Festival anti-blanc ?


La mairesse de Paris s’est indignée, après un communiqué de l’ineffable frontiste local, Walleyrand de Saint-Just, conseiller régional et par ailleurs mis en examen pour fraude au financement électoral.

Il y aurait bientôt à Paris un « festival anti-blancs« .

Même la LICRA s’est indigné.

Même votre serviteur s’est laissé un temps prendre par les compte-rendus partiels et partiaux.

Au delà du programme, c’est l’organisation de ce festival qui soulève des questions. Sur le descriptif des lieux où doivent se dérouler les débats et les rencontres, on découvre que le festival est divisé en plusieurs espaces : un « non mixte femmes noires (80% du festival) », un « non mixte personnes noires », un autre « non mixte femmes racisées » et enfin un « espace ouvert à tou.te.s »

(source: France Info)

Cette manifestation est d’abord féministe.

FEMINISTE.

L’une des deux organisatrices, Mwasi,  est un collectif « Afroféministe créé en 2014 par un groupe d’Africaines et Afrodescendantes qui ressentaient le besoin de fédérer, d’échanger et de s’exprimer sur les questions liées aux Femmes Noires. » On a le droit de penser que la condition de la femme noire mérite quelque mobilisation. Ce collectif est interdit aux hommes, nul racisme dans cela.

Ni blanc, ni noir.

Ses organisatrices ont publié la mise au point suivante:

La Générale et le collectif MWASI sont la cible d’une campagne de désinformation et de fake news orchestrée par l’extrême droite la plus moisie. Nous sommes attristés de voir certaines associations antiracistes se laisser manipuler ainsi. Elles se retrouvent paradoxalement du côté des racistes à stigmatiser celles et ceux qui militent pragmatiquement pour les valeurs d’égalité et de respect.

La Générale est un laboratoire d’idées qui défendra toujours le débat bienveillant et constructif, la diversité des approches et l’ouverture contre les logiques d’exclusion, comme l’atteste la reconnaissance obtenue depuis plus de dix ans d’activité dans tous les domaines de la culture.

La Générale est historiquement un lieu de débats féministes et antiracistes, et non un lieu d’idéologies. Sur ces sujets, des opinions de toutes natures ont pu être discutées paisiblement ici. Dans ce cadre nous avons été amenés à travailler plusieurs fois avec le collectif MWASI, toujours de manière très enrichissante, à l’opposé des accusations et des fake news initiées par les officines troubles de la fachosphère telle que riposte laïque fdesouche.com, puis reprises sans discernement par divers media.

Nous remarquons aussi que lorsque la question de la race n’est pas évoquée, les groupes de discussion féministes « entre femmes » n’ont jamais posé de problème à grand monde. Il s’agit d’une méthode de travail classique, dont l’utilité a été démontrée, pour que la parole puisse émerger librement et pour qu’en parallèle une réflexion ouverte puisse prendre place sereinement.

Enfin nous nous amusons beaucoup de voir tous ces communautaristes blancs qui exigent soudainement le droit d’assister à une rencontre qui se revendique du militantisme afroféministe, par ailleurs tout public en dehors des ateliers de travail.

Bref, les indignations contre un festival anti-blanc qui n’existe pas sont infondées.

Mais ceci étant rappelé, et précisé, il y a fort à dire à l’encontre de cette manifestation.

Primo, réserver des manifestations féministes aux seules femmes est une erreur, une bêtise. Le féminisme n’est pas une question de sexe, mais de lutte pour l’égalité. Secundo, la déclaration d’intention du collectif MWASI fait débat: « Nous tenons à rappeler tout notre mépris et notre dégoût face aux instrumentalisations du “féminisme” à des fins racistes et impérialistes ( fémonationalisme) par la team féminisme blanc. » MWASI veut utiliser une couleur de peau, c’est-à-dire un hasard de naissance, pour mobiliser. Comprenons-nous bien: MWASI a raison d’assimiler le capitalisme au « système économique de la suprématie blanche« . Il n’est que cela. MWASI a raison de s’engager « dans les luttes politiques queer et trans révolutionnaires et décoloniale. »

Mais MWASI ne peut ni ne doit discriminer sur la base de la couleur de peau. Car cela s’appelle du racisme.

