Comment Hamon va aider Mélenchon. Ou pas.


La première victoire de Hamon lors de cette primaire socialiste amène quelques conclusions évidentes.

Primo, les sympathisants socialistes les plus motivés ont donc désavoué la dérive libérale de François Hollande, incarnée par Valls. C’est clair, net, précis comme une découpe de boucher. Autorisons-nous cette première satisfaction. Nous n’étions pas d’affreux irresponsables qui n’avions rien compris à ce que le Parti socialiste était censé incarner.

Secundo, la disqualification probable de Valls permettra aussi à Emmanuel Macron de rassembler les centristes et autres socio-libéraux qui, nombreux, n’ont rien compris à la rage précaire qui envahit nos territoires. Cette clarification, certes porteuse de divisions, est au moins une clarification. Applaudissons.

Tertio, Benoit Hamon valide tant de constats et propositions de Jean-Luc Mélenchon qu’on se demande pourquoi il n’a pas rejoint la France insoumise plutôt. Bien sûr, il y a encore de grosses différences – l’Europe (Hamon reste naïf), le revenu universel et ce n’est pas rien.  Mais Hamon repose le débat politique au sein d’un PS devenu riquiqui là où il devrait être.

Quarto,

C’est ainsi, la messe semble dite.

Advertisements

62 réflexions sur “ Comment Hamon va aider Mélenchon. Ou pas. ”

  1. Dis, tu te rends compte qu’être contre un revenu universel d’existence est extrêmement conservateur.

    Et pis que cela, se fonder sur la valeur travail pour argumenter contre est une soumission à une vision droitière de la société.

    Et tu as sans oublié également que la gauche est nécessairement, par essence, internationaliste et européenne. Que la naïveté consiste à penser que la France peut seule vaincre les forces du capital, à ne pas voir que nous avons besoin des peuples de toute l’Europe.

    Quant à moi, je n’oublie pas non plus que la culture du chef, que l’on suit comme un seul homme, auquel on soumet sans condition sa force militante, est tout sauf une notion de gauche.

    Bref, trois arguments – et j’en ai d’autres – qui devraient vous rendre un peu plus modestes quand il s’agit de donner des leçons de gauche à la terre entière.

    1. Jusqu’au dernier paragraphe, j’ai vraiment cru que votre commentaire était ironique ; le fameux second degré, n’est-ce pas ?

      Et puis, finalement, et à mes grands amusement et stupeur, il semblerait que non ; que vous êtes parvenus à écrire tout cela en gardant votre sérieux.

      1. Tu as déjà essayé de jouer à l’homme de grande intelligence avec moi, didiergoux. Tu as beau t’échiner à dissimuler un grand vide derrière des non-dits dans lesquels tu espères qu’on devine une subtilité, on sait toi et moi depuis bien longtemps que tu ne fais pas illusion. Juste un tout petit réac aigri parmi tant d’autres.

        1. Eh bien, je trouve, moi, que tenter de dissimuler un grand vide derrière des non-dits est une tâche qui ne manque pas d’une certaine noblesse – celle des causes perdues d’avance.

          (Et puis, cessez donc de me tutoyer : on n’a pas été gardiens de mirador dans le même goulag, que je sache.)

          1. Aucune noblesse, et du coup rien qui vaille un vouvoiement – la blagounette des gardiens de mirador, tu la ressors à chaque fois et ça commence à se voir…

            1. Il faut vraiment être un progresseux à moitié décervelé pour lier le voussoiement à la noblesse et uniquement à elle ! Comme s’il ne savait pas être, aussi, en même temps, une formidable arme de mépris – ou au moins de distance prophylactique.

                1. Réponse totalement à côté de la plaque. Je crois que, comme de plus en plus de contemporains, vous n’êtes plus en état de repérer les champs “divers et ondoyants” du tutoiement et du voussoiement.

                  Mais ce n’est pas grave : le principal, n’est-ce pas, c’est que l’on soit tous égaux…

                  1. Ha non, j’ai été optimiste, tu n’as pas du tout compris. Je vais être plus clair : je n’ai aucune intention de te traiter à égalité avec d’autres et le tutoiement que je te réserve n’a rien du tutoiement de camaraderie dont j’use avec d’autres. C’est seulement que tu pourrais déceler une marque de respect dans un vouvoiement…

                    Ça y est, tu le tiens ?

