Le coup de force de Manu 1er à Versailles.

Le monarque rassemble les parlementaires à Versailles ce lundi. Ces derniers sont convoqués pour une session extraordinaire, « dont aucune borne n’est prévue », prévient Mélenchon.

C’est un coup de force. Ce n’est pas un coup d’Etat. C’est juste un moment ridicule, narcissique, capricieux, dangereux, et archaïque que nombre de mes camarades de la Hollandie auraient fustigé si Sarko l’avait réalisé au lendemain de son élection de 2007.

 

« Lundi, à 15 heures, Emmanuel Macron rejoindra l’Aile du Midi du château de Versailles pour s’adresser aux deux chambres du Parlement (Assemblée nationale et Sénat) et, à travers elles, aux Français. » (source)

J’ai des amis qui pensent que l’hyperprésidence est finalement utile quand elle permet de faire avancer la France dans le sens qui leur convient.

C’est une erreur.

 

 

Publicités

Chanson du dimanche: ceux qui n’ont rien

Simone veille.