Quoiqu’on en dise.

 

Publicités

45 réflexions sur “ Festival anti-blanc ? ”

  1. Je ne sais pas s’il est « anti » Blanc …mais je crois avoir lu qu Anne Hidalgo veut l’interdire parce qu » interdit » aux blancs…
    Apres j’avoue ne plus comprendre les chemins que prennent les gens pour défendre certaines causes…ni certaines oppositions !

  2. J’ai vu une photo illustrant cette nouvelle.

    Au premier rang Manuel Valls et d’autres notables du PS. Derrière d’autres socialistes puisque nous sommes à un pince-fesses socialiste. Plusieurs dizaines de personnes sur la photo. Des blancs exclusivement. Des hommes exclusivement.

  3. Jusqu’à quand sous prétexte de « liberté républicaine », va t-on être enquiquiné (et c’est un mot faible).

    Pendant ce temps, la face géostratégique de l’Europe change, l’austérité et la privatisation arrivent en force en France.

    Je trouve et qu’un festival de baffes aurait de l’allure.

    1. Et puis ça ferait du bien@ Hélène ….une sorte de fête foraine…on pourrait gagner des lots !

  4. @ Sylvie 😀

    Depuis ce matin j’entends et je vois :

    -> 44. % des Français sont pour la réforme du code du travail …

    Mince ! me dis-je où sont passés les autres ?

    Alors voilà, j’ai cherché un site d’infos où il y a un peu plus d’exactitude dans le titre, et j’ai trouvé ceci :

    « Les Français partagés sur la réforme du code du travail »

    « 44% des sondés sont favorables à une réforme « en profondeur » du code du travail,
    -> mais 50% veulent « l’aménager sur quelques aspects seulement »,

    indique cette enquête, diffusée dimanche soir réalisée pour Les Echos, Radio Classique et l’Institut Montaigne. Ils ne sont que 6% à désirer le statu quo.  »

    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/les-francais-partages-sur-la-reforme-du-code-du-travail_1912485.html

    En ce moment, les LR changent de discours, ils accompagneront le gouvernement dans les réformes, FO est d’accord pour négocier (sous entendu positivement en faveur du gouvernement) et
    – une  » trés large majorité de 44 % des Français »
    – contre une très « grande minorité de 50 % de Français » sont pour la réforme.

    Torsion, essorage, pétrissage de l’info arrivent généralement à trouver la quadatrure du cercle, dans leur « réalité augmentée  »

    😱😨😡😡😡

  5. Coluche recommandait de ne pas dire à qui venait chez vous : « Faîtes comme chez vous ! ». Parce que ce sera vite le bordel.
    Je suis consternée de voir que prétendre incarner les droits de l’Homme, permette plus, à certains, de refuser de s’adapter à la France. Pire ces certains viennent y imposer leurs coutumes pas franchement enthousiasmantes : excision, mariages forcés, infériorité de la femme, obscurantisme, …
    A trop tendre l’autre joue lorsque l’on nous a frappé, nous sommes en train de nous faire bouffer.

    1. Je crois Solanden qu’en permettant tout sous prétexte de pseudo tolérance et de peur d’être taxés de racistes …ce sont les lois que nous dénaturons en leur enlevant leur but principal qui est de nous protéger …toutes et tous !
      Ce qui permet aux media de divaguer sur tout et n’importe quoi alors que bien des faits seraient réglés sans polémiques inutiles.

    2. Où diable voyez-vous ici un refus de s’adapter à la France ? En quoi des femmes, subissant sexisme et racisme, organisant entre elles des ateliers de travail est-il un refus de s’adapter à la France ? S’adapter à la France, cela se traduit-il par se taire face aux problèmes qu’on rencontre, raser les murs, se soumettre, se fondre dans une masse où, quoi que vous fassiez, vous ferez tâche ?

