A quoi servent les députés insoumis ?


Ils/Elles sont de la France qui travaille –  bibliothécaire, fonctionnaires, conseiller commercial, aide-soignante, professeurs, technicien, formateur, journaliste, ou assistante.

Ils parlent, ils se saisissent de chaque occasion de parler pour expliquer ce que nous vivons, pour dénoncer le story-telling ambiant.

Ces députées sont des porte-voix bienvenus, leurs interventions à l’Assemblée ou ailleurs sont les rares moments d’actualité télévisées qui me font plaisir à regarder.

 

Publicités

97 réflexions sur “ A quoi servent les députés insoumis ? ”

  1. Mélenchon, la France qui travaille ? Mouarf !

    Et il faut être bien naïf (ou pas très honnête…) pour croire qu’il suffit de travailler pour avoir des choses intelligentes à dire sur le monde du travail, pour être, comme par miracle, débarrassé d’un coup de toute œillère idéologique. Cela me fait penser à ces gens qui se targuent de bien connaître un pays parce qu’ils ont passés deux semaines dans un Club Med qui y était situé.

    1. Melanchon est le seul qui ce préoccupe des
      vrais problèmes des Français les plus modeste

  2. Oui, Juan, quand je vois que tu commences un billet par un « Ils/Elles sont la France qui travaille », je me dis que la boucle est bouclée et que la SarkoFrance a tout contaminé, jusqu’à ceux qui la pourfendaient et qui désormais s’approprient son langage. C’est triste. Et c’est qu’il n’y a qu’un populisme. Qu’il s’abrite derrière le visage de Sarkozy ou celui de Mélenchon, ce sont les mêmes mots et c’est la même défaite de la pensée.

    Ce n’est pas un hasard si c’est Goux, justement lui, qui se précipite pour te contester cette « France qui travaille »…

    1. « Ce n’est pas un hasard si c’est Goux, justement lui, etc. »

      J’ai toujours adoré cette formule (si chère à Philippe Sollers, par exemple), qui permet de ne rien dire, ne rien expliquer, tout en laissant entendre aux gogos qui vous écoutent que vous en savez beaucoup plus long que ce qu’on condescend à lâcher.

      1. Puisque vous feignez (?) d’être lent, je vous explique. C’est chez vous, précisément, chez vous le bon gros réac de droite bouffi de son érudition creuse, et moisie, qu’on s’attendait jusqu’ici à trouver la formule bidon de « la France qui travaille », et ce n’est pas surprenant donc que vous, précisément vous, supportiez mal qu’un « gauchiste » tente soudain de se l’approprier et veniez aussitôt lui en contester le droit d’usage.

        Il serait temps, mon petit Goux, que vous réalisiez que votre style ampoulé et vos références en série n’imprime que chez les cons. Mais peut-être cela suffit-il à vous flatter – et en ce cas, grand bien vous fasse.

        1. Votre réaction est curieuse (je passe par profits et pertes vos petites injures de morveux mal éduqué) : je me fiche complètement de cette « France qui travaille », c’est un sujet qui ne m’a jamais intéressé, et vous pourrez essayer de compter les billets de blog que je lui ai consacrés depuis dix ans : on doit pouvoir les compter sur les doigts de la main.

          D’autre part, je n’ai rien contesté à Juan (qui est ici chez lui), je me suis simplement moqué des gens qu’il proposait à notre pieuse admiration : c’est différent.

          (Quand vous disposerez d’une minute, il faudra nous expliquer ce qu’est exactement une « érudition moisie »…)

          1. Vous ne vous apercevez pas même qu’implicitement vous considérez qu’appartenir à la France qui travaille vaudrait votre « pieuse admiration ».

            « La France qui travaille », « La mauvaise éducation », ne comprenez-vous pas que ce sont les mêmes ressorts et qu’ils sont moisis ? Moisi : vieilli et ayant mauvaise odeur…

            Une érudition moisie, c’est quand on confond savoir et compréhension, quand on imagine que le savoir peut servir d’intelligence, quand se qu’on croit savoir a finalement une bonne vieille mauvaise odeur.

            1. Eh bien, à vous lire, je me demande si je ne préfère pas mes bonnes vieilles moisissures à votre si lumineuse et profonde intelligence…

              (Et la prochaine fois que vous aurez envie de défouler vos aigreurs sur moi, venez donc le faire sur mon blog, plutôt que sur celui de Juan, qui n’en a probablement rien à faire de nos guégerres pichrocolines (encore de l’érudition moisie, pour vous servir…).)

        2. à dedalus

          Populisme n’est pas un mot insultant, et faudrait-il recourir à l’insulte, par stratagème ou etc. ? Je n’en ai rien à faire le plus souvent, pour rester polie.
          Lu ceci, histoire d’ajouter des références, c’est un peu long, et le texte se termine ainsi :
          « (…) Seule la loi peut nous protéger de la barbarie, mais l’effort permanent de civilisation doit se réclamer de l’éducation de tous les hommes.»
          http://jacques.testart.free.fr/index.php?post/texte716

          Je place « civilisation » et « barbarie » entre guillemets, comme je le ferai dans le cas présent pour  : « normal ou pas normal, sain ou malade mentalement ou autrement, éducation, apte, inapte ». Pour le moment, je ne suis pas positiviste ou scientiste en étant pourtant de formation scientifique, ni matérialiste, en ne croyant pas en une vraie, juste et pure philosophie devant être celle de tous les êtres humains. Si un transhumanisme positiviste libertarien radical devient le modèle dominant de civilisation, je pourrai alors être perçue réactionnaire parmi les conservateurs d’un passé dit révolu, suranné (si- hypothèse, alors-éventualité, mais vous connaissez probablement ce type de raisonnement).

          1. Le populisme est ce qui cherche à faire peuple, et donc à le flatter dans ce qu’il a de plus basique, pour obtenir son soutien en vue d’une conquête du pouvoir. Il ne s’agit pas de savoir si c’est insultant, juste de voir à quoi mène une telle stratégie qui repose sur une tromperie.

            « La France qui travaille » désigne en creux une France qui ne travaillerait pas, mais sans la nommer, sans en préciser les contours – ce qui permet à chacun de reconnaître son voisin.

            Sans compter que c’est oublier qu’à gauche, on est supposé se souvenir que le travail est à l’occasion une aliénation. C’est que je m’adressais ici à Juan, que j’estime politiquement, et très peu en réalité à ses commentateurs aussi zélés et pédants qu’ils sont réactionnaires, qui au mieux m’amusent, et le plus souvent m’indiffèrent.

