Pourquoi Mélenchon choque-t-il les bonnes âmes ?


Il les a choqué, les pauvres chouchous, tous effrayés par cette rentrée dont nous ne savons comment elle se déroulera. Le discours de clôture de l’université d’été des insoumis a donc choqué. Il fallait lire sur les réseaux sociaux les réactions indignées à droite. Pourtant, 73 ans jour pour jour après la libération de l’occupation nazie de la ville de Marseille, Mélenchon rappelait quelques évidences.

Macron se prend pour Jupiter. Et pourtant,  « Le peuple français ne lui a pas donné les pleins pouvoirs, il s’est débarrassé de ceux dont il ne voulait pas […] Il a balayé le parti de Monsieur Sarkozy. Il a balayé le parti de Monsieur Hollande. Et il a balayé le FN [Front national] au deuxième tour. Et, à la fin, il restait le « chenil », comme on dit dans le Jura, et c’était lui… »

Macron se prend-t-il pour Maduro ?

La loi Travail sera votée sans débat: « C’est le moment de se rebeller, les gens ! C’est notre devoir de dire qu’on ne lâchera rien ! C’est la lutte, la lutte, la lutte et encore la lutte ! « . Macron déclare le peuple français « irréformable » d’un revers de la main. « Non, un président de la République n’engueule pas le peuple français, qui est son patron, en quelque sorte, en disant qu’il ne veut pas les réformes. Ce ne sont pas les réformes qu’il ne veut pas, ce sont vos réformes ! Nous ne vous reconnaissons pas le droit de nous parler sur ce ton. Nous condamnons de fait que vous ayez rompu une règle qui veut que les Français n’aillent pas dans une autre capitale dire du mal dans un autre pays. » A-t-on le droit de remettre Jupiter à sa place, qui devrait modeste ?

Mélenchon a énuméré fort heureusement ces quelques réformes que les Français soutiendraient bien volontiers.

Mais pourquoi donc être choqué ?

« Ce que les gens n’aiment pas, monsieur le Président, ce ne sont pas les réformes, c’est VOS réformes. Parce que ce qu’il va aimer, c’est NOS réformes. Si vous proposez de réduire l’écart des salaires de 1 à 20, si vous décidez de titulariser tous ceux qui ne le sont pas dans les trois fonctions publiques, c’est-à-dire 800.000 personnes, vous verrez que les gens adoreront ce genre de réformes. »

Si on diminue le temps de travail, les gens seront d’accord. Si on fait une semaine de congés payés, les gens seront d’accord. Si on leur demande leur avis pour savoir comment on doit produire et comment on va modifier les process de production et la qualité des objets produits, les gens adoreront ce genre de réforme. »

 

Nous n’avons pas entendu beaucoup de révolte chez les officiels de la macronista ou de la droite quand le porte parole du gouvernement Christophe Castaner a déclaré ceci: « Rien ne menace la liberté si cela permet de lutter efficacement contre le terrorisme. »

Un dernier mot enfin, nous ne perdrons pas de temps si nous critiquons Maduro, contrairement à ce qu’a expliqué Mélenchon. Maduro est un type dangereux, nullement « ami » de ce que l’on défend ici. Mais le Vénézuela est loin, si loin qu’il est toujours suspect de voir certains s’acharner à couvrir ce qui se passe dans ce pays alors qu’ils occultent bien d’autres situations étrangères tout aussi scandaleuses.

La vie est mal faite.

63 réflexions sur « Pourquoi Mélenchon choque-t-il les bonnes âmes ? »

  1. Au sujet de Castaner, après avoir été un larbin du P.S, il est devenu un larbin macroniste . Et qu’attendre d’un larbin, sinon qu’il aille au delà de ce que désire son maitre ?

  2. Si, si les francais aiment et adorent les réformes et s’y sont adaptés très bien et sans descendre dans la rue….celles qui les protègent , leur permettent de mieux vivre, d’évoluer, de ne plus craindre leurs lendemains et ceux de leurs enfants. Macron veut solder tout ce qui a construit notre société …
    Nous sommes un pays de râleurs mais de tous bords les gens sauront se rassembler sur l’essentiel ….

