Quel psychodrame Mélenchon ?


C’est pourtant simple, mais ça fait encore enrager.

#1. Jean-Luc Mélenchon et les leaders de la campagne de la France insoumise ont voulu résister au coup de force attendu du second tour, abjurer ou mourir (politiquement). Le chantage au ralliement sans condition ni débat n’a pas fonctionné. L’occasion était trop belle. Mélenchon a voulu résister à cette tentative d’écraser le mouvement lancé autour de la France insoumise pour le neutraliser pour plus tard. Grâce lui en soit rendu. N’en déplaisent à certains, Macron n’a pas eu la hauteur de vue ni la grandeur nécessaires au soir du premier tour et dans les premiers jours du second pour appeler au sursaut antifasciste, bien au contraire.

#2. L’objectif de cette prise de recul de Mélenchon n’était pas de réfléchir à pour ou contre voter Le Pen (mon dieu, qui ose penser cela ?) mais de tenter de conserver une cohérence politique conforme à celle du premier tour pour construire l’avenir. Les 7 millions d’électeurs de Mélenchon au premier tour ne sont pas une masse compacte et uniforme. Ils/elles proviennent d’horizons multiples, ils/elles avaient des motivations diverses. Ils ne se sont reconnus ni chez Hamon, ni chez Macron, ni chez Le Pen, Poutou ou Artaud. L’enjeu de tenter de les conserver était et est toujours essentiel.

#3. Les plus rageux contre cette position de recul ont été celles et ceux qui … n’ont pas voté Mélenchon au premier tour. On les remercie de leurs conseils. La question n’est pas de savoir si nous pouvons éviter Le Pen en 2017, mais comment l’éviter en 2017, 2022 et au-delà. Nous défendons l’idée que Macron n’est pas la bonne réponse. Qu’il faut donc qu’il soit convaincu que sa victoire sur Le Pen le 7 mai ne doit rien, absolument rien à son projet. Encore faut-il qu’il y ait une victoire.

#4. Il y a eu médiatiquement et politiquement plus de bruits contre Mélenchon que contre Le Pen ou même pour Macron. Allez comprendre la cohérence. Si vous étiez si pressés à convaincre, vous auriez agi différemment. Il y avait selon moi un autre agenda, effacer les efforts et les acquis de la France insoumise. Cet autre agenda a échoué comme nous l’avons dit au point #1. A mi-campagne du second tour, l’indécision progresse chez les électeurs Hamon et surtout Fillon. Les intentions de vote blanc ou d’abstention sont passés de 12 à 18% chez les premiers; de 15 à 20% chez les seconds: évidemment, personne n’en parle. Chez les électeurs de Mélenchon, elles ont grimpé de 30 à 40%, pour redescendre à 35%. Évidemment, tout le monde braille.

#5. La victoire de Trump en novembre dernier m’a convaincu d’une chose: les incarnations du statu-quo, de l’oligarchie ou du « système« , sont voués à l’échec contre des vociférateurs prêchant la haine de l’autre comme solution à tous les maux du moment. Juppé s’est fait croquer en un rien de temps. Macron s’affaisse déjà. Malheureusement pour nous, il ne nous reste que lui pour cet instant fugace du second tour.

 

Il reste moins une semaine avant le choc du 7 mai. Et à peine 5 jours de campagne. Macron a bien transpiré. Qu’il transpire encore.

L’une de ses chances est la décision qu’a prise Marine Le Pen de confier Matignon à Nicolas Dupont-Aignan.

Ce dernier est un clown.

 

 

Publicités

38 réflexions sur “ Quel psychodrame Mélenchon ? ”

  1. Je sens que le débat de mercredi entre Marion Anne Perrine et le petit Emmanuel va valoir son pesant de cacahuètes . Il se pourrait fort qu’il renforce la conviction des électeurs que l’abstention ou le vote blanc sont la solution . Ce sont les législatives qu’il conviendra de gagner .