                    1. Mais j’avais parfaitement compris votre intention, ne craignez rien ! Je n’y ai d’ailleurs aucun mérite, tellement elle vous ressemble : prévisible et puérile.

    2. Camarade Dedalus, je n’ai pas l’impression de donner des leçons de gauchitude (3eme point), il s’agit juste de constats; que la personnalité de Melenchon a moins d’importance que les idées qu’il portent; que Hollande n’a pas trahi la gauche mais simplement ses promesses. Qu’il faudrait lire le programme proposé par Mélenchon et sa défense de l’Europe.

      Bref.

      Par ailleurs, l’idée d’un revenu universel, comme tu le sais défendu par Madelin, est une idée sans doute curieuse, mais certainement l’un des points d’achopement entre Hamon et Mélenchon

      1. « mais certainement l’un des points d’achopement entre Hamon et Mélenchon »

        J’ai hâte de l’entendre.
        J’apprends beaucoup de ses « revues de la semaine »

        1. Hélène
          Bonjour,
          Il me semble qu’il n’y a aucun point d’achoppement entre Hamon et Mélenchon pour la bonne raison que le programme de Mélenchon -bien qu’il y ait beaucoup du programme de 2012- a planché avec son équipe depuis au moins 2013.
          Hamon a « pompé » d’ici et de là et son programme est un peu (voire +) fourre-tout.
          Et Mélenchon ne déplacera pas d’un iota (jusqu’à ce jour) son programme.
          Donc Hamon devra composer avec ? avec ? ….. à mon avis le PC car il y a déjà « des appels » à voter Hamon dimanche …. Evidemment ce sera sans moi ou alors je suis maso

          1. Pour le 1er tour ça promet ! 😄
            Mais je compte sur Melenchon pour remettre les choses à leurs places.

            1. Hélène
              Je le pense aussi qu’il va mettre un coup de pied dans la fourmillière
              Mais ce n’est pas pour autant que je suis une béni oui-oui.
              Il y a la bataille des Législatives et là ça va pas être de la tarte… plutôt baston

      2. Franchement, je ne comprends pas que toi tu puisses tomber dans ce panneau. Le revenu universel est une idée largement débattue et depuis longtemps, par des économistes très sérieux, et pas des moindres, dont la version libérale (car oui, il existe une version libérale) n’est pas celle défendue par Benoit Hamon. Je ne vais pas te faire un cours ici, mais tu gagnerais, camarade Juan, à creuser le sujet. C’est à la fois une mesure ambitieuse et réaliste, sociale et redistributive, économiquement efficace et humainement émancipatrice… Bref, de gauche !

        J’ai hâte aussi d’entendre Mélenchon s’exprimer sur le sujet, juger s’il va comme Valls tomber dans la caricature ou accepter un débat sérieux sur la question.

        Bon, en réalité il s’est déjà un peu exprimé, faisant semblant de n’avoir pas compris que lorsque l’on dit revenu universel, on dit aussi réforme fiscale, ce qui règle à la fois la question du financement et celui de « non mais dites donc, on va tout de même pas donner des sous aux riches »…

        Quant au fait que cela donnerait un prétexte aux patrons pour baisser les salaires, tous les économistes et toutes les expériences qui ont été menées disent que l’effet est exactement contraire : cela redonne aux salariés un pouvoir de négociation qu’ils ont perdu.

        Bref, camarade, bosse un peu le sujet et on en reparle sérieusement. Parce que c’est pas parce qu’on est en campagne électorale qu’il faut nécessairement massacrer les bonnes idées des autres.

