Comment Marine Le Pen veut-elle « corriger » les médias ?


Marine Le Pen égrène les noms de journaux, parfois celui de leurs propriétaires ou meilleures plumes, pour mieux les faire siffler dans ses meetings. La petite avalanche de révélations et confirmations sur l’ampleur de la fraude et son organisation au sommet du parti frontiste a ravivé ces haines anti-médias, faisant oublier combien les mêmes médias n’ont cessé (1) d’assimiler Le Pen et Mélenchon ce qui profita à la première bien plus qu’au second, (2) louer la « normalisation » du FN depuis l’accession de la fausse blonde présidente à sa tête.

Alors, juste retour de bâton ?

Oui, assurément.

Car ces « révélations » n’en sont pas. Le FN reste un parti violent, au nombre record de responsables condamnés, et les accusations de détournements de fonds publics ne sont pas nouvelles. La seule info de ces derniers jours est la fraude aux cotisations sociales dénoncée par un député européen ex-frontiste.

Marine Le Pen, comme Fillon, accuse et fustige les médias. A chaque attaque, j’attends qu’un journaliste pose la question ultime: et si vous étiez a u pouvoir, que feriez vous pour corriger les médias ?

J’ai vaguement entendu Florian Philipot promettre l’instauration d’un collège de la société civile au sein du CSA. On imagine déjà des représentants frontistes désignés au coeur de l’institution. Mais pour le reste, le programme du FN à l’encontre des médias est étonnement vide.

Horriblement vide.

Dangereusement vide.

 

 

 

Advertisements

34 réflexions sur “ Comment Marine Le Pen veut-elle « corriger » les médias ? ”

  1. Mais qui a fait monter la sauce Marine Lepen sinon les médias, il y a longtemps que les pudeurs se sont évanouies, merci également Sarkozy qui a beaucoup fait pour faire remonter les odeurs nauséabondes du nationalisme de comptoir!
    Marine n’a aucune reconnaissance pour ces médias, télés et autres supports qui l’ont faite reine, qui lui ont servi sans vergogne la soupe au nom du buzz, de la mousse, du retour immédiat sur investissement, ça ne coûte rien de franchir les interdits moraux!
    Le comble aujourd’hui c’est que sont en premiers les affairistes qui redoutent son arrivée mais pas de souci ils trouveront bien un arrangement même en temps de guerre l’histoire nous l’ a enseigné les affaires continuent.

  2. Comment Marion Anne Perrine veut elle corriger les médias ? Probablement comme les fonctionnaires, qu’elle a menacé après les révélations sur les magouilles du FN .
    Et dire que des hauts fonctionnaires participent à l’élaboration du programme du FN . Je serais eux (ainsi que Phillipot ), je ferais gaffe : remenber la nuit des longs couteaux .

  3. Quand on fait les cons avec une grenade dégoupillée, il peut arriver qu’elle pète avant de l’avoir jetée au loin

    Tout le monde a joué et joue avec le FN depuis des années
    – les partis traditionnels pour gagner au 2eme tour d’une présidentielle, ou pour achever une majorité un peu serrée

    – les journalistes pour vendre leurs pages à longueur d’année, un bon article sur le FN, c’est combien d’exemplaires supplémentaires vendus ?

    – les pro européistes pour salir la seule ébauche de réflexion sur une négociation avec l’UE dont les directives et recommandations économiques emmènent de plus en plus de monde aux marges de la paupérisation…

    – Sarko et les parlementaires en 2008, en se couchant sur le choix des français..

    Et puis voilà, tout à coup, ça sort. Beaucoup semblent découvrir que Le parti FN anti système a les mêmes pratiques vérolées que le système lui même…..

    Mais Monsieur JUAN, le FN va encore servir, vous pouvez en être certain, tant que tout le monde cité supra en tirera quelque chose qui servira sa cause.

    Jusqu’au moment où peut être booooooouuuumm !!!

    1. Rien d’étonnant à ce que ces journaux servent docilement la main qui les nourri… il en va de leur survie… Même le figaro aime Macron c’est dire. La perpétuation du système en place, c’est aussi le maintien des subventions pour ces journaleux. Misère!

  4. Il ne s’agit pas du tout de subventions versées directement à la Presse mais de sommes compensatoires versées à la Poste pour compenser les tarifs bien plus bas pratiqués pour le transport des journaux.
    Grosse différence!!!

    Cette critique de la Presse est une arme utilisée par ceux qui ont beaucoup à cacher.

    Le véritable journalisme d’investigation fait bien son travail d’enquête même si cela ne plait pas à certains.

    1. Si cela vous plaît que la presse soit subventionnée pour nous formater la pensée, libre à vous… N’oubliez pas que derrière les titres de presses, il existe des groupes financiers qui veulent notre bien à tous évidemment.