  3. Aurore Bergé @auroreberge
    « Ivre, il parle de coup d’État et confond la France avec le Venezuela.
    Jusqu’où va l’indécence ?…  »

    « Ivre » ??? Eh bien en matière d’indécence je crois que ce tweet détient la palme d’or.

    1. @Hélène
      « Indécence », en ce qui concerne le tweet de Bergé, me parait être très, très gentil . Je citerais bien un autre mot, mais je crains d’être taxé de grossièreté !

    2. Bah…a l’arrogance stérile d’aurore Berge…je préfère la force de conviction d’Adrien Quarennens.
      quand on a cette polémique sur le Venezuala à se mettre sous la dent…et quand on fait dire aux insoumis ce qu’ils n’ont pas dit…c’est dire l’impuissance des LREM pou justifier leurs réformes !

    3. Le breuvage « mélenchon » est un puissant laxatif âcre et fort en bouche. Il ne semble indisposer que les profiteurs gavés de produits de luxe….:-)

  4.  » Mais le Vénézuela est loin, ………

    Je ne suis jamais trop intervenu sur ce sujet parce qu’il est difficile de se faire une idée de la situation si on ne va pas chercher l’nfo à la source. J’ai juste lu une démonstration d’une économiste Mme Curcio, qui évoque des manips financières et de commerce de groupes internationaux et se pose des questions à partir d’études statistiques.

    Je m’interroge comme ça sur ce zoom particulier, quand à travers le monde, et même en Europe, très proche de nous, il existe des situations à peu près identiques dont personne ne parle.

    Il en va de même pour des dirigeants « dangereux » et là je cite Mr JUAN, qui n’évoque jamais ceux de Bruxelles qui sont à la limite du dangereux, sans être élus et bien d’autres à qui nos dirigeants serrent la louche régulièrement

    Deux poids, deux mesures ??

    Pour le Vénézuela j’ai compris qu’il était à l’ordre du jour médiatique parce que Mélenchon l’a cité un jour et qu’il faut le massacrer au plan comm. Pendant que Macron a serré une louche à un autre mec dangereux Trump (selon ce que je lis ici et là) et il a été encensé pour l’avoir neutralisé de ses 5 doigts.. Aux USA, 15 % des gens demandent des aides pour survivre ce qui représente un peu plus que la totalité de la population du Vénézuela

    Bref,j’avoue que je ne comprends pas, si j’ai dit une connerie, j’aimerais que ceux qui savent, me disent où. Merci

    1. Mélenchon parlait du Bolivarisme, dont feu Chavez était la figure de proue . Le Bolivarisme existe toujours en Amérique Latine ( voir la …Bolivie d’Evo Moralès ) .
      Maintenant, je me garderais de prétendre que c’est une forme de gouvernance insurpassable, mais, compte tenu de l’état de pauvreté de ces pays avant sa mise en place, ça ne fait pas que du mal .

      1. « compte tenu de l’état de pauvreté de ces pays avant sa mise en place, ça ne fait pas que du mal . »

        L’état de pauvreté du Vénézuela avant l’arrivée des joyeux duettistes « bolivaristes » ? Vous voulez plaisanter, j’espère ?

        1. Vous devriez vous renseigner sur l’état de l’enseignement au Vénézuela avant les Boliivariens . Ne serait que pour cela, le bolivarisme a plutôt fait du bien .

              1. L’UNESCO s’y connaît moins que Monsieur GOUX, en ce qui concerne le taux d’alphabétisation au Vénézuéla, sous l’ere Chavez , c’est ça ?

    2. Stanislas,

      Sur le Vénézuela: Trump menace d’une intervention militaire dans la meilleure (sic) tradition de l’interventionisme bienveillant US chez les bronzés – liste sur demande – ça semblerait l’aboutissement d’une de ces campagnes de diabolisation et désinformation coutumière chez les impériaux colonialistes.