        1. Dedalus
          Parce que toi tu trouves que le revenu universel à 750€/mois est une bonne idée ? Jusqu’à présent il me semble que non.;;; Mais je suis à l’écoute
          Ou alors j’ai mal compris ton commentaire

          1. Oui, c’est une excellente idée. Le point de départ qu’il faut bien avoir en tête pour se faire une idée est qu’instaurer un revenu universel c’est réformer parallèlement la fiscalité…

            Pour faire simple, disons (et ce n’est que pour l’exemple, pour comprendre comment ça fonctionne) qu’on augmente la fiscalité du seul impôt sur le revenu de 100% uniformément. En ce cas :

            – Si tu payais 1000€ par mois d’impôt (donc 12 000€ par an !), tu paies désormais 2000€ et tu touches tes 750€. au total, le revenu universel te coûte 250€ supplémentaire par mois (à mettre en parallèle avec les revenus de quelqu’un qui paie 12 000 € d’impôt sur le revenu par an)

            – Si tu payais 500€ par mois d’impôt (6000€ par an), tu en paies désormais 1000€, donc 500€ de plus, mais tu touches aussi tes 750€, et tu es bénéficiaire de 250€ mensuel

            – Si tu n’étais pas imposable, tu touches 750€ de revenu universel

            C’est juste un exemple théorique, pour comprendre le fonctionnement et le financement. En réalité, il ne s’agira pas que de l’impôt sur le revenu, mais également de la CSG – pour mémoire l’impôt sur le revenu c’est 75 milliards par an et la CSG près de 100 milliards.

            Et d’ailleurs il s’agirait sans doute de fusionner impôt sur le revenu et CSG. Et aussi d’élargir l’assiette de la CSG…

            En gros, on estime qu’une telle mesure ne coûterait en net que quelques dizaines de milliards. La moitié des Français (la moitié des plus bas revenus) seraient bénéficiaire, pour un quart (les revenus intermédiaires) ce serait neutre, et le quart restant (les plus riches) serait perdant : la progressivité de l’impôt serait plus importante et donc l’impôt serait plus redistributif.

            A partir de là, tu peux commencer par lire ces deux petits billets qui introduisent bien les mécanismes du revenu universel :

            http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/presidentielle-2017-primaire-gauche/20170118.OBS4005/que-repondre-a-votre-beau-frere-qui-est-contre-le-revenu-universel.html

            http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/il-y-a-une-grosse-incomprehension-sur-le-revenu-universel-631937.html

            1. Dedalus

              Mais concrètement comment feront les français qui toucheraient ce revenu universel pour vivre ? loyer ? mutuelle ? GDF/EDF ? Assurances ?
              C’est dédouaner le gouvernement qui mettra ce système en place, de se creuser les méninges pour faire repartir l’économie qui, je le rappelle par ailleurs, que grâce à cet article, des entreprises ferment et délocalisent.
              Je ne suis pas convaincue et je m’y opposerait car la France copie sur les autres pays que les postes qui ne fonctionnent pas.

              1. CQFD.
                Ils vivraient dans leur voiture et dépenseraient leur maigre pension à essayer de manger, comme d’ailleurs nous le voyons aujourd’hui avec des aides de toutes sortes.

                1. Pardon @Hélène, je pensais m’adresser à une personne de gauche. Si on est sur ce genre d’arguments…

                  Pour les autres, toutes les études et expériences sur le sujet ont montré que lorsqu’on dote des personnes sans ressources d’une certaine somme, sans conditions, sans avoir besoin de guichetier et de justifier de ceci ou de cel, l’écrasante majorité (on parle de plus de 95%), chacun en fonction de sa situation individuelle, mettait efficacement à profit cette somme pour trouver une place plus décente dans la société, ce qui signifie à terme de réunir les conditions favorisant l’accès à un travail, et donc le moyen de sortir de la grande pauvreté.

                2. Hélène
                  Mais heureusement qu’il y a des aides de toutes sortes!!! Tu ne vois pas toutes les épiceries solidaires qui fleurissent dans les communes ?
                  Cela permet aux personnes de survivre

                  1. (suite)
                    Pendant que tous ceux-là donnent des leçons en parlant de l’assistanat des français alors qu’eux-mêmes fraudent scandaleusement

                    1. Dédalus, Aurore,
                      Ce que je veux dire, c’est que les aides ou revenu universel ne suffiront jamais à faire vivre dignement les plus démunis, c’est ce que l’on constate aujourdh’ui et que l’on constatera demain.
                      J’ai du m’exprimer comme un manche et excusez moi.

                      En revanche, pour moi la gauche c’est
                      plus de logements HLM,
                      des études sur les investissements à faire dans les nouvelles énergies par exemple et les créations d’emploi qu’elles développeront etc.
                      c’est éventuellement l’investissement d’état dans ces nouvelles énergies ou dans l’exploitation du milieu marin tout en le protégeant.

