Histoire de jupe – bis


La polémique tombe à pic. C’est l’un de ces dossiers qui divertit au sens strict du terme. Quand on pourrait parler loi travail, rapports de force dans l’entreprise, augmentation (encore) du chômage ou crise internationale, une certaine presse choisit d’agiter d’autres clichés.

Le Point fait ainsi sa une hebdomadaire, la semaine dernière, sur Elisabeth Badinter et ce titre ravageur: « Allez mettre une jupe dans certains quartiers… » Evidemment, il faut lire l’article pour comprendre que Badinter désigne ces « quartiers communautaires« .

Mme Badinter a certainement raison, il y a des quartiers où il est difficile de porter une jupe quand on est une femme.

A Vincennes, commune oh combien communautariste (#lol), une directrice d’école publique a récemment interdit les shorts trop courts aux fillettes. Je me souviens du collège (public) de ma fille, où la jupe trop courte était également interdite par la proviseur. Il y a aussi cette Assemblée nationale, majoritairement blanche, quinquagénaire et masculine, où la gente féminine se fait siffler ou harceler (hello, Denis Baupin?) quand elle porte jupe ou robe. Cécile Duflot s’en souvient. Il y a également ces entreprises où les femmes, jeunes ou moins jeunes, n’osent porter la jupe de peur du regard insistant du patron. Il y a les transports en commun, dans tous les « quartiers » où le harcèlement sexiste est quotidien. Il y a ce harcèlement de rue, phénomène de masse qui lasse à force de perdurer.

Cependant, Elisabeth Badinter ne parle pas de tout cela. Elle vise uniquement le « musulman-fanatique-communautaire« . Il existe aussi, bien sûr. Mais pourquoi « angler » le propos sur ce machisme (religieux) ci et oublier tous les autres ?

Pourquoi ?

 

Jupe

Publicités

35 réflexions sur “ Histoire de jupe – bis ”

  1. « Mais pourquoi « angler » le propos sur ce machisme (religieux) ci et oublier tous les autres ? »
    Parce que, dans les autres lieux cités précédemment, les lois existent pour sanctionner, d’autant que ce sont des endroits où les femmes sont majeurs. Elles ont le droit de se défendre, et doivent se défendre. Alors que ce que dénonce E. Badinter est une situation voulue, et commandée, par une idéologie religieuse qui concerne la petite fille jusqu’à la femme adulte. Une situation engendrant des droits en moins pour ces dernières, avec un retour à des préceptes d’un autre temps. En France, les lois de la Républiques prévalent sur tout, dit-on. Sauf que, depuis trop longtemps, à cause du politiquement correct, et d’un certain clientélisme, on « modère » ces faits en les mettant en parallèle avec d’autres jugés similaires. Et, comme toujours, cela revient à minimiser ces problèmes récurants dans les cités, où pour pallier à ce manque de soutien ferme, les filles, les femmes, en font encore et toujours les frais. Alors, laissons E. Badinter s’exprimer sur le sujet.

    1. @solanden
      C’est drôle, mais quand une femme veut se défendre, on l’en empêche, on ne prend pas sa plainte en compte, pire, on la moque.
      Ravalez votre islamophobie et regardez la réalité en face.
      La France dans son ensemble est un pays misogyne.

      En 2017, une femme violée a toujours peur d’aller dans un commissariat pour que son agresseur puisse être confondu et condamné. Denis Baupin n’a pas été puni. Un homme est toujours plus payé qu’une femme à métier égal. Julian Assange s’en sort par un vice de procédure …
      Je pourrais continuer mais je vous laisse fantasmer sur les méchants barbus qui viennent détruire notre civilisation.

      1. Et voilà la sempiternelle conclusion : pour vous, je suis donc islamophobe.
        Vous écrivez : « La France, dans son ensemble est un pays misogyne ». Je note que le « pas d’amalgame » ne marche pas dans ce sens. Quant à J. Assange, ce n’est pas la France qui l’a jugé, mais la Suède. Pour le reste, je ne nie pas que le combat doit hélas continuer, même si des avancées ont été, néanmoins, obtenues. Pour autant, cela ne doit nous empêcher de dénoncer ce qui se passe dans certains quartiers. Ces femmes ont besoin d’être soutenues, elles aussi, même si ça doit bousculer certains esprits sectaires.