      Le site lescrises.fr a fait toute une série d’articles sur le sujet.

      1. charles michael

        Comme tout le monde en parlait, j’ai effectivement rassemblé les articles d’un certain Lemoine et lu cette économiste que je cite. Mme Curcio.

        Cette dernière d’ailleurs fait une analyse troublante de la situation économique actuelle en expliquant à l’aide des statistiques que la crise des pénuries est provoquée…pour ne citer que cet aspect.

        Le peu que j’ai lu ne suffit pas à se faire une idée, mais depuis le départ, j’ai au moins compris que le Vénézuela était cité – parce qu’utilisé par Mélenchon – par nos politiques au pouvoir, c’est parce qu’il avait une valeur publicitaire propice à choquer et à museler les indécis et les mécontents.

        La manipulation de l’info est telle et si grossière qu’elle en devient vertigineuse. Il n’y a pas besoin de museler les médias en France, les principaux titres appartiennent aux mêmes groupes internationaux.

        Nous avons des tyrans à Bruxelles qui décident de nos destins par directives, sans être élus, et sans que ça ne dérange personne, un président de la république qui décide souverainement des guerres, de réécrire le droit du travail avec des équipes vendues aux groupes internationaux. Des équipes de conseillers qui font des aller retour entre public et privé pour défendre les mêmes dossiers.

        Je me répète en espérant être lu au moins sur ce point, les chiffres sérieux, estiment à 45 millions le nombre de personnes en survie alimentaire aux USA, soit l’équivalent d’1 Vénézuela et 1/2,

        Ca va mal tourner…les échecs sont tellement nets partout, y compris en Europe, que les pouvoirs en place sont obligés de désigner des ennemis en permanence pour se maintenir.

    3. ce que je comprends.. le Venezuela est un exportateur de mucho pétrole /et l’Equateur, je l’ignorais; aussi un rapide regard sur web nous parle de plein de milliards de barils (là je débranche, tu sais) Et en réserve: les premières du monde avec l’Arabie Saoudite.
      Options: Pib, inflation (xx %) alarme & pénurie, crise aiguë, pauvreté, violence,
      (alors) m’abstenir de qql « moralité »,

  5. Le mot « réforme » chez les libéraux signifie toujours « Le grand bond en arrière », rendre encore plus impuissants les électeurs contre les possédants.
    Le coté hableur de Mélenchon m’indispose. Son projet est séduisant mais « Les riches ne vous permettront jamais de voter contre leur richesse » disait Lucy Parsons. Les dernières élections, une fois de plus, le démontrent.

  6. 70 ans jour pour jour ? Quel abruti, il ne sait même pas que 2017 moins 70, ca fait 1947. Et ça veut gouverner la France…

    1. Toubib

      Ou est le problème ?, Macron a été élu avec des trucs à la con…

      Pour quelle raison faudrait il qu’une opposition claire sur des sujets sociaux complexes mais essentiels ne devrait elle se positionner que sur du compliqué à expliquer…

      Le CICE en est la preuve, pas une personne ne réagit sur le fait qu’un emploi CICE a un coût de l’ordre de 340 000 euros pendant que la bande d’allumés du gouvernement veut supprimer du contrat aidé à moins de 20 000 euros .

      Au moins avec vous , c’est plus que manichéen : c’est TINA et interdit à une opposition d’utiliser les procédés à la con de l’orthodoxie libérale financière en vigueur.

      Et pour ma compréhension, si vous voulez bien répondre

      1° en quoi un article sur Rufin qui est député, fait il le lien avec une quelconque stratégie dans les textes de JUAN. Ce dernier est il au bureau national des insoumis ?