                      Pour moi la gauche c’est l’état … exactement le contraire du libéralisme.

                      En fait il ne s’agit pas de la gauche, il s’agit d’une politique de la demande et de l’investissement d’état.

                      Bref une gaulliste de gauche.

                    2. Hélène
                      Effectivement j’ai été quelque peu étonnée…
                      La gauche, au niveau logements sociaux est en train de dépasser son quota. Nous-mêmes en sommes à 40% avec en + logements sur le 1% et accession à la propriété.
                      C’est la droite qui préfère payer l’amende (si elle la paye c’est encore à voir) que de construire des logements sociaux.

                      Oui sinon s’agissant du revenu universel totalement d’accord avec toi

              2. Euh, pour vivre, les Français travailleraient… La seule différence est que ceux qui sont en galère le seraient moins (750€ c’est mieux que 0€)… et que ceux qui ont le SMIC ou même moins auraient 750€ de plus… et que moins dans la misère, les salariés retrouveraient un pouvoir de négociation sur les patrons… et que ça favoriserait la réduction du temps de travail, donc le partage du travail, donc moins de chômeurs… et que ça relancerait la consommation, donc l’économie, donc moins de chômeurs…

                1. Dedalus
                  Mais quelle négociation avec les patrons ? fini tout ça!!! N’oublions pas que le CT a été refondé et qui plus est à l’article 49.3. On en perçoit déjà les effets.
                  Avant les délégués pouvaient saisir les juges si les « PSE » étaient des licenciements boursiers.
                  Mais maintenant fini !!! Les juges auront bien du mal à aller à l’encontre de l’article du CT s’y rapportant.
                  Toute la clique de Valls à Peillon ont l’air de « découvrir » et tous veulent maintenant supprimer le 49.3

                  Non désolée je n’y crois pas un seul instant à ce revenu universel

        2. Il y a débat, au sein de la FI, sur le revenu universel. Mélenchon, pour sa part, est contre, mais est très intéressé par le salaire à vie tel que présenté par Bernard Friot.

      3. Juan
        « Hollande n’a pas trahi la gauche, mais les promesses » dis moi où est la différence ?
        Il a fait des promesses qu’il n’a pas tenues t’appelles pas ça une trahison ? un vol de bulletins ? Bon pas le mien je n’ai pas voté au 2e tour je n’ai mis qu’un blanc… Mais quand même !!! il s’est foutu de la tronche de 53% de français !!!

  2. Bjr ; Le Revenu universel repose sur un facteur : La raréfaction du travail. Si effectivement, comme le prédisent certains économistes (voire sociologues), on devrait,voir au-delà des années 2050, 40% de moins de postes de travail manuel. Cela ne tient pas compte des avancées technologiques qui permettront de remplacer des employés hautement qualifiés (intelligence artificielle – algorithmes).
    Actuellement le chômage ne diminue qu’avec quelques artifices.
    Mais il faudra aussi prendre en compte les métiers de demain encore non connus à ce jour.
    J’ai le sentiment que l’on va encore parler pendant longtemps du revenu universel, à défaut d’avoir les moyens de le mettre en place, mais c’est une piste.

    http://www.lepoint.fr/economie/japon-l-intelligence-articifielle-remplace-34-salaries-d-un-assureur-06-01-2017-2095099_28.php

    1. Libert,

       »on devrait,voir au-delà des années 2050, 40% de moins de postes de travail manuel. »
      Celle-là est précieuse LOL) comme prophétie.
      Sauf que c’est tout faux et passe un petit détail: les limites de la croissance et notament celle des ressources énergétiques fossiles: pétrole et gaz en tête.
      En fait les prévisions HSBC et DNI prévoient les pénuries bien avant. Un site en français Oil Man de Matthieu Auzanneau vous ouvrira les quinquets sur le sujet et les liens entre énergie et économie.
      N’hésitez pas à plonger dans les archives.

      Bien sur la peur des robots rend service à ceux qui veulent attendrir un peu plus le prolétariat. LePoint est sur cette ligne comme toute la pressetituée euro-libérale.