  6. Comme quoi, d’une belle initiative, on peut en faire une belle c……e !

  7. Enfin nous nous amusons beaucoup de voir tous ces communautaristes blancs qui exigent soudainement le droit d’assister à une rencontre qui se revendique du militantisme afroféministe, par ailleurs tout public en dehors des ateliers de travail.

    Le communautarisme blanc?? Et ce tout public en dehors des ateliers, donc dans les rues, sur un territoire d’ hommes blancs dit dont
    Et ce racisme toujours au gout du jour.
    Il faudrait peut être rappeler à ces  » femmes » que nous sommes en France et qu’ il faut une autre excuse que la couleur de peau pour interdire l’ accés à des réunions .

    1. « Il faudrait peut être rappeler à ces » femmes » que nous sommes en France et qu’ il faut une autre excuse que la couleur de peau pour interdire l’ accés à des réunions . »

      Et je ne doute pas que vous saurez l’expliquer, avec éloquence, à ceux qui organisent le camp d’été Suavelos.

  8. Je ne suis pas d’accord avec Juan, ne trouvant pas que réserver une manifestation féministe aux seules femmes soit une erreur, une bêtise. je considère comme tout à fait normal qu’un groupe de personnes ayant des problèmes communs se réunissent pour parler de leurs problèmes. C’est un peu ce que font les syndicats. Je trouve normal, par exemple, que des handicapés organisent un symposium réservé aux seuls handicapés. D’autant que toutes ces manifestations s’ouvrent ensuite vers tout le monde. Mais on accepte bien plus aisément que des personnes victimes de discrimination pour cause de handicap se réunissent entre elles pour en parler et établir des stratégies, que des personnes victimes de discrimination raciale en fassent autant.

    Une femme a très bien exposé, à l’occasion du camp d’été décolonial, pourquoi il était nécessaire d’avoir des réunions réservées. Et, sauf à être incapable de se mettre dans ses souliers, elle est assez convaincante. C’est ici, dans cet article de Libération, un article nuancé sur ce « festival anti-Blancs ».

    D’ailleurs, comme le fait remarquer Gauche de Combat, parmi ceux qui s’indignent on en a pas vu déplorer l’existence de La Citadelle à Lille, La Traboule à Lyon, entre autres lieux où se réunissent des identitaires et où on s’amuse avec des blagues racistes, antisémites, des saluts nazis. Au contraire, il y en a même pour s’en féliciter. Et les maires de ces villes, des Socialistes, n’ont pas menacé de les fermer.

    1. Voilà

      Ainsi on pourra se mettre chacun de son côté, comme à l’habitude depuis qu’on soulève ce genre d’initiative.

      Aprés une série d’invectives par médias interposés, nous aurons droit aux manifs, puis aux black block, puis à la police etc. On pourra ainsi saluer le retour des « communautés » et entendre ceux qui s’y opposent être stigmatisés d’extrême droite.

      —> Désolée ça fait 40 ans qu’on nous ballade avec tout ça, alors qu’en douce on fait passer des mesures au nez et à la barbe de ceux qui détournent leur attention.

      On sera volontiers spectateurs de Zap pow et Juan faisant une partie ballon prisonnier, mais pas plus.

      1. J’oubliais le plus important, Ariane Chemin sortira un livre dans lequel elle s’acharnera sur le perdant. … as usual.

    2. Si les réunions que vous énoncées ont lieu dans un lieu privé, elle ne peuvent être interdites. Dans le cas présent, il s’agit de locaux alloués par la mairie, donc sous sa responsabilité, qui entrainent cette interdiction.

      1. Les réunions en question ont lieu dans des lieux privés. Le reste de la manifestation, ouverte à tous, a lieu, lui, dans les locaux municipaux.

    3. Alors, là, quand on en arrive à citer Adolfo Ramirez (pardon : Gauche de Combat), c’est vraiment qu’on s’apprête à toucher le fond de la pensée !

      Adolfo Ramirez : la délation comme sport de combat (en chambre évidemment).

  9. Hors sujet, mais toujours dans l’actualité :

    A Marseille, Mélenchon s’en prend violemment à Cazeneuve, « le gars qui s’est occupé de l’assassinat de Rémi Fraisse« #CPol pic.twitter.com/8jNVHdZ8lR ; Cazeneuve est évidemment obligé de porter plainte, ce qui assurera une visibilité supplémentaire à Mélenchon.

