Ce fichu dîner du CRIF


J’en ai marre.

Chaque dîner annuel du CRIF charrie son lot de commentaires sur « l’argent ». Certes, ce dîner n’est pas donné. Il sert même à financer le CRIF. Mais l’association Juif/argent évoque autre chose chez quiconque a peu d’Histoire en tête. Le dîner du CRIF n’est pas une fête populaire, BREAKING NEWS. J’ai échangé hier soir avec un estimé journaliste qui relayait le prix, exorbitant, du dîner. Qu’on se le dise ici, l’association Juif/argent suscite chez votre serviteur une rage indicible.

Désolé, nous ne sommes pas responsables de l’Histoire que nous avons vécue.

Ceci étant rappelé, passons à l’essentiel, l’immonde bêtise du président du CRIF.

Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon ne sont pas invités au dîner du Crif car ils véhiculent la haine », a justifié Francis Kalifat ce mercredi 22 février sur RTL.

Cette déclaration est une misère, une profonde misère.

Et donc nous applaudissons, san sconteste et avec plaisir au communiqué de Mélenchon:

 « Me comparer au parti d’extrême droite dont l’histoire européenne est mêlée aux pires atrocités commises contre les Juifs, est une faute morale et politique. (…) Si le CRIF représente le gouvernement israélien et, pour cette raison, considère que j’en suis un opposant, je confirme que, comme beaucoup d’Israéliens d’ailleurs, je ne soutiens pas le gouvernement de Netanyahou, ni ceux qui ne s’offusquent pas de la violation des résolutions de l’ONU. « 

Oui, le CRIF défend le gouvernement d’Israël, par ailleurs coupable d’une politique xénophobe assez hors normes.

 

Advertisements

27 réflexions sur “ Ce fichu dîner du CRIF ”

  1. « coupable d’une politique xénophobe »

    Très juste et les mêmes nous imposent le multiculturalisme, n’y aurait-il pas là un double langage?

  2. Ce qui me met en rage c’est les représentants du pays « des Droits de l’Homme » qui vont s’agenouiller devant des barbares qui sont en train de décimer tout un peuple à qui ils ont volé la terre, qui construisent un mur comme les nazis à Varsovie
    Et pire qu’ils emprisonnent et tuent des enfants soi-disant dangereux.

    Alors qu’on ne vienne plus me parler de la Shoah

    Ceux à qui mon commentaire ne plaît pas …. et bien tant pis

      1. @ Aurore

        « qui construisent un mur comme les nazis à Varsovie »

        …mais pas comme les communistes allemands à Berlin ?

        Le mur du ghetto de Varsovie,dans lequel ont été parqués tous les Juifs de la ville,afin de les y faire mourir de faim,et le mur construit par les Israéliens pour se protéger des attentats-kamikazes, c’est la même chose ?

        La mise sur le même plan des Israéliens et des nazis constitue un excellent critère pour repérer l’antisémitisme lorsqu’il se dissimule derrière l’antisionisme.
        Dans votre cas,je crois que c’est surtout par bêtise.

        1. Elie
          1/ J’ai toujours condamné ce que faisait l’Union Soviétique donc next
          2/ Oui je maintiens ce gouvernement se conduit comme les nazis durant la dernière guerre. Parce que s’attaquer à des enfants vous appelez ça comment vous ? Virer les palestiniens de chez eux pour y mettre des colons vous appelez ça comment vous ? Obligé d’avoir un laissez-passer pour circuler dans son pays vous appelez ça comment vous ? J’y suis allée en Palestine (parce que pour moi c’est la Palestine) et j’ai vu ce qui s’y passait. Et vous ? vous y êtes allé ? Ah oui mais pas du même côté peut-être !
          3/Non je ne suis pas antisémite comme vous vouez e faire croire. De toute façon sitôt qu’on touche à cette population on est tout de suite catalogué comme « antisémite ». Mais les pires racistes, fachos c’est en Israël qu’ils se trouvent.