    1. L’abstention favorise Le Pen, dont l’électorat est bien plus mobilisé ( vote d’adhésion) que celui qui aurait l’intention de voter Macron par défaut (vote pour le moins pire).
      Et c’est du score de MLP au 2 ème tour que dépendra, bien sûr, le nombre de députés FN élus aux législatives.

      1. @Elie
        En ce qui concerne le petit Emmanuel, vous sous-estimez le vote centriste !

    2. Alain, étant sous régime de la Vème r.M.B.f.jacobine, je

      voterai blanc pour tenter avec d’autres de voir CE/€…

      système NE PAS se perpétuer. Hors de question d’être

      sous L€ JOUG d’x »ou »y », dimanche, telle 1 majorité de citoyen(ne)s

      « diriger » par ces IR-« RESPONSAB£€$ » *

      @ l’attention d’Estelle & d’autres, j’ai mis un »£ »
      pour le « l » d’IRRESPONSABLES, qui

      entendent CON-tinuer à NOUS

      « diriger »…,CONTRE toutes les

      valeurs de Liberté d’Egalité & de Fraternité, qu »ils/elles »…

      piétinent CHAQUE JOUR. QUANT aux »médias », n’E/€N

      parlons même pas.

      1. Pardon, pour le »L » & une allusion au brexit qui a valu

        le décès d’une députée anglaise. LE CHAO$ NE…

        SERAIT-IL PAS LE FAIT de £€ FAIT de CETT€

        minorité qui NOUS « dirige »…? @ « L€$ »écouter…

        je me demande COMBIEN COMPT€ « acheter »

        sur »leur programme »BIDON, vraie profession

        de « foi d’x ou y », les citoyen(ne)s ?

        LAMENTABLE & écoeurant.

  2. @Juan
    « Ce dernier est un clown  » ( Dupont-Aignan )
    J’espère que vous avez un bon avocat, le susnommé NDA ayant la plainte facile envers ceux qu’il considère comme insulteurs .

    1. LOl, si Dupont-Aignan n’est pas un clown, c’est à lui de le prouver, non..? Personnellement, il me fait rigoler hein…et j’imagine que je ne suis pas le seul….Bon, « Amuseur Public » est sans doute plus approprié, mais plus long à écrire.Clown, en tous cas, est tout sauf une insulte…même si, dans certains cas, c’est dommage….

  3. Et voilà Monsieur JUAN en accord sur les 4 premiers paragraphes concernant Mélenchon.

    Le barnum circus médiatique se concentre sur lui pour essayer de remplir ses colonnes, il n’y a plus grand chose à dire sur le reste. Pas facile d’être journaliste et de faire le buzz politique quand tout est plié,

    En réalité plus le système organisé tape sur Mélenchon, plus il me conforte dans l’idée d’essayer de lui donner un député, J’avais prévu la pêche aux législatives, je reste mobilisé.

    Merci à tous ceux qui tapent sur lui de me remotiver.

  4. Mélenchon fait son cirque en 2 ème parte
    alors qu’il n’ y a pas eu accès.

    Par sûr que ses 7 milliions de votants
    (pour Une élection) dont il se et pavane
    apprécieront tous.

    Sortez le !!

  5. Ils ne sont plus crédibles et leurs arguments contre Le Pen en font des arguments ensa faveur …toute la bande PS , LR qui hurlent à la trahison savent de quoi ils parlent …ils la pratiquent souvent entre eux et contre nous !

    1. Sylvie
      « leurs arguments contre Le Pen en font des arguments en sa faveur … »

      Peut être un début de réponse :

      1. Ce qui n’empêche pas d’ouvrir les yeux de ceux qui ont confiance en elle.

        J’ai appris tout à fait par hasard qu’elle avait laissé tombé en cours de route ses mesures sur l’euro et l’Europe. (Ce qui confirme ce qui se préparait depuis quelques mois déjà, la reprise en main par les purs et durs)

        En effet, au début pas grand monde n’en parlait. Aujourdh’ui heureusement c’est un des principaux arguments contre elle. Et il faut remarquer que tous les Front National qui ont à répondre à cela sont trés embarassés.