  2. Peut-être parce qu’il est dans la nature de certains d’avoir besoin d’un « méchant » facile à stigmatiser, pour se figurer faire partie des « bons » . Aujourd’hui, c’est « l’islamo-musulman-communautariste », hier, c’était le communiste au couteau entre les dents et demain, ce sera une autre catégorie socio-culturelle .

  3. « Je me souviens du collège (public) de ma fille, où la jupe trop courte était également interdite par la proviseur »

    Ça, ce n’est rien : il y a des établissements publics où les jupes trop courtes sont interdites aux garçons…

    Toutes ces choses évoluent lentement, Corto…Savez-vous que ce n’est qu’en 2016 qu’a été aboli le décret (depuis longtemps non appliqué) interdisant aux femmes de porter le pantalon à Paris ?

    Plus amusant: dans les années 1975, ma femme, médecin-chef à la Sécu, qui s’était acheté un joli tailleur avec pantalon ( non,non : payé par elle-même, pas offert par Borghi) a été convoquée par son supérieur hiérarchique, qui lui a dit: «  Vous rendez-vous compte de l’exemple que vous donnez ? Un jour, vous verrez arriver vos secrétaires en pantalon, et vous ne pourrez rien leur dire !  »

    Le ridicule, c’est comme l’ acool : il tue…mais très lentement.

    1. Corto, lui est savoyard /qu’importe,
      (et) en effet: l’alcool crève à p’tit feu !

      Ah si tous portaient le kilt ! ..ou la toge,
      mais-non, le gaulois (déjà!) se distingue par son exception, et qql propension pour la-mode ?!
      Allez les braies !

      Le kilt, comment, avec quoi se revêt-il ? ..souvent se demande t-on, perso (une paire) ..pieds nus, suivant la saison !
      Le celte, disons l’écossais plus enclin aux traditions, à la question du-dessous répond: « l’avenir ! »

  4. je pense tout de même qu’elle a raison d’en parler ….parce que ca relance le débat .

    1. @Sylvie
      Mme Badinter n’en est pas à son premier coup d’essai et je trouve que la forme ni le fond n’appellent à la clémence.
      Qu’il y ait un problème dans les quartiers est une chose, mais le problème est pris, comme le disait Juan, sous un angle spécifique, quand le problème est global.

  5. C’est bien de faire savoir que la dame fait le tour des quartiers chocs après celui des quartiers chics…

    On sait si son mari s’occupe encore de la simplification du code du travail ?

    A chacun ses oeuvres de charité..

  6. Il y a un autre débat qui va surgir d’ici peu celui du projet Macron à propos de la loi travail. Il se confirme que la réécriture de cette loi a bien eu lieu pendant la campagne présidentielle.

    Et là, comme prévu depuis le début, Macron, lui, va tailler un short aux actifs du secteur privé, et pas seulement dans « certains quartiers »….

    Ca va certainement améliorer les interactions et les relations entre les gens..

    1. chut Stan…les gens vont encore dire qu’on fait du mauvais esprit !!
      Laisser venir doucement les ordonnances et profiter de cette douce fragrance si delicate et subtile qui entoure tout ce que fait Macron….
      😀

      1. SYLVIE

        Je rappelle que j’évoque Macron depuis le jour où il a explosé comme un bouchon de champagne et fusé vers le plafond de la salle. Ce jour là, on lui a vu les yeux brillants comme Moïse redescendant du Mont Sinaï avec les tables de la loi..
        Depuis cette transfiguration,
        – les médias, les économistes, les philosophes, les intellectuels les plus avisés, le MEDEF, s’agenouillent devant sa grandeur,

        – Macron n’a pas eu besoin de programme, les médias ont compris instinctivement qu’il façonnerait le nouveau monde..

        – La fonction de président s’est proposée à lui, fatalement..

        – Macron n’a pas besoin de parler, ses fulgurances arrivent directement sur les écrans des principaux médias. Il a d’ailleurs choisi quelques journalistes comme apôtres parmi la multitude pour montrer son humanité

        – Ses poignées de main avec les grands de ce monde requiert la présence du SAMU.

