De l’illégitimité en République


 

On a beaucoup parlé de l’illégitimité des nouveaux élus, à cause de l’abstention. On en a beaucoup parlé sans vouloir sans doute comprendre, par paresse, fatigue ou mauvaise foi.

Ce parlement élu est légitime d’après les institutions: à l’exception de quelques scrutins, (dont la surprenante élection de Manuel Valls grâce à un « sursaut » dans 2 bureaux de vote de Corbeil-Essonnes, cette même commune où Serge Dassault a appelé à voter Valls), le résultat des urnes n’est ni contestable ni contesté. Et les gagnants ont gagné.

Dans ce nouveau parlement élu, il y a une majorité macroniste. Elle regroupe des députés La République En Marche, des Modemistes, et quelques autres (dont Valls, encore). Ces gens vont appliquer un programme de « réforme » du code du travail sans précédent, mais aussi l’inclusion de l’état d’exception dans la loi régulière du pays. Et bien d’autres choses encore. Sur quelle majorité politique s’appuieront-ils pour faire cela ? Une quinzaine de pourcentage d’inscrits.

Rien de plus.

L’arnaque absolue.

« Notre peuple est entré dans un forme de grève générale civique dans cette élection, faisant ainsi la démonstration d’état d’épuisement d’institutions qui prétendent organiser la vie de la société avec un mode de scrutin où une minorité étriquée a tous les pouvoirs. » Mélenchon, 18 juin 2017.

Mélenchon n’a pas été « mieux » élu. Mais Mélenchon ne prétend pas mettre à bas la République sociale.

Nuance.

La France insoumise, cela n’a échappé à personne, n’a gagné ni cette présidentielle ni les législatives. Elle n’a de voix que d’opposition. Il ne s’agit pas de parler pas pour celles et ceux qui refusent de parler. Il s’agit d’expliquer à ceux qui braillent qu’ils ont gagné, qu’ils ont gagné sur peu.

Contrairement à ce que certains commentateurs libéraux ont rapidement propagé dimanche soir, Mélenchon n’a pas dit que les abstentionnistes étaient des insoumis. Il a même dit l’inverse. Il a constaté l’échec: « le pays n’a pas cru qu’il était possible de faire autrement ».

La France insoumise a perdu cette manche car elle n’a pas réussi à convaincre les abstentionnistes. Et Mélenchon ne dit pas autre chose quand il, déclare ceci:

« Je vois dans cette abstention une énergie disponible pour peu que nous sachions l’appeler au combat ».

 

Faut-il répéter ce constat évident  ? Non. Il ne faut pas. Il ne faut plus. Il faut peut-être se taire, laisser les critiques brailler, les laisser s’enferrer dans leur ressenti personnel qui n’a pas parfois plus grand chose de politique. Les mêmes qui nous demandaient d’aimer Mosco, Camba, Valls, et quelques autres chouinent parce que Mélenchon leur parle désagréable… Qu’y pouvons-nous ?

Qu’un(e) député(e) élu(e) sur 60% d’abstention ose me dire qu’elle/il a mandat pour changer l’organisation de notre vie sociale est une escroquerie.

« Il n’y a pas dans ce pays de majorité pour détruire le code du travail, réduire les libertés publiques, ni non plus pour l’irresponsabilité écologique, ni pour cajoler les riches. » Jean-Luc Mélenchon au soir du premier tour législatif.

Cette illégitimité politique est aussi un danger. Combien de gens se reconnaissent-ils dans ces jeunes ou moins jeunes bourgeois élus député(e)s de la « République en Marche » ? Combien ?  Le mouvement macroniste a même réussi à faire élire un élu guadeloupéen qu’on croirait sorti tout droit de CIVITAS.

 

 

 

Publicités

85 réflexions sur « De l’illégitimité en République »

  1. Toutes rationisations sur la légitimité est une impasse, donc du vent.

    Légiférer, dura lex sed lex, régle du jeu, Droit Constitutionnel, etc… le gouvernement a toute légimité, la majorité parlementaire a toute légitimité …. et Macron appliquera son programme

    programme défini à Bruxelles sous mandat Merkelien
    programme économique TINA contesté au Royaume Uni et en désarroi aux USA au vue de ses résultats. Amusant.

    cheuNous z’en Rance l’alliance du Sociétal radeau de la Méduse Socialiste (d’inspiration US-Hillary) et du neo-libéralisme économique US
    est passé de l’alternance Ps-UMp à la dernière synthèse post Hollandreou: la Macronista.
    Sorte de diarrhée communicative car communicant avec toute la puissance du syndicat des Elites.

    lire à ce sujet sur agoravox du Fig:
    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/06/16/31001-20170616ARTFIG00329-jerome-sainte-marie-une-election-sans-le-peuple.php.

    Alors pour les feignants, l’essentiel:
    – l’abstention massive mine le pouvoir de Micron
    – face au Bloc Elitaire il n’y a que l’archipel des oppositions incapable de s’unir au second tour.

    Mine: machin explosif mais aussi Mine de gruyère, je veux dire ressources naturelles en opposants.

      1. Stanislas,

        Merci, très bonne analyse des Godillots Macroteux par catégories sociales.

        Des élites A B dont on peut attendre la plus goulue des courses à l’échalotte, avec la docilité courtisanne et jalousie qui feront propablement passer le Canard de 8 à 24 pages.

  2. Mêmes causes, mêmes effets. Si on continue de s’opposer selon les mêmes critères et en utilisant les mêmes méthodes outrancières et autres slogans grossiers, alors dans cinq ans, à nouveau, nous en serons au même point : il n’y aura pas d’alternative crédible à gauche, il n’y aura pas de majorité possible pour une autre politique et la droite, une des droites, l’emportera encore.