      2° Etes vous détaché ici par LREM pour balourder des trucs à la con

      Merci

    2. @Elie: vous n’arrivez pas à admettre plusieurs évidences politiques, par ailleurs assez réalistes: primo, Macron est un nouveau Sarko sur nombre d’items (attitude, gouvernance, programme). Difficile de ne pas s’y opposer. Secundo, la victoire se gagne dans les idées. Votre défaitisme s’explique peut être pour des raisons personnelles que je connais pas (car vous ne semblez accepter Macron ou hier Hollande que par défaitisme). En politique, tout est possible. L’Histoire l’a montré.

      1. @ Juan
        Mais non: pas par défaitisme, mais par réalisme; vous savez mieux que d’autres ce que je pense du monde d’aujourd’hui, puisque vous avez consacré un billet à mon bouquin il y a 6 ans ( à l’époque où les médecins me donnaient 1 ou 2 ans à vivre )

        Mais il y a une chose qui est impossible en politique, et l’Histoire l’ a montré: le retour au passé que prône Mélenchon ( et en particulier à ce si beau XX ème siècle qui, avec 2 guerres mondiales et 4 génocides, a quand même fait très fort…ben oui, il n’y a pas que les 35 heures et la retraite à 60 ans, et il n’est pas prévu un nouveau plan Marshall pour nous refinancer trente glorieuses).

  7. Un peu embarrassée, j’ai l’impression que le groupe dénommé -peuple- ici ou -les gens- là est dans la situation d’un enfant pris dans la tourmente d’une séparation. C’est-à-dire un séparation entre deux grandes personnes se disputant sa garde, tout en vivant dans une même grande maison pas très loin de Bruxelles ….
    Sauf qu’un seul est élu Président et l’Assemblée nationale a validé certaines choses, depuis.
    En clair, je ne me rebelle pas contre le gouvernement de M. Macron (qui a la légitimité) pas plus que je ne l’aurais fait pour celui de M. Mélenchon, s’il avait été élu (qui aurait eu la légitimité).

  8. @Laure CP

    C’est parce que vous êtes démocrate, alors que la plupart des commentateurs de ce blog croient l’être, alors que, certains d’avoir toujours raison sur tout, ils ne le sont pas plus que des salafistes, des staliniens ou des… ah, zut, non : attention au point Godwin !

    1.  » Certain d’avoir raison sur tout  » . C’est de vous que vous parlez, toubib ?

  9. Elie Arié

    M. Juan laisse ses commentateurs assez libres, de mon point de vue, c’est rare qu’il demande à quelqu’un de ne plus intervenir sur son blog, sauf quand lui-même pourrait avoir des soucis avec la Loi, apparemment.
    Tout de même, merci à lui, et aussi à vous quand je pouvais intervenir sur votre blog.
    Toujours en citant un aphorisme de Nicolás Gómez Dávila (blog de M. Goux, même remarque à son égard, d’ailleurs)
    « … “Conscientiser” : variante pudique d’endoctriner. … »
    Tenter de faire prendre conscience de quelque chose à quelqu’un, selon soi-même, est-ce une tentative consciente de manipulation ?
    Le fait seul de s’exprimer peut influencer d’autres personnes, sans même le vouloir, c’est vous-même qui me l’avez appris.

    1. Et ça fait beaucoup de « même » dans mon commentaire, j’aurais dû relire :-))

      1. je me suis fait la.. pareil réflexion dans la semaine, où en deux lignes (!) j’utilisais 2x même (j’aime mais quand mêmme)

    2. laure CP pouvez vous me dire où j ‘ai fait des commentaires pouvant amener des problèmes de justice à Juan?
      Vous trouverez des opinions différentes, des commentaires absolument différent mais rien pouvant amener la justice à se saisir de mes écrits
      Si mes commentaires sont  » génant » ce serait en principe à Marianne d ‘ intervenir et il y a beau temps que juan aurait  » sabré mes commentaires .