      1. Que vous le vouliez ou non, une partie de la Presse est subventionnée , non pas par l’argent public (malgré les sous entendus des liens ci-dessus) mais par la publicité et donc par les puissances financières.
        Les seuls organes de presse qui n’en ont pas sont de véritables journaux d’investigation et ils ne sont pas nombreux. Je n’en citerai que 2 : le canard enchaîne et médiapart qui ne vivent que de leurs abonnés.

        1. Que les journaux vendent de la pub pour vivre soit au moins ils savent à qui ils sont redevables mais qu’en plus ils bénéficient d’argent public, c’est le comble. non!?

          1. Lisez bien le texte des liens cités plus haut.
            Les journaux ne touchent pas d’argent public, c’est la Poste qui perçoit une compensation liée au nombre de journaux transportés.

            1. Pierrot, il y a certes des aides postales mais aussi des aides directes.

              « En 2012, l’État français a versé 1,2 milliard d’aides directes (70 millions d’euros d’aides au développement du portage, abonnements à l’AFP, 250 millions aides versées pour la restructuration de Presstalis) et indirectes (aides postales en avantages tarifaires, taux de TVA réduit à 2,1 % pour la presse papier, allocation forfaitaire journalistes), ce qui représente 11 % du chiffre d’affaires du secteur qui est évalué à près de 10 milliards d’euros. »

              Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Aides_à_la_presse_en_France#cite_note-14

              Vive la liberté de la presse progouvernementalement assistée !

  5. Pour mémoire, c ‘est l ‘ électeur qui vote.
    C’est l ‘électeur écoeuré de la politique qui vote
    C’est l ‘ électeur qui constatant l ‘ état du pays, les attentats, les reculs successifs de l ‘ état devant les exigences d ‘ une secte vote.
    C’est l ‘ électeur qui, devant la nouvelle trahison de hollande vote
    http://www.algerie-focus.com/2017/03/visa-schengen-nouveaux-assouplissements-accordes-algeriens-a-partir-mois-davril/
    Vous avez raison, défendez ceux qui brade la France et qui depuis des dizaines d ‘années se gaussent de vous.
    Je me demande ce qui vous gène le plus, qu’ elle veut défendre la France en donnant priorité aux français, ou le contraire

  6.  » Marine Le Pen, comme Fillon, accuse et fustige les médias. ….

    Vous aurez certainement remarqué que Sarko faisait déjà la même chose alors que peu d’entre eux lui ont manqué de respect..

    Je vois encore des passages d’un Sarko racontant des énormités, dignes d’être détectées par un gosse en maternelle supérieure, devant des journalistes sans que cela provoque la moindre ride sur leurs visages poupons..
    « Le casse toi pov con » n’est peut être d’ailleurs que la rare sincérité réfléchie émise en direct devant des médias…

    Fillon couché pendant 5 ans au pied de notre Sarko, figure emblèmatique de la BD française, n’a pas eu droit non plus à des remarques désobligeantes à l’époque de n’avoir été que le collaborateur : la preuve il se propose d’être aujourd’hui celui de l’UE.
    Doit il pour autant être fâché des costards taillés par les dits médias, lui qui semble les apprécier ?

    Reste les Le Pen dont les critiques de la part des médias, font partie des stocks du fond de commerce de leur comm depuis belle lurette..Le jeu de ping pong des vacheries mutuelles et bilatérales n’est pas d’aujourd’hui.

    les dernières innovations en technique de comm, nous les devons beaucoup aux politiques :

    – Le Pen a inventé il y a longtemps le concept du buzzzz .La tentative cette fois est celle bien connue de « la meilleure défense, c’est l’attaque »

    – Sarko, celui du leurre à grande vitesse et à court intervalle de temps, pour faire oublier la précédente péripétie

    – Fillon essaie de promouvoir l’amoralité martyrisée (c’est nouveau, attendons donc le résultat)

    – Macron, nous fait « le prophète transfiguré en lévitation » devant une foule et des médias ardents dans l’attente d’une réalité augmentée virtuelle..

    J’ai le regret de dire que Mélenchon n’a vraiment rien compris à la comm médiatique.
    Il en est encore à tellement décortiquer la dure réalité de notre société pendant 5 heures, qu’il est considérer comme un rêveur et un utopiste.
    C’est la queue qui remue le chien.

    Qui a dit déjà que « le 21 eme siècle sera spirituel ou ne sera pas  » ?

    Dès le début nous avons la réponse. Il est spirituel.

    1. Melenchon a aussi connu son heure de gloire antimédiatique ce qui lui a stratégiquement permis d’émerger sur la scène politique grâce à des buzz notamment avant la campagne de 2012.

      Une petite vidéo pour mieux comprendre votre partialité
      http://dai.ly/x5f1qce

      1. VODA

        Ma partialité vaut la vôtre très certainement.