        Voilà, je pense notamment aux ouvriers de Whirepool, mais aussi à ceux de « tati » dont aucun média ne parle et qui pourtant s’est déclaré hier en cessation de paiement…

        1. Hélène
          il y a un autre élément a prendre en compte qui est que la peur nest plus celle que les politiques veulent nous imposer..le chantage ne marche plus face à la realite…de plus en plus de personnes sont touchées par le chômage de près ou de loin et ont l impression de ne plus avoir rien à perdre !

            1. Sylvie, je précise que je ne change pas mon intention de non vote (il m’arrive souvent d’être ambiguë lorsque j’écris, alors que ma volonté est très claire, mais bon)

              1. @Hélène et Sylvie
                Il fallait voir, hier soir, à C Polémique sur la 5, Philippot aux avirons pour démontrer que  » non, le FN n’avait pas renoncer à la sortie de l’Euro et de l’ UE . »

                1. Bah, je ne l’ai pas vu lui, mais Marion maréchal. elle a ramé sur une partie, puis carrément évité le sujet dans sa réponse.
                  Par contre regardez le tweet de François Lamy, et le sort que Macron lui réserve !!!!

                  Après on parle de la violence de Marine le pen ….😳😳😳

                  https://mobile.twitter.com/lamy_f

  6. Juan, j’ai beaucoup de mal à croire que vous ne compreniez pas que Mélenchon (pour qui j’ai voté) n’ait pas commis une erreur en ne déclarant pas au moins , en direct, dès 22 heures, dimanche soir, qu’il ne fallait en aucun cas voter pour MLP. – erreur sans doute imputable à sa déception évidente de ne pas être résent au 2 ème tour comme il l’espérait (il s’est beaucoup ridiculisé en parlant des résultats encore incertains.)

    On peut être « mélenchoniste » et reconnaître quand même des erreurs de Mélenchon ! L’homme politique providentiel et infaillible n’existe pas ! Ne tombez pas dans le culte de la personnalité !

    1. Monsieur le toubib.

      Même non concerné par l’interpellation, ‘ai beaucoup de mal à croire que vous ne compreniez pas que Mélenchon n’aie pas voulu détruire en une phrase et une intention de ralliement, des mois de travail pour une vision solide et originale de la France à moyen long terme qui ne correspond en rien à son projet développé. C’est assez hallucinant à ce niveau.

      Mais le pire est que vous inversiez le raisonnement en faisant passer pour du culte de la personnalité son silence qui rend libre et renvoie chaque soutien à sa conscience.

      Vous n’allez tout de même pas me faire croire que les ralliés LR et PS qui ont donné des conseils de vote ne se sentent pas investis d’une mission de conduite de troupeau….

      Ou alors vous aimez les postures et les rituels politiques, et nous entrons dans un autre domaine.

      1. Je recommence..

        Même non concerné par l’interpellation, j ‘ai beaucoup de mal à croire que vous ne compreniez pas que Mélenchon n’aie pas voulu détruire en une phrase, des mois de travail pour une vision solide et originale de la France à moyen long terme, pour un ralliement qui ne correspond en rien à son projet développé………

        1. Vous êtes consternant; vous ne voyez pas la différence entre dire immédiatement , le soir des résultats, qu’en aucun cas il ne faut voter Le Pen, et ne le dire que cinq jours plus tard, comme si le sujet méritait réflexion?

          Bon, enfin, inutile d’espérer qu’un mélenchonâtre puisse écrire que le Grand Homme ait pu commettre une erreur: comme le Pape ou comme Staline, il est infaillible.

          Inutile de répondre.

          1. ARIE

            Votre qualificatif en « âtre » est votre réponse. Vous tentez de me faire passer pour un « émotif » qui aurait fait une identification enfantile à une star. Facile voire grossier.

            Le rituel de l’immédiat à un ralliement du tous « contre le Pen » va tellement de soi, que tous les candidats devraient annoncer dès le début de la campagne du 1er tour leur intention de faire barrage à le Pen en cas de défaite.

