Le président des riches, arrogant.


Il a tout fait pour évacuer cette image. Une heure et quart d’entretien encadré et fatiguant, une heure et quart ultra-classique et sans révolution.

Macron a beau lâcher quelques dizaines d’euros d’aumône publique pour le minimum vieillesse ou l’allocation handicapée. Tous les efforts « sociaux » de Macron et son sbire Castaner ne sont rien à côté de des efforts de la macronista pour les plus riches de notre pays. Accusé d’être président des riches, Jupiter a raté l’occasion de se défendre puisque la défense était impossible. Il a cherché à remplacer la théorie du ruissellement par celle d’une autre plus dangereuse encore, « la cordée« : « Je ne crois pas au ruissellement mais à la cordée ». Si le premier de cordée tombe, la cordée tombe. CERTES, mais il en va de même si le dernier de cordée tombe.

Acculé, Macron est paru agacé arrogant, méprisant, obstiné, avec une vision punitive de l’impôt.

Ce fut un heureux désastre.

Merci Macron, merci patron.

Même sur la formation professionnelle, Macron prends à la formation des salariés pour financer celles des chômeurs.

Jupiter a eu aussi cette phrase curieuse: « je suis là pour transformer pour le pays« . C’est faux. Il a été élu pour faire barrage au FN au second tour de l’élection présidentielle sur un chantage qui ne fonctionnera plus.

« Je suis président, je ne m’occupe pas du détail« , bizarrement le monarque oublie que ses conseillers sont aussi ceux du premier ministre. Jupiter a sans doute la trouille d’être exposé au premier plan. Il a besoin de fusibles, il est Jupiter. La réalité du pouvoir en France est différente. Les conseillers élyséens sont aussi les mêmes que ceux de Matignon. Sa majorité parlementaire est assujetti.

Macron a fait une mauvaise promesse: il a promis que les résultats de son action seront jugés « d’ici un an et demi, deux ans. » Nous sommes ravis.

« La plénitude des réformes conduites par le gouvernement, vous les verrez dans un an et demi, deux ans. »

Macron a récusé la réalité de ces insultes d’une curieuse manière: « Je n’ai pas cherché à humilier. Je continuerai à dire les choses. J’assume totalement ce qui a été dit« . Nous prenons acte de son mépris. Macron pense viser ses opposants politiques, il s’adresse gravement à plus large.

La personnalité de Jupiter effraie.

Sa politique aussi.

 

 

 

Publicités

127 réflexions sur « Le président des riches, arrogant. »

  1. « CERTES, mais il en va de même si le dernier de cordée tombe. »

    Mais non ! Si le dernier de cordée tombe, il est le seul à le faire (sauf si les autres décident alors d’un suicide collectif : c’est alors ce qu’on appelle le socialisme).

    1. Résumer le socialisme à un suicide collectif. Lol, faut être un sacré rigolo pour écrire une telle ineptie.

      1. Eh bien, si c’est une ineptie, démontrez-le-moi donc, à l’aide d’exemples historiques précis et circonstanciés.

        Je vous attends…

        1. Si on en croit la gravure de Gustave Doré sur l’accident du Cervin en 1865, on voit bien la chute de celui qui se trouvait en bas de la cordée et qui entraine ceux qui sont au dessus de lui, malgré l’effort de retenue de ceux placés plus haut .
          Mais ce n’est qu’une gravure d’après témoignage .

          1. Et vu que les décujus – à l’exception du guide Michel Croz – était des aristos britishs, le socialisme n’y est pour rien !

  2. La droite était décomplexée…Macron va plus loin … » Il assume » …
    Sinon c comme d’habitude…ce genre d’émission ne sert à rien…sauf à permettre à Pujadas de prendre sa revanche…what else ?

    1. A propos de revanche Sylvie et puisque vous vous étiez intéressée à ma petite histoire, je suis ravie de vous apprendre que l’asso. et par conséquent la présidente à été rattrapée par la justice et condamnée pour non respect des statuts et autres broutilles ! Ce n’est pas moi qui avait lancé cette action mais elle avait un lien direct avec mon histoire. ..

      1. Je suis contente pour vous et ça prouve qu’une association ne peut pas faire n’importe quoi !
        Bonne journée

    2. @Sylvie
      Pujadas et ses confrères désignés par le service com’ de l’Elysée ne sont pas des journalistes : ce sont des loufiats servant la soupe .

      1. Alain Une belle petite brochette d’ego surdimensionnés..j’avoue que tout ce cirque me met mal à l’aise. Tout le monde minaude…c totalement indécent face aux inquiétudes d’une majorité de gens …

  3. Son histoire de cordée est idiote. La finance est en bourse, dans les paradis fiscaux,pas dans la cordée, elle ne tire que la richesse produite par ceux qui travaillent, pour la confisquer.
    Quand aux HLM, ils sont financés par notre livret A. Ce macron est une honte pour notre pays, il est simplement en mission pour nous détruire, « transformer » dit il.

  4. Le socialisme c’est le nivellement par le bas sous prétexte d’égalité. Il suffit d’observer le quotidien, le cas social devient la norme. Misère!

  5. « je ne crois pas au ruissellement mais à la cordée ». Si le premier de cordée tombe, la cordée tombe….. »

    Sauf que son image ne tient pas une seconde. Ruissellement ou cordée, depuis 2008, il reste que les 1er de cordée assurent très mal les prises mais ils tombent rarement. Dès qu’il sentent que ça tire un peu en dessous, ils coupent la corde et regardent gentiment le reste de la cordée se casser la gueule.