    Il y a toujours eu, chez Mélenchon, une incapacité à maîtriser ses propos, qui n’est pas du tout un comportement « calculé », qui l’entraîne vers des déclarations irresponsables; ce manque de maîtrise de soi n’inspire pas confiance et l’empêchera toujours (comme il l’a toujours empêché jusqu’à présent) d! être élu à des fonctions importantes.

    Autres sorties récentes de Mélenchon, fustigeant le « crétin borné » Donald Trump, critiquant le « tordu » ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer, ,et moquant Bernard Cazeneuve, « qui a osé se la ramener avec son look de bedeau » durant l’entre-deux-tours au sujet du ni-ni.

    C’est vraiment le style oratoire de Jean-Marie Le Pen : mais qui voudrait d’un tel « orateur » comme président ?

    1. Rassurez vous il n’est pas question pour lui d’être président.

      Il avait deux objectifs :
      – constituer une véritable opposition de gauche, mettre en place la 6eme.

      Voila, certainement qu’à titre personnel il aimerait continuer à intervenir, la députation lui conviendrait sûrement.

    2. @ Elie
      Il y a chez Melenchon ce côté que je n’apprécie pas…des propos qui font mal…cette histoire fut suffisamment triste pour ne pas la raviver de cette façon !

    3. @ Elie
      Cazeneuve n’a pas assassiné Rémi Fraisse, mais il est, bel et bien, un responsable de cet Etat qui utilise la trique d’abord et pose ensuite les questions sur la validité du sujet contesté . Parce qu’enfin, ce fichu barrage, tel qu’il était projeté, était une monstruosité et l’Etat s’est révélé incapable de mettre le holà avec que tout dégénère .
      Je suppose, mon bon Doc, que vous avez rarement manifesté pour la défense d’acquits sociaux . Sachez que, lorsque que vous défilez dans le calme et qu’une voiture de flics – même pas une banalisée – fonce à travers le cortège ( histoire vécue ), faut pas s’étonner qu’il y ai des affrontements ensuite, surtout lorsque un gouvernement qui prétend détenir la vérité, au lieu de réfléchir, sort le 49.3 .
      Que Cazeneuve ait voté Macron, c’est son droit . Mais qu’il reproche à Mélenchon de ne pas en avoir fait autant et de ne pas avoir appelé à voter pour le dit Macron, c’est avoir envie de s’attirer une réponse …Mélenchonesque . Ceci dit, Mélenchon a raison sur le fond, mais il se fourvoie sur la forme !
      Quand à traiter Trump de crétin borné, c’est la pensée profonde d’une majorité d’Américains !

  10. ramadan; rudes sont les deux premiers jours..
    /sorry, je me casse les bombons! à dé-paranoïer « ce » pc, ..le mien! qui me prend pour une « élite » !??

    ..maintenant que je suis là:
    les rameurs sont en fond de cale, x-responsables ou capitaines sont sur le pont, ..le jour où ça change, ou quand les kebabs seront gratuits: prévenez-moi.
    SVP, Merci.
    Ah oui (vite fait; j’ai qql retard sur ce blog) : vrai que l’on-peut choisir (sinon inné?) d’être plus+ pragmatique qu’idéologue.
    (j’ai les noms; vous aussi) Ca se décline, et s’explique.
    Et même ses lectures; merveilleux, etc.

    Aussi le costard.. vrai qu’il se taille en toute saison, qu’importe les dimensions respectées (connues. WTF)
    ..mais dommage avec este tiempo (météo)

    Qui a dit: « pas d’choix alors libre ! »
    ..la jeune Ahotep, fille de Téti la Petite, dans une Egypte envahie et dominée par les cruels Hyksos,

  11. En même temps, « réservé à » n’est pas forcément « anti » ( avec toute la violence que ca sous entend)….à tel point qu’un compromis vient d’être trouvé…qui convient à tout le monde !