            1. J’aurais dû mettre des guillemets à ce mot, aussi :
              « (…) Le contour du mot « populisme » est relativement flou et varie selon celui qui l’utilise. De nos jours, il est souvent synonyme de démagogie, d’électoralisme, d’opportunisme. (…) »
              http://www.toupie.org/Dictionnaire/Populisme.htm

              Dans une démocratie, certains vont jusqu’à dire que c’est propagande contre autre propagande, valant toujours mieux qu’un régime totalitaire. Je fais partie du peuple, et les élites en font partie aussi de mon point de vue. Des gens, dont je suis, n’apprécient pas d’être perçus incapables de raison, etc., perçus réagir à l’instinct ou par les émotions, les passions tristes ou autres, ce qui serait un drôle d’échec pour les Enseignants si c’était le cas ? Comme si les élites étaient toujours dans la raison, jamais dans l’émotion :-)). Quant au travail, aliénation à l’occasion, cela me parait trop vaste pour en parler ici.
              Je n’ai pas compris le début de la chronique de la même manière, en pensant à ce mot « fainéant » (M.Macron), mot ayant été diversement interprété pour les personnalités visées, pas nommées dans ce contexte, mais identifiées dans un autre, selon des articles moins récents. A mon avis, cela concernait des « politiques », pas tous les « politiques », et pas les Français.

            2. DEDALUS

               » juste de voir à quoi mène une telle stratégie qui repose sur une tromperie………

              Ne vous connaissant pas, j’aimerais bien connaître de quel côté vous situez la tromperie et le populisme en creux de votre démonstration à propos de JUAN en particulier (« la France qui travaille) , et par extension vraisemblablement, au groupe qu’il supporte (sauf démenti de votre part.

              Si en plus vous pouvez mettre sur la table quelques éléments qui permettent d’illustrer votre propos, ça m’intéresse

              1. Pitié Stan ! Il n’a aucune envie de venir commenter ici, alors ne « l’invoque » pas 👻

                Les positions de « dédalus » se voient suffisament à travers les poncifs qui servent de fond à ses commentaires et l’état d’esprit qui en donne la forme.

                Libé, le monde, les deux mamelles de ses pensées.

                1. HELENE

                  Tu le connais ?

                  J’ai beaucoup de difficulté avec ces concepts compliqués de « populisme » « tromperie » « démocratie » ‘réforme »…

                  Je n’y comprend rien. La torsion des concepts est assez fréquente actuellement alors je m’y perds un peu
                  Je lui demandais juste des précisions sur les notions de « tromperie  » et de  » populisme » sur des bases concrètes d’actualité, de celles que je suis en aptitude de comprendre.

                  Moi aussi, je lis aussi libé et le Monde, le Figaro et L’express. Pas plus tard que ce matin, à propos des modifications de calcul du PIB par l’INSEE en 2014…très intéressant, j’en reparlerai à l’occasion..

                  Il y a dans l’air, en même temps que les « réformes » qui échouent partout ailleurs, des intentions de changement d’étalonnage pour améliorer les stats. La Pénicaud est en train de revoir les stats du chômage par exemple ; certainement pour les rendre plus performantes dans l’éther…

                  En pleine recherche, je suis très curieux de rencontrer des personnes qui me donnent du sens à leurs expressions « tromperie  » ,et « populisme »

                  Dans mon petit coin (qui vote à droite et FN, j’ai fait une petite présentation des dispositifs Macron devant un bon nombre de personnes. Ma femme est pliée de rire, ces derniers jours, certains qui me saluaient ne me disent plus bonjour.

                  Je suis un grand naïf finalement…

                    1. didergoux

                      Pour celui qui lit c’est exact, pas forcément pour celui qui se le gratte avant de finasser.

                      Au lieu de faire votre déconneur, vous me seriez plus utile si vous me disiez quel mot serait le plus approprié dans ce cas. J’aurai moins mal au crâne si je veux réutiliser la formule.

                      Merci..

                    2. Là, c’est une colle ! « Concept » fait partie de ces mots à la fois un peu creux, un peu fourre-tout et fort laids que j’évite d’employer. Mais, en fait, c’est plutôt « torsion » qui m’avait fait sourire ; non qu’il soit particulièrement mal choisi, d’ailleurs, mais justement parce qu’il m’a évoqué la torsion du testicule, expérience qui peut vous conduire plié en deux aux urgences à trois heures heures du matin, et que je ne souhaite pas à mon pire ennemi.

                  1. Stan,

                    Tu sais, « droite et fn « ne définissent pas les positions des sympathisants quant à la politique économique.
                    Tu as au fn, au lr et au ps des courants protectionnistes et des courants libéraux.

                    C’est d’ailleurs cette différence de position qui se cristallise en ce moment au fn et qui va sans doute finir par le départ de Phillipot.

                    Tu trouveras sur Wikipedia une analyse intéressante concernant ces deux mots haïs par les Européistes :

                    « Populisme »

                    « Le populisme désigne un type de discours et de courants politiques qui fait appel aux intérêts du « peuple » (d’où son nom) et prône son recours, tout particulièrement en opposant ses intérêts à ceux de « l’élite »[1], qu’il prend pour cible de ses critiques, s’incarnant dans une figure charismatique et soutenu par un parti acquis à ce corpus idéologique[2]. »

                    « Peuple »

                    « Le mot peuple désigne un « ensemble des humains vivant en société sur un territoire déterminé et qui, ayant parfois une communauté d’origine, présentent une homogénéité relative de civilisation et sont liés par un certain nombre de coutumes et d’institutions communes »[1]. »

                    Pourquoi ?

                    Mais parce que tout simplement l’Union européenne dissous de fait tout ce qui à trait à une nation.

                    Or, une nation est formée d’un territoire et de ses habitants (le peuple Français.

                    l’intérêt du peuple Français (ou Polonnais ou Espagnol) va à l’encontre de la politique Européenn, , sauf pour une infime partie de ces populations.

                    Afin de discréditer les politiques qui défendent l’intérêt de leurs citoyens
                    On les décrédibilise en les traitant de « nazzzzzzionnnnnalIIIIIiIiiiissssstes »
                    qui généralement est acccompagné du mot populiste.

