Hamon, président ? #Lol


Benoit Hamon a toutes les chances d’être désigné dimanche prochain candidat du parti socialiste et du PRG à la prochaine élection présidentielle.

C’est un frondeur, hostile à une bonne moitié du quinquennat. Il faudra nous expliquer ensuite avec quelle majorité il espère gouverner s’il parvenait à l’emporter.

Il n’aura pas le soutien de la droite du parti, celle qui hésitait à partir chez Macron.

La désignation de Benoit Hamon peut être une double bonne nouvelle. Premièrement pour Macron qui récoltera le soutien d’une part des valscistes déçus. Ensuite pour Mélenchon car la campagne gagne un candidat plus à gauche. Certains diront qu’Hamon parviendra à grignoter l’électorat de la France insoumise. Je crois au contraire qu’il va aider à faire comprendre ses idées sans jamais paraître suffisamment crédible pour les appliquer.

L’original, la copie, #toussa.

Publicités

22 réflexions sur “ Hamon, président ? #Lol ”

  1. Je ne pense pas qu’Hamon ait les « compétences » pour diriger le pays…cela n’empêche que je crois à la sincérité de ses propositions…c’est une personne que j’apprécie…mais il faut autre chose pour gagner des élections et pour gouverner…
    Monteboug méritait mieux…
    Valls dont nous ne voulions pas en 2012 a fait du chemin et un bon score…je crois qu’il faut avoir la modestie de le reconnaître …
    Hamon rappelle s’il fallait le faire que oui les idées de gauche n’ont pas disparu malgré l’évolution de la société…
    Je n’ai pas voté à ces primaires…Hamon devrait être avec Melenchon
    Et dans le même temps j’ai l’impression de ne plus rien comprendre !

    1. « Je ne pense pas qu’Hamon ait les « compétences » pour diriger le pays »

      Quelle importance ? Chirac ni Hollande ne les avait non plus, et ça ne les a pas empêchés d’être élus (et même réélu avec le soutien de la gauche « antifasciste », dans le cas du premier).

      1. @ Goux Ces compétences la sont plutôt des  » défauts » (parfois des qualités quand il s’agissait de culture surtout pour Mitterrand et Chirac, et d’autres comme Pompidou) …peut être inhérents à la fonction…un brin de cynisme, un complexe de supériorité , une mauvaise fois décomplexée , une grandiloquence maîtrisée bref un état d’équilibre constant entre excès et raison …
        Hamon est peut être encore trop normal mais il ne manque pas de convictions que je partage ..

  2. Hamon et Valls n’ont strictement aucune chance
    d’être au 2 ème tour des présidentielles et
    « encore moins » d’être élu président.

    L’honnêteté intellectuelle (en ont ils un brin ?)
    voudrait qu’ils se retirent des présidentielle car
    que je sache ils ont assez clamé
    la nécessité du vote « utile » et ils sont bien chacun
    inutile aux présidentielles sauf à favoriser un
    Le pen Fillon.

    Hamon hors ambition présidentielle est quand
    même plus apte à participer au renouveau
    du PS que Valls qui lui n’est plus qu’un cacochyme
    politique borné dont les petites cellules « pensantes »
    courbattues rabougries et complètement rouillées
    n’ont jamais voulu laissé la place à des plus fraîches.

    1. @ Lucno
      Je suis d’accord avec vous sur le fait que Hamon a l’aptitude à participer au renouveau de la gauche …il n’est pas le seul

  3. Une chose est certaine, choisir Hamon comme candidat, c’était renforcer la candidature de Macron et affaiblir celle de Mélenchon.

    C’était décelable en observant l’attitude des médias,
    C’était artithmétiquement prévisible avant l’ouverture de la primaire.
    C’était pour une partie de ceux qui ont voté pour lui, une manière de soutenir Macron.

    Que cela plaise ou non c’est ainsi.

    Évidemment, une partie des soutiens d’Hamon va empiéter sur le socle dont Mélenchon érait assuré pouvoir compter.

    Enfin si on ramène cela à la participation, cette primaire aura des effets déstabilisants sur les présidentielles à savoir éparpiller un peu plus des voix de gauche et renforcer celles du centre, sans pour autant donner un candidat potentiellement gagnant,

    Cela va évidemment poser le problème des investitures aux législatives.
    Combiens de candidats de gauche du ps et de l’ancien Front de gauche et au centre du ps et centre centre ?

    Conclusion ? Il va falloir que les électeurs prennent ces l’élections en main et réfléchissent à ce qu’ils veulent obtenir ainsi qu’aux moyens pour y parvenir, avant de voter.

    Quant à Mélenchon, pour peu qu’il garde son sang froid, il pourra facilement contre argumenter les « propositions » de Hamon et montrer la différence entre un véritable candidat et un cacique du ps.

      1. @helène: je ne suis pas sur d’être d’accord. Peut être, peut etre pas. Car Hamon valide pas mal des propositions de Mélenchon.