    Le merdeux le sait très bien. il ne tombera pas ; c’est à cet endroit où je suis d’accord avec Monsieur Goux, c’est notre apathie collective qui permet que des escrocs soient applaudis en plein casse

  6. « Je n’ai pas cherché à humilier. Je continuerai à dire les choses. J’assume totalement ce qui a été dit«

    C’est le seul point qui me plait chez lui, il est donc possible de dire que c’est un merdeux, un petit con, un escroc en l’assumant.totalement. Ce n’est pas l’humilier, c’est dire les choses..

    « pour un oeil, les deux yeux, et pour une dent, toute la gueule.. »

  7.  » il a promis que les résultats de son action seront jugés « d’ici un an et demi, deux ans. » Nous sommes ravis.

    Il a dû prévoir un plan de truandage des statistiques, sinon les résultats tout le monde les connait, les pays voisins qui ont déjà mis en oeuvre les « réformes » de jupitre, révèle une croissance ( avec PIB de la drogue et de la prostitution compris) mais aussi une précarité sans fin des travailleurs…

    Dans 2 mois on va discuter ici même de la baisse et de la durée des prestations chômage, et dans deux ans, de la baisse du SMIC, qui signalons est déjà dans les clous, sous l’impulsion du grand Pisani Ferry, fier d’observer le coût de l’emploi CICE à 30 000 € par mois. (360 000 € par an) sans cligner des yeux..
    Je suis même un peu en dessous de la vérité selon qu’on considére les créances encaissées ou déjà appelées (soit un décalage d’un dizaine de milliards d’euros)

    1. STAN
      comme d’ici 1 an et demi la situation se sera détériorée .Il mettra les mauvais résultats sur le compte de la  » crise » sans précédent a laquelle il a du faire face zt bla bla bla …..et alors il donnera le coup de vis final …baisse du smic, mini job etc etc ….
      tiens on n’entend plus parler des agences de notation !

      1. SYLVIE

         » tiens on n’entend plus parler des agences de notation !… »

        La dernière fois qu’elles ont fait parler d’elles, c’est quand elles cotaient des titres pourris au meilleur niveau AAA la veille qu’elles apprennent par les journaux qu’il y avait le déclenchement de la crise subprimes. Les années suivantes, en 2009-2010, la crème de nos élites et zexperts économistes, les Attali, Daniel et cie, nous apprenaient que la fameuse crise était « derrière nous « . Qu’il fallait aller plus loin…

        Ca fait 9 ans, ils sont tous en poste, toujours aussi demandés, toujours aussi écoutés, et tous les suce boules du régime démocrate bananier français de Sarko à Macron, squattent dorénavant tous les couloirs de la république.

        En face, les lanceurs d’alerte vont en taule ou devant la justice, les mélenchonistes et les cégétistes vont bientôt être déclarés terroristes..

        La France über alles est en marche,

        Magnifaïque….

  8. Où l’on constate que les gens très politisés mentent beaucoup.
    Ça me rappelle les militants PC des années 60/70.
    Rien ne change donc jamais en ce bas monde ?

  9. Pour bien prendre conscience de la bande de tarés dispersés un peu partout autour du morpion, je vous invite à lire le rapport N°62 de France Stratégie « comment assurer la résorption des dettes publiques en zone euro ».
    La dite France stratégie où a sévi Pisani Freey, conseiller économique du merdeux, qui propose ni plus ni moins d’instaurer un impôt exceptionnel sur le capital résidentiel., c’est à dire en clair de faire payer les propriétaires de leurs maisons au moyen d’un décrêt qui stipulerait que l’état devient copropriétaire de tous les terrains construits résidentiels.

    Allez page 9 du rapport et je vous laisse lire la combine proposée par un ramassis de crapules en col blanc…

    Ceux qui craignent les cocos et les fachos, devraient regarder un peu mieux ceux qu’ils ont au pouvoir

    1. @Stan
      Y a de fortes chances, si un tel décret voyait le jour, qu’il ne passe pas le Conseil d’état et encore moins le Conseil Constitutionnel .
      Le pire n’est jamais sûr !

    2. « Le merdeux le sait très bien(…) il est donc possible de dire que c’est un merdeux, un petit con, un escroc (…)Il a dû prévoir un plan de truandage des statistiques(…)du grand Pisani Ferry (…) la bande de tarés dispersés un peu partout autour du morpion(…)un ramassis de crapules en col blanc(…) »

      Décidément, vous avez une haute opinion de vous-même: le ridicule ne tue pas.
      Je note au passage que vous êtes opposé à la proposition de Pisani-Ferry de nationaliser partiellement les terrains construits pour faire baisser les prix du logement en France ; et vous vous croyez de gauche, qué misère !

      1. ARIE

        1° Vous avez oublié pour un oeil les deux yeux et pour une dent toute la gueule qui explique tout.

        2° Ou vous faites du second degré ou vous n’avez rien compris…Je n’ose imaginer la seconde option sur ce coup là.

        Comme quoi j’arrive encore à respecter mon prochain…

        1. ah merde j’ai oublié d’expliquer que je n’envisage pas la 2eme option, donc, parce qu’il ne s’agirait pas d’une nationalisation partielle des terrains individuelle mais de décrêter une copropriété de terrains privés ;

          1. aaaaaaaaaaaaahhh damned

            qu’il ne s’agirait pas d’une nationalisation partielle des terrains mais de décrêter une copropriété de terrains privés ;

      2. Pour faire baisser le prix du logement ? Hihi ….à votre âge vous y croyez….c’est juste une taxe de plus ….y en meme qui propose de faire payer un loyer au propriétaire de la valeur de ce qu’ils devraient payer en tant que locataire….et vous croyez que c pour augmenter le niveau de vie des francais ?