        – Macron va imposer ses mains et soigner la France par ordonnances…

        1. Ses poignées de main avec les grands de ce monde requierENt la présence du SAMU.

          les inégalités sont partout……à quand la réforme de la flexibilité de l’orthographe ?

    2. Stan

      Si tu veux savoir qui concocte la sauce à laquelle nous sommes mangés, regarde cette émission (sur Public Sénat) les dates sont indiquées avec le lien que je te mets)

      « Ces conseillers qui nous gouvernent

      Inconnus du grand public, les cabinets ministériels sont les cuisines de la politique, là où se mitonnent toutes les réformes qui changent la vie des Français, des plus grandes lois aux plus petits décrets.

      Les cabinets ministériels constituent l´équipe de conseillers qui accompagnent les dirigeants français, Président de la République, Premier ministre, ministres.

      Quelques 500 personnes qui, dans l´ombre des gouvernants, fabriquent les décisions politiques. Ils n´ont jamais été élus.

      -> Leur pouvoir est pourtant colossal et irrigue la vie politique française. Un documentaire réalisé par Jean Crépu, Laurent FArgues et Thomas Bronnec. Une production Ladybirds Films. »

      https://www.publicsenat.fr/emission/ces-conseillers-qui-nous-gouvernent-60450

  7. C’est curieux, plus ça va (mais il faut reconnaître que le sujet « islam » s’y prête particulièrement) et plus, quand j’arrive ici, j’ai l’impression d’être McMurphy faisant son entrée dans l’hôpital de Vol au-dessus d’un nid de coucous (très médiocre film par ailleurs). Je me demande à quoi ça tient…

  8. le Huff P d’aujourd’hui: « Il y a deux ans, les Tunisiennes étaient appelées à se rassembler en minijupe en signe de solidarité avec toutes les femmes opprimées dans le monde. Depuis, le 6 juin est la journée mondiale de la minijupe. »
    Les copines débarquent, ni treillis ni camouflées,
    Quelle bonne idée !

    Aussi hier soir, hasard, je vois Lilian Thuram chez Barthez.
    L’ancien héros de 98 (à mes yeux) tjs dans le sport puisqu’il pilote, avec qql brio (avis perso) sa fondation qui lutte contre le racisme et les discriminations.
    Il y présente une BD, « Notre Histoire », et explique (expose) nos préjugés, que lui nomme ‘conditionnements’.
    Ni limité au racisme, ..féminisme, homophobie..

    J’aime bien l’exemple de « la carte du monde » présenté dans sa ‘vraie’ dimension. J’ignorais que les proportions sont faussées (aux ‘riches & blancs’ l’illusion de la plus grosse part; ..si gourmands !)
    Même si je savais, par ex., que le Brésil est plus grand que les Usa (sans l’Alaska)
    Et à la question, dans qql passage scolaire, « qui est C Colomb ? » la rèp la plus commune est: « celui qui a découvert l’Amérique », ..ainsi le continent était vide, etc.
    Ce qu’il appelle nos « Etoiles », ou nos référents culturels, majoritairement blancs et mâles, manquent (cruellement ?!) de couleurs, pluralités.

    Depuis tout-petit, la femme est une frangine, partenaire et complice; juste une évidence, une lapalissade. Point.
    Que l’emmerdeur soit un bronzé ou barbu (x religieux; dogmatique) un babouin local -du cru (pragmatique) ou un jaune*,
    ..même si certain semble avoir une paire au cul plus grosse que la moyenne, néanmoins invisible !
    j’y distingue peu de différence: un con.

    *qqls visites au Japon ou Corée (années 90’s) et invité chez l’habitant, ouiz j’étais surpris du ‘rôle’ de la femme (effacée, absente; ‘à la cuisine’) que je croyais réservé (!) à qql doctrine musulmane.

    le replay de Quotidient, Lilian T hier soir:
    (pub assez longue, ni malléable)

    http://www.replay.fr/quotidien-avec-yann-barthes-lilian-thuram-champion-du-monde-et-auteur-de-bd-engag-3137384

    ps1, « la route est longue », ..pas l’envie de pinailler.
    Elisabeth B, Cécile D, les Femen… même combat !

    ps2, bien aimé le papier de JF Kahn dans Marianne, « La révolution » Macron; « de droite et de gauche ? »
    (…) « Des modérés, en revanche, on ne se méfient pas. Ils rassurent, ils endorment. C’est pourquoi, quand ils se fâchent, ils rompent les ponts, outre la surprise qu’ils suscitent ils fédèrent. Ils attirent. Ils mobilisent. »
    Et « si Macron, cet ovni chérubinesque, est parvenu à s’imposer, c’est qu’il a.. »
    ..peut-être m’abonner.