            Le bipartisme traditionnel s’est pété au1er tour, et le corps politique LR et PS qui s’est fabriqué un « ennemi » ou un idiot utile des scrutins depuis des décennies , le FN, se retrouve marron. Ce n’est pas ce qui était prévu . Alors vite, il faut improviser du pavlovien.

            Le fameux bipartisme enkysté dans ses certitudes, se trouve à rallier en masse un gus qui sort de chez Hollande, sans étiquette, sans programme, sans grand-chose d’ailleurs. En 2002, l’accident est déjà arrivé par hasard. A cette époque, les mouvements « spontanés » avaient donné 80% à Chirac dont on connait la célèbre phrase « il n’y a plus aucune raison de s’emmerder ». La crise n’était pas encore passée par là.

            Pas de bol, Mélenchon, qui s’est fait reproché à raison d’être un ex « mittérrandâtre » (et paf) doit bien connaître ce jeu. Nous nous trouvons devant une meute de journalistes politologues qui font les surpris, les innocents, un peu comme les journalistes sportifs font les écoeurés devant les cyclistes du tour de France en semblant découvrir subitement le dopage qui dure depuis des décennies.

            1. suite

              Il y a le feu, alors les fillonâtres, les macronâtres, les hamonâtres, et les autres âtres, tous unis dans la même aspiration au marché et à l’europe ( facile le suffixe en âtre non ?) n’ont rien trouvé de mieux que de « mutualiser les pertes de leurs erreurs » au cas où, en se créant en dernière minute un fusible, un responsable, un coupable utile de leurs petites manœuvres cyniques. Mélenchon est devenu d’un coup celui là.
              19% des voix au 1er tour, en fait de facto un superbe coupable et son électorat passe dans l’essoreuse par la même occasion. Plus c’est gros, plus ça passe.

              Le parti LR, en difficulté financière vient de manquer une tentative de se renflouer. Fillon a dû claqué le fric de la primaire, et une échéance est à régler aux banques cette année. Coup de bol, Macron a des adresses pour discuter.
              LR a donc intérêt à obtenir un maximum de députés, sinon….il y a des ralliements spontanés qui mettent la larme à l’œil.

              Le Ps, lui, qui a tout raté depuis 5 ans, a besoin de faire oublier les turpitudes hollandaises et le fait que Macron a inspiré sa politique économique. Il doit remobiliser les votants PS qui se sont placés sur Mélenchon. Coup de chance, Macron est socialiste du PS, sans l’être, mais une majorité sociale libérale fera l’affaire. Ce qui conviendra à merveille au PS qui a lui aussi besoin de fixer un maximum de députés pour Macron qui n’a de réseau que dans les hautes sphères. Pas chez les français de base.
              Pour se faire, il faut vite saloper la chemise à Mélenchon en le désignant à la vindicte populaire comme un « extrémiste » hésitant, ayant besoin de réfléchir pour se dissocier de la peste brune. Ca devient forcément louche. Ca va marcher, la culpabilisation est une bonne vieille recette qui fonctionne toujours.

              Nous allons donc nous retrouver avec un gouvernement d’ouverture à la Sarko pour une politique économique qui va renforcer les fractures sociales actuelles. Les sondages ont beau montrer que plus de 50 % de l’électorat mélenchonâtre va se placer sur Macron, il vaut mieux garder la fixette sur les « 5 jours » de Mélenchon que de penser aux 5 prochaines années. Rien n’est réglé, loin de là, mais heureusement que Mélenchon et ses 7 millions de dangereux mélenchonâtres sont là pour réchauffer toutes les belles et saines consciences.

              1.  » LR a donc intérêt à obtenir un maximum de députés, sinon….il y a des ralliements spontanés qui mettent la larme à l’œil..

                d’autant plus que toute la bande médiatique passe sous silence et sous le tapis les nombreuses tentatives de rapprochement LR/FN locales, par le passé et le voyant glissement droite extrème de ces dernières années bien impulsées par Sarko et une bonne partie de sa clique. Ca devrait interroger, mais pourquoi s’emmerder avec des détails sordides du passé…..