      1. Bonjour lancien

        J’ai écrit « apparemment », ce n’est qu’un point de vue, et ça peut valoir pour moi aussi, j’imagine seulement … Vous aviez proposé de définir le racisme, dans mon souvenir, ou peut-être n’était-ce pas vous ? Je me demande où commence la diffamation, avant d’écrire ici par exemple.
        J’ai lu un billet concernant la liberté d’expression, sur le blog Jegoun se met à nu, dans lequel j’ai vu ce lien, concernant la diffamation non publique :
        https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000035373907&dateTexte&categorieLien=id
        Extrait
        « … « Art. R. 625-8.-La diffamation non publique commise envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une prétendue race ou une religion déterminée est punie de l’amende prévue pour les contraventions de la 5e classe.
        « Est punie de la même peine la diffamation non publique commise envers une personne ou un groupe de personnes à raison de leur sexe, de leur orientation sexuelle ou identité de genre, ou de leur handicap. » … »

        Ainsi, cela me semble devenir un brin compliqué, tout un chacun étant concerné.

        1. Laure CP Bonjour.
          Je pense que nous nous comprenons mal. Je vous pose la question à vous, à votre conscience d’ être humain.
          Vous me répondez jegoun, puis un article de loi .
          Est- il donc si important de citer ses lectures pour s ‘ exprimer, à partir de quel moment arrête on de penser par soi même .

          1. Bonjour lancien
            « … pouvez vous me dire où j ‘ai fait des commentaires pouvant amener des problèmes de justice à Juan? .. ; » dans votre post.
            En tant qu’être humain, je vous réponds sur le même plan, celui de la Justice en France. Je n’ai pas fait de recherches sur vos commentaires, en particulier, et peux discuter en privé avec la plupart des gens sans embarras. Je vous demande gentiment de ne pas chercher à m’obliger à faire cette recherche sur ceux-ci.
            Exemple pour Internet, une responsabilité du blogueur, le premier texte que j’ai trouvé,après recherche dans ce cas  :
            https://www.donneespersonnelles.fr/la-responsabilite-du-blogueur-du-fait-des-commentaires-de-ses-utilisateurs

            Mais hors Internet, des personnes ont été outrées que je puisse discuter gentiment avec des militants FN. Une autre fois, dans un espace publique, quelqu’un m’a dit ne pas avoir voulu me parler a priori, si je ne l’avais pas fait la première, parce que je lisais un journal dit de droite. J’ai trouvé cela surprenant, d’autant plus c’était un des journaux qui étaient distribués gratuitement à l’entrée de cet espace. Ma conscience d’être humain n’en a pas été perturbée, en ne me sentant pas contrainte de sortir de mon sac les autres journaux,dits de gauche. Cette tendance à ne pas me moquer ne m’a pas fait lui dire ce que je pensais de sa réaction. Il a seulement eu droit à un grand sourire, à peine teinté d’ironie … extériorisée.

              1. Une autre : … espace public … ,
                j’espère que c’est tout.
                Perfectionniste on ne le sera jamais assez …

            1. Lancien
              Pour conclure, et après autre réflexion,
              cela me semble assez vite fait de tenir des propos pouvant entraîner une modération,désormais, ou entraîner des soucis au blogueur ou au commentateur avec la Loi, sans être raciste, homophobe, etc..
              Je ne sais pas si cela a été votre cas, n’ayant pas spécialement étudié vos commentaires, et en ne les ayant pas tous lus. Puisque M. Juan me paraît assez ouvert à la contradiction, ne pas prétendre détenir une vérité indiscutable, lui seul peut vous expliquer en quoi quelques commentaires de votre part peuvent lui poser des soucis, pas moi, ne pouvant que supposer.
              Je ne créerai pas un blog d’opinion, à l’heure actuelle, cela parait demander trop d’attention, compte-tenu de la législation en vigueur, et des interprétations possibles des uns ou des autres. Des personnalités publiques voient certains loupés dans leur expression publique faire le buzz avec cette expression « dérapage », et parfois certains passent devant les tribunaux pour avoir dit ceci ou cela, d’après ce que je lis dans la presse.

    3. (vrai que ce billet m’avait échappé; sciemment)
      aussi, j’aurais bien utilisé le terme « camarade », mais il ne veut plus rien dire ? (pas dit galvauder) en parlant d’autre blog; quoiqu’il en soit: je déteste déranger.

