Laisser sa chance à Macron ?


Ils ou elles ont été (faussement) surpris(es) de l’opposition rapide à Emmanuel Macron que quelques-uns, à droite mais surtout à gauche ont témoigné dès le soir de sa victoire du 7 mai dernier.  De nombreux commentaires, y compris dans les colonnes de ce blog et du blog principal, ont fusé pour dénoncer cette opposition jugée « systématique« . Certaines de ces critiques touchent un point fort juste: rien dans l’attitude de Macron n’est agressive au point de mériter une agression en retour. Manon suit les pas de Hollande dont le comportement personnel tranchait en placidité et bienveillance avec celui de son prédécesseur agité et clivant. Aussi Macron ne mérite-t-il pas une opposition primaire, bien au contraire.

 

Elie Arié, qui commente souvent ici et ailleurs, a apporté cette remarque fort juste dans mon billet dominical: «  l’élection de Macron  entraîne un certain enthousiasme, et l’enthousiasme politique est quelque chose qui semble avoir disparu depuis longtemps en France.  »

Sa première journée de président a été d’ailleurs une belle réussite. Il faisait beau, Macron a été attentionné comme il fallait à l’égard de Hollande. Il a eu le bon geste de saluer des militaires blessés. Et son discours d’investiture était à la hauteur: réconciliateur, moins creux que d’habitude, et, surtout, humble.

Hollande aussi était sympathique, mais on ne soutient pas un président parce qu’il est sympathique. On soutient, ou on s’oppose à une action politique.  Peu de choses, dans le programme annoncé d’Emmanuel Macron, sont compatibles avec celui de l’Avenir en commun défendu par les insoumis(es). Il y a certes le même réalisme diplomatique (notamment pour résoudre la guerre en Syrie); il y a aussi la même envie de dégager l’ancien bipartisme UMPS tout autant que d’abattre le Front national. Macron et Mélenchon se reconnaissent dans une démarche similaire, comme l’expliquait avant le 1er tour Benjamin Griveaux, le porte-parole du candidat « en marche » et désormais candidat à la députation à Paris: « Ils se reconnaissent mutuellement une qualité, ils sont à peu près d’accord sur rien, mais ils reconnaissent une démarche intellectuelle des deux côtés, une honnêteté intellectuelle et une forme de cohérence ».

Mais à part ça, l’opposition Macron/Mélenchon est quasiment totale. Pourquoi donc estimer qu’il faudrait sourire, applaudir et taire une opposition politique évidente ?

Pire, il est assez probable que cette opposition, y compris la notre, s’aggrave au fil des mois. Si Macron l’emporte aussi aux législatives et qu’il applique ensuite son programme, ses sourires et sa bienveillance ne suffiront pas à taire la rage que son programme devrait susciter: supprimer la prise en compte de la pénibilité dans le calcul de la retraite, supprimer 120 000 postes de fonctionnaires, supprimer les allocations chômages après deux refus d’emploi, etc… Les occasions ne manqueront pas.

Désolé.

Le libéralisme, même souriant, reste un affront pour les plus modestes qui mérite rage et opposition.

Publicités

62 réflexions sur “ Laisser sa chance à Macron ? ”

  1. donc on nous reproche de ne pas applaudir à une politique qui sera la continuation et une accélération de ce que nous avons critiqué pendant 10 ans..
    ce sont les idées qui nous intéressent pas la personne..

  2. Non, ce qu’on vous reproche (moi en tout cas) c’est de prétendre au monopole des « plus modestes ».
    Et de verser dans le misérabilisme systématique.

    1. « monopole de…. »
      c’est bon, n’est pas Giscard qui veut.

  3. (ou) « pourquoi aimer quand on peut détester » me dit ma fille ce matin, certes son propos, si pas clivant est contrasté.
    Je lui ai répondu: « on ne change pas une équipe qui gagne ».

    Merci Juan pour ce billet; même si je ne doute pas de mes convictions (non) en 3 mots déjà dit « le Capital: arrogance & égoïsme », ne me font pas oublier que le monde lui change (ni on maitrise ‘son sens’) et que ni un p’tit gars d’Amiens ni la 5° puissance mondiale (la France; il parait) n’y peuvent.. pas-grand-chose.
    Sinon s’adapter (au mieux ? aïe !)