        1. Mais non : il n’y a aucune taxe dans la proposition de Pisani-Ferry.

          Le prix du terrain constructible représente en moyenne 33% du coût total de la construction d’une maison ;Néanmoins, derrière cette statistique nationale, l’écart est très important selon les régions et surtout la taille des agglomérations. La part du terrain dans le coût total de la construction évolue entre 29 % en zone rurale et 46 % en agglomération parisienne.

          Stanislas ne s’en rend pas compte, mais, pour une fois, il a involontairement écrit quelque chose de juste : cette proposition est d’inspiration « communiste » , c’est pourquoi je doute beaucoup qu’elle soit approuvée.

            1. @Sylvie
              Elie, qui vient de se découvrir une vocation d’agent immobilier, n’a pas bien vu l’astuce : comment la fraction du bien résidentiel pourrait-elle augmenter d’année en année, vu que le marché n’est pas progressif, contrairement à ce qu’affirme les rédacteurs de cette proposition ? De plus, le résident principal pourrait ne pas payer la somme prévue annuellement, celle-ci étant alors payable soit lors de la cession du bien, soit lors de la succession . Outre que c’est méconnaitre l’ordre des successions, je ne vois pas bien en quoi ça pourrait réduire la dette ANNUELLE, surtout si le résident principal décède ou vend le bien trente ou quarante ans après que l’Etat se soit rendu copropriétaire par décret . Le vice, c’est plutôt que l’Etat se prévaudrait de cette détention auprès de ses créanciers . Une OAT ne voulant pas dire son nom, en quelque sorte !

              1. Quand bien même on nationaliserait une fraction des terrains CONSTRUITS, je ne vois pas trop comment ça pourrait faire baisser le prix des loyers, sauf à ce que cette mesure ne porte que sur l’habitat collectif, en foi de quoi, il est plus que probable que le Conseil d’Etat, d’abord, le Conseil Constitutionnel ensuite dégommeraient cette mesure comme discriminatoire, avec un soupçon de confiscatoire .

          1. Monsieur le toubib

            J’ai écrit « communiste » volontairement, car ce n’est pas la première fois que je l’emploie à propos du libéralisme financier qui met en place et organise progressivement :

            – des monopoles gigantesques par secteur d’activité,
            – l’accaparement des biens publics
            – la mise en sous traitance, à sa propre fin, des réserves de main d’oeuvre des états

            Il s’agit, en quelque sorte, d’un communisme privé…

          2. @Elie
            Votre façon de voir les coûts d’acquisitions d’un terrain et d’une construction font rigoler les – nombreux – agents immobiliers et constructeurs de ma connaissance .
            Voyez le marché des notaires et vous verrez que vos statistiques sont…optimistes !
            Qui plus est, vous n’avez , me semble-t-il, pas lu les propositions de France Stratégies : cette proposition concernerait le surendettement du pays et servirait à réduire cette fameuse dette .

            1. Exact, le système est au bout du chemin, des bastringues comme France stratégies, étudient un peu partout les moyens de parer à une crise financière de grande ampleur, comme la taxation des comptes épargne et courants.
              Bruxelles étudie une directive pour la fermeture immédiate des banques dans la zone afin éviter les retraits massifs…

              Les banques systémiques italiennes, portugaises, et espagnoles sont cuites. La Deutsh bank est en quasi faillite et les françaises en réanimation, elles trainent des centaines et des centaines de milliards de créances douteuses du secteur privé..

              Ceux qui n’ont pas suivi les manips de ces dernières années, ignorent certainement que lorsqu’il a fallu restructurer le dette grecque, il y a eu un arrangement qui a consisté à passer une partie des dettes privées au secteur public.

              Nous sommes dans un vaste système de cavalerie financière…
              Les déversements d’argent public comme le CICE, (40 milliards) le CIR (6 milliards), les privatisations de biens publics,et les mesures récentes destinées aux riches pour 15 milliards, ne cachent même plus une forme de couverture aux créances pourries…C’est le sauve qui peut des 1%, à qui transformera sa fausse monnaie en réel…

              L’état est devenu une boite de main d’oeuvre en intérim, une agence d’assurance financière en dernier recours pour groupes privés,…

              Quand les épargnants se feront rincer, nous assisterons à une multiplication vertigineuse d’insoumis, et dedans il y aura les suce boules de jupitre en tête…

  10.  » Il a été élu pour faire barrage au FN  » . Tout à fait . Et maintenant qu’il est élu, le FN retourne à son rôle de repoussoir électoral et le petit marquis et ses séides de nous baratiner sur le thème  » élu par une forte majorité pour appliquer le programme macronien  » .
    Franchement, lorsque je vois et entends ça, je ne regrette vraiment pas mon vote blanc du second tour !

    1. « » Il a été élu pour faire barrage au FN » . Tout à fait . »

      Vous semblez oublier qu’il est arrivé en tête au premier tour.

      1. Je n’oublie rien ! Mais que ce soit au premier ou au second tour, le résultat de son élection ne l’autorise pas à se prévaloir  » d’une large majorité », comme nous le serine les « éléments de langage », pour l’application d’un programme qui est tellement moderne qu’une partie est issue du New deal rooseveltien de …1935, le reste étant d’inspiration Schroederienne et ses boulots pourris qui obligent les Allemands qui en sont victimes à avoir plusieurs emplois pour joindre les deux bouts .

        1. « Une large majorité de CITOYENS  » . IL est bon de le préciser, pour éviter de s’entendre dire que la majorité ( toute aussi mal élue ) il l’a à l’Assemblée .

  11. Hier soir, pdt que le représentant de l’oligarchie causait avec les représentants des serpillières, sur ARTE, il y avait GERMINAL…. et dire que Renaud se vante d’avoir soutenu Macron… Zola doit se retourner dans sa tombe!