    La gauche, toute la gauche, est en déroute. Ne pas s’interroger, ne pas prendre un moment pour s’interroger sur l’incapacité qu’elle a eu à convaincre plus de 25% des électeurs qui se sont déplacés pour voter, repartir à l’assaut comme si rien ne s’était passé, c’est déjà préparer la déroute à venir.

    La stratégie Mélenchon est une impasse. Mélenchon est un obstacle. C’était vrai en 2012. Ça l’est encore en 2017. Ça le sera en 2022.

    Stop ou encore ?

    1. Dedalus Labyrinthus,

      J’ai l’impression que vous confondez volontairement l’appelation et le contenu.
      en gros vous êtes PS (Pur Sucre) et vous venez de vous ramasser une gamelle méritée.

      La collaboration à une politique TINA Bruxellose et la soumission à la Germaine ont ouvert en grand les portes de l’incurie Solférino aux marcheurs échappés vers Micron.
      Trop tard pour verrouiller.

      Un petit mea-culpa plutot que s’acharner sur les Insoumis ?
      le fameux Nous vous avons entendu, après chaque déculottée , combien de fois répété? et rien.

      Retranchés dans le sociétal vous avez évaporé vos électeurs.
      Interventionnistes colono-humanitaires vous avez armés Al Nostra, laissé partir et revenir les terroristes.

      et le trucage des stats du chomage ne trompe personne.

      Ah, je sais Micro sera pire que Holloween !
      probablement mais c’est bien le Ps qui nous l’a lancé.

      1. Voilà. On ose émettre une critique sur le grand manitouchon et on est forcément, nécessairement, un grand méchant socialiste corrompu. Alors je vais te le dire très clairement, je me moque totalement du PS, à peu près autant que les Insoumis m’indiffèrent. Ce qui m’intéresse, c’est l’urgence sociale, l’urgence écologique, l’urgence démocratique, et les gens qui en crèvent. Pour eux, un seul constat : la droite gouverne parce que la gauche – celle qui affirme répondre à ces urgences – n’a pas été capable de se montrer à la hauteur. Et tant pis pour l’urgence. Et tant pis pour ceux qui en crèvent.

        1. Et ça propose quoi un chrétien démocrate ?

          Du Shroeder, du Blair ou juste les pleurnicheries coutumières ?

        2. Monsieur ou Madame DEDALUS

          Si ce qui vous touche est ce que vous écrivez, j’avoue avoir du mal à comprendre votre première intervention, et en particulier sa chute.

          « La stratégie Mélenchon est une impasse… »

          Le projet développé par Mélenchon était le seul dans le paysage politique à répondre à vos préoccupations; malheureusement il etait aussi nettement atypique à celui unique proposé par tout le reste du spectre politique, de droite à gauche qui consiste à casser de l’emploi public, de continuer les restrictions budgétaires, et flexibliser le travail dont nous savons que ça n’apporte rien au chômage (j’ai des sources multiples à fournir à ce sujet)..

          Je crois qu’Il ne faut pas inverser le problème,
          Mélenchon fait une offre politique et économique, en tant que leader que suffisamment de français en âge de voter ont refusé ou dénié pour lui interdire le passage en finale, par peur, par confort, par non information ou/et intoxication médiatique, ou abandon de confiance généralisé au politique.
          Donc point barre pour lui depuis la fin du 1er tour. A partir de là, il faut se poser la question de la focalisation sur lui par les médias, qu’ont ils encore à cacher de si important pour quelques temps en occupant les gens avec Mélenchon…?

          Si les français en majorité veulent se faire raboter leurs salaires, leurs acquis sociaux pour faire plaisir au marché aux banquiers et aux multinationales, c’est leur problème, pas la faute à Mélenchon et ses soutiens qui croient qu’autre chose est possible.

          je parie que dans moins de 2 ans, tout ceux qui soutiennent Macron en reviendront en courant quand il verront et comprendront pourquoi il n’a jamais évoqué son programme…

    2. @dedalus: pas très étayée, ta réponse. Personnaliser sur Melenchon qui ne sera sans doute pas candidat en 2022 ne sert à rien. La France insoumise a échoué à convaincre largement, elle a réussi à accrocher des gens comme moi et d’autres qui tapions sur le Mélenchon de 2012. Par ailleurs, la « gauche » paye surtout sa fusion avec la droite:je te rappelle que c’est le PS qui a disparu, vidé de l’intérieur par une préparation involontaire à la fusion avec sa droite que Macron a brillamment réussi.

      1. @Juan S. Je voudrais être bien certain que Mélenchon ne sera pas candidat en 2022 – or rien n’est moins certain. Et je voudrais que la gauche puisse arriver à 2022 en état de gagner cette fois, ce qui ne se fera pas avec Mélenchon dans l’équation. Mélenchon est nocif pour la gauche, nocif d’abord aux Insoumis.

        Franchement, ce type arrive à l’AN, fait semblant d’être né de la dernière pluie et de découvrir que le drapeau européen est joint au drapeau français dans à peu près tous les lieux de la République. Non seulement il ne le découvre pas (il fait juste le clown), mais en plus c’est renier la gauche de faire comme si c’était mal : le drapeau européen ne dit pas plus libéralisme et austérité que le drapeau français n’a jamais dit Chirac, Sarkozy, Hollande ou Macron. L’un dit que nous sommes européens comme l’autre dit que nous sommes français. Un type intelligent qui joue au con, c’est la définition même d’un populiste. Réveillez-vous. Dégagez-le. Vite.

  3. Ce qui me surprend dans cette élection, c’est l’élection de parfaits inconnus ….et sur le seul fait qu’ils sont issus de la société civile et parfois pour leur jeunesse….comme si c’était une qualité en soi…
    Alors leurs électeurs veulent essayer le renouveau…pourquoi pas …mais je trouve ces raisons là nettement insuffisantes…
    Je ne dis pas que ça ne va pas marcher mais ça ressemble trop à un jeu de hasard …qui d’ailleurs ne va nous rapporter à nous que de l’austérité !!!!