                    Des phrases bidons et primaires pour que ceux qui en sont affublés se taisent de honte 🤣🤣🤣

                    « Ça eut payé, mais ça paie plus » Fernand Reynaud.

                    1. HELENE

                      Oui mais moi je ne voulais pas le faire fuir le monsieur, je voulais qu’on discute tromperie et populisme sur des bases du quotidien, par rapport aux mesures annoncées jusqu’ici.

                      Ca manque de soutiens de Macron ici pour expliquer les bienfaits à moyen terme de ce qu’il met en place pour la collectivité.
                      Dommage ça serait intéressant, d’autant qu’il y a beaucoup de supports exploitables en dehors des pistes médiatiques de milliardaires pour confronter nos subjectivités..

                2. Et oui, Sylvie, Le Dédale s’est enfermé dans son labyrinthe proto Hollandreou.
                  le dialogue avec Didier Bel Esprit a révélé Débaclus pour ce que sont les gardiens des reliques du Ps.

                  Typique aussi sa réplique je ne parlerai qu’au patron (de ce blog)

                  Dedalus un parfait jean-foutre
                  répéré et calculé depuis longtemps

    2. @dedalus: trouve stp d’autres arguments que celui d’assimiler Meluche à Sarko en t’appuyant sur une poignée de mots en début de billets.

      1. Je n’assimile pas Mélenchon à Sarkozy. Loin de moi cette idée. Je dis simplement qu’ils ont pu l’un après l’autre tirer sur les mêmes petites ficelles politiques. Je constate simplement que la Sarkofrance c’était la « valeur travail » et « La France qui se lève tôt », que c’était il y a 10 ans… et qu’aujourd’hui une partie de la gauche ne semble même plus questionner le bienfondé des « vérités sémantiques » de la SarkoFrance…. et ça m’inquiète.

  3. à didiergoux
    Lu sur votre blog,
    «… Depuis deux siècles on appelle “libre penseur” celui qui prend ses préjugés pour des conclusions. …» (Nicolás Gómez Dávila )
    Puis, de fait, en cherchant à comprendre
    « (…) S. J. G.: La neutralité est impossible pour l’esprit humain. L’objectivité, c’est plutôt la capacité de changer d’avis quand les faits vous démontrent le contraire de ce que vous croyiez vrai. Il ne s’agit pas d’entrer dans un sujet sans opinion ni espoir. C’est une illusion de penser entrer dans une étude avec un esprit absolument ouvert: simplement vous ne vous rendez pas compte de vos préjugés. (…) »
    http://revolution-lente.coerrance.org/Stephen-Jay-Gould-l-eventail-du-vivant-et-le-mythe-du-progres.php
    et
    « (…) Pour le moment, ces scientifiques ressemblent à des funambules qui cherchent à ne pas tomber dans la mystique quantique pseudoscientifique New Age ou dans un positivisme frileux refusant d’explorer de nouvelles voies périlleuses dans un territoire inconnu, celui de la physique de l’esprit. (…) »
    http://monblogdereflexions.blog.tdg.ch/archive/2015/08/13/paul-dirac-et-l-anti-matiere-269333.html

    Dans la communication politique nationale ou celle de l’Union Européenne, etc., je pense plutôt à des mises en récit, au pluriel, « storytellings ». La théorie de Darwin et son esprit, auraient été parfois trahis, d’après certains scientifiques (et c’est en relation avec ce qui précède, à mon avis encore).

  4. La seule chose qui me paraît intéressant dans la tentative du groupe « insoumis »,
    – c’est d’essayer de prendre racine sur le terrain par des groupes d’appuis locaux, qu’il faudra d’une manière ou du autre organiser.
    – d’informer inlassablement des conséquences néfastes de se qui se passe aujourd’hui.
    Ce qui n’est pas joué, il est plus facile de tenter de lier 240 PDG de groupe au MEDEF que 15 à 20 millions de personnes en ilots..

    Il faut encore qu’un collectif visé par des mesures de régression sociale et professionnelle, soit intéressé par une information documentée, ce n’est pas joué non plus ; pas sûr que les gens soient demandeurs et veuillent savoir de quoi il retourne au niveau local.

    Bref. Je suis sceptique comme la fosse du même nom
    Une chose est sûre, avant que les gens se rendent qu’ils se font roulés dans la farine, le merdeux sera de retour dans une banque et les voyous de ministres repartis dans leurs groupes avec les félicitations et de jolies primes de remerciement pour leur travail dans le cadre de l’état serviteur du secteur marchand privé.

    Ca n’empêche pas d’en parler pour ceux qui s’intéressent, même s’ils sont rares. Une personne avertie en vaut deux.

    1. « Bref. Je suis sceptique comme la fosse du même nom »

      La fosse n’est pas sceptique, seulement septique. Mais enfin, on comprend l’idée.

      Le principal est que vous-même évitiez d’être septique…

      1. Monsieur Goux

        Merci pour la précision. Je savais, mais ça fait plaisir que vous vous soyez intéressé à mon cas incurable.
        Avec vous en embuscade, j’ai de bonne chance de quitter cette bonne vieille terre plus doué en orthographe que quand je suis arrivé.

          1. Monsieur Goux

             » érudition moisie… »

            J’ai suivi votre entretien avec dedalus, je suppose que vous vous connaissez…. J’avoue ne pas savoir ce qu’est une érudition moisie, alors si je suis contaminé un jour, ce sera à l’insu de mon plein gré.

            J’aime apprendre de tout le monde et je fais le tri ensuite.

            1. Je ne connais nullement ce garçon, et tiens à demeurer en cette saine ignorance.

              Pour la moisissure, vous saurez que vous en êtes atteint quand les petits enfants commenceront à vous jeter des pierres dans la rue, comme il m’arrive chaque fois que je tente de mettre le nez dehors. Il n’y a guère qu’à Halloween que je réussisse à passer à peu près inaperçu.