          Alors SVP pas de leçon à recevoir de qui que ce soit

    1. Aurore . Je ne parle pas de la shoah, mais je pense que vous faites une erreur dans votre commentaire. Les juifs n ‘ ont pas volé la terre aux palestiniens, disons que les palestiniens ont volé le nom et la terre aux juifs . A l ‘ origine je pense que les palestiniens étaient les juifs
      Pour le reste, d ‘accord avec vous .

        1. Et puis l’Etat d’Israel s’est bati sur la fin de l’empire Ottoman… les nationalistes des deux camps se sont affrontés à mort au début du XXème sicècle… on sait qui a fini par gagner

      1. Les Palestiniens n’ont rien volé du tout. S’il y a eu des Arabes (et toutes sortes d’autres personnes) qui se sont installés là, ce sont aussi les descendants des populations locales, arabisées, et pour beaucoup islamisées. Et ils n’ont certainement pas volé le nom de Palestine aux Juifs, vu que ce nom a été donné à cette région par les Romains, en référence aux Phillistins.

        1. Ajoutons que ce ne sont ni les Phillistins, ni les Samaritains qui ont chassé les Hébreux de Palestine (laquelle ne s’appelait pas encore ainsi).

  3. Ne pas associer juifs et fric paraît difficile.
    Prix du repas 900€.. Divisés comme ceci : repas 100€. Don à une association d ‘ utilité publique ( sic )800€ ouvrant droit à une réduction d ‘ impôt de 530 . Alors, colère ou pas, les 530€ en cadeau sont bien de l ‘argent qui ne va pas dans les caisses de l ‘ état, sachant que l ‘ état c ‘est nous, de quel droit accorder ce cadeau à des gens qui sélectionnent leurs invités.
    En quoi le crif est- il d ‘ utilité publique ?
    Ras le pompon de toujours revenir sur la shoah pour trouver des excuses

    1. « Ne pas associer juifs et fric paraît difficile.Prix du repas 900€.. »

      Parce que, bien sûr,la majorité des Français juifs peuvent se payer des repas à 900 €…

      lancien et Aurore : l’antisémitisme des imbéciles ( car il existe aussi, malheureusement, des antisémites intelligents.)

      1. Elie vous en êtes autre.
        Si vous connaissez une autre association que le crif qui fait des repas à 900€, je serai enchanté de la connaitre .
        Combien d ‘assos demandent une participation de 800€ pour bafrer pour 100.
        Le crif, c ‘est bien le conseil représentatif des juifs de France, ils se représentent bien .
        Elie arie je ne vous reconnais pas le droit de me classer antisémite pour dire simplement une vérité .

  4. Que des représentants d’une République laique, à fortiori sollicitant d-être mis à la tête de cette République, se croient obligés de se faire adouber par les des représentants de quelques religions que ce soit me fout en pétard .
    Une chose : Palestinien, c’est une ethnie, Juif, c’est une religion . Parlons des Israéliens ( voire des Hébreux si on veut remonter à Moise ) et des Palestiniens . Mélanger ethnie et religion, c’est un non-sens !

  5. Hors sujet, mais, dans cette période préélectorale, en voici une bien bonne : Karine Berger, députée P.S et pro-Hamon, parce que respectueuse des résultats de la primaire PS (pour l’instant ), s’est accrochée avec Christophe Castaner, député P.S et pas respectueux du résultat de ladite primaire, puisque porte-parole de…Macron ! Castaner est resté au P.S parce que, pas vrai, faut pas injurier l’avenir .
    Et que dire de Jadot , qui s’est rallié à Hamon, sans en avertir les militants verts qui en avaient fait leur candidat, pour un plat de lentilles ..Pardon, pour une circonscription gagnable pour lui et une autre, tout aussi gagnable pour Duflot .
    Bonjour la tambouille politicarde !