    1. Zola s’était déjà retourné dans sa tombe en voyant comment « jouait » Renaud : Lantier n’avait pas mérité ça.

      D’autre part, rappelons que Zola a fait tout ce qu’il a pu pour entrer à l’Académie française, et qu’il a écrit des choses sur la Commune et les communards qui vous feraient pousser des cris d’horreur si vous les connaissiez.

    2. Tous ces gens qui passent leur temps à se retourner dans leur tombe ! Et dire que l’on considère les cimetières comme des lieux de repos éternel, alors que ce sont des gymnases pour athlètes surentraînés !

  12. Pour l ‘ impôt sur l – immobilier, ce ne serait que le troisième, finalement rien ne change .
    Les commentaires laissent penser que vous vous faisiez des illusions sur celui que vous avez porter au pouvoir. Ne m ‘ en faisant aucune, j’ ai regardé une autre chaîne, donc je n ‘ai rien raté.
    Un type débarque d ‘une banque, arrive comme un cheveu dans la soupe au gouvernement, puis sans être poussé par un parti politique est élu président, mieux, ce type ayant la reconnaissance du ventre, travaille pour récompenser ceux qui ont financé sa très petite campagne, car y arriver sans programme réel !!! en bref, vous devriez l ‘ admirer. MOI, je l ‘admire et me demande comment des gens ont pu le porter au pouvoir. A jouer avec le feu l ‘on se brule, sos, la maison crame.

  13. Monsieur le toubib

    Par ailleurs, j’ai toujours été surpris par cet espèce de vernis qui fait que les gens bien élevés comme vous, relèvent la grossièreté dans les noms d’oiseaux, en l’affublant d’un « ridicule » quand ces mêmes personnes sont totalement incapables de percevoir la grossièreté, que dis je, l’énormité dans l’emploi du langage « novlangue », dans celle des processus de gestion de l’état en cours, totalement absurdes, dans une logique d’injonctions paradoxales, et dont les résultats sur les pays, sont déjà démontrés par ailleurs.

    Franchement, je préfère mon ridicule au vôtre..

    1. Elie Arié,
      Votre constance à désigner la FI comme un troupeau bête et bèlant dépassé par son représentant est confondante de bêtise et, surtout connoté de mépris de classe + ou – dissimulé…sinon, vous vous garderiez bien d’être aussi dénigrant à l’égard d’un mouvement riche de ses diversités et, qui, dans l’ensemble, n’a pas besoin de maître à penser. Mais là, visiblement, cela vous dépasse…et signe votre allégeance idéologique à la caste !

      Mélenchon s’est exprimé avec mordant devant les quatre chiens de garde de LCI et fait allusion à l’indépendance de la FI :
      http://www.rtl.fr/actu/politique/jean-luc-melenchon-est-l-invite-du-grand-jury-dimanche-15-octobre-7790462504

      1. @ Lionel Péneau

        Adressez-vous à Mélenchon,je n’ai fait que citer ce qu’il écrit sur son blog.

        «  Tout semble se dessiner pour une défaite du mouvement ouvrier traditionnel. Elle sera sans précédent« , prévient Jean-Luc Mélenchon(…) Son groupe parlementaire « continue ses rencontres bilatérales en vue d’une large action commune » même si selon lui « il est clair que les confédérations CGT, FO et CFDT n’en veulent pas« . Déjà en rupture avec ses anciens alliés communistes, Jean-Luc Mélenchon entretient des relations compliquées avec le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez. »:

        Lisez donc ce que Mélenchon écrit sur son blog :

        http://melenchon.fr/2017/10/16/des-hauts-et-des-bas-de-lhumeur-politique/

        1. Que Mélenchon se paie un coup de blues parce qu’une partie des syndicats est corrompue (FO CFDT) et que l’autre joue on ne sait trop quoi, mais pas l’intérêt des salariés du secteur privé.

          Un coup de blues, quand une majorité de pékins se partage entre lécher les boules de ceux qui vont ratiboiser, en quelques mois, des décennies d’acquis de lutte sociale de leurs ancêtres et ceux qui vont constater bientôt sur leur destin propres ce qu’il n’ont pas vu venir..

          Chapeau bas, Mr Mélenchon, à votre âge, beaucoup ont choisi la facilité d’une gamelle confortable, de jetons de présence chez leurs maîtres, qu’ils ont représenté en faisant croire qu’ils bossaient pour les français.
          Ces vendus, corrompus, pourris sont tous adulés.
          Vous qui essayez de préserver un modèle social spécifique de la France, vous êtes sifflé, vous recevez des tomates de la part de ceux qui vont se faire baiser à court terme.

          C’est à votre courage, dans la solitude que je rend hommage Monsieur Mélenchon, moi qui ne soutiens pas un homme mais un projet.

          1. « une partie des syndicats est corrompue (FO CFDT) »

            Mélenchon ne parle pas de corruption; il n’est pas idiot; par contre, il met la CGT sur le même plan que la CFDT et FO.

              1. @ Stanislas

                « Ai je cité Mélenchon ? »

                :-)))))

                Voici la 1 ère phrase de votre commentaire,:celle à laquelle je réagissais

                « Que Mélenchon se paie un coup de blues parce qu’une partie des syndicats est corrompue (FO CFDT) »

                Vous ne lisez même pas ce que vous écrivez ? Vous avez bien raison !

                1. Pas de doute vous devenez vraiment con…

                  Avez vous lu votre réaction ?

                   » Mélenchon ne parle pas de corruption; il n’est pas idiot… »

                  Ai je écris quelque part quelque part que c’est Mélenchon qui en parle ?