    1. Il est plus facile pour l’exécutif d’avancer sur ses projets lorsque la majorité à l’assemblée nationale n’est pas à même de s’opposer, cela du au manque d’expérience des élus.

  4. Le passé n’a aucun intérêt, puisque le monde a changé; On est enfermés dans une économie globalisée, contre laquelle le PS n’a rien à opposer (seul un parti qui pourrait être unique unique FN-Insoumis continuera à faire semblant) , d »où son impossibilité de « se reconstruire à gauche »; il n’y a que des divergences sur les mesures à prendre, mais rien qui ne dépasse les débats habituels d’un partri unique PS-LREM-LR (bien plus insignifiantes que celles du PS d’ Epinay, oùù Mitterrand avait réussi à faire cohabiter des gens allant des chevènementistes marxistes du CERES à la « deuxième gauche américaine » de Rocard) ; tout le reste, c’est une question de postes et de carrières personnelles.

    1. Pffff Elie !!!😀

      Vous ne vous appelleriez pas un peu Marie Noëlle quelque part ?
      😱😱😱😱😱😂😂😂😂😂

      1. Oui; pas ma faute, il m’a viré de son blog, mais, comme ça, ça passe…

        1. Décidément vous me ferez toujours rire aux éclats 😂😂😂
          C’est bien pour ça que je vous adore 🌹

            1. L’humour est une arme infaillible.
              Il désarme le plus blindé des hommes (et des femmes).

              1. youpie ! ..et encore plus+ super bonnard quand existera le gilet pare balle intégral ! sans fuite, étanche (la route est longue; aussi qql couture) tiens, rappelle toi Achille Talon,

        2. Élie
          Ça passe, ça passe….c’est vous qui le dites…le monsieur en question manque tout de même cruellement de courtoisie….à côté MElenchon est un angelot !
          mieux vaut l’humour comme le dit Hélène …
          Par contre Elie vous feriez un très mauvais escroc…vous auriez pu au moins changer le texte pour qu’on ne vous reconnaisse pas 😇

    2. Elie
      Il suffit d’offrir des postes ..et la grande cohabitation droite gauche….fonctionne…?
      C’est un peu ce quˋa fait Sarko non !
      Finalement Macron va me debarasser de mon anti sarkozysme primaire !
      ou alors je ne comprends pas pourquoi on les a tous jetés les uns après les autres Sarkozy, Valls, Hollande qui n’ont fait que mettre en chantier la politique continuee par Macron…et décidée de toute façon par l’Europe.
      j’ai un peu peur des raisons qui font préférer Macron….juste pour voir …!
      Macron a tout de meme cette qualité de susciter un nouvel enthousiasme …et une rapidité d’adaptation exceptionnelle …

  5. Demandez vous pourquoi u,  » bleu », débarquant en politique, sans vraiment de programme a été élu.
    Demandez vous pourquoi des escrocs qui bénéficiaient de majorité dans le parlement viennent vous seriner que donner la majorité du parlement à macron serait une erreur.
    Je dirait même que ces gens qui prétendaient nous gouverner sont tellement idiot qu’ ils ne sentent jamais la défaite arriver.
    Macron a formé son gouvernement en respectant la connerie de quota homme/ femme. Belle connerie sans parenthèse, mais du moins ne nous impose pas le tel élu( e ) pour représenter les minorités, tel autre pour tel race.
    La gouvernance française est arrivé à un point de rupture, l ‘ état est incapable de s ‘adapter à la vitesse ou avance le progrés, les gens mal préparés aux changement ne suivent pas .
    Les politiques forment un clan s ‘ accordant tous avantages. Les fonctionnaires vivent d ‘ une manière protégée. D’autres tel EDF, GDF, SNCF, RATP forment un autre clan qui profite au maximum de leur pouvoir de nuisance envers les usagers .
    Les travailleurs du privé voient leur emploi menacé, subissent toutes les pressions et servent de tirelire à un état voleur et gaspilleur
    Et puis arrive par millions les parasites, vous en connaissez tous.
    En tête je citerais les centaines d ‘associations vivant de subventions, les médias, les syndicats, les ong et organismes ‘ à vot bon coeur, les fainéants profitant d ‘un système plus avantageux aux para sites qu’ aux travailleur. Et les millions de parasites venant dans ce pays profiter des largesse de ses lois à la con, profiter du regroupement familiale amenant des milliers de gens se parlant aucun mot de français, ces multi bigames amenant leurs smalas de marmots devenant prioritaire pour les logements, les allocs, les aides etc.
    Vous saviez que macron, au même titre que mélenchon était pour accepter ces sans papier devenu  » migrant » pour faire moins envahissant et le désistement de l ‘ électorat vous étonne.
    A quoi sert votre vote, à quoi a servit votre bulletin, un parti avec 38 % des voix à la présidentielle est à peine représenté, un parti ( le seul ) voulant défendre les droits des français a 6 représentants.
    Alors jouer les faux culs mais préparez vous à payer

  6. Hello E 92, t’as le chic pour te faire allumer; qu’importe de t’avoir ‘averti’, (car) puisque tu n’es pas un homme, ..est-ce bien le cas (je suppose; dis-je sans trop de risque) donc égale à toi et uniquement, alors point d’autre ‘responsable’ à l’horizon, ni, par la force ‘des choses’ aucun viatique !
    De compter sur moi ?! ..mauvais plan niña. Soit je manque d’étanchéité soit mon trip frangine chouia développée.
    Sinon trouillard ?! ça dépend, où et avec qui je suis !
    aussi j’oubliais d’être anonyme (ou parano)

    Nân, plus prosaïque: « je suis une bille ! »
    mais une frouze © ! et ceci depuis xx générations !
    pas de polak, rital ou métèque dans l’gène ! (hélas?)
    ..à part le pépé helvète, ..il avait faim, Et voulait bouffer du boche ! (quelle idée)
    Je suis un pur crétin Alpin !

