Pourquoi Ruffin veut convaincre certains député(e)s En Marche


Et voilà.

 

Il y a aussi bien d’autres choses – le plan social à l’Assemblée, le cordon Elysée/Assemblée, la non-démocratie, le parrain Bigard, et, surtout … les vaccins (9ème minute) !

 

Publicités

10 réflexions sur « Pourquoi Ruffin veut convaincre certains député(e)s En Marche »

  1. Cet après midi, Adrien Quatennens me racontais que des députés « En marche » venaient discuter avec eux. Certains se posent des questions en « off » des débats des réunions de l’Assemblée. Intéressant

    1. petite plume,
      Ne vous perdez pas dans leur marche…

       » A l’heure où « la confusion s’établit dans les rapports, pourtant sacrés, fondamentaux, de l’homme et de la parole » (Lacan, 5 mars 1958), il est plus que jamais nécessaire d’opposer des paroles contraires aux éléments de langage et aux faits alternatifs, ces mots écrabouillés qui détruisent nos institutions et nos pratiques.  »

      http://34l4.mj.am/lnk/AEoAAJCfv6sAASVjqEQAAAAAKwUAAAAAAAIAFy4CAAPZAABZa-T66GOevSxgTKi-VRzyWMt-gwADrfw/2/w2kUx5MLHVlLVkqf6OfZYA/aHR0cDovL3d3dy5jb2xsZWN0aWZwc3ljaGlhdHJpZS5mci8_cD04NTYx

  2. Puisque nous sommes dans la torsion les mots et des concepts….
    Je me demande plutôt s’il n’y a pas là haut une fumerie de moquette clandestine…

    Budget 2018, on peut lire :

     » Fiscalité ; des baisses et des hausses »
     » 10 milliards de baisses profiteront pour 6 milliards aux ménages et 4 aux entreprises

    Présenté comme cela, à la vue de « baisse de fiscalité », ou » réductions des prélèvements obligatoires, les lecteurs doivent se dire « aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhh »….

    Sauf que une baisse de fiscalité est aussi une baisse de recettes publiques.

    Sachant que dans le même temps, on ne cesse de nous répéter que nos dépenses publiques sont trop importantes., dès la sortie de maternelle sup, vous vous rendez compte en un coup d’oeil que c’est la course à l’échalote inévitable

    exemple pour maternelle sup : (exemple de fiction bien sûr)
    recettes : 10 dépenses 11 résultat : -1
    recettes: 9 dépenses : 10 résultat : -1

    au secours…

    Titre du Point  » accusé de mener une politique pour les riches, le chef de l’état cherche à favoriser le financement des entreprises françaises. »

    Le ptiot est inculte, il devrait savoir que les groupes peuvent lever des capitaux sur le marché financier en direct, et à profusion.
    Il suffit de jeter un coup d’oeil à l’endettement des groupes….
    ou mieux à suivre le chiffre de paiement des dividendes en France, qui ne cesse de crever les plafonds année après année

    Il y a une nuance quand même.
    Un emprunt est censé être remboursé avec un intérêt, fut il minuscule, alors qu’un transfert d’argent public vers les groupes privés, sans contrainte de résultats, c’est un DON….
    (je fais volontairement abstraction du principe comptable qui veut qu’une subvention provoque une hausse de résultat. Avec un bon financier, vous pouvez envisager de l’aplanir en l’organisant.)

  3. Petit point des » baisses de fiscalité » (donc de baisses de recettes)

    – CICE : – 4 milliards en 2018
    moins 4 milliards de plus en moins dans les caisses de l’état, je rappelle que les sommes distribuées sont déjà de 17 milliards annuelles, pour un coût le l’emploi CREE ou SAUVEGARDE à 362 000 € pièce.

    2018 : transfert donc de 22 milliards d’argent public vers les groupes

    – ISF : – 3 milliards
    Cela concerne 351 000 ménages ( beaucoup moins si vous regardez la concentration des gains….)

    – PFU ou flat tax : – 4 milliards (alors qu’annoncé la moitié partout. L’OFCE confirme sa simulation)
    revoir mon texte d’hier sur les gains des ménages, gains très concentrés sur les 1% des ménages du dessus avec 4225 € de gain annuel. Les rares manants qui peuvent gratter un peu, ce sera 55 € annuel de gain en moyenne..

    – taxe d’habitation : – 10 milliards sur 3 ans (source OFCE)
    Il y aura bien baisses de recettes, puisque l’état dit compenser les pertes des communes, soit 30 % de leur budget (je pouffe, parce que les transferts ça n’a jamais fonctionné aussi nettement)…

    Le gain annoncé en moyenne pour les ménages est de 400 balles/an, mais dans le détail, ce sont les revenus disponibles du 5e et 6e décile qui vont faire plein pot (30 000 € et +/an en moyenne)

    Il faudra qu’on discute du 2eme effet quisse cool sur l’emploi..

    – baisse d’IS : – 3 milliards cette année (28%) , puisque l’objectif est de passer de 33 % à 25 % (quand la totalité de la baisse sera effective, l’état aura laissé environ 15 milliards selon les scénarii de l’OFCE..

  4. total des baisses de recettes environ : 17 milliards en 2018

    + plus le CICE à 17 milliards par an déjà effectif

    tout ça en baissant en même temps les dépenses publiques

    bravo les artistes ….

    Je n’ai pas oublié la hausse des taxes sur le carburant..
    Un manant qui roule en diesel 30 000 kms par an, et qui consomme 6 litres au 100 , va laisser 120 € de pouvoir d’achat en l’état..

    Le gain de la taxe d’habitation quasi niqué…

    Ici Stanislas qui fait son Ruffin du matin-chagrin, en direct de chez JUAN, à vous les studios

    et n’oubliez pas de faire passer. Dans mon coin, les insoumis sont aussi silencieux…

  5. Du seul point de vue de la gestion comptable, puisque la France veut être gérée comme une PME, nous assistons à une contraction de bilan que rien ne justifie.

    – La démographie française se renouvelle, la population augmente
    – Le PIB est à la hausse (quoique au regard des différents paramètres, j’ai des doutes)..

    Si on inverse l’opération (CICE- ISF- taxe d’habitation – flat taxe) c’est environ 40 milliards que nous récupérons à un moment où ils ne seraient pas de trop alors que les plus abrutis des libéraux financiers ne cessent de nous parler d’excès de dépenses publiques.

    Le CICE 22 milliards cette année, met le coût de l’emploi privé à 360 000 € pièce…….
    un emploi même pas courant à la borne supérieure du CICE
    de 2.5 SMIC c’est 44 408 € brut,
    et au SMIC : 17 763 € brut

    oui mais allo Mélenchon quoi …………

    Mesdames Messieurs, j’ai vraiment l’impression d’être d’une politesse infinie quand je qualifie ce gouvernement (et les précédents ) d’escrocs.
    Ma marque de respect est de ne pas le qualifier d’incompétent, voire d’ignare…

Les commentaires sont fermés.