  10. « Le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon arrive largement en tête de ce sondage Ifop.
    59% des personnes interrogées estiment que l’ancien candidat à la présidentielle, arrivée en 4ème position, « peut le mieux incarner l’opposition à Emmanuel Macron dans les années à venir ». »

    https://actu.orange.fr/politique/jean-luc-melenchon-premier-opposant-a-la-majorite-presidentielle-pour-59-des-francais-magic-CNT000000MIl8M.html

    1. Allons , allons, Hélène : vous allez indisposer notre ami Alain Bobards, qui nous a souvent expliqué que les sondages étaient tous bidonnés par les instituts au service du grand capital…

      1. Quoique. ..Il est vrai que si Mélenchon est le meilleur opposant à Macron, celui-ci peut dormir tranquille. ..C’ est un sondage rassurant pour « le grand capital  » , le CAC 40, et tous ces gens-là.

      2. @ Elie

        Alain n’a sans doute pas tort, il vaut mieux garder la distance avec les sondages.

        Seule la réalité sur le terrain compte.
        Pour l’instant, Melenchon n’a pas fait un pas de travers depuis les présidentielles, contrairement au lr, ps, fn, and so on.

        Il va être très difficile pour le ps et lr de s’opposer à ce que dans le fond ils ont toujours souhaité.
        Le fn est totalement concentré sur l’auto opposition😀

        Donc, les Français qui ont beaucoup de défauts, mais ont oubliés d’être bête, ne peuvent que constater qu’il n’en reste qu’un.

        … et s’il n’en reste qu’un …

      3. @Elie
        Avez vous été, un jour, sondé sur une question politique ? Moi, jamais . Sans doute ne suis-je pas assez « représentatif « .
        Les sondeurs utilisent toujours le même panel, par facilité, par fainéantise et surtout parce qu’il y a peu de chance qu’il contrarie le client .Lorsque les résultats ne correspondent pas à leurs sondages, ils se contorsionnent pour expliquer que ce sont les citoyens qui ont changé d’avis à la dernière minute ou tout autre fumisterie .
        En fait, les sondages servent surtout à formater au maximum l’électeur . Il est assez amusant de constater qu’à force de vouloir formater, ça génère un taux d’abstentions record et décrédibilise les heureux élus

        1. Petite précision : les 200 familles, c’était avant la seconde guerre mondiale . Et même Pierre Laurent n’utilise plus cette notion de  » grand capital », chère à feu Georges Marchais .
          Faut vous tenir au courant, mon bon toubib !

              1. @D.Goux
                De nos jours, Messerschmidt fait partie intégrante d’EADS . Feu Jojo était un précurseur, voilà tout !

    2. HELENE

      Je préfère le mot contre pouvoir à opposition. Je ressens une nuance très forte entre les deux concepts. Je me demande d’ailleurs si les sondeurs n’entretiennent pas cette nuance à dessein

      Quand tu es dans l’opposition, tu signifies que tu es contre quelqu’un, quelque chose, sans aucune autre stratégie que d’être « contre ». Des esprits retors comme le toubib pourraient alors faire la remarque que ce n’est pas une future organisation de gouvernement.

      Mélenchon construit un contre pouvoir; Il a fait des propositions claires et précises, bâti une stratégie de gouvernement chiffrée, il est donc en mesure, non pas de s’opposer, mais de pouvoir conduire et construire une stratégie économique pourle pays. Qu’on soit pour ou contre, c’est unfait.

      Et c’est pour ça qu’il fait peur.

      Parce que pendant ce temps là, l’équipe philipo/macroniste en est encore à la pub grossière en asseyant de faire avaler aux gens de couleuvres relayées par la grosse caisse médiatique, comme des soi disant discussions autour de la casse du droit travail, ou évoquer le Vénézuela.. Pourquoi ne évoquéepas l’Italie en ruine, la Grèce en ruine, le Portugal, l’IRlande et l’Espagne vidés de sa jeune génération…ça parlerait plus aux français qui veulent des réformes qui gagnent et pas des perdantes, non ?