    La preuve ? mon analyse:
    – depuis, ..depuis que je suis né ?! ..toujours les mêmes vieux à l’Assemblée, du gâteux croûton soudé, de l’espèce masculine (surtout il !) roupillante et cumulante (et la cantine !)
    Ses aptitudes ronflantes/endormies, (etc.)
    Libérales-libéraux, son nombril & affidé; d’autres existent ?
    / Où ?! ..chez Mao, Corée-N ou URSS (kibbutzim ??)
    Ah Oui des pros ! de la fonction et du privilège !

    Dont, parait-il: On-en-avait-soupé,
    (je zappe l’épisode adolescent; celui du poil au cul = la période de l’Homme à l’âge-con acquis; et qql baston)

    « Y en a Marre !! » ..qu’on disait,
    « Virez ces nazes ! » ..retraités inactifs (hahah)
    (ou) l’antédiluvien clivage stérile, ..c’est ça ?
    Out ! Via ! les papy’s Balquaniques ou Cahuzaciens !
    ..jusque là ai-je bien compris..
    Marre du crisis ! du pays neurasthénique et dépressif !
    /bah, le touriste ravi ou surpris, lâche son fric !

    On veut Des Jeunes ! des Copines ! Et novices !
    (je ne rêve pas ? ai-je bien suivi..)
    Sans oublier qql confiance (!) cela va de soi.
    Ainsi qql amour pour notre si beau pays ..
    (je peux faire plus long*; vous l’savez)

    Moralité: « Ça ne va Jamais » … MERVeilleux !!
    – je suis bien un français en France, chouette !

    *on en parle rarement (!) pourtant il semble que nous sommes nbx à s’y intéresser: l’Anarchie ! (humm)

    ps, la Loi Travail ? ..encore de la lecture, du-programme insatisfaisant un-certain nombre (ainsi l’Education, etc.) vous comprendrez que mon égoïsme (si bien partagé) ne désire pas déranger qql activité si bien engagé; merci.
    Par contre, que le 11 novembre ‘tombe’ un samedi, ça tout le monde s’en tape.. alors que jeudi-le pont !
    Cheers,

  7. Finalement ce qui est drôle c’est que Macron va péter le droit du travail, vraisemblablement revoir tout ce qui concerne les prestations dites sociales ..du chômage à la retraite en passant par la politique de la famille – va continuer les restrictions budgétaires et le dégraissage des services publics chers à la droite la plus dure des Fillon-Wauquiez et cie.. qui vont déprimer la France encore plus..

    Et devinez ; c’est à Mélenchon que tout le monde fait porter la calamité de ce qui se prépare, inclus celle de ne pas avoir rejoint le merdeux (ce matin j’ai compris, je change de qualificatif). faudrait arrêter de copier les éditos des journaux de milliardaires ….

    Définition : petit merdeux (n.m.)
    1.(péjoratif)petit garçon, enfant, môme, mioche.

    Mélenchon est le seul à avoir proposer un plan économique cohérent et travaillé qui permettait de stabiliser ce qui fait encore le peu de solidité économique de la France par rapport à ses voisins du sud..

    A lire une partie des intervenants ici, j’ai l’impression d’être au milieu d’un conseil d’administration d’une multinationale…

  8. A peine Macron élu depuis un mois et les magouilles commencent : on attend le résultat des législatives, l’enquête préliminaire brestoise avance pépère et, du coup, Ferrand, élu député, est exfiltré du gouvernement et se retrouve président du groupe LREM à l’Assemblée et, surtout, avec une belle immunité parlementaire . Puis, c’est Sylvie Goulard qui démissionne, because les salades européennes du Modem . Pour l’instant, Bayrou et de Sarnez s’accrochent mais pour combien de temps ? Et que se serait-il passé si LREM avait eut besoin du Modem pour avoir une majorité ?
    Et vu la composition du Groupe LREM à l’Assemblée, combien de conflits d’intérêts en perspective ?

    1. Alain bobards

      Désolé mais il s’agit là de renouvellement des batteries de casseroles. C’est pas pareil. Il suffit de lire la liste dans le canard chaque semaine,

      La moralisation à la sauce Macron c’est autre chose ; on ne nie pas les casseroles, on dénie, on laisse pisser et on reclasse…

      Quant aux conflits d’intérêt c’est réglé depuis longtemps. Tout ce qui est gênant pour le « peuple » est voté de nuit en comité restreint ou pendant les vacances. Il y a aussi des lois « fourre tout » dont le principe est simple : il faut 1 mois pour lire, et un autre mois pour comprendre qu’on s’est fait baiser sur un point particulier. . Les techniques Hollande ont fait progresser le législatif..

      1. Avec toutes les casseroles que se trainent ces gars là, ils devraient se recycler comme rétameurs . C’est un métier d’avenir !

  9. J’ai l’impression que, d’ici peu, un émule de Gabin dans « le Président « , pourra allègrement flinguer ses collègues pour leurs liaisons dangereuses !

  10. Scission des LR en cours sous la direction de Thierry Solère pour créer un groupe macronien de droite, Manuel Valls qui se lance dans la création d’un groupe macronien de gauche, la politique de Hollande qui donne enfin des résultats ( l’ INSEE prévoit 1,6 % de croissance et une baisse du chômage pour 2017)…La période laisse perplexe et invite surtout à observer, à réfléchir, et (comme ils disent) à « changer de logiciel » devant un monde qui change très vite…(au lieu de s’accrocher à celui d’il y a 50 ans, comme les bagarres entre Le Pen père et fille, ou Mélenchon qui veut « expliquer ce qu’est un contrat de travail au matheux « …qui dirigeait l’ IHP !.