    Une pensée à madame Tignous et sa fille,

  9. Simon. Etrange, mais c ‘est toujours le même refrain. Nous savons que tous les musulmans ne sont pas des terroristes sur l ‘ instant, mais combien vont le devenir?
    Après chaque attentat l ‘ on nous explique qu’ il vient de se radicaliser, que jamais il ne causait d ‘ ennui, un bon gars en somme, et pourtant, combien de morts à son actif. Si demain l ‘ on frappe à votre porte pour vous demander certaines choses, que ferez vous?
    Pour la jupe ou le pantalon, demandez plutôt aux femmes dans quelle tenue elle se sentent le plus en sécurité, demandez aux femmes qui prennent le RER si elles osent encore mettre les minis jupes, demandez leurs si elles osent sortir le soir et vous aurez une réponse.
    Clamer haut et fort que la femme est l ‘ égale de l ‘homme et chercher en permanence que lui reprocher. Et puis, dites des viols ont lieu dans les rues, des attentats à la pudeur sont classiques dans le métro, vous en êtes témoin, que faites vous ? ben, ce que vous faites toujours, vous regardez ailleurs

  10. Les viols, les attentas à la pudeur, l’exhibitionnisme ne sont pas l’apanage des musulmans .

    1. « Les viols, les attentas à la pudeur, l’exhibitionnisme ne sont pas l’apanage des musulmans . »

      De l’efficacité des matras sur les esprits faibles…

        1. Vous m’avez devancé . A vous lire, on se demande si vous l’êtes vraiment à ce point où si c’est juste de la provoc .

      1. ‘morning Voda, ..j’ai bien vu ton lien, B Sansal (ai-je rêvé) bref, je rebondis et cite J Berque, sociologue et anthropologue orientaliste (1910/1995)

        la France, ex-ouverte sur le monde arabe:
        «Surtout elle a, depuis 1990 et la guerre du Golfe, abdiqué une politique à l’égard des Arabes et de l’Orient qu’elle menait pour le moins depuis François Ier. Mieux, le traité de Maastricht la replie sur une Europe nordique aux barrières hautaines ! Encore un pas, elle ne serait plus que la vassale comblée d’un Saint-Empire germanique des banquiers… »

        à Ahlem Mosteghanemi, son ancienne étudiante et idées partagées, auteure de « Algérie, femmes et écriture », il dit:
        «Le jugement d’un barbu aujourd’hui démodé, Karl Marx, est juste: on peut apprécier le niveau d’une société au statut de ses femmes.»

        et autres citations, disons compétentes (merci wiki; mieux dit ni l’envie de me fatiguer)
        en option: ‘est-il facile d’être eunuque si l’on vit chez sa mère’ ..aucune idée !
        bonne journée,

  11. tchaf Comme dit, il a fallu tant de morts……
    Mais cela est dit en Angleterre, le temps de traverser la manche de l ‘eau coulera sous les ponts.
    Nous sommes tous bien conscient que la politique est toujours en retard d’ une guerre en France .
    Je lis les commentaires de Simon, il défend la cause musulmane et l ‘ on ne peut lui donner tort ayant de la famille de cette croyance. Mais pourrait- il nous assurer que demain un proche ne serait pas mêlé à un attentat. Certes non
    Tant que l ‘ origine du problème des attentats ne sera pas clairement défini, tant que l ‘on persistera à faire semblant d’en ignorer les causes, tant que l ‘ on s ‘accusera de faux problèmes, la racisme, le colonialisme, même d ‘avoir raté l ‘ intégration alors que le pays y a investi des milliards, que ces gens s ‘acharnent à accuser le blanc de leurs problèmes, d ‘ avoir des exigences sous prétexte de laïcité et de voir des idiots qui les approuvent….. devinez la suite
    Pour faire une guerre, il faut un adversaire désigné. Des gens sont assassiné par personne ou plut^t par  » pas d’amalgame »
    Pour l ‘ électeur français, le danger réside simplement en marine le pen, c ‘est moins dangereux, et puis, les médias la déclarent égale à hitler, alors ……

  12. @Voda
    Je ne suis pas pour le multiculturalisme.
    Et je ne peux que souscrire à l’analyse de Jacques Sapir.