      1. C’est juste, il faut souligner que Mélenchon va bien au delà de l’opposition stérile, mais a un projet sur lequel s’appuyer.
        Un contre pouvoir … pas faux.

        1. Mélenchon ne fait peur à personne, puisqu’il a un programme qui ne tient pas compte du fait que l’économie est maintenant mondialiste, et que la relance par la hausse du pouvoir d’achat, ça ne marche pas dans les économies ouvertes (déjà, en 1981, avec des économies bien moins ouvertes, ça n’avait pas marché ).
          Si aucun pays n’y a réussi, si tous les partis socialistes au pour sont devenus libéraux ( et, au Portugal, même le PC et l’extrême-gauche !), vous croyez que c’est par hasard?

            1. (suite et fin ) Même la Chine, qui a un gouvernement dictatorial à parti unique et qui a un bien plus grand pouvoir sur l’économie que ceux des pays occidentaux, et bien qu’elle ait créé en 30 ans une classe moyenne de 400 millions de personnes, n’arrive pas à créer une économie moins basée sur l’exportation et davantage sur la consommation intérieure…et ce n’est pas faute d’avoir essayé depuis cinq ans !
              Alors, le tandem Mélenchon -Ruffin. ..😆, ce sont les idiots utiles du capitalisme, qui font croire aux gens qu’on pourra revenir au monde d’il y a 30 ans.

              1. Post-scriptum: Quand à l’argument du programme « crédible parce que chiffré « , c’est vraiment le plus gros attrape-nigauds qui soit ( mais il faut reconnaître que tous les partis politiques y ont recours). Aucun chiffrage n’est possible pour un quinquennat à une époque où personne, absolument personne , n’est capable de dire quelles seront, dans six mois, les valeurs de l’Euro, du pétrole, des taux d’intérêt (dont dépend tellement l’économie française ),le déficit du commerce extérieur et le taux de croissance (sans même parler d’une crise financière comme celle de 2007, toujours possible); les gouvernements partent sur la base des chiffres du moment (il faut bien partir de quelque chose), mais ils savent très bien qu’il leur faudra en permanence s’adapter à des évolutions énormes, très rapides et imprévisibles.

                Je trouve que ce numéro du « la preuve que mon programme est sérieux ,c’est qu’il est chiffré  » est une des grandes hontes des démocraties d’aujourd’hui.

                1. TOUBIB

                  Vous faites passer les équipes d’économistes de Mélenchon pour des manches, à travers des arguments à la one again et vous n’hésitez jamais à exposer les Daniel et cie et les libéraux affiliés alors qu’ils démontrent brillamment qu’ils ne font que se tromper..

                  Vous ne dites pas un mot sur Pisani Ferry, l’inspirateur de la politique économique de Macron, inspirateur antérieur du CICE qui est obligé d’avouer avec un luxe de périphrase, que ça ne donne aucun résultat pour 29 milliards dépensés en pure perte. Vous avez un commentaire la dessus ?

                  Il est normal que tout programme soit chiffré au départ parce que nous ne sommes plus dans la politique mais une gouvernance gestionnaire d’état et qu’un gestionnaire a pour premier exercice de budgéter une stratégie quand il en a une.

                  Macron n’a pas besoin de budgéter, c’est l’UE qui l’a fait avec pour seule ligne de conduite un retour débile au 3% de déficit..

                  Le non programme de Macron a été chiffré par l’OFCE sur ses principales déclarations et les résultats sont démontrés nuls ou négatifs, ça n’empêchera pas le gouvernement d’y aller quand même.
                  D’ailleurs j’aurai tendance de reprocher à Mélenchon de ne pas aller assez loin dans la prévsion des effets de la casse de la loi dut travail, peut être par souci de ne pas affoler les gens..

