Chanson du dimanche: la ville aux étoiles


A l’opposé de l’image grimaçante, désespérée et haineuse que l’Amérique officielle dévoile chaque jour au monde, un petit bijou devenu grand, La La Land.

Advertisements

7 réflexions sur “ Chanson du dimanche: la ville aux étoiles ”

  1. Mon hommage à l’étoile Al Jarreau qui s’est éteinte il y a une semaine…

  2. Oui un peu de douceur…
    Trump a bien berné ses électeurs…ils le verront vite…quand on le voit avec sa femme on a l impression d’assister à une émission de télé réalité !!! Il n’a même pas besoin de caricature ….

    Bel hommage petite plume…

Les commentaires sont fermés.