    Bref, ce qui m’horripile continuera de m’horripiler.
    Ni je dis: « je suis fatigué ! de charger encore et encore ces satanés moulins ! » à dada sur mon âne,
    Non! je ne le dis pas !
    Je dis: « et la Confiance ?! (un chouia) bordel ! »
    /quant à la Vérité.. attendre Dieu; ni être pressé.

  4. J’adore le bourrage de crane : il est beau, il est gentil, il est mignon, il a de l’empathie bla bla bla donc pourquoi le critiquer ? Il a l’air gentil cet homme là voyons !
    Well well, oublié la loi travail, oublié son projet de réforme par ordonnance (oublié que Trump fait pareil par décret), oublié l’augmentation de CSG etc …
    Lui laisser sa chance en oubliant que le mec il ne sort pas de la cuisse de Jupiter et que son passif a entraîné un beau bordel sans aucune concession de sa part ou presque.
    Mais il est beau et il a l’air gentil, c’est tout ce qui compte.

      1. Itou…surtout que remplacer des cotisations par l’impôt telle que la csg…présage si je ne me trompe, qu’il ne sera plus question, par exp, pour le chômage, d’être indemnisé en fonction de son ancien salaire et j’espère me tromper.

        1. Sylvie
          Ce sont les retraités qui ont une pension au-dessus de 1200€/mois qui verront leur CSG augmentée de 1,70% ce qui grèvera leur budget considérablement.
          Mais c’est pour ne plus payer d’impôts locaux (sic)

          1. Si, si : certains retraités aisés, comme moi, verront leur CSG augmentée de 1,70%, mais continueront à payer quand même leur taxe d’habitation, sans doute augmentée pour compenser toutes celles qui seront supprimées (la majorité.) : mais tout ceci ne me semble pas injuste.

            1. Comme moi ! Ce ne serait pas injuste si ça s’appliquait réellement … mais je doute fort

  5. Quel misérabilisme ? Quelle confiance ? Quand on sait que « pour accélérer le mouvement » le changement se fera à coups d’Ordonnance !!! On doit accepter cela ? On doit accepter que les retraites dépassant le montant de 1200€/mois auront la CSG augmentée de 1,70% ? On doit accepter que les pensions de reversions vont être touchées, alors que pour certain(e)s c’est un petit complément à leur retraite ?

  6. Juan,

    Bien sûr, nous ne serons pas d’accord sur la politique qu’annonce vouloir mener Macron (car, pour l’instant, il n’a eu encore le temps de rien faire); par exemple, je ne vois pas pourquoi on ne supprimerait pas les allocations chômage à quelqu’un qui refuserait

    – un 3 ème emploi proposé,
    – correspondant (comme les 2 précédemment proposés) à la formation qu »il a reçue,
    – situé (comme les 2 précédemment proposés) dans un rayon de 20 km. de son lieu de résidence
    – et avec un salaire (comme les 2 précédemment proposés) du même ordre que celui qu’il touchait avant.

    Car sa proposition, c’est celle-là; cela voudrait dire que l’argent qu’il compte consacrer à la formation des chômeurs ( aujourd’hui inexistante) serait dépensé en pure perte, et qu’il n’y aurait aucune incitation à travailler plutôt qu’à vivre de ses allocations (et il ne s’agit pas de « petits boulots zéro heure » à la britannique ou à l’allemande).

    Mais peu importe que nous soyons d’accord ou pas, la question n’est pas là.

    La question est celle de l’opposition absolue, systématique et intégrale, à toute décision de Macron ou de l’un de ses ministres, ainsi qu’à sa personne, illustrée par des photos qui le ridiculisent.

    Sinon, ma phrase que vous citez « l’élection de Macron entraîne un certain enthousiasme » est maladroite; j’aurais dû parler d’ optimisme plutôt que d’enthousiasme : car vous savez que la France est le pays au monde le plus pessimiste face à la mondialisation …alors que c’est celui où il fait le plus bon vivre !

    Moi aussi, j’aurais bien aimé être un noble bien en cour du temps de Louis XIV, ou un riche athénien du temps de Périclès…Mais le monde passé ne revient jamais !