                Faut balayer devant sa porte et éviter les trous de mémoire avant de donner des leçons de morale aux autres, bordel de merde…

                  1. HELENE

                    ouf, j’ai frôlé grave hier le mélenchonnasse et maintenant le analysolasse
                    Attends je n’ai pas fini, ras le bol des moralistes..faut remettre la mémoire en action…

                  1. C’est amusant, de la part d’Elie, dire qu’il ne faut pas tomber dans le culte de « l’homme providentiel », alors que le reproche qu’il fait à Mélencchon est exactement celui des accros au « Chef » .

    2. Bonjour,

      Question : quel est le profile d’un électeur qui a besoin de recevoir une consigne de vote ?

      Pour info, j’ai voté aussi pour Mr Mélenchon, mais on ne me refera pas le coup du 22 avril 2002.

  7. Le micron comme n’importe quel fillon-filou, n’importe quel Ahmonbopéhésse gagnerait contre l’affreux Fn,
    s’est d’ailleurs déjà couronné, pardon coupolé le soir du triste premier tour.
    ça s’est passé comme ça aux régionales, municipales, etc… pas aux zeupéennes because proportionnelles avec record d’abstentions.

    Merci et respect à Mélenchon, le seul, de ne pas nous prendre pour des huitres.
    On sait tous quel sera le successeur de SarKollande: une synthèse synthétique en couverture dorée.

    et chacun fera ce que bon lui semble:
    Elie votera Persil dit-il, TiSuisse Adidas et moi Dunlopillo

    et après on causera législatives

  8. Empécher Le Pen d ‘ être élue en 2017 ou 2022!!
    Quel confiance dans l ‘ avenir . Savoir qu’ elle sera au deuxième tour dans 5 ans, Macron et ses sbires seront – ils si mauvais? et même que sera la France dans 5 ans, existera-t-elle encore?
    Mélenchon est un adversaire sérieux dans les débats, mais qui peut espérer dans ses idées, il parle , il convainc, mais après réflexion, du vent, du retour vers ce qui n ‘ a pas fonctionné, même ruiné des pays
    Dupont Aignan a le courage de ses idées. Il ne demande rien, il ne conseille rien, il suit la plus proche de ses opinions .
    Il est fidèle à ses idées pour la France LUI, c’ est cela que l ‘ on lui reproche ..

  9. On oublie ce que fut l UMP du temps du règne de srkozy avec son « identité nationale » et tout le cortège d initiatives pour devancer le FN en matière d innovation …alors toute cette bande qui critique Mélenchon qui a toujours combattu le FN sans aucune ambiguïté ferait bien de la f….mer!

  10. Les moralistes et autres philosophes en peau de lapin qui font de belles phrases ampoulées sur l’honneur, le respect de la démocratie du genre « qui s’assemble, s’abstient », à propos des extrémistes mélenchonâtres, ont oublié l’année 2008..

    Les mêmes moralistes se seraient souvenu de l’expression d’une majorité d’élus de la république, du crachat massif sur le vote négatif du référendum français à propos d’un traité européen..

    On ne saura jamais ce qu’aurait fait le FN, il y avait aucun représentant, mais le fait est là, inoubliable..

    Mélenchon avait voté CONTRE, de suite, pas dans les 5 jours. Il y aura bien des journalistes ou des toubibs, spécialistes du comportement, qui sauront vous expliquer les émotions négatives, elles aussi, de ce Mélenchon à l’instant de son vote. Il y a aura des journalistes et des toubibs qui sauront vous démontrer que les gens avaient voté pour une question européenne qu’ils n’avaient pas comprise….tout est bon, comme dans le cochon…

    Confucius, s’il avait vu le 2eme tour des présidentielles aurait dit « La morale c’est comme la modération politicienne, moins on en a et plus on l’étale sur la gueule les mélenchonâtres  »

    Ah putain tous ces beaux esprits. Ils organisent depuis des années, la présence du FN et viennent vous engueuler de vouloir en sortir….

    1. La camisole intellectuelle ne marche plus Stan…alors ils s énervent de voir le pouvoir leur échapper …. dans peu de temps certains vont trouver le FN fréquentable….!

Les commentaires sont fermés.