    1. Pensée émue pour NKM qui aurait tant aimé participer à la soupe populaire Mac Crouton.
      Vu le Caudillo en pleine sérénité après son triomphe électoral aller tremper son crouton.
      A Longchamp le bourrain Solaire prend la tête dans le virage En Marche et remporte le Grand prix de l’Assiette au Beurre.

      Devant l’incroyable taux de croissance et la baisse continue du chomage, le président Bien Aimé remet la Banane de Bronze au service météo de Bruxelles.

      Cueillez des maintenant les roses de la vie
      car jamais avantages perdus n’est retrouvé

    2. Monsieur le toubib

      INSEE a changé sa méthode de calcul du PIB en 2014 ce qui veut dire en clair que vous ne pouvez chanter cocorico, ce chiffre ne veut plus rien dire par rapport à votre époque ancienne..

      L’année dernière déjà, le niveau de croissance était paramétré à 1.6 et a terminé en réalité à 1.2%, selon le nouveau calcul plus favorable…

      Je signale au passage que l’OCDE ne prévoit qu’1.4% cette année, après avoir prévu 1.3%…Ouf…
      Il y a quelques années, il se disait que la France créait de l’emploi à partir de 1.5% de croissance. Mais ça a dû changer aussi…tant mieux..

      Quant à la baisse du chômage, il va falloir attendre, la reclassification massive des chômeurs de l’année dernière fait son oeuvre, c’est vrai, mais il risque d’y avoir un relâché massif suite à l’opération « une formation en catastrophe pour 500 000 personnes » , hollandaise de l’hiver dernier pour soigner le bilan final…

      Avec un droit de travail taille mannequin l’année prochaine, c’est sûr que Macron va pouvoir organiser des défilés pour Madame Figaro, Voila et Gala…

    3. …………………..Mélenchon qui veut « expliquer ce qu’est un contrat de travail au matheux « …qui dirigeait l’ IHP !….

      C’est vrai que Mélenchon est excessif, mais il n’est pas inutile de rappeler quelques notions de base à ce propos

      1° être directeur d’un institut ne signifie pas nécessairement savoir ce qu’est un contrat de travail. Ca peut paraître étonnant, mais il existe des services RH pour résoudre ces détails du quotidien ,pour un homme comme ce Vuillani qui doit partager son temps entre relations publiques, colloques, voyages et recherche…
      On peut quand même estimer que le matheux connait son contrat de cadre dirigeant de service public.

      2° Un contrat de travail de la fonction publique n’a rien à voir avec celui du secteur privé ; or la casse du droit du travail ne concerne uniquement que le secteur privé,….sauf preuve du contraire. Mais Mr Le Président va d’abord faire plaisir au MEDEF, à l’AFB et à toutes assoss représentant des groupes privés nationaux et internationaux..

  11. Stanislas,

    nous voilà de bon matin, de bonne humeur (héhé)

    vu j’sais-puou: dans la série Choc des photos, Poids des fayots
    photos de Bribri Macaron à vélo
    donne pas un coup de pédale mais garde le sourire…
    un peu crispée ?

  12. Il y a longtemps que le PIB est un leurre .
    En gros, le PIB est le calcul de la circulation de ‘ argent dans le pays.
    Plus l ‘argent circule, plus le PIB monte. Ajouté à cela l ‘ état qui emprunte ( augmentation de la dette ) et met l ‘ argent en circulation, le PIB monte.
    Commerce extérieur en déficit énorme, chômage en augmentation mais en changement du calcul de chomeurs régulièrement, ce qui le fait diminuer, dette des régions abyssale, les ministères en perpétuelle demande d ‘argent supplémentaire, nouveaux impôts et taxes, mais le PIB augmente, Les miracles existent.

  13. Question a combien peut s ‘ élever la retraite d ‘ un ministre ayant exercé la fonction pendant 1 mois?
    Pourquoi éjecter un ministre mis en cause dans différentes affaires si l ‘ on peut lui donner un autre poste. L’ éjecter est la preuve de l ‘ erreur du départ, car enfin, au début il a pris du temps pour bien choisir ses ministres, le nommer ailleurs c ‘est s ‘en débarrasser sans histoire, alors tant qu’ à faire.
    Vous voyez la politique en France est simple: le président peut tout faire, tout dire, tout exiger, le peuple peut la fermer et ne me demandez pas quoi,.

  14. Il a raison Monsieur le toubib, l’époque  » à la papa » c’est fini, vive la modernité..Elle nous tombe dessus comme un soir après l’après midi..

    Tiens le « social » c’est comme le soda.
    – « à la papa » il était sucré et vas y que je t’arrose les retraites, la famille, la santé …….
    – « moderne », le social, comme le soda doit devenir « light »

    Je vais oser une prédiction en exclusivité chez Monsieur JUAN, je parie que le soda va prendre un goût amer avec le quinquina Macron..

  15. La modernité du travail, c’est l’informatique, les objets connectés, les algorithmes, les tableaux de bord, les objectifs…

    « a la papa » on parlait de « relations sociales », « d’interactions humaines » de « solidarité intergénérationnelle »… bref, que des gros mots qui obligeaient à négocier, discuter, faire des manifs….Fallait faire bosser des mecs jamais contents qui voulaient des vacances, rester en repos pour aller à la messe, tombaient malades. En plus c’est compliqué à foutre dehors.