    1. @arie Bien sur que si…la formation des chômeurs existent deja ! Il faut que ca corresponde a un vrai projet susceptible de déboucher sur un emploi…

          1. Vous pensez tout de meme pas qu il va rémunérer des formations dans des secteurs non porteurs…actuellement le système de formation marche…On n’a pas attendu Macron …il reste sûrement à améliorer …

          2. Sylvie
            On voit bien que Elie n’a jamais eu à faire face au chômage et aux soi-disant formations proposées par Pôle Emploi.
            Depuis belle lurette les formations valorisantes o qui peuvent être un complément de formation à la profession, ne sont rémunérées… ou alors il faut que le chômeur se la paye avec ses propres deniers.
            Et quand bien même le chômeur arrive à avoir un stage, c’est pour apprendre à rédiger un CV, une lettre de motivation alors quand vous sortez de Bac+5 …
            Ma nièce travaille dans une agence de Pôle Emploi et elle nous raconte qu’on les oblige à convoquer les chômeurs … sans avoir rien à leur proposer. Une fois ça a failli mal tourner puisqu’elle s’est fait agresser.

            Ces convocations servent à radier « momentanément » lorsque le chômeur ne se présente pas à la convocation.

            Alors ce n’est pas Macron avec sa loi Travail qui va régler les problèmes. On le voit avec Whirpool, maintenant Tati

            Je pense qu’Elie doit mettre un pied dehors… là il y a la vraie vie et non se retrancher derrière des articles qui ne veulent absolument rien dire.

            1. Je vous signale que vous êtes en train de soutenir ce que je dis et de contredire Sylvie :-)))))

            2. Dans certains cas @ Aurore la formation est rémunérée …deux amies de mes enfants sont entrées en formation de trois ans …et la totalité de leur formation est couverte par pôle emploi, deux ans au titre du chômage et la troisième année au titre de la formation ….par contre leurs indemnités ne dépassent pas 630 euros environ (je ne sais pas si c’est le même montant pour tous)

        1. Elie
          Ce n’est pas à vous que c’était adressé mais à Sylvie.
          Vous occupez trop mon « espace » (lol)

    2. Ah, la formation des chômeurs, cette tarte à la crème de la lutte contre le chômage qui n’est qu’un cautère sur une jambe de bois. La formation des chômeurs ne sert à rien d’autre qu’à sortir les formés des statistiques du chômage, où ils rentrent pour la plupart une fois la formation terminée pour être remplacés par une nouvelle fournée. franchement, au vu du nombre de chômeurs qualifiés, de travailleurs surqualifiés, vous croyez vraiment que la formation des chômeurs va résoudre le problème; Lors que la France perd 2 millions d’emplois, vous croyez que c’est en formant 2 millions de chômeurs qu’on va les recréer.

      1. C’est d’autant plus une blague (triste) que si il y a 20 ans c’était les plus de 55 ans qui étaient déclarés inemployables ce sont maintenant les plus de 45 ans.
        Je signale idem aux USA le Grand modéle incontournable: près de 100 millions en age ne travaillent pas. Le rêve US à copier d’urgence.

        Le système fonctionne bien: les profits et optimisations fiscales aux entreprises et la gestion de la misère ainsi produite à charge de l’Etat.

        Dettes publiques en hausse continue ? eh ben yaka tailler dans les dépenses sociales.

        On rajoute le carcan Euro et c’est bon.

        1. @ charles michaels

          « C’est d’autant plus une blague (triste) que si il y a 20 ans c’était les plus de 55 ans qui étaient déclarés inemployables ce sont maintenant les plus de 45 ans. »

          N’exagérez pas; en France, en 2013, le taux de chômeurs chez les 50 ans et plus était de 6,6 %, contre 24 % pour les 16-24 ans :

          https://www.insee.fr/fr/statistiques/2489498

        2. @charles Michael
          Mon mari a connu son premier chômage, à 44 ans il y a 20 ans ….et je peux vous assurer que déjà a l’époque, il était déjà considéré comme vieux pour des employeurs….
          et tous ceux qui pensent que les chômeurs sont des fainéants profiteurs devraient savoir que la majorité des chômeurs sait à quel point le temps qui passe complique leur situation….et que chercher du boulot est un emploi à temps plein.
          J’ai dans l’idée que nos politicards veulent pousser les chômeurs à prendre n’importe quel boulot….et ca fragilisera encore plus ceux qui n’ont aucune formation !

          1. @Sylvie 75
            Et si on rajoute l’allongement (prévu par Micmac) de l’age de la retraite les 45/55 se rabattent souvent sur des déclassements salariaux, temps partiels, et/ou hiérarchiques avec de fréquents mélange des trois.

            Ce qui ne risque pas de me faire oublier le chomage des jeunes et qu’encore une fois repousser l’age du départ en retraite c’est aussi leur barrer l’accès à l’emploi.

            Quant à la vaste blague de la formation, à moins quelle soit pratiquée et payée par l’entreprise, c’est une sinistre blague dans une perspective de travail précaire.