                  Pauvre ARIE,…

            1. Lionel

              Pas nécessaire, mais merci.
              Je crois profondément que Mélenchon qui est en politique depuis des décennies pouvait très bien terminer gentiment sa vie professionnelle , peinard, au lieu de se mettre à défendre une grosse frange de la population qui n’en n’a rien à battre ou faire son bonheur contre son gré…
              Il est plus simple d’être du bon du manche, tu manges moins d’énergie à expliquer l’inexplicable..

              Il faut remettre tout ça dans l’ordre.

              Que les gens se démerdent, s’ils ne veulent plus personne pour les protéger des sociopathes. Mais dans la vraie vie,ça ne se passe pas comme ça ; les gens chialent pour des riens.
              Tu ne peux pas vouloir un système protecteur coûteux et en même temps sa dilution parce qu »il coûte…

      2. Elie Arié,
        Je répondais à ceci :  » Tiens, Mélenchon plus lucide que ses troupes ! (bon, vous me direz que ce n’est pas difficile…)  ». Il me semble avoir été clair là où vous embrumez en amalgamant les insoumis à Mélenchon.

        Loin de moi l’idée de vous comparer à l’extra-lucide  » Ché  » que vous encensez souvent, et s’est bien votre droit, alors que l’on peut toujours attendre sa démonstration irrésistible à rassembler plus et mieux que les insoumis et même que le Mélenchon que vous exécrez tant en vous appuyant sur ses défauts mis en exergue par les chiens de garde, jusqu’à plus soif.

  14. Il faut avouer que Macron ne joue pas dans la même catégorie.
    Avec un PCF qui ne devrait plus oser s ‘afficher, un PS ayant prouvé son incompétence et sa course effrénée à concurrencer la droite question magouilles et truandage pas beaucoup d ‘opposant.
    Un FN attirant sur lui toutes les accusations les plus variées, sans jamais avoir été au pouvoir…. ne reste que les insoumis !!! à qui, à quoi ? Soumis aux lois, insoumis à la cravate,
    Mais que peut représenter un parti politique s ‘appelant les insoumis.
    C ‘est bon pour endormir les gogos, mais sincèrement, vous devez bien constater que c ‘est idiot
    Et puis, le niveau de certains membres  » insoumis » qui visiblement n ‘ ont jamais usé un banc d ‘ école….. ( je sais, plus de bancs depuis ….)

  15. Pour les terrains à batir. Vous payez pour avoir un endroit où bâtir un logement. Mais le terrain ne vous appartient pas en réalité.
    On n ‘ achète pas un morceau de territoire, on loue un emplacement
    Trouver de l ‘ or, du pétrole ou autre sous votre maison ne serait pas à vous. Le terrain vous est reloué tous les ans,
    Désolé de vous le dire, rien ne vous appartient en réalité. Vos possessions ne sont que virtuelles et prétextes qu ‘ à vous détrousser .

  16. je connais des pauvres-arrogants; ouiz !
    rassurez mon altruisme svp,
    /le même que le votre je suppose,

    – Que dois-je en faire ??

  17. Monsieur le toubib

    Mes excuses pour le coup de chaud d’hier…

    Ca fait des années que vous prenez plaisir à vous payer ma fiole, alors que je fais un réel effort d’information, même si celui ci est parsemé de noms d’oiseaux à l’égard des seuls membres du pouvoir et de leur cour, parfaitement cyniques, corrompus intellectuellement, et clairement « détachés » momentanément de grands groupes privés – (ils sont bien quitté leurs groupes mais retrouveront une place à la fin de l’exercice, les exemples sont nombreux), – pour servir la cause de ces groupes et non celles des pékins au milieu desquels je suis.

    Si ce n’est pas une des formes de corruption souvent arrangée, qu’est ce que c’est ?

    Ce dernier point se démontre très bien au regard de la politique économique en vigueur et des solutions mises en oeuvre et dénoncées par le FMI et d’autres instances officielles

    je savais parfaitement ce qu’impliquait un engagement actif au programme de Mélenchon ici ou dans mon secteur.

    Ici je veux bien prendre des claques, être décrédibilisé gratuitement, mais je ne suis pas pratiquant de tendre l’autre joue.
    Néanmoins, je sais reconnaitre quand je suis excédé et que je dépasse les bornes.

  18. Et Gattaz ?
    Il prône un controle journalier des chômeurs …
    Et pourquoi pas un bracelet électronique ….ça évitera à ces petits voyous de profiter du chômage pour partir en vacances….non mais !!!!
    Il est quand même plus facile de faire totalement confiance en un riche qui ne paiera plus d ISF et qui ne subira aucun controle en contrepartie que dans un chômeur. Un fauché forcément ca fauche 😊

  19. 17 octobre 1961 : un massacre imaginaire – JT TVL du 17 octobre 2017
    Des infos indépendantes, un petit copier/coller.

  20. « Mailly répond aux critiques de Mélenchon: « Keep cool mec! Tu fais de la politique ou tu fais du syndicalisme? »

    Le ton monte entre certaines organisations syndicales et la France insoumise. En début de semaine, Jean-Luc Mélenchon a critiqué l’incapacité des syndicats à se mettre d’accord sur une démarche unitaire pour contester la réforme du code du travail. Sur son blog puis au 20h de TF1, le député des Bouches-du-Rhône a mis en garde contre « une victoire par KO » d’Emmanuel Macron après l’échec d’une réunion intersyndicale.

    Un reproche que le secrétaire général de Force Ouvrière, Jean-Claude Mailly, n’a pas du tout apprécié. « J’ai envie de dire keep cool mec! Tu fais de la politique ou tu fais du syndicalisme?« , lui a-t-il répondu ce mercredi 18 octobre sur France2. Historiquement, les syndicats français ont pour tradition d’agir parallèlement à la sphère politique, même si de nombreuses passerelles existent.