    à l’époque « moderne », fini tout ça, place aux algorithmes. aux machines
    – les interactions humaines sont devenus « WORKSIM », un superbe logiciel qui définit les actions de chacun sur le marché du travail, et grâce auquel la nouvelle loi travail a émergé. C’est la mathématique qui oriente la loi…

    D’ailleurs pareil pour le travail, « à la papa » c’était l’homme qui devait travailler
    La modernité veut que ce soit le fric d’abord, toujours grâce aux fameux algorithmes. Vous pouvez demander aux financiers, les algorithmes fonctionnent quand tout va bien et normalement, conformément à ce qu’on leur a dit du marché.
    Les bécanes font des milliers d’opérations à la seconde, c’est magnifique parce que vous prenez du pognon sans savoir ce qui se passe.
    Et puis l’incident (ça arrive), le marché déraille…L’homme qui finit par se rendre compte au bout de quelques minutes n’a plus qu’à tirer sur la prise pour débrancher la bécane….

    comme au temps de « papa… »

    Le mode binaire informatique n’a jamais été aussi à la mode,

    1 : tu es embauché
    0 : tu es viré

    1 : tu penses comme tout le monde, tu es un bon
    Tu penses comme Mélenchon, tu es 0…

  16. La loi travail en « réalité augmentée » au gouvernement. pas de licenciements, que des démissions. La start up est en marche…

    Question : de quel côté va à nouveau osciller le pendule ?
    à droite ou à droite ?

  17. Bon voila qui promet
    De Sarnez démissionne , Bayrou démissionne, il parait que ce serait suite à des emplois fictifs payés sur le compte de Bruxelles.
    Moins de cirque qu’ avec le FN.
    Un islamiste attaque au couteau un agriculteur qui bossait dans ses champs. Pas de tralala, un agriculteur bof.
    NKM devient la spécialiste du plongeon dans les pommes. Surprise d ‘ être éjecté de sa sinécure de députée. Il parait qu’ elle envisage de chercher du boulot, si vous connaissez un emploi fictif pensez à elle. Elle est capable d’ en cumuler plusieurs
    .

    1. @ lancien
      On peut s’opposer sans être un détracteur violent….
      Vos propos sur NKM sont ignobles…

      1. sylvie. ma chère vous me fatiguez. Qu’y a t il d ignoble à dire la vérité
        elle n’ aurait pas traité de connard celui qui refusait son tract , elle n ‘aurait pas agité ses tracts sous son nez, il ne l ‘aurait pas repoussé.
        Alors, chère sylvie avant de m ‘accuser d’ être un détracteur violent,, regardez vous, prenez un miroir, qu’ y voyez vous, bon, d ‘accord…

  18. Après Goulard, Bayrou et de Sarnez . Quel sera le prochain ? Vous voyez pas que ce soit le petit marquis en chef ?

    1. @ Alain
      Bien que tout cela me choque ( moins que l’enrichissement personnel )…on peut au minimum se poser la question du financement des partis (dont je ne connais rien) ….sinon là aussi il n’y aura bientôt plus que les  » riches  » qui pourront créer un parti et le financer
      Ou je me trompe en me posant cette question …

      1. @Sylvie
        Ce qui me fout en pétard, c’est qu’enrichissement personnel où pas, ces gars là se servent du fric du citoyen pour leurs petites affaires, ce citoyen dont ces mêmes gars exigent qu’ils se serrent la ceinture .

        1. Entièrement d’accord….ça fait un bout de temps que je me demande où passe notre argent …et comme y a pas de trou dans le plancher !!

        2. Oh ! Sylvie. Il suffit de demander comment son subventionné les partis politiques, un clic et voila .
          Pour faire bref…. par le contribuable

  19. Perquisition chez Business France, cette boite qui s’était chargée, moyennant un grasse rémunération d’argent public, du voyage du petit marquis, alors ministre du budget, à la silicon valley .
    Et qui était membre de la direction de Business France à cette époque ? Une certaine Muriel Pénicaud, ci-devant ministre du travail, celle qui porte plainte contre la presse pour publication des saloperies de la future loi travail .

    1. Celle-ci ne risque pas grand chose : elle fait partie de la garde rapprochée du locataire de l’Elysée . Castaner, en bon toutou, s’est fait un devoir de la dédouaner, ce qu’il s’était bien gardé de faire avec Bayrou .
      En matière de coups tordus, à l’allure où c’est partit, Sarko finira par faire petit bras !

    1. Franchement, mon cher doc, je suis profondément déçu : je pensais qu’un homme tel que vous, avec une si forte puissance d’analyse, était au-dessus d’un vulgaire Mélenchon bashing .

      1. Franchement, s’imaginer qu’un « matheux », parce qu’il est « matheux », s’imagine que les 40 heures ont toujours existé, ça ne vole pas haut; et si c’est sincère, c’est encore plus grave…

        1. Si on relève toutes les conneries proférées par les politiciens, on perd de vue l’essentiel, à savoir le débat d’idées et de programmes . Donc, je réitère : je vous croyais au dessus de ça, d’où ma profonde déception .

    2. encore un article de psychologie de comptoir à propos de Mélenchon,
      avec recherches historiques ciblées et appropriées et tout le tralala. Ca jette..

      J’ai compris d’où venait l’expression « la secte  » à propos des insoumis, ça fait l’objet d’un article d’Acrimed  » de l’art de saboter une interview politique.. »

      Bref les journalistes font ce qu’ils peuvent pour ne pas évoquer le système primo défaillant « d’en marche », ou plutôt l’arnaque massive « en marche » mise en place par les médias et qui vont tenter de faire oublier leur implication le plus longtemps possible

      Mélenchon est devenu un bouc émissaire, et ça marche même avec les bac + 10

      1. C’est curieux, cette propension d’un grand nombre d’avoir besoin d’un chef pour les gouv…mener à l’abattoir et donc de taper sur celui qu’ils pensent être le chef d’en face , le tout étant mis en musique par des médias qui font le max pour éviter le débat programme contre programme !