            1. charles michael

              Non, Macron ne prévoit pas d’allongement de l’âge de la retraite ni de la durée des cotisations.

    3. Faudra qu’on m’explique comment on imposera aux employeurs – privés- potentiels d’un chômeur, le paiement d’un salaire égal à celui perçu auparavant , alors qu’on prône le libéralisme
      Encore de belles usines à gaz en perspective (si toutefois un texte est promulgué )

  7. Elie Arié
    avec vos leçons de bonne conduite et votre allure de statue du commandeur vous donnez plutôt envie de se noyer que
    d’être optimiste.😱😱😱

    1. le changement dans la continuité, ça marche ?
      me rappelle le germanophone Ayrault de grandiose mémoire

      Toutou à mémerkel troisième prise, on connait le film: autant en emporte le vent sur l’air Maréchale nous voilà.

      avis de grosses giboulées de voeux pieux et serments d’amitiés indéfectibles mais Achtung: Marches au pas

      A vous Bordeaux

      1. Terrible !!!
        Mieux vaut regarder ailleurs, puisqu’on n’y peut mais.

  8. En tous cas, moi, il y a des mecs qui me foutent de sacrés complexes, parmi les gens déjà nommés au cabinet de Macron…

    Philippe Etienne, 61 ans, conseiller diplomatique

    Ex-élève de l’Ecole normale supérieure, agrégé de mathématiques, licencié en sciences économique, ancien énarque, polyglotte diplômé en serbo-croate, qui manie aussi bien l’anglais que l’allemand, l’espagnol, le russe et le roumain.

    Secrétaire général de l’Elysée : Alexis Kohler, 44 ans

    Diplômé de Sciences Po, de l’Essec et de l’ENA, passé par la direction du Trésor, le Fonds monétaire international et l’Agence des participations de l’Etat, ancien directeur financier du croisiériste italien MSC.

    On n’est pas tous égaux, il y en a qui sont plus doués que d’autres…

        1. Rassurez-vous, je ne vous classais pas parmi « les plus douées »…

          1. Elie
            Rassurez-vous je n’ai pas votre prétention
            Quoique je dois connaître certainement plus de langues que vous, mais ma modestie m’empêche d’en faire état.

            1. Voyons donc : français, espagnol, portugais, anglais, italien

              PS- Je ne me classe pas plus que vous parmi les surdoués, puisque j’ai écrit que j’en étais jaloux !

    1. @Elie
      Avoir une palanquée de diplômes démontre qu’on est instruit .
      Ca ne veut pas dire qu’on a l’intelligence de mettre cette instruction en pratique .

  9. Et maintenant, les LR, le PS, le FN et Mélenchon qui appellent tous à ne pas donner une majorité au président élu et à créer une nouvelle cohabitation…Si de Gaulle voyait ça !

    1. Si on regarde bien la Vème depuis sa création on ne peut que constater le mauvais sort qui s’acharne sur les Préz et l’alternance comme la vraie normale:
      – 1969 de Gaulle démissionne
      – suivant Pompidou meurt en cours de mandat
      – Giscard non réélu
      – Mitterant 1 cohabitation avec Chirac qui gouverne donc
      – Mitterant 2 idem mais avec Balladur
      – Chirac 1 idem avec Jospin
      – Chirac 2 et mandat réduit à 5 ans
      – Sarko
      – Hollande
      – Bonux ?

      Qinquénat + législatives = pouvoir absolu à renvoyer tous les 5 ans ? ou suites de politiques identiques et identiquement catastrophiques ?

  10. Et maintenant sur toutes les chaînes, dans toutes les radios et les journaux, le chœur des vierge loue l’enfant prodige 😇😇😇👏👏👏

    Je vais me pâmer 😀

  11. Ce président ne mérite aucune clémence. Si vous voulez un despote, donnez-lui le pouvoir des deux chambres, des régionales et attendez 5 ans. Contrairement à Hollande, je suis certain qu’il l’utilisera sans coup férir. C’est là qu’on reconnait la marque de l’ambition, Macron raille le parquet.

    Laisser sa chance à Macron ? Vous rêvez. Cette politique ne mérite pas un tour de piste supplémentaire. Du balai !