    « On n’a pas de leçon à recevoir de lui ou d’autres, il est dans un rôle politique, nous on fait du syndicalisme« , a estimé Jean-Claude Mailly (…)

    « Je ne comprends pas ce genre d’intervention« , a commenté Jean-Claude Mailly, fustigeant un « donneur de leçons » qui « n’est pas un gourou. On ne sait plus où il se situe, on a l’impression qu’il doit nous donner des conseils, c’est le grand organisateur des manifestations« , a-t-il déploré.

    Celle organisée par La France insoumise en septembre a eu « un succès mitigé« , a estimé M. Mailly,

    Article complet :

    http://www.huffingtonpost.fr/2017/10/18/mailly-repond-aux-critiques-de-melenchon-keep-cool-mec-tu-fais-de-la-politique-ou-tu-fais-du-syndicalisme_a_23247163/?utm_hp_ref=fr-homepage

    1. Mailly, mis en minorité par son bureau confédéral sur les ordonnances devrait se remettre à l’écoute de ses fédérations . Certaines ont obtenu la non applications des accords d’entreprises et la remise en cause d’une partie des ordonnances .
      Ce qui est grave, c’est que le syndicalisme français, déjà pas très en forme, n’avait pas besoin de ce genre de polémique . Comment les syndicalistes présents dans les entreprises peuvent-ils rendre leur rôle aux syndicats auprès des salariés, avec ce genre de bisbilles ?

    2. Pour avoir ce genre de réactions….faut il que Mailly n’ait pas d’arguments ? .j’ai plutôt envie de retourner la question à Mailly  » keep cool mec tu fais du syndicalisme ou de la politique libérale  » .
      Il nous avait habitué à mieux …apres on s étonné que les gens n’adhèrent plus…mais la c carrément une  » rupture » programmée !

      1. @Sylvie
        Les prochains congrès syndicaux, avec l’élection des secrétaires confédéraux, risquent d’être rock and roll . Quand on voit les représentants de la CFE . CGC de General électrique ne pas avaler les propos tant de leur direction que du gouvernement, on se dit que le dialogue policé a du plomb dans l’aile .

  21. On y arrive: des région ne sont plus en mesure de payer le RSA.
    D’ autant que le nombre de clandestins augmente, et qu ‘eux il faut les loger, vétir et nourrir. Certaines régions sont envahi de clandestins mineurs ( supposé tel) Alors, il devient nécessaire de supprimer des aides sociales aux français, de pénaliser plus les retraités, que l ‘état se décharge de quelques dépenses de sa responsabilité sur les territoires, et vous regretterez certain vote.
    Pendant ce temps, avez vous le sentiment que l ‘état se lance dans des économies?

  22. Sylvie75
    De la part d’ un Gattaz, quoi d ‘anormal . Mais, est- il normal que des gens soient rémunéré par le régime du chômage des années, sans aucune nécessité de prouver leur recherche de travail.
    Chaque médaille à son revers.
    Idem pour le syndicat. Un syndicat est élu par les ouvriers pour les représenter, n ‘est pas aux ordres d’ un politique.
    C ‘est le contraire qui est anormal, ce qui est assez reproché à la CGT
    Je ne dis pas que Mélenchon a tort ou raison de proposer l ‘ action aux syndicats, je dis que ce n’ est pas le rôle de se lancer dans la bataille sur demande d’ un député, ses idées n ‘ étant pas forcément celles des ouvriers.

    1. Avez vous connu le chomage Lancien ?
      Depuis quand les chômeurs se la coulent douce et attendent la fin de leurs indemnités pour chercher …..pensez vous qu’il n’y a pas de controle ….pensez vous que c’est une situation confortable …,?
      Se retrouver au chômage pour la grande majorité des gens est violent ….et pas une seule cellule psychologique pour les aider à encaisser le choc…pour se relever….non au contraire on enfonce le clou en les faisant passer pour des fainéants profiteurs d’un système…on les culpabilise …dans certains cas cela cree de véritables problèmes familiaux ….un stress chez leurs enfants ….
      De plus chercher du travail est un boulot à temps plein qui devient déstabilisant au fur et à mesure que les mois passent…
      Mais qui en parle ….c tellement plus confortable d’attaquer les victimes plutôt que de s’attaquer aux racines de ce mal….
      Alors oui la solution ne se trouvera pas d’un coup de baguette magique mais arrêtons de taper sur les chômeurs !

      1. SYLVIE

        Pour comprendre ça, il faut avoir vécu le chômage, chercher, envoyer des lettres de motivation dans laquelle, vous devez être le plus motivé, le plus intéressé, le plus….

        se déplacer parfois loin, faire des entretiens où vous êtes scruté, interrogé, testé, , et essuyer un refus ou des refus sans trop savoir où ça n’a pas été, même si on vous dit que vous avez toutes les qualités requises, mais qu’il y en avait un qui répondait mieux…..etc..

        Il faut avoir vécu le temps qui passe, le nombre des réponses négatives qui augmente, la nécessité de se remonter la patate quand malgré des expériences accumulées, vous vous demandez à quoi elles ont servi….

        La nécessité de trouver le moyen de ne pas être trop désocialisé, trop jugé parce que le temps a passé et qu’on commence à vous regarder avec les préjugés envers celui qui met bien beaucoup de temps à retravailler…..

        il faut pouvoir écouter tranquillement un individu clé en main qui vous balourde « celui qui veut travailler, trouve.. » comme si les postes à pourvoir était bien plus nombreux que ceux qui les chercher
        il faut pouvoir imaginer qu’on aimerait, dans ces moments, être doté de tous les génies, de toutes les capacités du monde, qu’on rêve de savoir tout faire pour pouvoir être enfin choisi..

