« Transformation », vous avez dit transformation ?


Dans la novlangue macroniste, il y a un terme, nouveau, qui m’a frappé.

« Transformation« , c’est ainsi que Jupiter et son premier Philippe ont choisi de désigner leur « contre-révolution« .

 

En 2012, Sanofi, dirigé par le mentor de Macron, a lancé son plan « Transforming« , quelques centaines de suppressions de postes à la clés. Le terme Transformation est en fait en vogue dans les grandes entreprises.

Cap Gemini en a fait un métier.

Un mot vient de faire une apparition soudaine dans le vocabulaire des entreprises, qui l’inscrivent dans leur agenda comme une urgente priorité : la « transformation « . Par un mécanisme de diffusion implicite, il s’impose à tous comme une alternative au « changement », soulignant ainsi l’impérieuse nécessité de passer à une tout autre profondeur de remise en question des fonctionnements traditionnels. La machine parfois s’emballe, amenant à nommer dans l’urgence un « directeur de la transformation » sans préciser davantage ce qu’il s’agit de transformer. D’autres préfèrent sommer le DRH de s’emparer de l’affaire et de la mener à bon port.
(Source: Les Echos, septembre 2016)
Publicités

28 réflexions sur « « Transformation », vous avez dit transformation ? »

  1. « Transforming » (lol!). Dans ce monde artificiellement aseptisé de pensée positive, les râleurs sont des gêneurs, des empêcheurs, des freins au progrès. L’étape suivante consiste à les dénoncer, les isoler, les éliminer par tous les moyens pourvu qu’ils aient l’air softs et légitimes. Les militants de « ’ultra gauche » sont quasiment des terroristes, Mélenchon est un tribun haineux et égocentré. Les gauchistes des pessimistes frustrés. Les anarchistes, des suicidaires. Les zadistes des nihilistes voyous. Les écologistes, des imbéciles suiveurs et peureux. Enfin tous les gens trop « cons » qui luttent contre les inégalités sociales.
    La manipulation des consciences consiste en une déformation de la réalité. Pour le FN, ça passe par la peur de l’autre, l’étranger comme un ennemi. Pour la République en Marche, c’est la dénonciation des oppositions comme concentrations d’empêcheurs d’avancer sur le chemin parfait défini par leur chef. La démocratie n’est pas un pouvoir vertical où le chef serait le seul maître au prétexte de son élection. Le penser revient à voter pour un Bonnaparte tous les 5 ans, sacrés transformations!

  2. En Allemagne aussi, la « transformation » est en marche : la CDU et le SPD on réussit, en une quinzaine d’années, à ramener l’extrême droite au Bundestag .
    Bravo les artistes !

    1. Êtes-vous bien certain que ces deux partis soient entièrement responsables de cette montée de l’extrême droite ? Est-ce que, par hasard, l’immigration massive n’y serait pas aussi un peu pour quelque chose ?

      1. L’augmentation du taux de pauvreté Allemand ainsi que la baisse de sa démographie sont antérieures à l’immigration massive . Sans parler des mini-jobs masquant le taux de chômage . Et ce sont bien la CDU et le SPD qui tiennent les manettes depuis, les années 90, alternativement . Disons que l’immigration massives que Merkel et son gouvernement ont autorisé pour avoir une main d’œuvre à bon marché, est la goutte d’eau qui fait déborder le vase, pour la plus grande joie de l’extrême droite !

        1. Que vient faire la démographie dans cette histoire ? Quant au fameux « taux de pauvreté » allemand, il me semble que 99 % des pays de cette foutue planète seraient ravis d’en avoir un pareil.

          1. @ Alain Bobards

            Encore une fois : le taux de pauvreté correspond à une proportion de la population qui vit avec un revenu disponible inférieur au seuil de pauvreté. Ce seuil de pauvreté correspond à un pourcentage du revenu médian national et est donc différent selon les pays.

            Ce qui compte, en réalité, c’est le pouvoir d’achat que confère ce taux de pauvreté (rappel : les prix de l »immobilier, en Allemagne, sont d’environ la moitié de ceux d’en France).

            Bon, ce que vous êtes en train de nous démontrer, c’est que les Allemands hier, n’ont pas choisi Merkel comme chancelière, et ont fait un triomphe à leurs mélenchonistes ( Die Linke), passés de 10 à 9 %.

            1. La baisse de la natalité, conjuguée aux loi Hartz, ça génère un problème de main d’œuvre que la CDU de Merkel et son gouvernement de coalition avec le SPD ont cru résoudre par l’immigration . Ca leur est revenu dans la figure avec l’arrivée en force de l’extrême droite au Bundestag .
              Les Allemands ont tellement choisi Merkel qu’il va falloir que celle-ci négocie avec trois partis pour former un gouvernement, ce qui prendra des semaines .
              Lafontaine et les membres de Die Linke sont trop policés et peu présent dans les médias, ceci expliquant cela .

