Mon premier vote utile, utile.

Dimanche, le vote utile sera aussi un vote de conviction. C’est heureux, c’était inespéré il y a encore quelques mois.

Le vote « utile » est une désagréable expression qui vise à désigner ce vote pour le moins pire aux détriments de ton favori.  Depuis 2002, je vote utile. Si j’ai pu voter écolo, famille de cœur, pour les élections locales, j’ai voté socialiste pour les (deux tours des élections) présidentielles et législatives de 2007 et 2012. Car le/la candidat(e) socialiste devait permettre de l’emporter contre les rivaux de droite et, surtout, Nicolas Sarkozy et ses suppôts.

Mais cela, c’était avant. Avant la disparition politique du PS, avant l’irruption de l’uber-candidat Macron; avant la dislocation de notre vie politique française. Benoit Hamon a fait du mieux qu’il a pu. Mais camarade socialiste, réalise où nous en sommes: Hamon a des différences cosmétiques avec Mélenchon. Donc vote utile à ton tour. Vote comme nous l’avons fait sans broncher, avec plaisir et conviction.

Ne cède pas aux caricatures. Elles sont nombreuses. Par exemple sur la politique internationale. Brailler que Mélenchon est un Chavez français quand nous avons accepté que Hollande fasse la bise aux plus réactionnaires des émirs du Proche Orient est cocasse. Par exemple sur l’Europe: Mélenchon a voté pour le traité de Maastricht (et oui, tu l’as oublié peut être). Les insoumis prennent acte que cette union européenne ne fonctionne pas si on ne créé pas un rapport de forces. Certains braillent que ce plan A (renégocier les traités que pourtant nous sommes tous d’accord pour en critiquer la portée désastreuse) ne fonctionnera pas et que donc cela signifie que Mélenchon veut sortir de l’Europe. Cet argument nous éclaire sur la soumission inavouée de ces promoteurs: avouez donc que vous prônez la résignation plutôt que de brailler « Euroooooope » comme d’autres couinent au « prooooojet« .

Ne cède pas à, la panique, à la peur. Un attentat, encore, un brave policier tué sur les Champs Elysées et observe les réactions: Mélenchon rend hommage, Fillon dérape. Le Pen dérive.

Enfin, sur le terrain économique, une centaine d’économistes, peu habitués des plateaux télé, confient leur soutien au programme économique de la France insoumise.

Bref.

Dimanche, le vote utile sera aussi un vote de conviction.

C’est heureux pour certains, car c’était inespéré il y a encore quelques mois. Mais pour le plus grand nombre, cela devrait être une évidente nécessité.

Publicités

48 heures de tranquillité ?

Ils vont se taire, jusqu’à dimanche soir. Le Pen, Fillon et consorts vont se taire. Un an ou plus que j’attends ce moment de calme et de sérénité. La fin d’une campagne officielle et le silence qui s’impose alors aux candidats est un bonheur.

Le drame des Champs Elysées a rendu plus urgent encore ce besoin de silence. La récupération ignoble et débile – au sens propre du terme – par Le Pen et Fillon était cette goutte qui manquait pour faire déborder notre vase.

Sans attendre les résultats de l’enquête, Le Pen a profité de son moment pour répéter des propositions réchauffées, impossibles, totalitaires ou contre-productives: expulser imméduatement tous les fichés S étrangers (alors qu’ils sont justement fichés pour que nos renseignements généraux travaillent sur leur cas et déjouent des projets d’attentats) est l’oeuvre d’un pompier pyromane. Quant à Fillon, il a été pris en flagrant délire en pleine émission télévisée jeudi soir, en cédant à la facilité de suspendre sa campagne, l’exact résultat souhaité par les terroristes.

Chacun dans son style, Fillon et Le Pen sont les idiots utiles du djihadisme, nous y reviendrons.

Cette campagne s’achève, et les candidats se taisent enfin.

Merci, et bonne nuit.

Merci Macron, merci patron.

Surtout, merci Fakir.

Tout est dit sur la réincarnation de Jean Lecanuet.

« Les gens ont envie de quelqu’un d’honnête »

On parle souvent politique avec mon épouse. Mais jamais ne m’avoue-t-elle pour qui elle vote in fine. Je devine parfois qu’on suit le même raisonnement. Nous partageons certaines indignations. Elle en a de plus virulentes. Mais son histoire politique vient d’ailleurs.

Elle est mon baromètre.

Juan: « Tu as vu les sondages de second tour ?

Olive: « Non. »

Juan: « Mélenchon perd contre Macron. »

Olive: « C’est normal ».

Juan: « Mais on a Mélenchon largement vainqueur contre Le Pen ou Fillon s’il est qualifié. Je n’y aurai pas cru il y a quelques mois. »

Olive: « Oui,  les gens ont envie de quelqu’un d’honnête. »

Juan: « … »

Olive: « Mais fais gaffe, Fillon remonte. »

Juan: « … »

Ces clips de campagne officielle

Finalement, il fallait les voir, un à un. Depuis 10 jours, les 11 candidats de ce premier tour d’une présidentielle exécrable ont tous un clip de campagne à diffuser à la télévision publique. On dit que l’exercice est désuet. Je ne le crois pas. Environ la moitié du pays et une gros tiers des adultes de ce pays ne regardent pas les videos sur Facebook ou YouTube. Nos JT font toujours des scores d’audience inégalés. Bref, la TV a encore une place installée surpuissante, surtout auprès du public plus âgé.

Regarder ces clips officiels donnent quelque frisson, de l’ennui aussi.

Macron, Mélenchon, Le Pen se distinguent: ils avancent certaines de leurs propositions. Pas les autres candidats. Le Pen est terrifiante. Elle ne s’est pas foulée, comme si l’exercice ne l’intéressait pas. Elle déroule ses arguments avec une violence et une rage froides. Elle fustige la « dépense publique nocive » (comme Fillon), la « fraude fiscale et sociale » (comme Sarko), elle soigne « les personnes âgées » (comme Sarko). Elle promet de tout « remettre en ordre« , elle qui se planque de la police et de la justice quand on lui demande de s’expliquer sur ses emplois fictifs.

 

MLP2

 

Hamon flotte, il vole au-dessus des nuages, il est désaxé par rapport à cette campagne. Il est presque touchant. Mais son clip est brillamment réalisé.

 

Quand vous écoutez Fillon, vous pensez inévitablement à la poignée de millions d’euros d’argent public que ce gars a ponctionné pour salarier femme et enfants pour petits travail ou soupçon d’emploi fictif. Vous pensez à ses mensonges successifs dans cette affaire. Vous pensez à ses costumes offerts, à ses prestations de conseil pour des labos pharmaceutiques.

Fillon10

 

Dans son clip, Macron abuse de des slogans contre les quels on ne peut exprimer aucun désaccord, des bonnes formules tautologiques et triviales, c’est même sa marque de fabrique depuis qu’il est en politique: « faire avancer les choses avec tout le monde et pour tout le monde ». Son clip ressemble aussi à ceux de Sarkozy en 2007, tant sur le fonds (« mettre la France en marche, c’est remettre le travail en marche ») que sur la forme.

Le meilleur clip de campagne de Macron est celui-ci, réalisé par Osons Causer. Oui, osons causer du bilan de Macron.

 

Mélenchon va droit au but. Il ne fait pas l’apologie de Chavez ni de Poutine comme ses contempteurs de la dernière ligne droite aiment le caricaturer. Il déroule les grandes lignes d’un programme connu et publié depuis 6 mois.

 

Toi aussi, fais tes pin’s Fillon2017

En voici quelques-uns, c’est très facile à faire.

Lâchez-vous.