Arrêter de critiquer « les médias »


« Les médias » ?

Cette formule m’insupporte. « Les médias« , une catégorisation excessive qui regroupe des journaux, papier, audiovisuels ou numériques, fantastiques et d’autres qui ne méritent que mépris ou indifférence. La critique des médias est nécessaire, celle qui les globalise systématique n’est que l’apanage de l’extrême droite.

La critique des médias est nécessaire, répétons-le car sinon ce billet sera mal compris. L’immense majorité de nos médias audiovisuels et écrits véhiculent la même acceptation du régime socio-économique dans lequel nous vivons. Il y a bien des causes à cela, sociologiques, scolaires, économiques. Notamment, une belle majorité des médias est  coincée par leurs actionnaires, une poignée de milliardaires. Dans ces médias-là, les journalistes ne sont pas totalement muselés mais ces milliardaires ne financent par l’Huma, Politis ou Fakir.

 

« Les médias » restent un concept approximatif. Il est totalitaire. Si « les médias » sont « tous pourris », « tous complices« , « tous déviants », la conclusion politiques apparaît évidente, il faut, à défaut de les supprimer, les contrôler ou produire « des faits alternatifs« . Donald Trump nous fournit en ce moment ce que donne la critique globalisante des médias: la fabrication d’une réalité parallèle et le mensonge d’Etat.

 

Bref, il faut critiquer des médias, avec précision et rigueur, comme le font Arrêt sur Image ou Acrimed. Mais pour mieux applaudir ceux que l’on apprécie. Car ces derniers méritent notre soutien.

Publicités

25 réflexions sur « Arrêter de critiquer « les médias » »

  1. Vous avez raison, je vais faire gaffe dès maintenant à écrire « les médias, sauf celui de Monsieur JUAN »…

    mais il faut reconnaitre qu’écrire « médias » ça simplifie beaucoup quand on tape sur le clavier à 2 doigts.
    Personnellement je ne tape ni du pouce, ni du petit doigt ; par conséquent l’emploi de « médias » par facilité mécanique, n’a rien d’extrème, ni de droite, ni de gauche..

    merci…

    1. Salut Stan, MOUAIS, je te signale que »£€$ médias, sauf celui de monsieur Juan », est + long que « £€$ médias ». Si quelques journalistes méritent cette appellation, elles/ils sont si peu nombreux(-ses) que à/@ FAIRE leur job, que la généralisation est assez inévitable. Sylvie nous parle d’un »bon niveau »…! Franchement, cela ne se voit pas. M’enfin, les ex-d’I-tv auront-elles/ils à/@ COEUR de faire des interviews bien différentes de »CEL£€$ »auxquelles j’ai assistées devant mon écran…,à GERBER.

      1. MONS

        j’écris toujours « les médias » alors je me suis dit que si je fayotais un peu avec le taulier il serait plus indulgent avec moi et me classerait dans l’extrème droite moyenne..

        De toute façon, je ne regarde pas la télé, je ne lis pas de quotidiens…..ça m’aide à rester objectif ..héhé

        1. STANISLAS, « €xtrêmes droi-che, extrêmes gau-te ou AUTRE/€$…partis de gouvernements »…? Perso., j’ai arrêté de lire la »presse écrite »…,de l »Humanité à Minutes ». La bibliothèque municipale est 1 peu loin, pas simple d’accès tant, en temps que géographiquement…

          En revanche, j’essaie de suivre l »info. » & autres via internet, lorsque le débit le permet…

    2. Enfin, toutes chaînes CON-fondues…, combien de temps d’antennes pour l’intérêt général du vote blanc massif ? Moins d’une heure, en F-RANCE/€…, à ma connaissance, sauf si vous arrivez à/@ me donner 1 temps plus élevé vérifiable ?

      POUR(R)IE/€-tv, IL EST ASSEZ CLAIR QU’IL « y a défauts… »

      D’INFORMATION(S). Désinformation(s)

      NON INFORMATION(S) RISQUENT…

      D’ÊTR€ TOUJOURS DE »REG£€$ »

  2. Certains journalistes, après la grève à ITélé et les révélations de « Canard », commencent à remettre en cause leur façon de travailler . Tout espoir n’est donc pas perdu !

  3.  »Mais pour mieux applaudir ceux que l’on apprécie ».
    Ben si je n’en apprécie aucun, je suis d’extrème droite ?

    Les media, presse quotidienne et hebdos, radios, télés, affichages, cinés, etc.. c’est ce qu’on peut parfaitement appeller Les Médias ou en anglos-saxons MSM (main Stream Media >media grand public)….pis un medium nouveau le Webb où effectivement on trouve le pire et le meilleur .

    Alors, en france, ces MSM propriété privée ou publique nous serinent leurs opinions et expriment la pensée unique sans souci des faits venant contrarier ce beau récit ruisselant d’affects.
    Aucun respect des faits contrariants, diabolisation des méchants du dehors et du dedans, total amour du TINA, globaliste et de la bien pensance sociétale (héritée d’Hillary, recycler par TerraNova) ben ça s’appelle de la propagande ou du gavage.