        1. Il est curieux que, dans tous ces cas de figure, vous n’envisagiez jamais l’hypothèse de renoncer à un poste salarié et de créer sa propre entreprise.

          1. Il est curieux de constater que la mode dans les milieux autorisés (comme disait Coluche) les moins informés fassent de la création d’entreprise la solution miracle à tous les coups de la sortie du chômage… Comme si la création d’entreprise était une forme de panacée universelle, alors que c’est une méthode commode de mettre la poussière sous le tapis..

            1° il est curieux que les 5 millions de chômeurs ou travailleurs pauvres ne pensent pas à devenir autoentrepreneurs pour gagner 500 € par mois, ou que la moité de ceux qui ont créee ne font aucun chiffre d’affaires..

            2° Il est curieux que près de 60 000 entreprises disparaissent tous les ans

            3° il est curieux que que la moitié des entreprises crées ne survivent pas après 3 ans d’existence

            4° Il est curieux de constater que les périodes de crises pendant lesquelles les commandes diminuent de telle manière que des entreprises saines défaillent sous l’effet de la volonté de survie des entreprises les plus fragiles..
            Soit dit en passant, le CICE a d’ailleurs permis aux libéraux financiers de fouler aux pieds leur principale devise mystique qui dit « que toute entreprise malsaine ou moribonde doit disparaitre pour permettre aux autres de se développer.. le milieu n’est pas à une contradiction près quand il s’agit de « politique de ruissellement  »

            5° Il est curieux de constater que nombre de créateurs le sont par dépit, parce que le chômage a trop duré et/ou parce que le conjoint à un salaire qui peut amortir l’éventuel effet cisaille d’une sérieuse baisse de revenus qui ne font d’accélérer l’endettement et empiré la situation du ménage..

            6° Il est curieux de constater que la moitié des créations d’entreprises sont concentrées sur quelques secteurs d’activité dont la plupart en micro entreprises (transport, conseils technique et scientifique action sociale; commerce, construction) . Dont plus de la moitié en micro entreprise.. (retour au point 1°)

          2. Mais c’est bien sûr Elie …CQFD…
            Salariés ….devenez patron !
            Pauvres ….devenez riches !
            Chômeurs ….travaillez !
            etc.
            C’est si facile que personne n’y avait pensé …merci Elie !

  23. J’aimerais bien que Gattaz et le MEDEF nous disent où est le million d’emplois promis avec les 40 milliards du CICE .
    Bon, maintenant, parlons du contrôle des chômeurs : ils sont environ 3 500 000 . Combien faudrait-il de personnel pour un contrôle journalier ?
    Certes, Pôle emploi devrait recruter, ce qui, mécaniquement, ferait baisser le taux de chômage . Mais ça plomberait les comptes de l’Etat, lequel Etat, n’a pas envisagé la suppression du CICE .
    Les contribuables préféreraient que vous vous fassiez tout p’tit dans votre coin, m’sieur Gattaz !

    1. Ceci pour dire que les gattazeries, il vaudrait mieux en rire, parce qu’elles donnent envie de hurler de rage !

  24. Face à une contestation sociale qui peine à s’installer, le leader de la France insoumise réfléchit à une autre méthode.

    «Il faut être endurant! Et avoir une stratégie de long terme.» L’assurance de Jean-Luc Mélenchon dans l’hebdomadaire Le 1 du mercredi 18 octobre ne suffira pas à tranquilliser ses troupes. La France insoumise appelle une fois de plus à défiler ce jeudi après-midi aux côtés de la CGT et de Solidaires contre les réformes sociales du gouvernement. Quelque chose a changé pourtant depuis la manifestation insoumise du 23 septembre contre le «coup d’État social» d’Emmanuel Macron. De l’avis même de Jean-Luc Mélenchon, la stratégie d’appui aux centrales syndicales ne porte pas ses fruits, et son mouvement s’interroge sur le risque d’une défaite dans la rue »

    http://www.lefigaro.fr/politique/2017/10/18/01002-20171018ARTFIG00311-en-plein-blues-melenchon-s-interroge-sur-sa-strategie.php

    1. 4813 signataires ! quel raz de marée ! :-))))
      (je ne m’associe à rien du tout, je rapporte les paroles, pour une fois pleines de lucidité,, de Mélenchon;si vous n’êtes pas d’accord, allez le lui dire)

      1. (je ne m’associe à rien du tout  »
        Je note que pour vous,  » rapporter  » à partir d’un lien inaccessible aux non lecteurs inscrits au gorafi serait faire preuve d’honnêteté intéllectuelle. Donc, vous signez une fois de plus, votre allégeance idéologique !
        Quant à votre dédaigneux  » quel raz de marée  », cette pétition est en ligne depuis le 16 10 et :  » Déjà 4845 signataire(s), dont 3816 personne(s) et 1029 organisation(s) !  ».
        Votre non moins dédaigneuse question sur le bien-fondé des pétitions, certaines ont abouti ou à une amélioration et d’autres à une résolution.
        Par exemple, une dernière en date : https://www.cyberacteurs.org/quotidien/equotidien.php?id=2409
        Ainsi, votre mépris se retourne contre vous !

  25. le numéro deux de la commission européenne Frans Timmerman a déclaré  » on ne peut pas utiliser la démocratie contre l’état de droit »

    Elle fait suite à celles de Juncker et de Schaüble, du même tonneau qui laissent de moins en moins de doute sur l’aspiration au plus haut sommet de l’UE…

    Attention à l’effet de ruissellement local…..