  12. Mélenchon vs Cazeneuve: le grand tournant sectaire de la France insoumise

    http://flip.it/0OygjZ

    Revenons à nos moutons. ..soit disant écrit par un macroniste mais le portrait me semble très juste……🔇

  13. En tout cas pour le sujet d’aujourd’hui le FN n’a pas tardé à coller des stickers « la France aux français » sur les visages des candidats ayant des noms à consonance étrangère

  14. Je dis ça en passant, mais je me demande si depuis Montoire, nous avions autant d’encre et de photos à propos d’une poignée de mains.

    A t’on vu autant de semi remorques de cirage se déverser en si peu de temps ? . Macron a tellement peu de soutiens dans le grand public que les journaux sont obligés de défoncer tout ce qu’il y a autour pour faire croire aux gens qu’ils sont seuls à ne pas en être…

    Non non ne vous dérangez pas. A bientôt.
    Jean Luc

    1. Jeune, et déjà une telle langue de bois et de platitudes démagos !

        1. @ Elie

          Pas besoin de lire. j’ai suivi tout cela cet aprés midi.

          Un peu d’apaisement après 10 ans de bellicisme actif et verbal, un Président qui semble reprendre en main les manettes de la France sur la scène internationale, évidemment, tout cela est loin de me laisser indifférente, ainsi que vous devez vous en douter.

          Quant au jeune candidat FI, ça vous va bien de faire la leçon à Mélenchon, je trouve que vous avez de grandes capacités dans l’art de l’acrimonie.

          1. Franchement: combien de Français s’intéressent prioritairement à la VI ème République et croient qu’une Constitutio est la solution au problème du chômage ?

            1. Franchement, qui croit que la solution au problème du chômage se résout en retirant les garde fous du licenciement des salariés ?

              1. HELENE

                Personne, mais ce n’est plus le sujet. On est dans le « il faut faire ça,na » et la démonstration pour l’expliquer est à classer dans la rubrique « humour ».

                1. Bah, moi je me bas pour la logique.

                  Elie qui critique les propos de Melenchon mais qui passe son temps à faire la même chose avec des mots choisis (il a le temps devant l’ordi) alors que JLM est en « live » dans les meetings…

              2. Surtout Hélène…qu’il n’y a pratiquement plus de garde fous ( ceux qui ont connu plusieurs licenciements le savent). Pourchasser le chômeur poussera à prendre n’importe quel emploi à n’importe quel salaire et gonflera les chiffres de la précarité ….mais qu’importe les victimes collatérales , ils auront remporté la  » guerre » du chômage !

                1. Sylvie

                  Oui, c’est exactement ça.

                  Et malgré leurs « éléments de langage » pour expliquer que c’est la seule solution pour aller vers la croissance, nul n’est dupe :

                  – c’est bien l’idéologie néolibérale qui se met en place en France pour le seul intérêt de ceux qui veulent exercer leur pouvoir à travers la désorganisation de tous les pays européens, dont le nôtre.

      1. ARIE

        Le bruit court que le vote mélenchoniste/FNiste/vénézueliste/communiste/extrémiste est montré du doigt comme un vote des ras de la casquette (pas de lézard entre nous, j’évoque bien le 2eme tour) , alors évidemment les intellos démasquent très vite ce genre de langage.

        D’ailleurs les sondages sur la sociologie du vote de 2eme tour ne s’y trompent pas, les bac + ont voté massivement Macron..

        On peut même dire que le langage politique a pris un sérieux virage avec Macron. Lui qui n’a jamais rien dit pendant la campagne a été largement plébiscité par les cerveaux.

        Je suis d’accord avec vous, le jeune qu’on entend fait de la langue de bois, alors que nous sommes passé d’un seul coup à la langue de chat…

        1. Il y a quelques années, à la radio, il me semble que la tradition du matin était la revue de presse. Je ne sais pas si ça existe encore, si c’est le cas, j’admire sincèrement celle ou celui qui peut présenter des nuances aujourd’hui.

          Prenons l’exemple de la poignée de mains avec Trump, conte de fée présenté comme un condensé de lutte des classes où le « petit » regarde intensément le « géant » au point de lui faire baisser les yeux.. » héhé…. eh bien, c’est le copié collé quasi intégral chez toutes les grandes marques.