  3. Voter pour quelqu’un qui propose le revenu universel à 600€, qui a voté toutes les lois passées par ce gouvernement droitier, qui ne s’est même pas opposé -ou si faiblement- en prenant la posture d’un frondeur vite rentré dans les rangs au froncement de sourcils de Valls ? très peu pour moi.
    Je sens bien la Direction du PC faire un grand écart si Hamon sort vainqueur des primaires. Il y a déjà des communistes « bon teint » qui appellent à voter au 2ème tour des primaires pour Hamon

    Pour les présidentielles ce sera Mélenchon au 1er tour en ce qui me concerne.

    Quant aux législatives je sens bien un « adoubement » au PS …. décidément on est indécrottables !!!

    Par contre, je n’apprécie pas que des candidats FI se présentent sur des circonscriptions communistes et contre les députés sortants qui se représentent. Trop facile!!! Faut aller se frotter sur des fiefs de droite et aller les prendre à la droite …. ou au PS! Là on verra ce que vaut la FI

    1. Qu’est-ce que c’est encore que ça, la « FI » ?

      En tout cas, quels qu’ils soient, si ces gens peuvent renvoyer aux poubelles de l’histoire les quelques débris communistes qui remuent encore, je ne puis que les féliciter.

  4. Il ne faut pas forcément opposer ceux qui sont pour et ceux qui sont contre le revenu universel….quand le but est de préserver la dignité des individus…Mélenchon veut à la fois protéger celui qui a un emploi et celui qui l’a perdu ou qui n’en a pas….la sécurité de l’individu passe pour lui par d’autres moyens de sécuriser le niveau de vie de chaque personne. Je pense que Hamon défend la même dignité humaine.
    Par contre pour la droite libérale dont la destruction de l’emploi n’est absolument pas un problème tant que les  » riches » sont protégés le revenu universel est une façon de se débarrasser d’une politique salariale juste, efficace et humaine.

    1. « Par contre, pour la droite libérale dont la destruction de l’emploi n’est absolument pas un problème… »

      Effectivement, nombreux sont les néolibéraux qui souhaitent un R.U. ce qui leur permettraient de dire : « dormez en paix : On s’occupe de tout… » Inquiétant…

      1. Et bcp plus facile à gérer @ liber…pour cette droite libérale qui sait très bien que la richesse ne fait que progresser malgré ou grâce aux pertes d’emploi …les années « crises » l’ont prouvé ….combien de chômeurs coûteront moins chers avec le revenu universel…sans parler des retraites etc etc ..
        Le revenu universel est à la fois vertueux et dangereux…au vu des montants proposés il ne peut être considéré comme un revenu décent.

    2. Sylvie
      Quelle dignité sera préservée ? celle d’aller quémander des aides sociales ? d’aller à l’épicerie solidaire ? Je ne vois aucune dignité à percevoir cette mendicité plutôt que de se bouger pour faire repartir l’économie!.
      Sous l’article 49.3 il y a déjà 3 entreprises qui ferment pour se délocaliser et au lieu de s’opposer à cela puisque quand même celles-ci ont touché du fric de l’Etat, cet incompétent de Cazeneuve parle déjà de « redéploiement des secteurs » …. Ce n’est pas du foutage de gueule ça ? … Il va falloir relire les bons journaux et surtout la NVO

      1. @ Aurore
        Je suis également d’accord avec ce que vous évoquez…en aucun cas le montant proposé permet de vivre décemment…il est pour beaucoup de politiques une forme d’abandon des luttes salariales, des luttes syndicales et sociales.
        C’est un sujet très sérieux et je pense que Hamon a tort de lâcher cette proposition sans en mesurer tous les méfaits.

  5. le revenu universel est un leurre que balancent en ce moment les politiques qui sont véritablement dépassés par les évènements et qui ne savent plus comment reprendre un pouvoir qu’ils ont laissé aux groupes internationaux privés financiers et non financiers.

    Au lieu d’en parler il faudrait de suite faire les comptes de l’opération ça causerait tout de suite…

    1° le RSA qui constitue aujourd’hui une sorte de revenu pour les cuits du marché du travail, met les départements à genou. et il est pourchassé comme représentatif de l’assistanat par ceux qui veulent remettre tout le monde au boulot. Et comme de boulot il n’y a plus…..