        1. Alain

          Il me semble que nous sommes à un moment où les médias principaux de presse et télévisés, ne se sont jamais autant mouillés pour un candidat à promouvoir, tout en écartant autant que possible les concurrents potentiels. Même après la défaite générale, ils gardent en ligne de mire Mélenchon pour planquer la misère Macron….

          Ils se sont mouillés à un tel point qu’ils ont tout arrangé, interprété, disséqué pour faire d’un pantin, entre les mains de sponsors et de parrains au sens le plus vil du terme, qui un génie, qui un homme de stature internationale, lui qui n’en avait aucune il y a moins de deux ans…

          Notons au passage que le FN est bien moins égratigné dans le même temps, il sert trop la cause quand le moment est venu..

    3. Interprétation stupide, je crois, d’un journaliste coutumier du genre, dans un journal pas précisément réputé pour sa neutralité envers Mélenchon. À commencer par le titre : Pourquoi Mélenchon agresse les mathématiques. Allons bon, voilà que le tribun vitupérant éructant vilipendant aboyant rageant invectivant fulminant pestant tempêtant tonnant, et ce tout en grimaçant s’en prend aux mathématiques. Ah mais quel fichu ringard rétrograde anti-sciences ! Pauvre Cédric Villani, incarnation vivante des mathématiques, dont la médaille Fields fait, à n’en point douter, un expert en code du travail !

      1. De plus la réponse du  » matheux » est intelligente …et je suis sûre qu’elle a fait rigoler Melenchon …
        De toute façon chaque verbe, chaque mot de Melechon est scanne, interprété, disséqué par des médias qui pour le coup sont les vrais extrémistes !
        Melenchon doit être l’ennemi public numéro 1 , celui dont on doit taire les idées tant elles sont dangereuses ….non pour le peuple…mais pour les libéraux qui n’acceptent plus aucunes contradictions !!!!

        1. « Melenchon doit être l’ennemi public numéro 1 »

          C’est son rêve, mais je crois que c’est plutôt raté, non ?

          1. En tous cas, aussitôt arrivée à l’ Assemblée, il a d’emblée manifesté son talent de rassembleur :

            http://www.lefigaro.fr/politique/2017/06/21/01002-20170621ARTFIG00272–l-assemblee-les-communistes-et-melenchon-feront-chambre-a-part.php

            Très franchement, je crois que Mélenchon est un politique de naissance (sénateur à 31 ans, mieux que Jean-Vincent Placé !) , qui sait très bien qu’à 65 ans sa carrière politique touche à sa fin et qu’il ne sera jamais au pouvoir, qui veut s’amuser pour le temps qui lui reste et écarter tous ceux qui pourraient le gêner dans cet objectif.

      2. Aux mauvais esprits et aux mauvaises langues,
        – Manuel Bompard, directeur de campagne de Jean Luc Mélenchon,
        Docteur en Mathématiques.

        😛😛😛😛😂😂😂😂

      3. ZAPPOW
        Je me permets de reprendre votre description expressive pour ajouter quelques observations. :

        Il semble que le but depuis plusieurs semaines est de faire passer Mélenchon pour un émotif invétéré, ce qui en soit, en fait donc un  » pulsionnel  » une sorte de « primaire » éructant ; par conséquent, laisse suggérer toutes les déviances de ce type de caractère (indécision ou décisions coup de tête, intempérance perte de sang froid…..etc)

        Le côté répétitif un peu comme pour la publicité, ancre ce tempérament dans tous les esprits disponibles pour le croire. Il suffit d’ailleurs de reprendre les commentaires ici et là, pour se rendre compte que ça fonctionne bien (récemment  » la secte FI » issue d’une télédiffusion politique.) et j’en passe.

        Cette fois l’opposition au matheux est un coup médiatique superbe puisqu’il met en opposition un matheux, Villani symbolisant les sciences dures qui supposent – réflexion – intelligence et personnalité de type secondaire) avec Mélenchon dont la description générale en fait un pulsionnel, une instable émotif et une personnalité primaire.

        De tout ce cirque, il me semble que les gens commencent quand même à être imprégnés et intoxiqués par les guignoleries des journalistes larbins..

        Le plus extraordinaire est que Mélenchon a été le seul à présenter un programme réfléchi, argumenté, innovant pour la période, imposant et rassemblant un tissu impressionnant de techniciens et de scientifiques de différentes matières. Pendant que Macron, qui a pété un câble en public, se faisait présenter par toute une armada médiatique comme le messie sans rien dire d’intéressant pour la fonction qu’il occupe aujourd’hui..

        Franchement, notre société du spectacle devrait se poser des questions…

        1. « Le plus extraordinaire est que Mélenchon a été le seul à présenter un programme réfléchi, argumenté, innovant pour la période, imposant et rassemblant un tissu impressionnant de techniciens et de scientifiques de différentes matières. »

          Vous croyez vraiment à ce que vous écrivez ?

          1. Toubib,

            Je n’envoie pas du prêt à porter, du conventionnel, du prémâcher, alors forcément si vous ne vous êtes pas renseigné, je comprends parfaitement votre surprise

      4. Zap Pow

        J’ai été invité, y’a kékeu z’ années, à une tenure ouverte au public, d’une des deux grandes Loges parigotes.
        Et le Cédric du MacMarché a péroré sur l’hypothèse d’un Uni-vers multiple qu’il appelait donc Multi-vers. En fait je connaissais déjà par vidéo d’une conférence à Lyon semble-je me rappeler.

        Les francs-macs plutot accros au Grand Architeck et vie futur ont applaudi poliment.