    J’en reviendrais à ce que j’ai déjà signalé. Des lois communautaristes ont bien été votées, notamment sous Sarkozy et il est un des destructeurs de l’intégration à la française. Viser et stigmatiser des populations par rapport à leur conviction (loi sur le voile), ou par rapport à leur origine (discrimination positive) n’est pas la solution. Au contraire. Tout ce qui prône le communautarisme est à bannir du système républicain. Et ne dévoyons pas la laïcité non plus comme certains le voudraient pour viser une religion en particulier.
    La laïcité n’a pas vocation à empêcher les pratiques religieuses dans le cadre privé. Elle a vocation à permettre à tous, religieux comme autres de vivre dans un cadre qui n’est pas prosélyte et incite au vivre ensemble. Pour le reste, il y a déjà des lois applicables à l’ensemble des citoyens.

    @lancien
    La seule personne dans ma famille qui porte le voile est ma grand-tante. Ma tante par exemple, ne porte pas le voile, elle prie chez elle. Hallucinant n’est-ce pas? Pourtant elle est allée en école coranique, pour elle le Coran est LE livre.
    Je ne vais pas vous incendier pour vos propos, bien que vous aillez insinué comme d’autres, que ma famille abrite de dangereux terroristes en puissance.
    Je vous invite plutôt à vous renseigner sur les profils des terroristes.
    Pour les jeunes, ce sont surtout de frais convertis, incultes, qui n’ont entendu que le discours de fous furieux.
    Pour quelques autres, leur santé mentale est à mettre en doute.
    Je vous invite aussi à vous renseigner un peu sur l’Islam.
    Bien que le livre soit porteur de messages franchement violents, il ne l’est pas davantage que la Bible ou la Torah.
    La foi islamique est le produit d’un millénaire et quelques siècles d’interprétation, ne vous y trompez pas.
    Comme les autres religions du livre en somme. Quand on s’intéresse un peu aux religions, non pas comme un Onfray qui vient tout pimpant nous dire que l’Islam est une foi uniforme … (dingue ce qu’on peut raconter comme connerie, gravissime quand on est une personnalité médiatique), on compare, on analyse et surtout on se documente …
    Les trois monothéismes ont vocation à être prosélytes, bien sûr, ils ont vocation à prôner LE dieu. Mais nous sommes au XXIème siècle (bon, pas en Islam, qui part de l’hégire, donc pour un pays musulman, nous sommes au XIVème siècle xD) et les croyants ont évolué, certes pas forcément tous à la même vitesse.

    En conclusion, parce que mon commentaire commence à devenir illisible, l’Islam n’est pas l’ennemi. L’ennemi c’est l’ignorance, c’est la peur/haine de l’autre.
    Nous avons une population métissée, pluri-religieuse, faisons en sorte de relancer la machine à intégration.

  13. Voulez vous nager, vous baigner cet été ? (yes!)
    ..sans oublier le catalogue « les 3 suisses », cela va de soi, aussi tant qu’il n y a pas de restriction avec le sable (gros stock!) son pâté ou ses châteaux, autant en profiter !

    http://www.huffingtonpost.fr/2017/06/05/en-arabie-saoudite-les-femmes-sont-remplacees-par-des-ballon_a_22126319/

    où la femelle (l’autre donc) est gonflable (j’ai une pompe !)
    et nous les mecs, on ne prend pas froid !

    Moralité: avec le musulman, jamais on ne s’ennuie !
    hambdoulillah, de l’hadith tout en dhikr et roule ma poule (pas belle la vie)

Les commentaires sont fermés.