                  Et si Mélenchon n’avait pas fait de programme, vous auriez été le premier à chanter ici qu’il est du vent, qu’il n’a pas de programme, que c’est un opposant et je ne sais encore quel autre argument tordu…

              2. Elie,

                Vous vous évertuez à traiter d’idiots utiles ou je ne sais quel terme désobligeant, ceux qui entendent le discours de Mélenchon.
                Or c’est tellement outrancier et répétitif que seule votre acrimonie transpire de vos commentaires.

                Dommage de vous desservir ainsi, je vous ai connu plus fin.

                Pour le reste, chacun doit en passer par sa propre expérience, pour se faire une opinion.

              3. Toubib,

                l’argument du non retour en arrière ne tient pas debout une seconde. Ou vous êtes de mauvaise foi, ou vous ignorez tout de l’histoire de l’économie.

            2. celle là est d’une facilité déconcertante,

              Mélenchon au pouvoir, ce serait Syriza. ..et tout le monde le sait.

              Tout le monde sait aussi que l’année prochaine c’est 2018, et ceux qui seront en vie le vérifieront.

              En revanche pour Mélenchon et Syrisa, il faut se contenter de l’affirmation d’un toubib bac + 10, puisqu’il le dit…

          1. @Elie
            Mais il y a longtemps que l’économie est mondialisée . Au moins depuis les Romains . Sauf qu’il s’agit de l’économie réelle, alors que vous vous obstinez à ne voir que l’économie financière ( laquelle est, aussi, mondialisée depuis un sacré bout de temps ( milieu du XIXeme siècle ) . Dans cette période, il a fallut se battre pour obtenir des avantages sociaux ( même la Sécu par ordonnance n’est pas tombée par la seul volonté du gouvernement ) .
            Quand à 1981, il s’agissait d’économie mixte, qui , déjà, ne fonctionne pas au niveau local ( pour des raisons qu’il serait trop long d’expliquer ici ) et qui avait encore moins de chances de fonctionner au niveau nationale ( pour les mêmes raisons qu’à celui local )

  11. N’empêche que oui …Macron a un pouvoir jupiterien…il adopte un chien le week end. ..et l’adorable boule de poil …le suit au doigt et à l’oeil …dès le lundi ☺

    1. Sylvie 75
      Ah, le Dévalué vous a fait le coup du clébard Elyséen
      après sa merdouailleuse tentative de First Lady
      ça c’est de la com quelle est bonne et originale.

      Tous les Préz US l’ont déjà faite celle-là.
      Trump, j’sais pas mais le nom de son caniche-courtisan, je connais:
      Macronibus
      pas de chance le toutou perd ses poils et ramène de plus en plus ses méches pour le cacher.
      Un  »comb-over » * pour ressembler à son maître ?

      En direct du studio de maquillage Elyséen
      à vous Professeur Radoteux pour LaFrance en Marche notre tube de 1940.

      * comb-over = peigner-par-dessus

  12. Le programme de Macron c’est l’application avec retard de ceux de l’Espagne, du Portugal, de l’Irlande, et de toute l’organisation européenne actuelle. Nous sommes juste en retard sur les autres dans la régression….

    Si les réformes du macronisme vieillot,…heu de l’UE dépassée avaient fait leurs preuves quelque part, il n’y aurait aucun problème à ce qu’elles soient acceptées, mais en vertu de quel principe débile une personne un peu informée devrait elle accepter un programme qui n’a fait preuve que d’ échecs partout.

    Nous ne sortirons pas de cette régression tant que le sujet de l’UE dans sa conception actuelle n’aura pas été mise en débat. Malheureusement, il n’est pas prêt de l’être parce que les libéraux financiers et les médias propriétés des premiers on trouvé la martingale absolue : remettre en cause l’UE dans son existence ou son organisation c’est être facho.

    Il paraît que si on maintient un éléphanteau à un piquet avec une cordelette, dès lors qu’il devient adulte, la même cordelette suffit à la maintenir à son piquet…

Les commentaires sont fermés.