              1. Consultez les statistiques allemandes et vous verrez que le taux de pauvreté est supérieur à celui de la France . Au fait, la baisse de la natalité depuis déjà un bon moment, ça a, aussi, un impact sur les retraites . Et que dire des infrastructures qui, de l’aveu même des responsables régionaux allemands se dégradent au fil des années .
                Mais, à part ça, l’Allemagne est l’exemple insurpassable .

              2. Non: l’immigration, c’est une solution au vieillissement de la population, mais pas à court terme; Merkel mise sur l’intégration des immigrés, mais se heurte au rejet de la population dans l’immédiat.

                Les lois Hartz ont été modifiées par l’introduction du SMIC, auquel les « petits boulots » doivent aussi être payés maintenant; en fait, la situation n’est plus très différente de celle de la France, avec 80 % des embauches en CDD et beaucoup d’embauches à temps partiel .

                1. « Les petits boulots doivent être payés au SMIC  » . Vous devriez en informer les Jobs center ( le pôle emploi allemands) et les entreprises qui lui font appel !
                   » 80% des embauches en CDD et en temps partiel  » . Outre que le pourcentage, dans ce cas, ne veut strictement rien dire, il serait bon de savoir quel en est le montant de la rémunération .

                  1. Après vérification , la CDU/CSU de Merkel perd presque 9% et le SPD presque 6% . Die Linke gagne 0,6% à 9,2% ? C’est pas très glorieux, je vous l’accorde mais eux, au moins, progressent .

  3. Je suis d’accord avec vous pour dire que ce nouveau vocable (nouveau dans cette acception particulière) n’est qu’une façon bouffonne de ne pas dire ce qu’on veut dire tout en le disant. Mais pourquoi allez-vous ensuite parler de contre-révolution ? Pour qu’il y ait contre-révolution (même assortie de prudents guillements…), il faut qu’il y ait d’abord eu révolution, me semble-t-il. Or, je n’en vois nulle trace dans notre histoire récente…

  4. Oh 😲 lalaaaaaaaa !!!!!
    Avec le résultat des sénatoriales, Mr Macron va peut être et même certainement avoir la minorité pour faire passer ses reform .. euh transformations constitutionnelles.

    Un référendum en vue ?

    Mielle c’est y pas risqué pour lui un référendum ?

    Ça dépend des propositions, les voici :

    « Des propositions qui ne font pas forcément consensus

    S’exprimant devant le Congrès le 3 juillet, Emmanuel Macron a rappelé plusieurs de ses promesses de campagne à sujet,

    à commencer par la réduction « d’un tiers » du nombre de parlementaires et l’introduction d’une dose de proportionnelle, vivement souhaitée par son allié du MoDem.

    De même, le Président souhaite limiter le cumul des mandats dans le temps, disposition qui avait d’abord été évoqué dans le projet de loi de moralisation avant d’en être écarté.

    Emmanuel Macron propose enfin de supprimer la Cour de justice de la République (CJR), qui juge les ministres et anciens ministres.

    Comme François Hollande avant lui… Mais le socialiste avait dû renoncer faute de majorité, en particulier au Sénat, sur son propre projet de réforme constitutionnelle. »

    Alors le futur résultat du référendum -> plébiscite ?

    Ça ferait bien non ?
    Un Président plébiscité après
    Un président très largement élu … face à Marine le Pen (chuuuut) 😀😀😀

    1. Bof ! En fonction du contenu de sa réforme constitutionnelle, Macron arrivera, peut être, à réunir les 3/5 nécessaires .
      De nos politiciens, il faut s’attendre à tout ( voir le traité de Lisbonne )

      1. Mais non Alain, ils l’aiment tellement qu’ils sont capables de lui offrir un joli référendum en guise de bienvenue.

        À ce genre de propositions, les Français qui se prononceront, ne pourront répondre qu’un « oui franc et massif » 👏👏👏

  5. Il y a quelques années, on disait « restructuration », ça laissait penser quand même que des réflexions étaient menées pour revoir le fonctionnement de la boutique sur place.

    Avec transformation, il y a évocation d’exotisme, de magie..de quasi instantanéïté..

    1° Transformation par glissement horizontal
    – Vous pouvez transférer une usine en pleine nuit, de Glandage dans la Drôme à Tataouine (pour illustrer mon propos)..

    2° transformation par épaulé jeté.. en CDI .
    Prochainement, vous pourrez faire passer un salarié de l’état de salarié de chantier à chercheur……..de chantier.. .sur simple courrier avec erreur admise

    3° transformation par écriture comptable
    Avec la magie de la consolidation comptable supra nationale, par un jeu d’écriture subtil entre filiales, vous pouvez faire d’un bénéfice en hausse, une baisse.
    La constatation de cette baisse fabriquée de toute pièce vous permettra d’un claquement de doigt de transformer à volonté selon le principe 1° ou 2°

    4° transformation par décollage vertical
    (on ne connait pas d’exemple de ce type dans les entreprises qui en sont restées à marcher sur des braises, sauter à l’élastique.

