Contre les amalgames


Combien de fois avez-vous entendu que Mélenchon et Le Pen étaient des jumeaux de l’extrême ? Combien de fois cet amalgalme facile, propagé par l’extrême-centre, Nicolas Sarkozy, et, parfois, les macronistes ?

Il y a quelques jours, un twitto hollandiste devenu macroniste m’expliquait sans rire que je défendais la dictature de gauche version mélenchoniste. Sans rire. Les arguments sont parfois si puérils qu’ils fatiguent du débat politique.

Le refus de Mélenchon d’appeler sans débat à voter Macron a occulté qu’il avait appelé à ne jamais voter pour l’Immonde MLP. Mais l’intérêt d’une classe politique toute entière est de dépeindre une réalité qui n’existe pas. Assimiler Mélenchon à Le Pen.

Un site s’est ouvert pour comparer point à point.

Pour chaque élément du « programme » de Le Pen et consorts, vous trouverez l’analyse, la critique et les contre-propositions.

Pour le Front National, depuis plusieurs décennies déjà, le clivage essentiel est celui qui oppose « le parti des étrangers contre le parti de la France », et l’immigration est le problème central et le cœur de toute son argumentation. Marine Le Pen, dont le programme de 2012 prévoyait d’ « interdire les manifestations de soutien aux clandestins », voit l’immigration comme un véritable « raz-de-marée », une « invasion » comparable à celles des barbares du IVème siècle ».

« Arrêter l’immigration légale et illégale » est donc la grande priorité du FN. Avec la fermeture des frontières et le durcissement des conditions d’accès à la nationalité, le parti veut instaurer la « priorité nationale ». Pour « ériger la citoyenneté française en privilège » et empêcher les immigrés d’accéder aux droits fondamentaux, au profit des français « de souche », il veut d’abord modifier la constitution. Pour les quelques étrangers qui parviendraient à rester sur le territoire, le FN parle d’« assimilation», un concept « développé dans le contexte des guerres coloniales françaises au XIXe siècle », qui s’appliquait donc aux « indigènes » des colonies françaises, d’après l’historien Yvan Gastaud. Quant aux musulmans, véritables « ennemis intérieurs » pour ce parti, Marion Maréchal-Le Pen expliquait fin 2015 qu’ils devaient « se plier aux mœurs et au mode de vie que l’influence grecque, romaine, et 16 siècles de chrétienté ont façonnés ».

Publicités

32 réflexions sur “ Contre les amalgames ”

  1. Mais parfois les extrêmes finissent par se rejoindre !..
    Et si Mélenchon était aussi clean que vous voulez bien le dire pourquoi ce besoin de justifier ?

    1. C’est sans doute pour cela que l’extrême centre droit a rejoint l’extrême centre gauche à travers le macronisme ? 🙂

    2. Drâle d’argument, qui fait de la défense une justification de l’accusation. En quelque sorte, si vous protestez de votre innocence, c’est que sans doute vous êtes un peu coupable ?

  2. C’est bien parce que Mélenchon trouve, ou feint de trouver, l’immigration massive et incontrôlée absolument merveilleuse qu’il se vautre à chaque élection, dans la mesure où le peuple de France est massivement méfiant (pour dire le moins) vis-à-vis de ce très inquiétant phénomène. Vous me direz que Marine Le Pen, aussi, se vautre à chaque élection ; mais c’est pour d’autres raison. Et puis, elle se vautre de plus haut, si je puis ainsi m’exprimer.

    Mais vous avez raison : il est bon, à intervalles aussi rapprochés que possibles, de mettre en garde les innocents que nous sommes contre cette peste du monde port-moderne : l’amalgame.

  3. Du grand n ‘ importe quoi du moment que juan critique MLP!!
    Sur quel base un peu solide cette haine de MLP. , sur son père, cela pourrait se comprendre mais elle en particulier.
    Elle refuse de laisser la France se faire envahir, mélenchon veut copier castro et chavez,
    Lisez ce que monseigneur Robert Sarah ( guinéen) déclare
    La plus grande inquiétude c’est que l’Europe a perdu le
    sens de ses origines. Elle a perdu ses racines. Or, un arbre
    qui n’a pas de racines, il meurt. Et j’ai peur que l’Occident
    meure. Il y a beaucoup de signes. Plus de natalité. Et vous
    êtes envahis, quand même, par d’autres cultures, d’autres
    peuples, qui vont progressivement vous dominer en
    nombre et changer totalement votre culture, vos
    convictions, vos valeurs. »
    Faut-il que ce soit un Africain qui le dise pour que les
    Européens entendent ?
    Vous êtes mort, incapable de voir autre chose que MLP, Vous ^étes coupable de suivre aveuglément ce que les médias vous serinent, incapable de voir le gouffre s ‘ ouvrant sous les pieds de vos enfants. Votre lâcheté les plonge dans l ‘ obscurantisme. Le plus grave est que ceux qui nous détruisent se détruisent eux même sans s’ en rendre compte .