              1. Seriez-vous infréquentable au point de faire peur aux petits enfants ? Je ne suis donc pas étonné par votre propension au cynisme et à l’amertume . Souvent, la dérision est le cri muet qui émeut au dela de l’entendement…

                  1.  » Et réciproquement  »
                    Non, la dérision est souvent le  » cache-sexe  » dont s’affuble l’auteur qui présente une désempathie surjouée, en quelque sorte, donc votre réciproque…ment…

                    1. didiergoux,
                      Puisque vous ne me laissez pas le loisir de vous répondre, je vous renvoie à votre conseil et je vous remercie de prendre bien soin de ma santé.
                      A ce propos, il me revient que la dive bouteille ne vous est pas étrangère et que ses excès conduisent à des déboires contraignants et souvent définitifs.
                      Une consultation en alcoologie vous nuirait-elle ? honnêtement…

                      En attendant, voici un lien très instructif sur la folie managementale-en-marche
                      https://www.marianne.net/politique/exclusif-le-seminaire-team-building-des-deputes-macronistes-250000-euros-aux-frais-du?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1505843253

  5. Les insoumis ont le mérite de decoder le flots de mensonges servis depuis tant d’années et introduit tous les jours par  » les français ont bien compris que … » .
    Il n’y a pas de réformes en route …il n’y a qu une lente destruction, un retour en arrière progressif …

      1. Juan
        d ailleurs le terme d insoumis ne me convient pas toujours
        Ce sont plutôt des anti capitUlistes…ils ne capitulent pas devant la dictature libérale …celle qui ne nous impose quˆn seul chemin …celle qui sauve le France et pas les francais comme cela se passe en Allemagne …celle qui impose le travail au bénéfice de la précarité …celle qui nous ment sur tout en nous faisant croire qu ils détiennent la vérité et qui a ce jour n a rien de sérieux ni argumenté à opposer aux insoumis

  6. « À quoi servent les députés Insoumis? » Comme l’espérait Sophie Wahnich en 2016: « de faire ressurgir le caractère intempestif d’une humanité libre » depuis bien longtemps « absente à elle-même. »

  7. mais je suis con, mais con mais ça me plais.
    Ils sont tout ce que vous voulez sauf ouvrier ou retraité du public de plus je ne sais même pas ce que veut dire ce story- telling,
    Etrange ce besoin de toujours caler des expressions en langue étrangère besoin de se faire  » mousser » faites gaffe les gars à force de se mettre des plumes dans le cul, vous ne vous envolerez pas mais aie aie…. déjà que hugo l ‘ insoumis met une cravate

    1. hahah ! non-non, pas ta première phrase,
      /ni mes oignons ! comme je dis à ma femme: « je suis con », à part elle, sinon moi de le formuler, épicé tout; mon fils l’essaya une fois, dans l’genre, je ne suis pas certain qu’il le regrette, mais pas lui qui dispose, s’accommode de s’en souvenir, .. »j’ai la main », héhé.

      Alors les « plumes dans l’cul » et éventuel usage !
      Et, ..ta facilité à t’offusquer pour des bouts d’expressions (Didier, sors de ce corps !) ..qui ne pètent pas loin.
      Tiens, comme tu disais à Juan (constat + reproche) sa façon d’appeler ses mômes (monstres ou rebelles, ..je sais plus mais tu vois) d’un autre côté, on comprendra mieux ‘pédé’ que ‘queer’, ..quant à la mousse, là c’est moi qui ne vois pas.

      Allez, bon mercredi ! ..le jour des merdeux,

  8. Le groupe des Insoumis à servi et atteind plusieurs objectifs:
    – d’abord montrer que non, Mélenchon n’est pas seul, ni le seul à savoir s’exprimer et argumenter
    – ils se sont montrer aussi capables de réflexions approfondies, teintées d’humour, et dans une palette diverse
    – Plusieurs personnalités à suivre en ont d’ailleurs émergées
    – les Insoumis ont continuellement souligné l’incommensurable inculture poilitique et bas niveau intellectuel des députés En Marche. L’une pour faire peuple répond que sa grand-mère était couturière (niveau mamyda) l’autre qu’il a été au chomage, qu’il s’en est sorti, patati, pète un couffin (niveau je peux le faire de Francis Blanche)
    plus quelques perroquets plus ou moins bredouillants

    Je pense que les Insoumis ont fait à la fois le spectacle et exposé les critiques de fond, le tout en les mettant en perspectives.
    Parce que qunad même avec Macron on licencie gratis et c’est bien de le faire savoir.

    Un bilan très positif qui a laissé coi les Merdocrates bien obligé de leur servir de mégaphones.

    ça explique assez le contre-feu merdiatique sur le Vénézuela

  9. à quoi servent-ils ? à-nous, ..en principe (!)
    pareil pour la coiffeuse ou le chauffeur routier,
    ni jamais je me suis inquiété/soucié de l’origine (bretonne ou exotique) encore moins de son orientation politique.
    Certes, certains ‘serviteurs’ seront plus bosseurs, ou motivés, mais la compétence est une question de goût (on préférera ce boulanger plutôt qu’un autre)
    Ceci dit, les goûts et les couleurs ça se discute !

    1. j’oubliais le ripou (escroc, malintentionné..) exposé à qql loi n’est-ce pas, ..ni certain que l’on soit tous-égaux devant elle.
      Le serviteur alimentaire (épicier, charcutier etc.) n’y échappe pas, puisqu’il s’est fait prendre (hahah!)
      Le fonctionnaire (ou le curé!) sera lui déplacé, c’est ça..

      Moralité (on mange qui à midi?) : nos estomacs sont protégés (youpie) pour la tête ou notre cul on attendra.
      /si j’ai une autre idée, notion du ‘progrès’ ? ..ouiz,

  10. Lunch: coucous, préparé par Fatou N’Daye; ce/son service me coûte, deux belles portions, ..poulet, boulettes, bœuf, merguez, 15 €. Pour la ‘sauce’, légumes & bouillon, j’amène une gamelle.
    Voilà pour les présentations.

    Vrai que la ‘réciprocité’ me convient (suffit de penser, spéculer: ne pas faire pas à l’autre ce que je n’aimerais pas qu’il…)
    L’estime, ..elle aussi politique ? ben-oui: « tout l’est » !
    Le politique, disons ‘candidat’, sans qql vanité & narcissisme, ne va pas très loin (ainsi le champion sportif)
    Vrai que j’apprécie les commentaires, d’amusant à affligeant, et d’y participer ! (dirait le baron Olympique)
    Enfin, tout-est (encore!) question de-position,
    car, ..oh moi plutôt ‘gauche’ au quotidien, quant aux valeurs elles fluctuent (cafteur: comme le temps !)
    oui, il me sera aisé (facil) de considérer le-député de droite de branleur (faux-cul, mauvaise foi, etc.)
    et inversement ! ..pourquoi s’compliquer,

    option: personne n’a soulevé (Oh hisse!) dans le titre du billet, ..qql allure ‘insoumise’ du service (fait)
    et, tjs dans le comique (wiki) « conflit entre des institutions, des individus, aux péripéties souvent burlesques et dont le motif apparaît obscur ou insignifiant »
    ..Picrochole vs Grandgousier, et Gargantua,
    ce dernier, véritable gourmand, ou est-ce un cliché ?

    perso, j’ai l’image en fond (ou l’aphorisme) et l’état d’esprit en forme ! ni puceau (?) mais une vision CP (éduc Nat)
    😉 ..Hélène et Laure,
    /qql torsion des hémisphères ? (Stan) la nature s’en occupe !
    (inné, constitutionnel; la naïveté ? gaffe à l’accoutumance !)