        Sympa, pro de la jactance, mais porte des talonnettes
        (pas vues à la télé)

  20. Bilan des opérations :

    1- Bayrou a apporté un complément d’électeurs à Macron pour la présidentielle, en échange de quoi le MoDem a obtenu plusieurs députés, un renforcement de sa position de principal parti centriste, et une amélioration de sa situation financière qui est fonction du nombre d’élus : marché gagnant-gagnant, ils sont quittes;

    2- Si des députés LREM issus de la société civile, farfelus et sans expérience politique, se mettaient à voter n’importe comment et contre les textes du gouvernement, ils ne seront pas compensés par les votes des élus du MoDem, mais par ceux des « LR constructifs » de Thierry Solère ; conclusion : le gouvernement Guillaume se trouve déporté sur sa droite.

    1. C’est quoi le « gouvernement Guillaume ? »
      Je ne connais que celui de Philippe.

      1. Hélène dici ,

        Elie, souffrant de macroïdes aigues, m’a chargé de répondre à votre appel au secours: Guillaume donc

        Eliminons Guillaume II surnommé le Kaizer fameux dernier empereur Allemand, défait en 1918. Elie Arié regardant langoureusement depuis longtemps et obstinément Dame Merkel et son fouet.
        Chaude turpitudes d’un Soumis?
        je passe

        S’agirait-il d’un Suisse Guillaume Tell, d’une arbaléte et d’une pomme sur la tête du fiston ?
        l’arbalette qu’il faut bander.. Ouh !
        La pomme symbolise le peuple des marcheurs . Le père ne veut pas tuer le fils, le fiston Micro tue le père et épouse la grand-mère.
        Pas mal assez oedipien

        A moins que Arié n’ait voulu parler de Guillaume le Conquérant de la perfide et Brexiteuse Albion. Très surement la Vraie explication.
        mais là ça serait se faire mener en bateau.

        Impensable

    2. Les députés LERM novices ont reçu un message clair de la part de Castaner :  » n’oubliez pas que vous êtes élus sur la vague du petit mar…président  » . En clair : votez ce que l’on vous dira comme on vous le dira .
      Quand aux autres dinosaures, ils ne veulent pas que la soupière qui leur tendait les bras leur passe sous le nez .
      Bref, du classique !

      1. Alors, 1ère leçon, à l’assemblée. nat. au moment du vote, regardez bien le chauffeur de salle, il lèvera une pancarte qui indiquera le bouton sur lequel vous devez appuyer.
        Si vous vous trompez, c’est pas grave, un constructeur, euh non un bâtisseur, euh non un maçon vous remplacera.
        🤗🤗🤗😀

          1. Salut Stan, il fait beau, il fait chaud et je suis les infos de loin.
            Résultat la vie paraît beaucoup plus chouette 🙂

  21. En définitive, un Président élu et une majorité élue sont totalement légitimes.
    Il ne tient qu’à ceux qui n’en voulaient pas de se déplacer en s’asseyant sur les injonctions à voter pour l’un ou voter contre l’autre.
    Ces injonctions elles, sont illégitimes.

    En revanche, ce qui est inconfortable et finalement peu rassurant tient dans le fait que pendant 5 ans un pouvoir va s’exercer sans avoir dès le premier mois, l’approbation d’une large majorité des inscrits.

  22. On est évidemment frappé par le très haut niveau technique de la majorité (à 2 ou 3 exceptions près) des ministres, tant dans leurs diplômes que dans leur expérience à des postes de haute responsabilité aussi bien dans le domaine politique que dans celui de l’entreprise (c’est-à-dire dans la gestion des gens et de l’argent, avec obligation de résultats) , tant publique que privée.Et tous au service d’un président lui aussi très intelligent et, il faut bien le dire, très fin politique, et très volontariste, comptant user de ses pouvoirs plus qu’aucun de ses prédécesseurs ne l’a jamais fait.

    C’est vraiment l’anti- Hollande comme président, les anti-Jean-Vincent Placé, Harlem Désir ou Cécile Duflot comme ministres.

    Bon: et si ça marchait, l’intelligence ?

    1. oui..oui…..ooooh ouuuiiiiii ….encore……….. OOUUUUUUUUUUUUUUUIIIIII

      AAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaH………….

      1. Notre déconneur à froid de toubib fait toucher du doigt (si je puis dire) un problème en devenir qui ne manquera pas de surgir assez rapidement, l’essoufflement de la relèche massive actuelle.

        La flagornerie est une course de vitesse, dès qu’on manque d’air, il faut vite ventiler. Or 5 ans c’est une course de fond qui s’engage et il va falloir rester crédible sur la durée.

        Confucius disait « d’abord vient le char, derrière lui, se forme les ornières »..

  23. Ce qui est bien dans notre système électoral est que l ‘ on retrouve, par le jeu de la peur et le report de voix, un sarkozy comme président.
    Après 5 longues années, ouf, heureux de s ‘ en débarrasser
    Manque de chance, c ‘est pour retrouver limite pire, pierrot la lune est nommé. En 2 coups de cuillère à pot la chute dans les sondages est consommée. Jamais un président n ‘ est descendu aussi bas dans l ‘ opinion du citoyen
    Après 5 années de valls, non, de valse hésitation, de retour vers le passé par mille commémorations, inaugurations, démonstration de bêtises, on en met un nouveau au pouvoir
    Macron est là !! Qui est-il, d ‘ où vient – il, quel est son programme… on s ‘en fout, il faut foutre dehors tous ces socialosdroitosidiots
    1 mois après son élection c ‘est déja la panique dans son gouvernement, mais que voulez vous, si vous prenez des hommes politiques pour former un gouvernement, vous n ‘en trouverez aucun qui n ‘ai trempé dans une combine. Alors, formé un gouvernement de  » neuf » de  » bleu », dur dur. Mais me direz vous il y a les hauts fonctionnaires pour les aider, vous savez les extrèmement bien payé à faire ce qu’ ils veulent car les présidents et ministres passent, eux restent,, mon pauvre monsieur mais eux aussi sont des anges aux mains sales, alors, ben on continuera cahin caha.

Les commentaires sont fermés.