    Dernier produit sur le marché de Bourg-le-Prolo: le Macron présenté comme tout nouveau mais passé par l’ENA, la Banque Rotschild, les soins d’Attali, le secrétariat de l’Elysée Hollandreou, le Ministère des Finances, promoteur spolié de la loi ElKomery suivant instruction de Bruxelles;
    soutenu par le MEDEF, les MSM (Les Médias), les plus croutons kassiques du PS, les Juppéens et en grand flirt avec le Bayrou.
    Non, merci.

  4. @ Juan,

    « mais ces milliardaires ne financent par l’Huma, Politis ou Fakir. »

    C’est plus compliqué que ça :

    – Lagardère, TF1,et la Caisse d’Epargne, sont entrés au capital de l’ Humanité en 2001;

    -d’autre part, le 16 juillet 2008 un appel à une souscription exceptionnelle a été lancé par l’Humanité et la direction nationale du PCF, avec l’objectif de recueillir en moins de trois mois plus de deux millions d’euros. En moins d’un mois, 1,25 million d’euros sont récoltés, ce qui est suffisant pour payer les salaires et les frais de fonctionnement immédiats mais pas assez pour assurer la survie du quotidien. C ‘est Nicolas Sarkozy qui interviendra personnellement pour que le siège de Saint-Denis soit racheté par l’État permettant ainsi la survie du journal.

    – c’est bien parce qu’elle est caricaturale et correspond à ce que vous décrivez que l’attitude de Bolloré envers I-télé choque tellement; par exemple, Bergé propriétaire du « Monde » et de « l’Obs », soutient publiquement (il vient de le déclarer) la candidature de Macron, mais il suffit de lire ces deux journaux pour voir à quel point leurs rédactions lui sont hostiles.

  5. Combien de médias ne sont pas subventionné par l’ état,?
    Combien de médias ne survivent que grâce à la pub?
    Ils sont donc soumis à l’ argent, et l’argent fait courber bien des têtes.
    Il ne faut pas obligatoirement prendre parti dans un sens ou dans l’ autre, la non parution de certaines infos est le moyen le plus « simple » de se couvrir.
    Certains journalistes préfèrent omettre des infos, d’autres préfèrent seriner et seriner encore les qualités ( sic) de leurs favoris, ce qui pourrait être considérer que c’est un moyen détourné de faire du dumping suivant ses opinions politiques donc fausser ses écrits..
    Le jour où la presse écrite ne sera plus subventionné, le jour où les journalistes ne bénéficieront plus de réduction d’ impôt exceptionnelle, les journalistes retrouveront le sens de leur travail c’est à dire la vrai information.

  6. Bernard Arnault, Vincent Bolloré Arnaud Lagardère François Pinault, Serge Dassault, le trio Pigasse Bergé Niel et la liste n’est pas lexhaustive, sont tous propriétaire de titres de la presse française, laquelle, c’est vrai, est subventionnée par l’Etat, suivant un texte de 1945 ( sans que ces proprios qui, pratiquement tous, vomissent le programme du CNR ne remettent en cause ces subventions .) Si la presse écrite se porte mal, c’est 1) parce que la publicité préfère les médias audio-visuels et 2) parce que l’info des journaux est, pour la plupart d’entre eux, superficielle et partisane

  7. Entendre trump critiquer les médias!!! Après ce que les médias du monde disent ou écrivent quoi d ‘étonnant.
    Il est tellement rare de voir un politique faire ce qu’il a promis lors de sa campagne que tous cherchent à l ‘ éreinter.
    Il bloque pour une période ( jusque 120 jours) l ‘ arrivée de migrants de certains pays aux USA . Pas tous, les chrétiens martyrisés peuvent y entrer. Tout le contraire de l ‘UE qui n ‘acceptent les chrétiens que difficilement . Obama l ‘avait fait aussi en son temps.
    Les étasuniens ont si mauvaise mémoire pour leurs 3000 morts dans les tours ?
    Si seulement nous pouvions avoir un trump à la tête du pays au lieu de ce défilé de branquignoles

  8. Il y en a un qui sait se servir des médias : un certain XI Jing Ping, ci devant 1er secrétaire du PC Chinois qui, à Davos, a rappelé à Trump et à son administration que la Chine détenait une masse plus que conséquente d’obligations US et qu’il serait regrettable qu’elles soient mises en recouvrement . Depuis, on entend nettement moins Trump menacer la Chine, ce même Trump qui signe un décret interdisant l’accès au territoire US à des ressortissants musulmans de pays du moyen-Orient, décret qui, outre qu’il semble contraire au 1er amendement de la Constitution US, oublient les Saoudiens et les Quataris, bons clients, certes, mais financiers de l’EI, d’Al quaida et des salafistes radicaux à travers le monde .
    Les moulinets deTrump s’arrêtent dès que la finance et les grosses multinationales US font les gros yeux !

    1. «  un décret interdisant l’accès au territoire US à des ressortissants musulmans de pays du moyen-Orient »

      Non : à tous les ressortissants de ces pays : les chrétiens de Syrie, d’ Irak, etc. sont également concernés.

