Chanson du dimanche: Saint James Infirmary


Une chanteuse disparue il y a tout juste vingt temps, une grande voix.

 

Merci à La Revue Dessinée

Publicités

18 réflexions sur « Chanson du dimanche: Saint James Infirmary »

  1. Chez Mireille.
    Elle a vraiment la voix black cette chanteuse. Je ne connaissais pas.
    ❤️

  2. quand on y pense, c’est fou le monde qu’on ne connait pas,

    si je me fie à sa bio faut dire que j’étais tout petit. tout sage et tout mignon (c’est maman qui me l’a dit, c’est dire si la source est fiable )

    1. Que vous ne connaissiez pas Colette Magny est normal, rassurez-vous : même à l’époque où elle était en activité, personne ne la connaissait, en dehors d’un petit cercle de babas gauchistes (dont je crains d’avoir faire partie, hélas…). Vous allez voir que, au train où c’est parti, on ne va pas tarder, ici, à nous resservir Catherine Ribeiro (+ Alpes), Mama Béa Tekielsky, voire François Béranger et Henri Tachan.

      1. Sans oublier, les tâcherons régionalistes d’époque : Joan Pau Verdier, Lluis LLach et autres Gilles Servat et Glenmor.

        1. Décidément rien ne trouve grâce à tes yeux !!!
          Ca doit être super chiant de vivre avec toi !!

            1. Je comprends ta tristesse mais ça n’aurait pas fonctionné
              Tout nous sépare
              Fais-toi une raison

  3. Il y a vingt temps ?

    Une chanteuse sans égal, Colette Magny. Il est bon, à défaut de pouvoir la ressusciter, de ressusciter ses chansons, qui elles aussi semblent avoir disparu.

    Tenez, voici ma chanson du dimanche, sans rapport avec Colette Magny. Il s’agit de Diva Dance, du film de Luc Besson, Le cinquième élément, par Jane Zhang, chanteuse chinoise très appréciée d’Hollywood, puisqu’elle a aussi chanté, entre autres, le thème de James Bond, Spectre, et celui de Terminator Genesys. À l’écouter, on se dit que la grande Ima Sumac aurait fait merveille avec Diva Dance :

    1. Remarque : Diva Dance, chanson générée par ordinateur, est censée être impossible à interpréter par un humain.

  4. Tiens, voici St James Infirmary par Nawel Dombrowski (c’est elle qui chantait Le temps des cerises avant le discours de Mélenchon hier à La République) :

Les commentaires sont fermés.