  4. Les appréciations des adversaires politiques de Mélenchon sont à leur image.

    Elles sont trop basses pour valoir la peine d’être relevées.

    Généralement ces gens là sont de ceux qui partagent l’idéologie dont parle cet article, alors autant dire que tous les moyens seront bons pour éliminer de la course Melenchon, qui lui, entend continuer la politique étrangère menée par de Gaulle et Mitterand.

    « Du gaullisme au néo-conservatisme, comment la diplomatie française est devenue atlantiste »

    …. »Ce qui a changé au cours de la décennie 2007-2017, c’est l’absorption pleine et entière (hors nucléaire) dans les structures militaires de l’OTAN.

    Le bouclier antimissile américain en Europe de l’Est diminue parallèlement l’intérêt de notre force de frappe.

    -> Parfois, la France a tellement voulu jouer les bons élèves de Washington, qu’elle a dépassé le maître et contribué à placer des pays comme la Libye ou la Syrie dans des situations analogues à l’Irak post 2003. »…..

    « L’atlantisme est une vassalité douce et tranquille. »

    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2017/06/02/31002-20170602ARTFIG00174-du-gaullisme-au-neo-conservatisme-comment-la-diplomatie-francaise-est-devenue-atlantiste.php

  5. « Le refus de Mélenchon d’appeler sans débat à voter Macron a occulté qu’il avait appelé à ne jamais voter pour l’Immonde MLP. »

    Ce qu’on lui reproche, c’est qu’il ne l’a précisé que 5 jours après le résultat des primaires.

  6. Il faut se rendre à l’évidene: beaucoup de souverainistes, de droite comme de gauche, voteront pour les candidats de Macron, qui annonce qu’il mènera une politique encore plus fédéraliste.

    Il est clair que, dans un monde qui change à si grande vitesse, avec tant de paramètres inconnus (quelles seront.les prochaines décisions de Trump et de Poutine? comment évolueront l’islamisme, le terrorisme, et l’immigration non souhaitée ? et.) ce sont moins les programmes des candidats, nécessairement obligés à s’adapter à des changements importants, rapides et imprévisibles, qui déterminent le choix des électeurs que l’image de crédibilité de leurs dirigeants..

    1. Votre propos est à nuancer.

      reprenez les chiffres des présidentielles, et vous verrez que le problème d’intégration à l’Europe est pour moitié en pour et en contre dans les résultats.
      Peut être même qu’il y a plus de contre ;

      Restait donc les reports de voix par « angoisse » du Front National.
      C’est sur quoi Macron comptait jusques et y compris au premier tour où les foules étaient harangués afin de se porter sur sa candidature pour faire « barrage ».

      Donc il n’y a plus qu’à observer la réaction des Français au fur et à mesure de son action.

  7. Ne cherchez pas ce qui nous attend, ce jour un attentat à Londres
    Surtout pas d ‘amalgame, surtout ne pas dire que l ‘ islam est cause des problèmes du monde.
    Mais non, ce sont des islamistes radicalisés, alors expliquez moi ce qu’ est un islamiste radicalisé.
    Ah oui, Tromp, Poutine, les centrales nucléaires, la fonte des glaciers, la cop 21 pendant ce temps on massacre des civiles, on massacre des gens qui n ‘ ont que le défaut d ‘ être chrétien, l ‘europe perd ses valeurs, est envahi, mais se donne bonne conscience
    Rendez vous pour allumer des bougies, déposer des fleurs, arborer des pancartes  » je suis …. un con  »
    La seule qui tente de vous ouvrir les yeux est lapidée, ceux qui livrent le pays aux envahisseurs sont plébiscité,
    Certains osent même critiquer les français collaborateurs ou même jouant les ignorant sous la botte des nazis. Vous êtes pareils faisant semblant d ‘ ignorer les dangers que coure le pays , il parait même que Pétain après la déroute de l ‘ armée aurait trahi le pays en le livrant aux allemands, vous, sans bataille vous le livrez à qui, à quoi ?
    Allez, encore un article pour faire semblant de crier votre colère après ce nouvel attentat, une nouvelle chanson peut être…