    2° un revenu universel à 600 balles par mois, ça fait 7200 € par an et si vous multipliez ça par la moitié de la population française, il faudra que la banque de France imprime de la monnaie au sous sol (je déconne la France n’a plus de monnaie),Notre système actuel laisse évaporer 80 Mds € annuel de richesses sans s’excuser, sans rien pouvoir faire

    3° le revenu universel existe déjà, vous n’avez qu’à demander au PDG de groupe qui passe dans le coin, pour deux ans de boulot effectif il ramasse de quoi vivre pendant plusieurs siècles. Ce principe fonctionne bien, mais il ne faut pas être nombreux..

    4° Je vous ferai remarquer que nous sommes collectivement plus cools avec les milliards qui se reposent dans les iles appelés « paradis fiscaux » grâce à la grande largesse législative des politiques de gauche comme de droite, qu’avec les personnes qui se reposent de force avec 500 balles par mois…

    Ne vous faites pas de bile, nous sommes en concurrence avec des gens qui coutent 5 € de l’heure quand nous sommes à 35. Dans 5 ou 10 ans, nous aurons 600 balles par mois en travaillant…

    voila j’ai écrit mes 10 lignes..

      1. avé AURORE

        mais tu ne me piques rien du tout, je te remercie.

        ça fait plaisir de te revoir, tu te fais de plus en plus rare ici..

        1. Stan
          Ca passe à une vitesse !!!
          Mais je vous lis tous… enfin ceux/celles qui m’intéressent. Je mets de côté et hop ça passe

  6. cette affaire de revenu universel de Hamon me gêne beaucoup.

    elle me rappelle trop le conseiller de Carter puis de Bush, Brzezinski, qui estimait que seulement 20 % des gens auraient un emploi et qu’il fallait contenir le mécontentement populaire en versant un minimum.

    Ce minimum permettrait de détourner leur colère par le « titynmaint » un peu à la manière détournée des Romains « du pain et de jeux »

    1. Si on y rajoute la légalisation du canabis, on a la vision à moyen terme de ce qu’on réserve à la société Française :

      – abrutissement des masses.

      Nicolas ?
      J’ai deux mots à te dire 😃

  7. Ce revenu universel n ‘ a qu » un but : avoir la paix sociale.
    La Finlande le teste sur 2000 personnes. 560€ /mois. Le bénéficiaire garde ses allocations logement et sociale ou son salaire si il travaille.
    Mais doit chercher du travail et accepter ce qu’ il trouvera.
    Cela n ‘ enchante pas la population
    La Suisse et les Pays bas ont refusé ce revenu.
    En France on n’obligera pas la recherche d ‘un travail, car
    1) les associations de fainéants protesteraient
    2) les associations de chomeurs diraient que cette obligation est vexante
    3) D’autres nombreuses associations diraient que cela relève du racisme et de la discrimination.
    Le bon vieux retraité se dit : Toute ma vie j ‘ ai travaillé et cotisé pour avoir une protection sociale. Toute ma vie j ‘ ai cotisé pour que les anciens aient un revenu décent pendant leur retraite
    Maintenant, en retraite, l ‘ état qui entre temps a changé mes conditions de départ et de pension, qui a changé mes conditions d ‘accès aux soins, me demande de laisser 25% de ma retraite pour avoir la paix sociale qu’ il a lui même détruite, et comme il détourne l ‘ argent des cotisations et nombreuses taxes devant alimenter les caisses de protection sociale, laisse entendre que les caisses sont vides et qu  »il y a risque de ne plus pouvoir payer ma dite retraite.
    Alors, ce revenu universel……

    1. Quoi qu’en disent les Finlandais, et tous ceux qui répètent avec eux qu’ils procèdent à un test du revenu universel, ce n’est absolument pas ce qu’il font : les 2 000 personnes qui recevront les 560 € mensuels sont des demandeurs d’emploi, et, dans ce cas, ces 560 € n’ont rien d’universel, c’est juste une allocation chômage alternative.