        Vous pouvez sortir toutes les vidéos que vous voulez, sur tous les personnages publics que vous voulez,, quand je fais un choix d’un individu plutôt qu’un autre, il suppose que j’ai aussi choisi de lui faire confiance jusqu’à la limite de sa configuration psychique. Ceci vaut pour le choix de mon entourage proche…et inversement d’ailleurs, je l’espère vivement, pour celles et ceux qui me fréquentent.

         » Chaque homme porte la forme entière de l’humaine condition.  » disait Montaigne

        Quand on vient sur un blog, il vaut mieux avoir fait l’inventaire de ses névroses….

        1. Ah merde, j’ai oublié de dire que notre monde vénal et matériel suppose également qu’on puisse se prévaloir de toutes les honnêtetés, dès lors qu’elles sont légales dans le milieu auquel on appartient, à l’exclusion de tous les autres.

        2. Ce n’est pas la peine d’en faire une affaire personnelle, je constate qu’il manquait dans votre liste de personnages politiques en guerre contre le 4ème pouvoir le nom de Mélenchon. j’ai simplement voulu rétablir un équilibre.

          1. VODA

            vous avez bien fait, de mon côté j’ai voulu pourquoi vous expliquer pourquoi il manquait puisque vous vous adressiez à moi.

  7. Fillon et Le Pen pourront aboyer contre les medias…mais ils sont face à une réalité qui les écrasent..oui .en France il y a des journalistes de qualité (pas tous) et qu’on ne fera pas taire ! et ce malgré une crise qui ne les a pas épargnés..

  8. Je comprends Mélenchon lorsqu’il veut développer son programme, voire en débattre, et qu’on lui demande -par exemple- pour qui il appellera à voter au second tour , qu’il ai tendance à péter un câble. C’est cette forme de niaiserie des journalistes des grands médias . qui est exaspérante .

  9. Ce qui importe, c’est que ces déballages discréditent encore plus la politique et les politiciens ( les deux n’avaient déjà pas besoin de ça ) .
    Franchement, se retrouver gouverner par des mafiosos, quelle vacherie …!

  10. Marion Anne Perrine, de cuir vêtue , avec chaines et fouets, dominant les médias sado-masos …!

  11. Marine fait ceci ou cela…. Il me semble me souvenir, qu’ il n ‘ y a pas tellement de temps , sur ce blog nous discutions de l ‘ honnêteté des médias.
    Il me semble même, mais je dois faire erreur que mélenchon ne flattait pas non plus les médias et n ‘ hésitait pas à cracher dessus.
    Ce doit être cela la paille ou la poutre .

    1. Lorsque Mélenchon fustige les médias, c’est essentiellement parce que les journalistes, pour la plupart, survolent les sujets de débats et affichent, ainsi, leur méconnaissance de ces sujets . Lorsque Marion Anne Perrine fustige les médias, c’est toujours en se posant en victime d’un complot médiatique, ce qui lui permet de ne pas s’étendre sur son programme et les magouilles du FN .
      Ca ne joue pas dans la même cours .

  12. Expliquez moi donc pourquoi cette femme qui n ‘ a jamais dirigé le pays, qui dispose d ‘ un nombre d ‘ électeurs élevé, qui est à la tête d ‘ un parti tout à fait légal, se voit éreintée en permanence par les médias.
    Pourquoi se liguer contre ce parti qui est un des rares à parler de la France et des français. Un des rares qui se dresse contre l ‘ immigration ( voir invasion) du pays. Accepter un taux normal d ‘ immigrés, des personnes en danger de mort est un devoir d ‘ une nation, accepter une marée d ‘ envahisseurs est une trahison.
    Oui, des désistements se font dans le fn, au même titre que dans d ‘autres pourtant jamais cités, oui, elle a des  » affaires en cours, ni plus ni moins que d ‘autres jamais cités ou écrit en dernière page .
    Il est si facile d ‘accuser son chien d ‘avoir la rage quand on veut l ‘ abattre,

    1. Le problème, mon gars, c’est que les magouilles, que ce soit au FN ou chez Fillon, c’est avec le pognon des contribuables, le tien ( qui crie à la spoliation fiscale à tout bout de champs ), le mien et celui des citoyens .
      C’est facile de crier au complot lorsqu’on se fait prendre la main dans le pot de confiture ; vaudrait mieux ne pas y avoir touché . « Têtes haute, mains propres « , qu’il disait JMLP….!
      Ouarf !

    2. Bof ! Quelqu’un qui parle de taux normal d’immigration (très subjectif : c’est quoi un taux normal ?), qui est convaincu que la France est envahie, qui affirme que MLP a ni plus ni moins d’affaires que d’autres jamais cités ou juste en dernière page est imperméable à la réalité et à toutes les démonstrations.

Les commentaires sont fermés.