  4. Le revenu universel est au coeur du débat. Plutôt intéressant! et cela transcende le clivage gauche droite… Villepin en son temps avait présenté le revenu citoyen et Boutin avait présenté un rapport sur le dividende universel… L’idée fait son chemin. Tant mieux!

  5. A noter, la division de la gauche à son paroxysme… l’échec est assuré.
    Mélenchon (gauche communiste), Hamon (gauche sociale démocrate) et Macron (centre gauche ex entre droit démocrate chrétien)… on va tout droit vers un deuxième tour FILLON vs LE PEN.
    30% LE PEN, 20% FILLON 18% MACRON, 16% HAMON, 16% MELENCHON

    1. Non non il y a toujours eu des courants au ps, et même en totale opposition, mais ce parti a pu être en ordre de marche uniquement lorsqu’il y a eu un homme capable de rassemblement.

      Depuis le début de la 5eme, seuls deux hommes ont pu arriver à la tête de l’état en faisant l’union derrière eux : Mitterand et …. Hollande.
      ce dernier pouvait laisser une chance au ps.

      De toute manière, les deux « grands » partis ayant toujours la même vision que celle des années 80, sont amenés à d’auto détruire.

      Lorsque les partis ne représentent plus la population, mais un petit rassemblement d’élite, la population reprend ses droits si sa majorité n’a plus rien à perdre. On a deux cas : aux us et en GB.
      C’est tellement logique que personne ne pouvait l’ignorer à part les autruches.

  6. Rassurons nous, les résultats de cette primaire
    semblent approximatifs mais normalement
    peut-être ds le bon ordre ,

    le clown président de la haute autorité
    de cette primaire (faisant pendant d’ailleurs
    au clown 1 er secrétaire du parti Socialiste
    à savoir Cambadélis) ayant
    rassuré en disant qu’à la louche l’ordre d’arrivée
    avait des chances d’être le bon.

    C’est scandaleux les critiques contre le PS
    sur leurs votes internes qui seraient peu sérieux !!

  7. Joli jeu de vases communicants, en effet :

    si Hamon l’emporte : il fera baisser Mélenchon à qui il piquera des électeurs, et monter Macron vers lequel se tourneront les électeurs de « la droite du PS » qui auront voté Valls.;

    si Valls l’emporte : il fera baisser Macron (peu de divergences programmatiques), et monter Mélenchon vers lequel se tourneront les électeurs de « la gauche du PS » qui auront voté Hamon.

  8. Combien de gens qui ont voté pour Hamon savent-ils que cette idée de revenu universel est un concept des économistes libéraux, et qu’elle était défendue par Milton Friedman, le prix Nobel d’économie chef de l’école monétariste de Chicago ?
    Logique, d’ailleurs, de la part de ceux qui défendent une société où il n’y aura pas de travail pour beaucoup de monde…

    1. Moi.
      Il avait écrit, si mes souvenirs sont bons, qu’il suffisait qu’une partie de la société travaille et que l’autre ait un revenu lui permettant de se distraire (ou quelque chose de ce genre).
      Ceci bien entendu, car il anticipait une baisse définitive des emplois.

      1. Sur ce point « la distraction des masses » j’ai confondu avec Brzezinski
        Et sa théorie du « tittytainment »

  9. puisque LOL, et je suis bien d’accord, je rappelle que Hamon a fait en gros 400 000 voix, ce qui est le score de POUTOU au 1er tour de la présidentielle de 2012, et 4% du score des abstentions de ce même tour.

    C’est dire que c’est loin d’être joué..

    Dans mon coin, pour aller voter, il fallait faire plus de 15 bornes, je ne me plains pas, ça aurait été à la porte à côté de chez moi, c’était pareil…héhéhé

  10.  » C’est un frondeur…….

    oh oui, quand on pense que par 2 fois il a manqué 2 voix pour l’adoption d’une motion de censure contre le 49-3 de la loi travail…

    ça fait peur……

  11. Avec un peu plus de 1,3 million de votants à cette primaire, pas de panique ni de triomphalisme, le PS est agonisant
    Je dois dire qu » avec un docteur hollande, la mort est forcément au bout du chemin
    Qui peut expliquer comment ce revenu universel sera subventionné?? Par le travailleur évidemment, qui d ‘autre pourrait payer, pas les hommes politiques, qui eux sont exonéré de l ‘impôt pour une grande partie de leurs revenus. Mais qui auront droit à ce revenu!!!
    Expliquez moi comment donner 500e/ mois à tous les ménages sans que personne ne perd le moindre centime!!!
    Expliquez que ce socialiste veut ouvrir le pays à tous les sans papier du monde en distribuant des visas à tous, qu ‘ il est pour le droit de vote des étrangers même venant hors UE, donc même les sans papier, qu ‘ il veut assouplir les règles de la laïcité, L’ état pourra ainsi subventionner les mosquées,
    Pour abréger, réaliser le grand rêve du socialocommuniste, détruire la religion catholique quitte à avoir l ‘ islam pour maître.

  12. Excusez moi, mais en me relIsant je constate qu’ en fait, il veut faire exactement le contraire pour la France que trump fait pour les USA .

Les commentaires sont fermés.