          Macron, général en chef de la lutte des classes, On passe du sauveur sarkozien mondial, au Robin des bois national du petit, du faible..

          Mélenchon est foutu…

        2. C’est pas possible ça, en ce moment on vit un remake série « b » de l’inquisition ou de la chasse aux sorcières.

          « – donne ta consigne de vote pour le second tour !
          – mais on est en campagne pour le premier !

          – on s’en fout ! Dis si tu ordonnes de choisir en marche !
          – je ne donne aucune consigne de vote, je dis « pas une seule voix pour le Front National » !

          – Gardes ! Emparez vous de lui !!! »
          🙃🙃

  15. j’oubliais (1) de J Paul: « le bordel c’est les les autres »,
    surtout l’étranger, l’UE ira, cela va de soi,
    de la Licra (2): « le combat antiraciste devenu l’alibi d’un repli identitaire », ..vaincra ?
    à Mamyda (3) .. »Holà »
    /Cazeneuve vs J Luc: pas suivi; pas envie,

    quand on fait une bringue « entre manouches », zen,
    ..cé marrant: personne d’autre ne vient !

  16. Quelques grandes idées forces à l’intention des journalistes qui suivront le président dans ses grandes rencontres..

    Couilles – burnes -roupettes – valseuses – roubignoles – claouis – batoches – service trois pièces – breloques.

    Ah les déconneurs…

  17. Je ne vois toujours pas la nécessité pour ces femmes africaines de se réunir entre elles pour discuter de leurs avenir en France.
    Si ce n ‘est de continuer de se soumettre aux coutumes qu’ elles ont fuit. Imaginez une réunion de femmes blanches interdite aux noirs dans un pays africain…. écoutez : le colonialisme, la ségrégation le racisme, manifestation monstre contre ces esclavagistes blancs.

  18. Pour Cazeneuve est -il bien nécessaire de revenir sur son incapacité à exercer la fonction d ‘ un ministre quelconque. Seul hollande pouvait le nommer à l ‘ intérieur puis premier ministre. La raison en est simple, il avait trouvé  » plus pire  » que lui .
    Il est vrai que finalement comparé à ses ministres ( excluons Le Drian) il pouvait passer pour un génie .
    J’ en profite pour donner un bon point à Macron. Prendre contact avec Poutine sans Merkel pour le tenir par la main.
    Car enfin : comment discuter de la politique du monde sans se parler. Notre président a le droit ( et le devoir ) de discuter sans chaperon style Merkel ou Tromp.
    Nous avons le choix, ou une guerre contre la Russie ou une discussion sérieuse, sur des bases sérieuses, pas sur la fantaisie du moment. Depuis l ‘ embargo contre la Russie qu’y a-t- il de changé.
    Nous perdons des milliards, idem pour la Russie, l ‘UKRAINE lutte toujours pour maintenir ses frontières, les pays voisins s ‘ arment en prévision de ?? La Russie s ‘ implante en Syrie et nous combattons ceux que nous avons armé. Le fameux dictateur qui maintenait la  » paix » entre communautés que notre président du moment voulait chasser est plus fort que jamais. Nous avons des militaires qui galopent dans toute l ‘Afrique au secours de dirigeants plus ou moins dictateurs, d ‘autres militaires patrouillent dans nos rues car l ‘ex gouvernement nous a déclaré en guerre mais n ‘a jamais osé dire contre qui.
    Tous les jours la marine de différents pays de l ‘UE va chercher dans les eaux territoriales Libyennes des milliers de migrants qui viennent grossir le flot de miséreux se trainant d ‘un pays à un autre, mais au final finiront en France là ou les « aides » et associations sont les plus nombreuses. Des centaines d ‘associations vivent grace à ce marché de migrants
    Quand le public se rendra -t-il compte que ce n ‘est pas rendre service à l ‘ humanité que d ‘accepter des millions de gens venant mourir de misère dans nos pays. Qui y gagne, qui les envoie…

Les commentaires sont fermés.