      1. @Elie
        Certes . Mais il n’y a ni les Saoudiens, ni les Quataris de visés par ce décret Quand aux Syriens, ils sont plus punis que les autres parce que Bacchar préfère l’oléoduc Russe à l’Américain

  9. Un homme d’état responsable, avant tout soucieux de la sauvegarde de la population dont il a la charge, se doit de prendre toutes les mesures propres à épargner à celle-ci tout ce qui est susceptible de lui nuire ou de lui causer des dommages. Ainsi, un homme d’État responsable se doit de veiller à l’étanchéité des frontières face aux intrusions d’immigrants non désirés, quand il estime que ceux-ci peuvent porter préjudice à l’économie en faisant croître le chômage des autochtones ou à la sécurité publique en étant des facteurs de délinquance ou, pire, en apparaissant comme de potentiels agents du terrorisme.

  10. admettons qu’un effort soit possible et qu’au lieu de d’écrire les « médias » on écrive le « PAF », ça fait tout de suite violent, et pourtant…

    C’est un peu facile tout ça, on dit « assistés » à ceux qui touchent du fric de l’état, Je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas dire « médias » à ceux qui touchent des subventions et vous bassinent à longueur de titres que l’état coûte cher..

  11.  » La critique des médias est nécessaire, répétons-le car sinon ce billet sera mal compris…..

    ah bon…tant mieux…

    héhé…

  12. Voir et entendre les politiques critiquer les médias ..donne finalement une bonne image des journalistes…et certains le méritent vraiment …nous avons encore en France un très bon niveau journalistique …

  13. En 1997 à la demande d’anciens premiers ministre, chirac a signé un décret les autorisant à bénéficier à vie d’ un secrétaire, d ‘un véhicule pour se promener et d ‘un chauffeur. Tout cela aux frais du contribuable naturellement. ( sans compter les gardes du corps).
    Ce décret, sur ordre n ‘est jamais paru au JO.
    Un seul a refusé ces avantages, Fabius.
    Les autres (9) les utilisent largement.
    Jusque 2014 Rocard aura couté la bagatelle de 123000
    Fillon 1° ministre de 2007/2012 a couté en 2 ans 1/2 113700€…100 mois de salaire d ‘ smicard.
    Jusqu’ en 2014 ces ex ont été une charge inutile pour 830000€….et cela continu….

  14. Pour le cas fillon Posons nous la question : Pourquoi attribuer plus de 9000€/mois aux députés pour payer des collaborateurs plus ou moins bidons.
    Le député doit être aidé dans sa fonction, on devrait dire dans SES fonctions, car ils en cumulent plusieurs. D’ où nécessité d ‘ avoir des collaborateurs. En réalité un collaborateur le remplaçant dans sa fonction ( exemple ) président de région, est dans un emploi fictif, représenter le député comme maire ou autre= emplois fictifs
    Encaisser 9000€ pour payer des collaborateurs et être absent régulièrement du parlement, ce pourrait être un détournement de fonds publics, d ’emploi fictif
    En réalité, il serait plus que temps de faire un sérieux ménage dans ce cloaque

    1. L’ancien
      L affaire Fillon révèle un autre scandale chez ceux qui legiferent sur le travail…c’est la précarité et le manque de cadre pour la grande majorité des assistants qui sont  » jetables » à tous moments malgré une grande capacité et amplitude de travail et un salaire souvent indécent parce qu’ insuffisant et loin des sommes fillonesque

      1. Sylvie,

        Le métier d’assistant parlementaire est forcément précaire, puisque celui de parlementaire l’est aussi ( non -réélection) et que chaque parlementaire a ses propres assistants.
        En dehors des assistants parlementaires qui font un simple travail de secrétariat, le métier d’assistant parlementaire est une première étape d’entrée dans la vie politique, c’est-à-dire dans une profession précaire par nature : beaucoup d’hommes et de femmes politiques ont commencé leur carrière comme assistants parlementaires.

  15. En résumé : personne ne se pose la question de savoir la vrai utilité des 577x 9500x 12 de merveilleux € tombant dans des poches au bon vouloir du profiteur.
    Ajoutons 5770x577x12 pour leurs frais, là aussi sans justificatif
    Un total de 15000€ mensuel sans rien avoir à prouver devant les contribuables
    Comme l ‘ expliquait Bartolone, nos députés sont dans la moyenne de l ‘ UE.En réalité, ils ont un peu plus, mais sont surtout beaucoup plus nombreux pour faire un mauvais travail, et sont beaucoup plus absents.
    Ajoutons uns cagnotte de 100 millions que le président distribue aux parlementaires pour arroser, ben ce qu » ils veulent, là aussi sans justificatif
    Si après cela ils ne sont pas poussé à mettre quelques menus monnaies dans leurs escarcelles, comment leurs reprocher

  16. Lisez cet article sur boulevard voltaire.
    Information l ‘ indicible porte de sortie
    Une bonne explication du rejet des médias .

Les commentaires sont fermés.