    « Bienvenus » ! ce blog (ni le mien!) pas sectaire, natio ou xéno,
    ..alors tolérant, ici: la folie est bien tenue !

    1. ti suisse
      « … sans qql vanité & narcissisme … »

      « … vanité des vanités… », ou « … vanité des êtres humains vains … », mais vanité pas toujours vaine de mon point de vue aussi, …, on peut jouer avec cette notion,
      Bonne soirée

      1. ainsi par ex., l’égoïsme ou le préjugé.. sont de qql utilité, nécessité ! et/mais, comme ‘souvent’, ce sont bien qql usage abusé, ses excès, exagérations, donc « la dose » !
        ..qui pervertit, gâte et dénature (etc.)
        (ou) p’tite corrélation, ..certaine fonction, activité réclame plus ou moins tel caractère; par ex. l’extraverti plus à l’aise (en phase, harmonie) si barman ou serveur que chauffeur routier (etc.)

        ouiz un peu moqueur, ni danger ni malheur (!) alors de penser à l’ironie, dérision (plus haut; Didier, Lionel)
        Et cacherait quoi ? aucune idée,
        #assurance, appréhension, ..idem, j’sais pas.
        Même-que, un candidat au suicide peut en être pourvu, alors, moins aisé de considérer la dérision comme une défense, une protection.
        Dépourvue d’arrogance (et alors?) disons une subtilité, sophisme, ou argutie badine (!) cocasse et récréative, enfin: si le locuteur n’est pas acoquiné de boulets (insupportable insupporté)
        Est-ce plus ‘simple’, prosaïque (sûrement moins poétique!) que de se plaindre.
        Moralité (?) de tout un peu, aussi ce qui me plait moins.
        Pareil chère Laure, bonne soirée (y noche !)

  11. La député LREM, objet de l’ire de Caroline Fiat est Stéphanie Rist, médecin et chef de pôle à l’hôpital d’Orléans qui se verrait bien ministre de la santé .
    A part cela, y a pas un sentiment de supériorité de classe ainsi que d' »élitisme » (? )de la part de personnes comme la sus nommée Stéphanie,

  12. il manque de soutien ? (Macron; ici) no problemo ! et si demandé gentiment..
    hélas, p’tite paire de bémols: no milliard, ni millionaire, et aux 2 vieilles cartes de press périmées !
    cf. « journalistes narcissiques », si humour merci ! car, il devrait savoir ! (ou demander à F Pagny, etc.)
    qu’ils sont susceptibles (du verbe: gaffe à la fosse !)
    ou: « s’intéressant plus à la communication qu’au contenu » ..hahah! sinon ‘eux’ aussi auraient été élu !!
    Press, qui sans subside, de l’Etat, ..hein,

    « Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur », ..ouais-ben j’ai qu’ça en soutien,
    du rab, tjs Beaumarchais: « il n’y a que les petits hommes qui redoutent les petits écrits »

    en parlant de ‘p’tits-hommes-douteux’ aussi j’apprends à l’instant, radio, que l’Arabie Saoudien:
    « les femmes auront le droit d’accès au stade (une première!) ce week-end, pour la fête Nat »,
    les hommes auront leur tribune, etc..

    Quel dommage.. ici ou ailleurs, qu’on ne fasse pas qql concours ! alors de solliciter Enagonios, le dieu grec programmé pour cette fonction, -ah oui! eux avaient les pieds sur terre: une Divinité pour tout, tous et toutes !!

  13. dans la série ‘pas le sujet’, ni rare, ni rien de perso, -hein Colombo des Alpes, « ma femme, le menu, les animaux, faire le cul.. » (expression locale; se comprend)
    Bref, là & ici de l’information (radio; web) :
    Togo, ..c’est un peu ‘chez-nous’ n’est-ce pas,
    = c’est tiède, ensuite chaud ?
    /un peu on s’en fout ? (non, rien sur no-Vénèze)

    Juste un p’tit topo:
    gros confetti bush (façon pampa lancien; ailleurs)
    propriété de la famille Gnassingbé,
    papa Eyadema se-saisit de la boite en 1967,
    le-doyen africain, tape Hassan II de 6 ans !
    (Zimbabwe, Bob Mugabe 93 ans! que 30 ans/1987)
    et-si n’était pas décédé dans les airs, en avion (2005) aurait 81 ans, paisible; poto perso de Chichi, -il en a tellement ! Et de la France, ainsi nous tous, chers concitoyens.
    Le fiston, Faure, repris les rênes.
    Lui, plus civilisé..
    qqls mots clés, liés à son papounet: torture, disparition, impunité, justice aux ordres (déjà dit) prisons surpeuplées, ..le « règne de l’enfer » ou « dictature héréditaire » (d)énoncé par l’ONU, Kofi A, la FIDH, l’Union Africaine, ..gnâgnâ.. /onomatopée sans cynisme! qql ironie,
    et-élections truquées (tradition continentale)
    Justement ! le peuple aimerait (oxymore?!) tels ses deux voisins: Ghana et Bénin, républiques démocratiques (!)
    Car.. Ils en ont marre !!
    (50 ans.. les Kim, Song & Jong, 69 ans, pas zen !)

    ou, « ça m’suffit ! » ..idée de pancarte pour le-23 :
    (voir: tuto insoumis; ça aide !)

    https://newsletter.jlm2017.fr/archive/Byy_IZxob/SyWda9pi/Hy0X8AO6Ti

  14. « je peux vider mes poches sur la table, ça fait longtemps qu’elles sont trouées, baisser mon froc j’en suis capable,
    mais vous n’aurez pas ma liberté de penser,