  8. Il y a qq chose d’honorable à imaginer qu’une vie a une valeur quelque soit ce qu’on en fait…c’est la vertu à mon sens du revenu universel qui pourrait, s’il était réellement vertueux, être une façon de ne plus opposer les gens les uns contre les autres…de ne plus soupçonner un qq conque profit d’assistanat…mais à lire les commentaires j’en comprends les limites et les risques sur les salariés qui eux se retrouveraient en danger…ce qui n’est pas le but…
    Je m’étonne toujours que nos politiques insistent sur la « valeur travail » alors que autant le PS que la droite ont fait perdre de la valeur au travail…qui parle des conditions d travail…personne…qui reparle d’une retraite légitime après des années de travail…qui parle de la dureté du chômage? qui parle de mettre en place des cellules psychologiques pour les chômeurs ? Alors qu’a l’inverse la plupart des politiques comptent diminuer les allocations chômages…alors que si on veut flexibiliser le travail il faudrait a l’inverse sécuriser la perte d’emploi…

  9. L »Allemagne si elle le voulait, avec
    ses 200 millards d’excédent commercial par an,
    pourrait se permettre chez elle le revenu universel.

    En France, qui ne peut accueillir que 24 000 immigrés,
    au lieu d’ 1 million pour les Allemands est’ce le moment ?

    Ce qui n’empêche que que ce n’est pas Valls
    le carriériste et’ incohérent chronique qui est apte à
    résoudre quoique ce soit et il vaudrait mieux
    que le PS réfléchisse avec Hamon sans ambition
    présidentielle qu’il désigne ce matamore de Valls
    dont les moulinets d »épée ne ferait que casser
    encore plus de vaisselle.

  10. Et pendant ce temps dame Fillon dont monsieur nous promet du sang et des larmes ( pour notre plus grand bien) fut l’assistante parlementaire moyennant le modeste salaire de 5000 euros par mois…emploi fictif ou pas, tout sera de toute façon fait pour nous prouver la légalité de la chose, il y a qq chose de l’ordre du fou..ge de g…le par tous ces libéraux qui trouvent que le smic est trop élevé et qui fustigent ce qu’il nomme avec dédain l’assistanat.

    1. sylvie 75
      Comme nos députés encaissent plus de 6000€ par mois pour payer 1 ou + d ‘assistants sans obligation de dire ce qu’ ils font de cette somme….
      Il n ‘ y a pas que fillon qui fait cela. Remarquez que marine est mise en cause au parlement européen pour à peu près la même chose.

      1. Lancien Bien sûr il n’y a pas que Fillon qui le fait puisque c’est  » à la discrétion du parlementaire »…et qu’en plus c’est légal …on se demande bien pourquoi quand cette droite la veut obliger les bénéficiaires du RSA à travailler bénévolement, on peut continuer à accepter une telle situation…avec de l’argent public…et sans avoir à justifier la qualité ni la véracité du travail…
        Quant aux affaires de MLP, je ne fais pas partie de ceux qui s’acharne sur elle sur ce terrain là…quand je n’en sais rien ….je préfère m’opposer à ses idées…c’est l’essentiel !

  11. loin de moi l’idée de foutre la merde,

    Mais si l’on tient compte des paramètres de départ de la mise en oeuvre des CICE et pacte,

    – taux de change de l’euro à 1.40 dollar (il est aux alentours de 1.06€)

    – la garantie de création de 1 million d’empois (calculée par l’OFCE à 150 000 à l’époque) ; en réalité un nombre que personne ne saura jamais. On peut compter sur les rapporteurs pour racler les fonds de tiroir et racoler 100 000 emplois d’aubaine.

    Alors que le CICE va passer de 6 à 7 % de la masse salariale, doit on considérer ces aides publiques massives, – au titre de la compétitivité de la France (sans rire) et au nom des restrictions de dépenses publiques (sans déconner) – comme relevant aujourd’hui du revenu universel des actionnaires des groupes ?

    Nous vivons un mode où c’est le fric qui travaille, c’est pour ça que Macron encourage les 65 millions d’entrepreneurs français à être milliardaires.
    Quand vous faites le poirier et que l’état vous aide c’est le l’assistanat, quand vous avez du pognon à optimiser, c’est de la compétitivité.

    ici stanislas à vous les studios..

  12. Le fric travaille même très bien. Nous payons des intérêts sur une dette qui n ‘ existe qu ‘ en argent virtuel.
    La dette cumulée de tous les pays est 10 fois plus élevée que l ‘ argent existant dans le monde .
    Si tous les gens enlevaient l ‘ argent qu’ils ont en banque tout le système s ‘ écroulerait, ceux qui spéculent avec notre argent et font monter les prix au gré de leurs vouloir seraient ruiné.