    1. Contrairement à vous, j’attendrai encore un peu pur tirer le bilan de son quinquennat.

  12. « Merkel et Macron se disent prêts à un changement de traité pour réformer l’Europe. « Nous voulons créer une nouvelle dynamique » dans le couple franco-allemand, a
    assuré la chancelière allemande Angela Merkel après sa rencontre avec M. Macron à Berlin.(…)

    Le président français a insisté sur la nécessité de répondre à la « colère » qui s’est exprimée dans le vote pour Marine Le Pen, la chancelière allemande jugeant que l’élection française montrait qu’il fallait renforcer l’Europe. « L’un et l’autre, nous sommes convaincus que nous avons besoin de résultats de court terme mais également de vraies transformations, d’une vraie refondation de l’Europe », a assuré M. Macron lors d’une conférence de presse commune.« Du point de vue allemand, il est possible de changer les traités, si cela fait sens », a déclaré Mme Merkel (…)

    Les propos de la chancelière, tout en restant prudents, constituent un geste et une marque d’ouverture à l’égard du nouveau président français.Emmanuel Macron a appelé à une « refondation historique » de l’Europe face à la montée des populismes et au risque « de délitement ».(…)

    Sur les questions commerciales, M. Macron a répété vouloir « une Europe qui protège mieux » et avec « moins de naïveté » face aux pratiques de dumping. »

    http://abonnes.lemonde.fr/europe/article/2017/05/15/merkel-et-macron-se-disent-prets-a-un-changement-de-traite-pour-reformer-l-europe_5128125_3214.html.

    1. Tu parles ! Une nouvelle mouture de traité est dans les tuyaux depuis plus d’un an .
      Mais bon, un brassage d’air, vis à vis d’un élu de fraiche date et d’une chancelière en campagne électorale, n’est-ce pas…!

  13. Allons nous assister à la formation d’un gouvernement d’ouverture ?

    « L’ouverture » à la Sarko renouvelée serait une formule qui consacrerait  » l’alternance simultanée », du système politique.

    La refonte du bipartisme en « centrisme réversible » serait intéressante, Le « centrisme réversible » serait au bipartisme politique, ce que l’aspartame est à une pâte de crêpe fade une fois dissous. (Ne pas oublier de retirer ou d’écraser les grumeaux « extrémistes » aux lisières du centre élargi, parce que quand ça accroche un peu, c’est moins homogène)

    Dès lors qu’il s’agit d’appliquer ou/et de transposer des normes bruxello-berlino-francfortaise dans un cadre de libéralisme financier mcdonalisé, des stratèges n’ont plus aucune utilité au plus haut niveau de la région France. Une grosse poignée de « compétences » suffisent amplement à la tâche.

  14. C’est fou ce que ce début de quinquennat ressemble à l’ancien. Macron/Merkel, la « moralisation » de la vie politique, un gouvernement recentré, quelques changements de tête pour faire bonne figure.

    Et cette bonne vieille plaisanterie du « il n’y a pas assez d’Europe » … Mais peu de français ont accepté avec leur bulletin de vote d’avoir plus de cette Europe-là.
    François Hollande, en 2012, avait déjà promis le changement de l’Europe. Promesse non tenue, merci au capitaine de pédalo qui devrait retourner sur Tulle mener une retraite bien méritée après avoir, d’après ses mots, rendu la France de 2017 en meilleur état qu’elle ne l’était en 2012. Pourtant tous les indicateurs prouvent le contraire, même sa côte d’impopularité.
    Enfin, les promesses n’engagent que ceux qui les croient.

    @Stanislas
    Oui oui, nous assistons à une séquence surréaliste où tout le monde veut aller à la soupe. Ils confessent donc déjà au PS comme à LR que les législatives sont jouées et que Macron, cet homme soi-disant inconnu il y a 6 mois, aura tous les pouvoirs pour mener sa … (non non, pas politique) gestion de l’Etat Français. Mais allez-y, explosez les vieux partis, que le PS et LR disparaissent, on y verra sans doute plus clair. Il restera la gauche, la droite et l’extrême-droite. Fi des gens de droite qui se prétendaient à gauche, fi du pseudo-centre … la droite se recompose à nouveau, autour d’un nouvel homme dont les pratiques de demain étaient les pratiques d’hier: le changement dans la continuité.

    @Elie
    Jugez cette présidence comme bon vous semble, vous êtes sans doute davantage Macron-compatible que vous ne vous l’avouez.