    /gardez tout !
    je préfère l’enfer et y aller, si le paradis vous est offert, je peux bien vendre mon âme au diable, avec lui on peut s’arranger, puisqu’ici tout est négociable.. »

    je connais peu, mal Pagny (lui-moi aussi!) oui y en a tu passes à travers, période non synchrone ? bah,
    (et) vrai qu’il a de la voix,

  15. Mais qui va rester pour payer les impôts en France ?
    Sportifs
    Jean Alesi                                                                 réside en Suisse
    Marion Bartoli                                                          réside en Suisse
    Julien Benneteau                                                    réside en Suisse
    Arnaud Boetsch                                                      réside en Suisse
    Arnaud Clément                                                      réside en Suisse
    Nicolas Escudé                                                        réside en Suisse
    Guy Forget                                                                réside en Suisse
    Richard Gasquet                                                     réside en Suisse
    Henri Leconte                                                          réside en Suisse
    Sébastien Loeb                                                       réside en Suisse
    Paul-Henri Mathieu                                                 réside en Suisse
    Gaël Monfils                                                             réside en Suisse
    Christophe Moreau                                                 réside en Suisse
    Amélie Mauresmo                                                   réside en Suisse
    Stéphane Peterhansel                                            réside en Suisse
    Cédric Pioline                                                           réside en Suisse
    Alain Prost                                                                réside en Suisse
    Gilles Simon                                                             réside en Suisse
    Wilfried Tsonga                                                       réside en Suisse
    Vincent Rives                                                           réside en Irlande
    Jean-Philippe Gatien                                             réside aux USA
     
     
    Artistes » : Chanteurs
    Charles Aznavour                                                   réside en Suisse 
    David Hallyday                                                         réside en Suisse 
    Johnny Hallyday                                                      réside en Suisse
    Patricia Kaas                                                            réside en Suisse
    Florent Pagny                                                          réside Argentine
    Michel Polnareff,                                                      réside aux USA
    Marie Laforêt                                                            réside en suisse
    Renaud                                                                      réside à Londres
    Yannick Noah                                                          réside aux USA
    (le « personnage préféré des français, effondré de la montée du FN en France » !!!)
     
     
    Acteurs »
    Daniel Auteuil                                                           réside en

  16. Emmanuelle Béart                                                   réside en Belgique
    (la donneuse de leçons pour les « sans papiers en France »!!!) 
     
    Lætitia Casta                                                            réside en Angleterre
    José Garcia                                                             réside en Belgique
    David Habibi                                                             réside au Canada
    Alain Delon, &n bsp                                                réside en Suisse
     
     
    Patrons et Actionnaires »
    Jacques Badin (Carrefour) &n bsp                      réside en Belgique
    Thomas Bata (marque de chaussures Bata)     réside en Suisse 
    Famille Baud (dont Jean Baud), (marques Franprix et Leader Price, 2 à 3 milliards de CHF)  réside en Suisse.
    Lotfi Belhassine, président d’Air Liberté            réside en Belgique.Il a fui la France car l’ISF représentait 93% de ses revenus.
     
    Claude Berda, AB Groupe                                      réside en Suisse 
    Des membres de la famille Bich (Groupe Bic)    réside en Suisse 
    Michèle Bleustein-Blanchet, Publicis                  réside en Suisse 
    Corinne Bouygues                                                  réside en Suisse 
    Pierre Castel, PDG du groupe Castel Frères propriétaire des eaux Cristalline, Vichy Célestins et Saint-Yorre                                                         réside en Suisse.
    Des membres de la famille Mulliez (propriétaire de Auchan, Décathlon, Mondial Moquette, Norauto et Kiabi)                                        réside en Belgique.
    Georges Cohen, informatique et armement       réside en Suisse
    Bernard Darty, fondateur de Darty                       réside en Belgique
    Jean-Louis David, salons de coiffure                   réside en Suisse
    Membres de la famille Defforey , Carrefour         réside en Belgique.
    Membres de la famille Despature (dont Paul-Georges Despature), propriétaire des marques Damart et Somfy,                             réside en Suisse et en Belgique.
    Paul Dubrulle, quo-créateur du Groupe Accor et ancien sénateur-maire de Fontainebleau                                                      réside en Suisse.
    Des membres de la famille Ducros                      réside en Suisse
    Pierre-François Grimaldi (i Bazar)                        réside en Belgique
    Éric Guerlain                                                            réside en Angleterre
    Daniel Hechter, créateur                                        réside en Suisse 
    Philippe Hersant, groupe Hersant                       réside en Belgique
    Philippe Jaffré, ancien président d’Elf                réside en Suisse 
    Robert Louis-Dreyfus                                             réside en Suisse.
    Membres de la famille Mimram                             résident en Suisse et à Monaco.
    Des membres de la famille Nonancourt, propriétaire des champagnes Laurent-Perrier                                                              réside en Suisse.
    Denis Payre, fondateur de Business Objects    réside en Belgique   ou il a démarré une nouvelle société, Kiala, qui a embauché 100  personnes
     
    Membres de la famille Peugeot                             réside en Suisse.
    Jean Pigozzi, héritier des voitures Simca          réside en Suisse.
    Michel Reybier, ancien PDG de Justin Bridou  réside en Suisse 
    Jacques Tajan, commissaire priseur                  réside en Belgique
    Membres de la famille Wertheimer , Chanel       réside en Suisse 
    Antoine Zacharias, ancien PDG de Vinci           réside en Suisse
    Alain Ducasse, cuisinier, a troqué sa nationalité française pour   rejoindre Monaco
     
     
    Auteurs
    Christian Jacq                                                          réside en Suisse
    Marc Lévy                                                                 réside au Royaume-Uni
    Michel Houellebecq                                                réside en Espagne
     
     
     C’est marrant, je n’ai pas vu ton nom !
     
     Et ce sont ces tartuffes qui viennent à  la télévision, te donner des cours de morale, et te parler de la faim dans le monde et de la régularisation des sans-papiers !!!
    Donc, il en restera au moins deux, pour payer : toi et moi
     

    1.  » Donc, il en restera au moins deux, pour payer : toi et moi…. »

      Faut il que nous te disions merci de participer pour moitié à la ligne impôt sur le revenu français ?