  13. http://www.latribune.fr/vos-finances/immobilier/le-manque-de-logements-s-aggrave-en-france-479003.html

    Le manque d’offre sociale
    Ces chiffres inquiètent les membres de la fédération Housing Europe car les besoins, notamment sociaux, en matière de logement sont considérables dans l’hexagone.

    « Les situations d’exclusion du logement, ainsi que le nombre de sans domicile fixe s’accroissent », s’inquiètent-ils. Ils déplorent dans ce cadre l’insuffisance de l’offre sociale de logements dans les zones tendues.

    Car s’il manque des logements en France, c’est à des prix abordables et de qualité décente pour au moins 800.000 personnes.

    Comme le rappelle souvent la Fondation Abbé Pierre, il y a 800.000 personnes « aux portes du logement ». « Ce chiffre est la somme des 100.000 personnes sans domicile, des 150.000 personnes hébergées dans le cadre de dispositifs collectifs, des 150.000 à 300.000 personnes contraintes à un hébergement chez des proches, et enfin des 300.000 personnes vivant dans des conditions atypiques », expliquait dans une note Thomas Grjebine, économiste au Cepii

    Wouala …

    Donc, avant de parler revenu universel, gardez les aides qui existent et investissez l’argent du revenu universel dans des logements sociaux.

    Réinventez les jardins potagers publics qui permettront aux gens désociabilisés de retrouver une activité, de se réinsérer et en plus de manger.

    Et puis, vous avez bien su créer les autoroutes que vous avez livrées au secteur privé, et bien maintenant sachez créer d’autres sources de revenus et gardez les publiques.

    Aaaahhhhh…..garrrrg…. public ? Jamais !!!
    Même à gauche le ps est libéral.

    1. « gardez » … encore un mot qui peut être pris à double sens, quelle buse je fais, donc
      « Continuez à verser les aides existantes …. »

  14. Bon l’objectif politique finalement sera atteint

    – trois mois de fixation d’attention sur la droite avec la primaire
    – deux mois de fixation d’attention sur la gauche du PS avec la primaire

    un ennui largement évoqué………….

    A partir de maintenant la campagne va être prenante ; tous à nos médias favoris :

    – envois de paquets de merde sur le concurrent (fuites, dossiers gênants, malversations auto permises par habitude, etc…..
    …et quelques mois ne suffiront pas…héhé

    – insultes et noms d’oiseaux suivis de procès pour diffamations

    – comparaisons gauche droite sur les principales mesures de politique économique pour la France :
    répartitions des soutiens et des sièges pour la législative – désignation des parachutages – distribution des fromages pour les futurs déçus…

    que d’émotions ………..

  15. J ‘ ai fait une grosse erreur en déclarant que le député encaissait tous les mois plus de 6000€ pour rétribuer ses assistants . En réalité c ‘est plus de 9000€/ mois. Il parait que dame pénélope ne passait pas ses journées à broder en attendant le retour de son héros, mais, qu’ elle travaillait pour lui, discrète et invisible. Tout est possible en politique.
    Hiers, le dieu Amon se mettait en scène, et nous tenait les discours de hollande, je promet, je ferais, je n ‘augmenterai pas les impôts, je donnerai un revenu à tous….. le nouveau père noël socialiste .
    Une explication rapide sur la manne de son revenu universel
    Non, il n ‘augmentera pas les impôts, il le subventionnera par la dette.
    Que représente 2300 milliards de dette, rien, nous pouvons allègrement les augmenter, les suivant se dém….rien ne change dans les idées du ps, des promesses ,de la dette, des impôts.

  16. Pendant ce temps, le quand je serai président, continu de faire augmenter le taux de CO² en se promenant de par le monde, tout en continuant de se rendre ridicule partout où il passe .
    En Amérique latine, après le passage de ségo, maintenant lui, la réputation de la France en a pris un sacré coup.
    Comment est-il possible de regrouper autant de clowns dans un même gouvernement, ben hollande l ‘ a fait et il n ‘ y a pas de quoi rire .

Les commentaires sont fermés.