Chanson du dimanche: « c’est fini »


Publicités

21 réflexions sur “ Chanson du dimanche: « c’est fini » ”

    1. pareil ! ..la-rue et de la gare, 11 ans plus tard,
      ni à Paris, ni à-que Johnny,
      ..de 0,01 à 100 où me situerais-je ??
      sachant par ex. que mes qqls jours à Gustavia (St Barth) ni locataire ni proprio (hahah!) je squattais chez Julie, la psy du canton mais le plus souvent serveuse dans le rade ‘connu’ (à l’époque; oublié son nom) là, au raz du port; ah oui ça brassait !
      Dommage, on s’est perdu de vu; on s’entendait bien ! dans l’esprit et la déconne (tjs chouia décalé donc) sauf qu’elle était J & B, moi plutôt ti punch.
      Quand elle avait un client ‘canapé’ (rare, mais parfois) alors je passais dans sa chambre.. « chutt », aussi j’entendais tout, ni rien hélas à vous raconter de marrant d’une éventuelle célébrité.
      Zut !
      Pour rentrer chez moi (Kool bay villas; St Martin) et de mon voisin Gilles Kaehlin, le very sulfureux flic, commissaire à 26 ans! de la République -célèbre pour ses coups à Canal +, ..coke et pute dans les affaires de B Gaccio, auteur des ‘Guignols de l’info’.
      Il apprit à nager à Milan, mon fils, dans la piscine du lotissement; on était copain, pas au début! mais il a insisté, ouiz (lui ne pouvait pas aller en ‘Hollande’, juste à côté) par ex. il voulait que j’invite le gros-dealer à Marigot (Fr)
      -années 80’s: période moins frileuse ni complexée, tout le monde le connaissait ! et ainsi de le serrer.
      Yes j’allais chez lui ! genre ‘agent 00’, aptitude idoine.
      Ni aucun regret ! mon accointance (Gilles K) démultiplia mes perspectives de déconnades, surtout quand j’empruntais la 4L, avec le « Police » au revers du pare soleil, ..héhé, une autre fois qql anecdote; comme les virées derrière le bush: les haïtiens (hein, il y a prescription ?!)

      Oui, je rentrais avec la navette (St Martin/St Barth: 20aine de klm) la saintoise (canot à moteur) de Daniel, gratuitement. Oh il ne m’aimait pas vraiment, mais un gros béguin pour mon ex, et notre fils (Milan, ..ah il était -et tjs! super chou ! et en c’temps là il n’y avait pas des masses de gamins, et tout plein de clampines -pas encore zonardes- en carence affectives?! qui flashaient sur lui, .. »c’est moi l’père », héhé)

      Je suis resté 6 mois, une ‘saison’ (chef barman, car l’unique! à « la Vie en Rose » sur le port de Marigot, existe tjs me semble t-il)
      Ensuite, la plupart des types se serraient la ceinture, ou! s’ils avaient gardé un peu de fric, rentraient fissa en Europe.. fuir ce ‘paradis’ malsain, où tout le monde connaissait la couleur de la culotte de tout le monde.. beuark.
      Et/car l’homme, par nature? Est flambeur. Quand « il pense » ou réfléchit, c’est en gnl trop tard.
      Ensuite il « se plaint » ..hahah! (et) Est prévisible !

      Ne me serais-je pas ‘un-peu oublié’ ??!
      ..tout ça à cause de Sylvie !! ..hahah !
      oui, je voulais ‘juste’ te demander si pas besoin d’un coup de main..
      façon: « n’est-ce pas encore fini ? »
      bah, ça partait d’un bon sentiment,

      /qql mois plus tard, je retournais à St Martin (83 ou 84) ‘rapatrier’ mon môme, il était temps qu’il soit le jouet de sa propre existence.
      Ni je vous dirais qui m’offrit les billets d’avion (ça dépend de qql prescription)
      Sa mère, Herma (féminin d’Herman) rentra en Hollande 2 ans plus tard; en fait quand on cessa (ses parents ou moi) de lui envoyer de la caillasse, en réponse à ses « Au secours! Aidez-moi! », copie d’une banale douleur de son gigolo fournisseur.
      Après 2 semaines de convalescence, casa A’dam, elle reprit bon pied et ainsi de suite, ..depuis elle pète la santé !

      La femme Est entière ! (et) Est formidable !!

      bon dimanche 😀

      1. En tous cas, les mélenchonistes allemands (Die Linke) n’arrivent toujours pas à percer, et Merkel gagne les élections pour la quatrième fois consécutive…Pauvres Allemands : ils sont malheureux et ils ne le savent pas !

  1. C’est bien fini…il y a bien sûr plus grave mais c’est une partie de mon ADN qui disparaît en même temps que mon chien alors pour ses 16 ans que je n’ai pas vu passer …et cet immense vide ….

    1. Oh Sylvie, que c’est triste.

      personne ne peut comprendre sauf celui qui a connu et aimé la tendresse et la fidélité de l’animal qui nous a accompagné et qui est parti.

      Je suis de tout cœur auprès de vous, Hélène

    2. SYLVIE

      On s’attache vite aux petites bêtes, ma belle fille me laisse son lapin en pension régulièrement. Alors je lui apprend des petits trucs…

      Par exemple, je m’assois par terre contre le mur et je lui ai appris à aller chercher un morceaux de carotte au fond de ma large poche de veste. Il a pigé, il y va maintenant à chaque fois..

      Comme quoi il n’y a pas besoin d’avoir une intelligence complexe pour faire les poches des autres..

      1. Oui mais Stan….les lapins ont les dents longues…alors de là à en déduire qu’ils sont macronistes !

    3. @ Sylvie
      Comme je vous comprends, pour avoir ressenti cet immense vide pour la troisième fois il y a peu…
      Amicales pensées,
      Marie

      ***

  2. (Oh.. God ver domme !) ..dear Sylvie, oh oui quelle peine.. cette souffrance inexprimable, ce chagrin indéfinissable.. (à) cette si singulière complicité, affection !
    (car) muette et poilue pour « l’étranger », alors que son serviteur (pas dit maître) au delà de qql échange et partage, -jeux, câlins, soif ou faim (etc.) jouit ! d’aucun questionnement, zéro jugement !
    Mais de ce compagnon, collaborateur, assistant, associé, ..d’un seul œil et d’une seule oreille !!
    ..veille, dévoué ni tartufe, si compréhensif ! de sa loyale et scrupuleuse tendresse, attentive estime à son unique ami.e, enthousiaste ! jamais indifférente ! personnelle ! ..ni secrète,
    pour la vie, sa vie,
    ..animal, ce frère de l’arbre d’à-côté,
    ..comble de l’amour

    (ni dimanche ni soleil) Quel vide !
    des pensées Sylvie, aussi te piquer qql tristesse,
    Cheer up,

Les commentaires sont fermés.