  15. Désolé de vous doucher, mais je vous conteste le droit de critiquer Macron après l ‘ avoir poussé là ou il est
    .Trop facile de ne pas voter, ou voter blanc en donnant des excuses plus ou moins bidon, trop facile de mettre ( déjà) en cause une partie de son programme alors que vous saviez l ‘ orientation de sa politique, de ses objectifs.
    Ouvrez les yeux, Merkel a accueilli plus d’ 1 million d ‘ immigrés. Devant les problèmes causés par des gens incapable de changer de mode de vie ( sans réelle volonté non plus ) et sous le mécontentement de ses électeurs, elle durcie sa politique de visa et refuse 80 % d ‘ immigrés, où croyez vous que les refusés débarquent, là ou la politique migratoire est largement favorable aux étrangers, en France. La France elle , délivre 80 % de visa, mais ne renvoie pas les autres 20%.
    Expliquez pourquoi Poutine ( que certains d ‘entre vous veule imiter) fait tout le contraire que l ‘UE en social, en familiale, en mise en valeur des us coutumes, religion de la Russie. Que la démographie en Russie monte sans faire appel à des millions de clandestins.

  16. La bonne plaisanterie des formations.
    Former les gens pour des métiers qui n ‘ existent plus, pour des emplois délocalisés, ou saturés, c’est cela.
    Ensuite vous avez les boulots dit d ‘avenir, vous savez, les aides à la personne, si cela c ‘est l ‘ avenir!!!
    Il faut dire que le niveau de nos chères têtes bl ( j ‘allais dire une connerie) sortant de l ‘ école ne prête pas à l ‘ apprentissage de travaux nécessitant réflexion. leur niveau BAC juste niveau chomeur de longue durée.
    Nous ne savons pas faire la différence entre chômeur par circonstance et chômeur fainéant profiteur, trop d ‘aides pour l ‘ un, juste suffisant pour l ‘ autre . Dés que l ‘ on parle chômeur les gens y accole la pensée du fainéant pour un français, mais les millions d ‘ étrangers aidés amènent la pitié. On trouve normal qu’ un retraité après ses années d ‘ esclavage en usine, avoir payé toute sa vie ses taxes, cotisations, impôts se retrouve au seuil de pauvreté mais qu ‘un étranger n ‘ ayant jamais travaillé, jamais payé le moindre centime à quelques caisses que ce soit, vit largement grâce à sa femme, ses concubines, sa vingtaine d ‘ enfant ( qui d ‘ailleurs n ‘ accepteront jamais les lois françaises) qui sont destiné à vivre en parasite toute leur vie. Avez vous pensé ce que vous coûte en fric, en emmerdement, en nuisance le fameux  » la tradition de la France  » rabaché par des centaines d’ associations s ‘ enrichissant et ne survivant que grâce à cette phrase
    Et cette ânerie supplémentaire de marine = hitler que vous prenez comme alibi pour vos votes.
    Voter pour Macron pour le critiquer le lendemain….vous ne devriez même plus avoir le droit de vote .

  17. Le rassemblement des républicains et du ps sous la bannière d’un parti unique me semble tout à fait normal, puisqu’ils ont à quelques chouïas près la même vision des choses.

    Comme dans toute démocratie équilibrée, il faut une ou plusieurs forces d’opposition..

    Désormais elles se retrouvent dans les mains de Mélenchon ou de partis de droite tels que les Filloniste où le fin.

    Si le but de Macron est d’empêcher les forces d’opposition d’exister, il remettra cette opposition directement dans les mains des Français.

    Attention danger !!!

    Les électeurs ont une responsabilité importante et doivent veiller à ne point donner les plein pouvoirs a un seul parti.

  18. @ hélène dici

    « Si le but de Macron est d’empêcher les forces d’opposition d’exister »

    Le but de Macron, comme celui de tout président de la Vème République, est d’avoir une majorité qui le soutienne à l’ Assemblée Nationale, c’est l’esprit même des institutions – contrairement à la cohabitation, que de Gaulle n’aurait jamais acceptée .

    (et vous vous dites gaulliste ? :-)))))))))))))))))

    1. Et comment !

      Vous êtes à 100 lieux de l’esprit Gaulliste, comme tous ceux qui s’en prévalent d’ailleurs.

      Rien ne le dégoûtait plus que les petits arrangements entre « amis ».

      Alors, en prenant une phrase par ci, une autre par là, on essaie de refaire l’histoire.

      On a bien essayé avec Mitterand, exactement de la même manière, mais l’histoire réécrite pour manipuler les foules, ça ne marche que le temps de la lire et la jeter comme un vulgaire roman de gare.

Les commentaires sont fermés.