    1. Il y a quelques années, vous auriez dit que c’était les gauchistes la cause des problèmes du monde. Un peu avant, vous auriez dit que c’était les fascistes (encore qu’à mon avis, vous auriez trouvé un tas de points d’accord avec eux), et encore avant, que c’était les anarchistes (un attentat anarchiste a même servi de prétexte au déclenchement d’une guerre mondiale), et les bolchéviks, etc.. Alors non, l’Islam n’est pas la cause des problèmes du monde, il en est juste un problème actuel, et encore, juste une certaine forme d’Islam, qui, depuis quelques décennies, et seulement depuis quelques décennies, sert d’excuse ou de motivation à un tas de crétins criminels. Mais ce n’est pas la seule religion à être ainsi utilisée. Après tout, lorsque l’Armée de Résistance du Seigneur sévissait, ce n’était pas de l’Islam qu’elle se prévalait, mais du christianisme. Et les intégristes hindouistes qui, assez régulièrement, et dans un silence tonitruant (seul le terrorisme musulman est à la mode) s’en prennent à des chrétiens (parce que, voyez-vous, ils ne considèrent pas les seuls musulmans comme leurs ennemis) et tuent des religieuses, des pasteurs, des curés, brûlent des églises, ce n’est évidemment pas l’Islam qui les fait agir (bien sûr, ils font quand même moins de victimes). Entre autres exemples. Il est vrai que ces exemples n’ont pas sévi en Europe, et n’ont donc pas posé de problème au monde. En fait, c’est le fanatisme le problème, et il reste à démontrer qu’un fanatisme anti-musulman s’opposant au fanatisme de certains musulmans sera la solution au terrorisme musulman. J’en doute.

      Par ailleurs, et ça vous l’oubliez régulièrement (je crois qu’en fait vous vous en foutez, ou considérez que c’est bien fait pour leur gueule), indépendamment du fait que le 1,6 milliard de musulmans est loin de poser problème au monde, la majorité des victimes des terroristes musulmans sont d’autres musulmans. Et la majorité de ceux qui combattent les terroristes en première ligne sont aussi des musulmans.

      1. Magnifique exemple d’un tissage serré entre déni de réalité et contrevérités ressassées ad nauseam par tous les bien-pensants d’Occident. Bravo, je n’en attendais pas moins de vous.

        1. Très bien. Mais j’en attends un peu plus. Parce qu’après tout, on peut difficilement nier (ce serait un déni de réalité), que par le passé, le terrorisme était plutôt le fait d’extrémistes de gauche, et avant d’autres qui n’avaient rien à voir avec l’Islam, et que si le terrorisme actuel est islamique, il n’est pas le seul, bien qu’on parle très peu, sinon pas du tout des autres (qui font mondialement moins de victimes, je l’ai dit). On peut difficilement nier qu’un attentat anarchiste a servi de prétexte au déclenchement dela Première Guerre Mondiale. On peut tout aussi difficilement nier que la majorité des victimes du terrorisme islamique sont des musulmans, et que ceux qui les combattent en première ligne le sont aussi. Et enfin, on peut difficilement nier que la majorité des musulmans ne pose pas de problème particulier, et que ce sont les extrémistes qui sont le problème.

          Déni de réalité ? Contrevérités ? Je suis tout disposé à changer de vue si vous m’en faites la démonstration.

          1. Il faut reconnaître qu’il y a quand même une différence : les attentats ont existé de tout temps , mais visaient des leaders ou des hommes-symboles détestés, de Ravaillac à Sarajevo en passant par Action Directe ou l’ Armée secrète Rouge allemande, mais de ceux visant la foule au hasard, y inclus les »siens », à l’appel de chefs d’ Etat (Daesh), c’est quand même un phénomène nouveau.

            1. C’est vrai, c’est un nouveau type d’attentat. Enfin, si l’on exclut l’attentat de la gare de Bologne et quelques autres (Restaurant Véry, Café Terminus*…). Disons que le phénomène était assez rare, et surtout qu’il ne s’éternisait pas comme le terrorisme actuel.

              Je suppose qu’on pourrait dire, au moins pour l’attentat du Café Terminus, qu’il visait des hommes-symboles détestés : lorsqu’on a reproché à l’auteur, Émile Henry, de s’être attaqué à des innocents, il répondit « il n’y a pas de bourgois innocent ».

