre encore un peu pour avoir la certitude que ce soit un attentat. Hélas, il semble, une fois de plus, que l’on aille vers cet acte irréversible. Un lieu parfaitement sélectionné, comme les personnes. Il fallait que ça les frappe, que ça nous frappe, nous, qui fêtons Noël par coutume ou par croyance. Oui, il y a pire ailleurs, et avec très grands regrets ; mais cela n’excuse en rien ces nouveaux gestes meurtriers.
    Pour faire la paix dans le monde, il faut que l’être humain discute, encore et encore. Il a cette chance d’être doué de la parole, dommage qu’il n’en trouve pas le bon usage.

  2. « Il faudra évidemment attendre pour savoir l’attentat en était un. »
    Evidemment. Si toutefois vous avez oublié le « si » du conditionnel.
    Parce que si vous avez oublié « deux points » ou « mais » c’est que vous savez déjà.

  3. Kosovo, Afghanistan, Irak, Irak, Liban, Lybie, Syrie, Somalie, Soudan et Viva Les modérés terroristes si cher à Juan.
    AlQaïda et son bon boulot qui avaient imposé la charia après avoir conquis Alep Est .

    L’ambassadeur Russe flingué par un  »justicier » turko-djihadiste, pas mentionné ?

  4. Si on commençait par cesser de fournir des flingues à tous les barbus du Moyen-Orient , à fermer les écoles coraniques financées par les chers (très chers ) saoudiens et quataries, à coller une amende mahousse à Face Boock , à arrêter de faire semblant de croire qu’Al Nostra et Al Quaida soient des modérés fréquentables, à avoir une une position claire sur les Kurdes, à rappeler à Erdogan que l’empire Ottoman, c’est fini depuis 1920, à oublier le pétrole pour s’occuper sérieusement des populations, on peut raisonnablement penser qu-on aurait fait un grand pas vers une solution des problèmes du Moyen-Orient .

  5. Les commentaires disparaissent, bon, c’est le droit inaliénable du maître des lieux.
    Pourtant qu’est-ce que j’y peux si le proprio de ce blog persiste à accepter les mensonges et s’effraye de la logique conduisant à des interventions répétitives de choix belliqueux .

Les commentaires sont fermés.