        1. LANCIEN

          Désolé, entendons nous, je ne doute pas qu’ils puissent être propres, mais je ne suis ni ministre, ni député, ni conseiller sous les ors de la république.
          Si c’était le cas, je ne serais pas là en train de prévenir tout le monde qu’on nous braque, je serais en train de vous braquer tous sans le dire..

          Tu as une sacrée moelle pour rigoler au moment où ton parti préféré est en train de déposer le bilan…

      1. Le plus croquignolet c’est que, sauf erreur, le taux d’imposition d’un citoyen suisse est supérieur à celui d’un résident étranger . Ce qui peut expliquer pourquoi aucun de ces braves gens ne fait en sorte de remplir les conditions d’obtention de la nationalité Suisse, alors que leurs ressources leur permettraient sans problème

  17. Celui là vous remercie

    Mélenchon est donc allé à La Réunion en classe affaires : coque enveloppante, siège qui devient « lit spacieux », presse et cinoche à gogo, casque « réducteur de bruit », téléphone individuel, oreiller en plumes « antiallergique », couette légère, restauration haut de gamme par des chefs étoilés, vins fins et spiritueux… Elle est pas belle, la vie de défenseur du peuple et de l’opprimé ?
    Vous me direz que son inspirateur Robespierre se faisait, lui aussi, habiller et perruquer par les meilleurs faiseurs…
    Petit détail en passant : notre ami Mélenchon ne voyage pas seul. Il lui faut quelques porte-flingues et porte-valises. Ainsi mesdames Mathilde Panot et Danièle Obono, députées de La France insoumise, accompagnaient-elles sa majesté Mélenchon dans son déplacement vers la lointaine île Bourbon. Et où ont-elles voyagé, ces dames ? Non, pas dans la soute quand même, mais en classe éco.

  18. C’est le moment de taper à la porte de la bande d’escroc. pour éviter que tout le monde descende dans la rue, ça négocie en douce, par corporation… il y aura quelques sucreries distribuées aux routiers, aux étudiants et leurs universités…..

    Doucement, faut bien trouver les économies au 29 milliards de CICE distribués à fin 2016 et les 17 milliards de cette année 2017

    Pour baisser les dépenses, rien de tel que des baisses de recettes
    – suppression de l’ISF : 3 milliards
    – suppression de la taxe d’habitation : 10 milliards (l’état veut compenser les communes)
    – baisse de l’IS : estimation 7 milliards

    Stratégie de la bande de déconneurs de jupitre ; plus tu gagnes moins et moins tu dépenses plus.

    1. Melenchon a traité ce matin même Philippot de « faschiste » sur une radio, dommage qu’il mêle sa voix aux anathèmes des chiens de garde du FN.

      Moi qui me demandait ce qu’il y avait de caché au Front National, j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte ce matin avec les violences et les horreurs des déclarations de cette extrême droite.

      Comment dit il Juan ? Fhaine ?
      Oh pétard oui un parti de haine 😈😈😈
      « Le loup déguisé en agneau »

    2. ARIE

      J’ai crains le pire quand vous avez annoncé que vous aviez voté Mélenchon au 1er tour.
      Mais depuis, je reconnais que vous n’apportez absolument rien à la descente dans le caniveau du groupe en marche….

    3. @Elie
      Meuuuh non ! Philippot a décidé de revenir à ses premiers amours et de rejoindre Chevènement, qu’il avait lâchement abandonné pour rejoindre la sirène Marion Anne Perrine

  19. Melenchon a traité ce matin même Philippot de « fasciste » sur une radio, dommage qu’il mêle sa voix aux anathèmes des chiens de garde du FN.

    Moi qui me demandait ce qu’il y avait de caché au Front National, j’ai eu l’occasion de m’en rendre compte ce matin avec les violences et les horreurs des déclarations de cette extrême droite.

    Comment dit il Juan ? Fhaine ?
    Oh pétard oui un parti de haine 😈😈😈
    « Le loup déguisé en agneau »
    RÉPONSE

    1. « Haine », c’est justement le terme qu’utilise je ne sais plus combien de fois François Ruffin à l’égard de Macron (« Vous êtes haï, vous êtes haï, vous êtes haï » ) dans sa lettre ouverte à Macron avant même son élection : « Lettre ouverte à un futur président déjà haï ».
      Vous voyez bien que c’est exactement le même langage que le « FHaine ».

      http://abonnes.lemonde.fr/idees/article/2017/05/04/francois-ruffin-lettre-ouverte-a-un-futur-president-deja-hai_5122151_3232.html

      1. Ça sert à quoi ces mots outranciers et violents, qu’ils viennent de droite de gauche ou … du centre ?

        … À part monter une partie de l’opinion contre l’autre, exactement ce que nous voyons pour la Catalogne et que Rajoy ne manque pas de rappeler.

        Espérons que les Français seront lucides et flaireront le piege …à cons.

        1. HELENE

           » À part monter une partie de l’opinion contre l’autre…. »

          Ca montera, ça montera, et ce n’est pas Macron avec sa politique austéritaire qui va calmer le jeu ; bien au contraire….

          Ce qu’on ne sait pas encore c’est quelle étincelle fera déborder le vase..

          On discute beaucoup d’économie réelle avec l’actualité, mais il est bien possible que la cata vienne de la finance qui joue avec de la fausse monnaie et des valeurs de titres tellement élevées qu’il n’y a plus de marché.

          1. Stan
            « …et ce n’est pas Macron avec sa politique austéritaire qui va calmer le jeu  »

            Mais j’ai précisé « au centre » dans mon commentaire.

            il y a les mesures austéritaires, mais aussi des mots prononcés qui ne sont pas dits pour apaiser les gens.

  20. Le départ de Philippot renvoie effectivement le FN à son seul passé Haineux. Finito la Comedia.
    une très bonne nouvelle.

    Jacques Sapir prevoit un déclin progressif du FN. L’opération Wauqiez y contribuera.

    Philippot pour faire exister son assos Les patriotes va redoubler ses critiques de l’UE et principalement du rôle extrémement néfaste de l’euro pour toute la zone sauf Allemagne et Pays-Bas (dans une certaine mesure).

    Ce n’est pas une très bonne nouvelle pour le front collabo UMPS dont Micron est l’hologramme unitaire. Brouillardant sur un océan d’ex- LR et PS surfant sur les premières livraisons des Lois Morveuses sur le chômage et le pouvoir d’achat qui auront des résultats catastrophiques, comme d’hab.