              1. Je crois qu’il ne faut pas minimiser un aspect particulier de ce nouveau type d’attentats aveugles islamistes : c’est un phénomène mondial – y inclus dans les pays musulmans, contre des simples musulmans « modérés » – et, ça, c’est tout à fait nouveau, surtout à cette échelle planétaire .

            2. Les attentats des années 80/90 rue de Renne, rue des rosiers, métro st Michel, ont eu pour but de frapper des passants, quels qu’ils soient, avec pour la rue des rosiers, la sal..rie d’être antisémite.

              Cette volonté de viser des gens qui n’ont rien à voir avec leur problématique et qui de plus ne sont décideurs en rien, m’a toujours laissée circonspecte.

              Si je suis en conflit avec quelqu’un je ne vais pas me battre avec son voisin. Où est la logique dans tout ça ?

          2. Eh bien, puisqu’on ne peut rien nier, selon vous, je vous tourne le dos et m’en vas promener, en rêvant à la destruction rapide de l’islam et en sifflotant un petit air guilleret.

            1. Attention à ce que vous sifflotez, ça peut ne pas plaire à certains.

  8. il fallait une raison d’abattre Mélenchon, parce qu’ils ne trouvaient rien à se raccrocher, ils l’ont trouvé.
    Mais sur le fond sur les idées….qu’ont ils à dire tous ceux qui nous ont fait croire pendant des années qu’ils étaient de gauche…tous ceux qui abandonnent le navire pour devenir comme par miracle des « progressistes »…alors ils accusent Mélenchon d’avoir la rage…
    Mélenchon serait donc un extrêmiste….je préfère en rire !
    il favoriserait le FN…il est le seul pendant toutes ces années à avoir rejeté les idées du FN….pas une seule fois il ne s’est brûlé les ailes…
    Alors oui il est parfois excessif dans sa façon de dire les choses mais si tous ceux qui avaient « sale caractère » étaient des extrêmistes…j’en aurais un paquet autour de moi!

  9. Et que ferait-elle de plus la « seule » a part d’ouvrir sa « grande bouche » pour énoncer des faits que tout le monde sait ? !

  10. Voilà qui résume assez bien les valeurs de l’ancien monde et celles du nouveau …

    « ATTENTAT- Voilà qui va faire de la très mauvaise pub à Uber. La compagnie de VTC a scandalisé ses utilisateurs lors de l’attentat de Londres qui a fait sept morts et 48 blessés, samedi 3 juin au soir.

    En voulant s’éloigner du London Bridge et de ses alentours, zone touchée par les attaques, les utilisateurs qui ont voulu prendre un Uber ont pu voir le prix des courses grimper en flèche, au lieu d’être gratuits comme ont pu l’être ceux des black cab, célèbres taxis londoniens. »

    http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/04/attentat-de-londres-uber-scandalise-ses-utilisateur-en-augmenta_a_22124513/?ncid=fcbklnkfrhpmg00000001

  11.  » Combien de fois avez-vous entendu que Mélenchon et Le Pen étaient des jumeaux de l’extrême ? »

    Il ne sert à rien de développer un argumentaire serré à propos de l’amalgame entre les votants de la proposition de Mélenchon et de ses équipes et ceux du FN dans son ensemble, la réponse est dans la question..

    Nous ne sommes plus devant de l’info, mais devant le même effet subit si vous restez devant des énormes enceintes acoustiques pendant une rave après avoir consommé quelques chopines et mangé quelques champignons hallucinogènes..

    Cet amalgame opportun donne bonne conscience à pas mal de monde, c’est le même effet que le 49-3 de la loi travail pour le député de base. Parmi les soulagés on peut distinguer :

    – ceux qui ont voté pour les tripoteurs de fonds publics LR et FN d’abord

    – ceux qui ont bashingué Hollande et ont voulu rester à gauche avec Macron, qui étaient ensemble, mais attention, pas d’amalgame

    – ceux qui qui se sont déplacé aux primaires qui n’ont servi à rien et ont choisi ensuite de se soulager en adoptant un gus qui n’est ni d’un parti ni d’un autre tout en étant celui des deux… pas d’amalgame

    – Ceux qui voudraient que ça change en faisant comme d’hab et même plus..

    L’élection de Macron c’est le symbole de la pirouette politique aboutie, l’image de la série de tonneaux automobile à l’issue de laquelle la voiture retombe sur ses roues..

    La désignation de l’ennemi extrémiste, fait partie du maintien de la démocrassie..

  12. Rien à voir avec ce post mais il m’est impossible d’ouvrir « je suis dangereux » PAGE INTROUVABLE ???

Les commentaires sont fermés.