    1. Alain
      de Rugy également
      Placé, pour l’instant, soutient Hamon

      et le Parti qui fait le grand écart

  6. le nom de palestinien a été donné en dérision aux juifs par les romains.
    Les  » palestiniens  » actuels ont  » emprunté  » le nom. C’est palestiniens n ‘existent que depuis le XX siècle .
    Le peuple juif plus de 3000ans .

    1. Le nom de Palestine a été donné à la région par l’empereur Hadrien en 135, et fait référence aux Philistins, uniquement pour humilier les Juifs après la révolte de Bar Kohba (suis pas sûr de l’orthographe). Le terme de Palestinien a depuis défini l’habitant de la région. Ce qui s’est passé au XXe siècle, c’est la naissance du sentiment national palestinien, suite à la montée du nationalisme arabe, à la déliquescence de l’empire ottoman, et en réaction au colonialisme occidental. Comme il arrive fréquemment, cette identité nationale a été renforcée par les persécutions des Turcs, même si les habitants de la région ont tout d’abors refusé l’instauration d’un état palestinien (on en parlait déjà à la fin de la première guerre mondiale) parce qu’ils se considéraient alors comme étant une province de la Syrie (ce qui me semble être un héritage de l’empereur Hadrien). Bien entendu, le mandat britannique et la colonisation juive ont aussi beaucoup aidé au renforcement du sentiment national palestinien.

      Les Palestiniens existent depuis toujours (ou au moins depuis que la région a pris le nom de Palestine). Le sentiment national palestinien, lui, n’existe que depuis le XXe siècle.

      En prétendant que le peuple juif a plus de 3000 ans, et que les Palestiniens n’existent que depuis le XXe siècle, vous faites un étrange amalgame entre ethnie et communauté nationale. Après tout, le sentiment national juif est tout récent, lui aussi, et les populations du territoire nommé Palestine sont aussi anciennes que le peuple juif, comme vous dites. Elles descendent elles-mêmes en partie du peuple en question.

      L’idée que les Palestiniens n’existaient pas (ou n’existent pas) est une affirmation des ultrasionistes cherchant à justifier rapine, accaparement et colonisation. Une façon de dire que ces populations n’ont aucune légitimité à être là, qu’elles n’ont aucun droit sur le pays où elles ont vécu, travaillé, enterré leurs ancêtres depuis des générations, que c’est la terre promise aux Juifs par Dieu, qu’ils sont des usurpateurs.

  7. Dalila, la séductrice de Samson, ceux qui ont coupé la tête de Saül, 1er roi d’Israël et Goliath, le géant tué par David, futur 2ème roi d’Israël, étaient des Philistins. Donc 1100 à 1000 avant J-C

  8. Le terme « Palestine », dont l’étymologie remonte au mot « Philistins », et qui désigne la région de la Judée, provient des Romains qui renommèrent ce territoire de Provincia Judea en Syria Palæstina en 135, après la révolte de Bar Kokhba vaincue par l’empereur Hadrien, ce afin d’annihiler toute trace de vie juive au …
    Jamais dans l’histoire les Arabes n’ont utilisé le terme latin « Palaestina » ou Palestine. Les Arabes ne peuvent pas prononcer ce nom car le son « P » n’existe pas en arabe. En 1920, quand la Société des Nations a crée ce territoire et l’a nommé « Palestine », les Arabes ont commencé à appeler cette terre « Falestin » mais ce territoire ne s’est jamais appelé Palestine dans la langue arabe des habitants arabes !

  9. Pour autre chose . Hollande se précipitant au chevet de théo est responsable de toutes les emm…qui suivent.
    Il apparaît que cette famille n ‘est pas si  » innocente » que les journaleux l ‘ ont fait croire .
    Jamais je n ‘aurai pensé que ce capitaine de pédalo me ferait regretter le sarko. Les rats se sachant condamnés placent leurs rejetons à des postes bien payés sans trop de boulot.. Un fils de sénatrice à la tête de l ‘ EPAD , la place où le fils sarko avait créé des polémiques.

Les commentaires sont fermés.