Bonne année Fakir


Merci Ruffin, merci Fakir.

Le documentaire « Merci Patron ! » est sorti en 2016. C’est un film qui fait pleurer. Pleurer de rage, et pleurer de joie.

« Avec ce film, je voulais juste raconter une fable, sans grand discours à l’intérieur. N’empêche que, à l’extérieur, on peut quand même en tenir, des grands discours. Sur, soyons pompeux, « les Leçons de Merci patron ! ».
Avec une interrogation, en filigrane, qui traverse cette comédie : comment re-créer un rapport de forces ? Comment y parvenir en rassemblant, avec les gens ?
Donc, je réponds ici, aux questions que vous me posez, et à celles que je me pose. »

Dans Fakir, Ruffin a raconté les coulisses de son documentaire. Dans ses coulisses, il a cette formule, si juste: « C’est un souci pour la gauche, je pense : elle est truffée d’intellectuels, de diplômés, et du coup, on va tout de suite à la théorie, aux grands concepts, avant d’en passer d’abord par les corps, les sens, les émotions, les passions. Voire, carrément, il ne faudrait pas de ces émotions, contre la raison. Mais la politique, ce sont aussi des sentiments. » Oui. L’indignation passe d’abord par les sentiments, l’identification, la projection dans l’autre. C’est même la base, une base oubliée par certains.

Il ne s’agit pas de pitié, bien au contraire. Simplement de révolte. Dans Merci Patron, le moment le plus fort n’est pas ces séquences où l’envoyé de LVMH est piégé par les caméras. Le moment le plus fort est celui où les deux parents Klur ont expliqué comment leur maison est l’œuvre de leur vie.

C’est là que l’on pleure.

 

Il est désormais de bon ton de critiquer François Ruffin. Attaquez le messager, plutôt que s’attacher au message, c’est chose classique, commune, facile.

J’oubliais.

La prestation la plus remarquable est celle de Marc-Antoine Jamet, un proche de Laurent Fabius, élu socialiste et secrétaire général de LVMH.

Marc-Antoine Jamet vient d’être réélu, juste avant le changement d’année, président de la fédération socialiste de l’Eure.

Que la vie est bien faite.

Merci Patron.

 

 

 

Publicités

5 réflexions sur “ Bonne année Fakir ”

  1. Mais pourquoi un socialiste ne pourrait-il pas être secrétaire général et même patron de LVMH ? LVMH est une boîte française qui exporte beaucoup- tout comme l’ensemble de l’industrie de luxe française : est-ce honteux, de diminuer le déficit de notre commerce extérieur ? La gauche ne doit-elle exporter que des valises en carton ?

  2. Vous avez raison.

    Par contre les Français devraient définitivement oublier les termes droite et gauche, encore plus des noms ps et lr, et se pencher scrupuleusement sur les projets et ceux qui les soutiennent.

  3. il y a d’un côté ceux que le quinquennat précédent a appelés les « assistés »… à qui on demande toujours et toujours plus d’effort en les suspectant de profiter du système….et de l’autre les grands assistés, les grands patrons…qui profitent du système qui leur est pleinement acquis..et qui en prime n’ont jamais fait autant de chantage que pendant ce quinquennat alors qu’ils n’ont jamais été autant aidés…
    Et derrière tout çà il y a des vies, des espoirs déçus…il y a des hommes, des femmes cachés derrière des chiffres du chômage…des oubliés alors qu’on apprend comme chaque année que ces grands patrons (qui n’ont de grand que la dimension de l’entreprise qu’ils dirigent) ont vu leurs revenus encore augmenter. Et que va t-il se passer ? le prochain président baissera les indemnités chômages pour faire comprendre aux chômeurs qu’ils sont dans la m…de.

  4. Bonjour,

    Le CV de M. Jamet est quand même édifiant. Voir la page qu’il a dans wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Marc-Antoine_Jamet
    Personnellement, quand je rentre du travail le soir, qu’il faut gérer la maison, les devoirs des enfants, le ménage, la cuisine, je suis sur les rotules. Mais ces personnes ont vraiment un tonus d’enfer, pour cumuler autant d’activités (et de rémunérations ?).

    Merci Juan pour tes billets pertinents, et bonne année à tous.

Les commentaires sont fermés.