Toi aussi, deviens député LREM


Ce n’était pas prévu, ils/elles ont été élu(e)s si facilement, si rapidement. Les nouveaux députés de la république En Marche ne connaissaient pas suffisamment le fonctionnement de la République. Les voici formés en rythme accéléré alors qu’ils ont déjà voté les pleins pouvoirs au gouvernement pour modifier le code du Travail par ordonnance et la prolongation de l’état d’urgence.

L’ampleur de l’abstentionnisme de ces nouveaux députés macronistes étonne. Entre la moitié et les deux tiers sèchent les séances au parlement. On attend les bilans complets, avec présence en commission etc.

Pour l’heure, je vous invite à lire les documents de formation pour ces députés novices publiés par l’Assemblée nationale. La prochaine fois, pourrait on prévoir un test avant l’élection ? La première page est simple, et glaçante: « la loi voit son domaine défini par la Constitution; et est votée par le Parlement. » Dans la suite, le nouveau député apprend qu’une loi et un projet de loi sont deux choses  différentes.

 

L’eau, le ciel, le feu.

La prochaine fois, pourrait on prévoir un test avant l’élection ?

 

 

(A télécharger)

Publicités

14 réflexions sur « Toi aussi, deviens député LREM »

  1. Cher Père Noël,

    Moi aussi je voudrais être député en marche,

    Mon papa est au chomage, ma mère je ne la voie pas beaucoup
    passeque elle est caissière au supermarché, ma soeur a eu son bac mais pas de place à l’université,.
    S’il te plait, Petit papa Noêl dis-moi où m’inscrire pour le cours de rattrapge.

    Merci,

    PS je marche très bien et tout seul

    1. Dites donc Charles Michael….s’agirait pas de vous la faire à la Goldman… » Je m’en fous.j’m’en fous tout ….je marche seul, dans les rues qui se donnent 🎶 »
      Plutôt que de prier pour le père noël qui n’existe pas ( il est temps de vous le sachiez) …instruisez vous en lisant  » la République pour les nuls » ….si vous z êtes zélu la prochaine fois ca pourra vous servir !

  2. Vous n’avez qu’à demander à Villani, il y avait mathématiquement plus de chance de prendre un peu de pognon pour 5 ansavec en marche qu’avec les insoumis..
    Les recrutements LREM ont été sérieusement faits avec CV et tout le tralala. Ca n’a pas été forcément facile..

    Il fallait une dose de fonctionnaires qui puisse voter pour la flexibilité ….des autres, le reste des troupes se partageant entre cadres sup du privé et chefs d’entreprises et équivalents très sensibles à la flexibilité de leurs employés…( rendons hommage en passant à l’absentéisme de ceux qui n’ont pas voulu donner quitus au président fourbe)…

    On ne peut pas tout avoir, un parterre favorable par nature professionnelle à la flexibilité, et en même temps, des équipes disponibles alors qu’elles ont des boutiques privées à gérer….

    1. De toute façon, si vous lisez le projet de loi d’habilitation, il y a un paragraphe dans l’article 3 qui parle de favoriser le télétravail et le travail à distance…

      Les députés en marche testeraient ils en loucedé le dispositif ? Il suffit de dématérialiser le système de vote datant l’âge de pierre.
      pfffff Appuyer sur des boutons à une époque où il suffit de cliquer pour liker ou kiffer une loi pondue par des inconnus quelque part….

      Notez que ça n’aurait que des avantages pour la France, les locaux du parlement pourraient être bradés à des intérêts privés

  3. Cela paraît un détail mais ce fascicule est mal écrit …une énumération doit respecter des règles …et ce n’est pas le cas ….
    Pour le reste …pour abattre un systeme sans broncher …mieux des novices ….qui vont pourtant une lourde responsabilité …

  4. J’évoquais hier l’article 6 alinéa 3 du projet de loi d’habilitation par ordonnances pour la mise au pilon du droit du travail, passage qui évoque » la correction des « erreurs matérielles » et incohérences  » contenues dans le code du travail  » suite à 4 lois citées….

    et bien, figurez vous que sur les 4 lois citées, 3 sont datées d’août des années 2015 et 2016..

    Incroyable non ?

    1. Si ça continue comme ça, pour être député, ça va être comme les métiers des espaces verts, faudra prendre ses vacances en hiver,

      Les mois de juillet et août seront consacrés à la taille et la tonte des codes…. La nuit étant réservée aux amendements emmerdants pour la collectivité, quand tous les éventuels opposants se tirent ailleurs… (jeu de mots, 10 francs dans le nourrain)…

  5. Ben merde alors, vous avez élu un président sans programme, un novice en politique, pistonné par les banques et les médias, vous le saviez!
    Un tas de rêveurs se présente à la députation sous une étiquette toute nouvelle basée sur du vent, l ‘ électorat les met au pouvoir et vous vous étonnez de ce qu’ ils ne connaissent pas le boulot pour lequel ils sont élus, non, là cela devient risible, du sérieux les gars quand même.
    Remarquez que eux n ‘ ont pas signé pour niquer la France.
    Quand aux absences au parlement, il y a des années que nos députés y sont habitués.
    D’ un autre point de vue, nos  » anciens », les squatteurs de mandats, ont assez prouvé leur incompétence pour être foutu dehors, alors, tenter le changement ou continuer la chute libre, les électeurs ont choisi de plonger dans le brouillard, alors, à dieu vat

  6. Si par hasard il y a des salariés que ça intéresse, voici une série d’émissions courtes qui parcourt les points de droit du travail qui peuvent être remis en cause. Renvoi ci dessous

    1. Stanislas,
      Merci pour ce lien très instructif qui démontre que des citoyens clairvoyants s’engagent en résistance. L’antithèse de la  » société civile  » macroniste…suiviste, pour combien de temps ?

Les commentaires sont fermés.