    Transformer à la verticale est réservé aux intelligences complexes..

    Alors n’est ce pas magique ?

  6. Dimanche aprèm, l’Empereur, sa cour et courtisans se sont pris une tôle aux sénatoriales.
    Eléments de langages: même pas mal ! le Sénat ça sert à rien, etc…

    Lundi matin, l’Empereur, sa courette et suceurs d’orteils se retrouvent avec la Concubine Germanique légérement dévaluée et de fait la grandiose relance européenne enlisée profond dans la fosse à purin.

    j’espère que les mémoires sont encore fraiches, sur les annonces d’Europe de la Défense, de plus d’Europe, d’une euro-zone avec parlement et Budget.
    Et pour faire sérieux (non sans blagues) il fallait que l’extrémement retardé lance en vrai le six-pack de réajustements structurels (Super El Kommery) et surtout passe le déficit sous les 3 %.

    Un songe d’une nuit de Mai maintenant irréalisable, pour autant qu’il l’ait jamais été autre chose qu’une fantasmagorie de pubère: demander des thunes à Merkel, bon courage.

    Mardi le Minus a prévu une longue oraison à Plus-d-Europe, un poême adressée à la maintenant très emmerdée Angela Merkel; ses Minables et ses prestituées en choeur feront le service après-vente: parleront de vision, de transformation, d’avénement.

    Le croisement de Sarko et Holland espérait au moins un petit calin, un mot gentil de Mère Supérieure.

    Va te faire ….. lui répondit l’echo d’outre-Rhin.

    1. Stan
      J’ai lu l’article du « Diplo », sur « l’enfer du miracle Allemand  » journal dont je suis un lecteur assidu et que notre toubib, qui dit le lire lui-même, a dû zapper !

  7. Juan,
    Je viens d’envoyer 2 commentaires répondant à celui de E.Arié intitulé  » Unje bonne analyse de l’Obs  » et, cela sur le fil  » Ce malentendu sur la Vième République  ». Aucun de mes commentaires n’a été validé…
    Merci de m’en expliquer la raison .

  8. Transformation ?

    oui, et une gigantesque, une qui dépasse tout et englobe tout
    une qui s’assemble et se fortifie depuis des années, qui mature en terme de géo-politique, de pouvoirs financiers mondialisés, d’équilibre militaire et en fin de parcours verra au minimum l’effondrement du US dollar et probablement avant de l’euro.

    http://geab.eu/crise-systemique-occidentale-2017-2019-le-dieu-dollar-contre-la-grande-tentation-du-petroyuan/

    Dans un post précédent j’avais fait remonter la  »crise » à 73/74, crise pétrolière un peu bidonnée question pénurie, mais réelle question triplement des prix du baril.
    Commencée en fait quand les USA se rendent compte en 70/71comme prévu qu’ils sont en train d’atteindre leur Pic de production pétrolière (comme prévu dpuis 56),
    Quand les USA abandonne la convertibilité du $ en or et que Kissinger crée le pétro-dollar.

    L’Histoire, qui est bien vivante, s’accélère
    date arrivée au Grand Virage 2017 à 2019.

  9. Peut être que les allemands veulent garder leur identité garder leurs coutumes et traditions voir les femmes se promener sans risque de viol
    Il est bien sur de bon ton, de chercher d’ autres explications surtout de la part d’amateurs d’ envahisseurs.
    Regardez ou en est la Suède, ce pays si sage, sans aller plus loin, regardez autour de vous
    Même les allemands reconnaissent la raison de la montée de leur extrême droite, des ( hum) français la contestent

  10. Transformation
    Action de changer quelque chose en profondeur, de manière drastique, métamorphoser quelque chose.
    Synonyme : adaptation
    Doit on continuer de coller des cataplasmes sur nos jambes de bois; ou transformer entièrement le modèle de jambe
    Peut- on continuer de faire croire que nous sommes un pays riche, de dépenser des milliards en aides sociales d’ accueillir des clandestins pour les laisser dormir dehors, peut- on continuer de nourrir des milliers de gens par resto du cœur, peut – on continuer de créer de nouveaux impôts et taxes, après avoir régulièrement écraser les classes dites moyennes, en venir maintenant à faire croire que les retraités sont des nantis….. je pense que non
    Il est nécessaire de transformer ce pays. La méthode macron n ‘est peut être pas la bonne, mais elle a le mérite de vouloir exister. Le temps le dira

Les commentaires sont fermés.