    Après les tumultes que j’espère les plus amples possibles des manifestations JL Mélenchon risque de ne pouvoir retrouver un deuxième souffle qu’en oubliant son plan A et passer directement au B: sortie de l’euro.

      1. Non !!!! Il m’em…de cet ipad, j’ai pas voulu cette émoticone mais celle avec le pouce levé.

      1. j’ai lu un titre en passant sur le portail orange. Le ptiot ne dort pas assez semble t’il.

        Mais Bayrou ne sait pas que le ptiot est complètement barré sur Jupiter, les jours et les nuits ne sont pas comparables..

        1. Bribri, première photoshoppée de Rance, devrait le mettre au bromure s’il s’agite trop dans ses draps Mickey.

          C’est bien connu, le toubib de service, vous le confirmera:
          à trop tirer sur l’élastique….

          1. charles

            Mais ce n’est pas sûr, depuis Trump, on sait qu’il a l’élastique au bout des phalanges, .du coup la bribri doit juste lui serrer la main..

  21. Petite douceur pour les hauts salariés des banques et des assurances signalée dans le canard. Il s’agit de la suppression de la taxe sur les salaires : coût fiscal pour la France 300 millions d’euros.

    Ca n’a pas fait de bruit,…

    Encore des économies supplémentaires à trouver sur les contrats aidés, les APL ou autre sur le dos des manants..

    Clap clap clap..

      1.  » Ah, bon ? Vous trouvez normal qu’ils ne payent pas d’imp$ôts sur leurs primes ?…….

        Joli !

        C’est vrai, quoi ils n’ont qu’à faire un autre métier merde….en plus ça gagne pas..

        Les gens n’ont qu’à se laisser faire.
        Comme le dit si bien le merdeux « la démocratie ce n’est pas la rue ». avant lui un autre escroc au sommet de la commission européenne avait proclamé « il n’y a pas de choix démocratique contre les traités européens ».

        Nous sommes entré de plein fouet dans la démocratie d’entreprise sous la loi des marchés. ce sont les ordonnances qui le confirment.

        exemple d’entretien démocratique : (C : chef de supérieur à celui qui doit obéir ) …(S salarié)

        – C « ferme ta gueule, si tu n’es pas content il y a plein de gens à la porte pour prendre ta place. Alors tu décides comme moi ?………

        – S « oui »

        – C  » je savais que tu étais démocrate »..

        Les salariés matés, il va falloir s’occuper des retraités, des chômeurs. . C’est plus simple. L’état leur sert une prestation qui peut finalement être remise en cause par ordonnance. Il suffit de recruter une bande de moutons redevables au parlement pour donner quitus à la manip et le tour est joué.

        Parce que depuis des années que tout le monde accepte le principe de fonctionnement de l’UE où des technos non élus décident de notre destin dans leur coin en mettant tout le monde sous la démocratie des marchés
        …….que tout le monde applaudit lorsqu’une bande de vendus à des groupes privés, en détachement, président, premier ministre, ministre du travail et leur gang, décide de précariser des millions de personnes, pour assurer la fortune de milliers ; Il suffit, de fil en aiguille, d’un président qui pense « que la démocratie, ce n’est pas la rue » pour décider de faire intervenir l’armée à la moindre protestation, ou ouvrir des camps pour enfermer les opposants…
        Tiens on pourrait même envisager de commencer par la petite clique des insoumis communistes, sous les applaudissements d’une partie de la population modérée qui ne supporte pas la démocratie dans la rue..

        Non allez je déconne…c’était un exercice de fiction…

      2. Si on résume Elie…
        risquer son argent dans une entreprise vous permet d’éviter lISF…ou vous fait beneficier une optimisation fiscale…
        risquer sa vie pour la sécurité des gens et sauver des vies ne vous donne droit qu’ a une petite prime taxee par l’impôt …
        Alors oui dans ces conditions je suis d accord avec les crs

  22. tenez, l’Express n’est pas un repère de gauchistes

    http://lentreprise.lexpress.fr/rh-management/droit-travail/licenciement-moins-de-stress-pour-l-employeur-il-aura-droit-a-l-erreur_1941547.html

    Il faut goûter le sel de la démarche d’une Pénicaud, ex DRH du groupe Danone (promotion garantie au retour après une superbe mission à la tête de l’état).
    Ce n’est plus un mystère, les premiers intéressés pour les charrettes, ce sont les groupes. La Pénicaud reconnait implicitement l’incompétence et le j’en foutre des services RH de France.
    Je serais salarié spécialisé RH, je ne donnerais pas cher de mon avenir. Avec le droit à l’erreur, le prix du poste va baisser considérablement…A ces postes, des bons pervers bien dégueulasses devraient faire l’affaire..

    Après l’emploi CICE fictif à 20 000 balles par mois, voici le licenciement à la one gain pour peau de balle…

  23. Ils servent à faire beaucoup de bruit mais malheureusement le chien aboie et la caravane passe..

  24. Lors de son grand chahut d’aujourd’hui, votre líder cómico a déclaré que c’était la rue qui avait vaincu les nazis. Soit il est ignare (ce quer je ne pense pas), soit il vous prend pour des cons (et des ignares).

    1. Non, il y a eu une explication d’un journaliste :

      C’est parqu’il a fait un discours sans prompteur, ni écrit, cela en se baladant à travers l’estrade.

      Il paraît que ça amène à sortir une phrase incohérente quelques fois. Et effectivement il n’y en a eu qu’une, mais de taille 😀😀😀

      Pour le reste c’était « chiadé.

      1. Votre justification est absurde, on n’a jamais vu un discours de rue lu sur des notes ou sur un prompteur !
        « Et effectivement il n’y en a eu qu’une, je ne sais pas ce qu’il vous faut pour la suite !

        « c’est la rue qui a protégé la République contre les généraux félons en 1962  »
        Non: en 1961, et il n’y a eu aucune manifestation de rue; après le discours de De Gaulle, Challe, voyant que la majorité des généraux ne suivaient pas, s’est constitué prisonnier le surlendemain.

        « c’est la rue qui a obtenu la quatrième semaine de congés payés en 1968  »

        Non, c’est la loi du 16 mai 1969 (gouvernement Pompidou, un an après la fin de « mai 68 »), qui étendra à tous les salariés les quatre semaines de congés payés obtenues en décembre 1962 par les salariés de Renault.

        En forme, Mélenchon !

Les commentaires sont fermés.