    1. @ Stanislas

      « on ne peut pas utiliser la démocratie contre l’état de droit »

      Pouvez-vous m’expliquer cette phrase, à laquelle je ne comprends rien ? Pour moi, la démocratie sert à modifier les lois, donc l’état de droit.

      1. ARIE

        Que vous ne comprenez rien vous appartient , mais ça a certainement un sens très clair de la part d’un des individus non élus de la commission européenne qui écrivent des directives :

         » Aux termes de l’article 288 du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne1, « La directive lie tout État membre destinataire quant au résultat à atteindre, tout en laissant aux instances nationales la compétence quant à la forme et aux moyens ». En d’autres termes, la directive est un texte adopté par les institutions de l’Union européenne qui fixe des règles que les États membres doivent inclure dans leur droit interne (on parle de « transposition » en droit national), notamment par des actes législatifs ou réglementaires. Les États disposent pour ce faire d’un délai de transposition.

        Par la peine de faire compliqué, on peut retrouver un sens dans cette déclaration en reprochant deux dates : 2005 et 2008.

      2. @Elie
        La réponse, on la trouve en Grèce : référendum démocratique et fin de non recevoir des résultats de ce référendum par l’UE, au motif que les traités (état de droit ), priment sur la démocratie référendaire .
        Et tout ça pour que la BCE reconnaisse qu’elle s’est fait du gras sur le dos des Grecs .

  26. Ah! Toujours ces « donneurs » de leçon.
    Et vous, avez vous été chômeur au moins une fois?
    Qu’ y a t il de dégradant à aller discuter à l ‘ anpe et d’ expliquer ses recherches? Le dégradant est de prendre de mauvais prétextes pour ne pas se bouger.
    Aucun chômeur ne trouve de travail cloitré chez lui
    La moindre des choses pour certains est de suivre une formation pour établir un CV.
    La moindre idiotie est de ne pas se cacher derrière de vieux poncifs rabâchés du chômeur fainéant, vieille rengaine de vrais fainéants.
    L » obligation de prouver ses recherches tous les 3 ou 4 mois aurait l  » avantage de secouer des gens se laissant  » couler ».
    Ne pas leurs demander ce minimum, est une forme d’ abandon, on t ‘indemnise, mais tu n’existes plus!
    Vous ne connaissez absolument pas le milieu ouvrier, du haut de vos idées politiques, vous décidez et jugez..

  27. Je parle d ‘ ouvriers se trouvant brutalement sans travail. De gens qui ont passé des années à trimer pour faire tourner une usine et qui se voient oisifs du jour au lendemain.
    Ces gens ne se trouvent pas abaissées par le chômage, ils se sentent inutiles, encombrées de 2 mains sans utilité.
    Ces gens trouveront normal de venir discuter de ce qu’ ils attendent et espère, ne verront aucun inconvénient à faire part de leur recherche.
    La recherche souvent vaine est leur seul attache à leur milieu, leur milieu c’ est le travail, la fierté d être utile, la fierté de battre des records, d ‘augmenter la production sans lésiner sur sa sueur.
    C ‘est valeurs existent encore. Brocardées par certains, mais elles ont permis le redressement du pays. Le chômage n ‘est pas une tare, c’est un épisode dans une vie, se sentir encore utile et vouloir le rester n ‘est pas un affront, c ‘est une preuve d’existence.
    Et je me fous du Gattaz et Cie
    Prouver que l ‘ on se bat une fois tous les 3 ou 4 mois, c’est exister

  28. Juan,

    Je m’interroge de plus en plus sur le sens de votre blog.

    Comme pendant les cinq années de Sarkozy, vous êtes dans l’opposition systématique et l’analyse exclusivement négative de tout ce que fait le président; il va de soi que vous savez bien que vous n’êtes pas de bonne foi : par exemple, vous auriez porté aux nues la proposition de Macron de rendre l’ Etat copropriétaire des terrains pour tenter de faire baisser le prix des logements en France si elle avait été formulée par Mélenchon.

    On a le sentiment que vous n’êtes à l’aise que dans l’attaque systématique et générale, ce qui, évidemment, vous décrédibilise. Alors: quel intérêt ? Avez-vous toujours beaucoup de lecteurs ? En tous cas, le nombre de commentateurs me semble avoir beaucoup diminué.

    1. @Elie
      Vous n’avez, décidément, rien compris à la proposition de rendre l’Etat copropriétaire d’une fraction d’un bien résidentiel ( et non pas de terrains ) et pas dans le but de faire baisser le prix des logements mais d’affecter les sommes issues soit de la vente, soit au moment du règlement d’une succession, au remboursement de cette dette dont on nous rebat les oreilles .

      1. Ce n’est pas du tout ce qu’il a dit lors de son interview sur TF1.
        Ceci dit : ce qui compte, c’est ce qu’il fera.
        (avez-vous remarqué que si on parle toujours d’intégrer le RSI des professions indépendantes dans le régime général de la Sécu, on ne parle plus, comme lors de la campagne électorale, d’y intégrer aussi le régime des étudiants, l’ex-MNEF, aujourd’hui devenue LMDE ?)

        1. @Elie
          Parce que vous avalez les propos tenus lors d’une opération de com’ ? Vous baissez, toubib, vous baissez .

          1. @ Alain bobards

            Vous êtes bien dans le manichéisme de ce blog : des propos d’interview non encore suivis d’actes peuvent servir à l’attaquer, mais pas à le défendre….

            1. @Elie
              Vous parlez d’un argument ! France Stratégie est un organisme qui dépend de Matignon . C’est de cet organisme que vient cette proposition de copropriété . Lisez là et après, on pourra discuter des paroles de Macron .
              Je vous suggère de vous blinder sur le sujet : vous êtes, à n’en pas douter, un excellent cardiologue, mais moi, j’ai vingt ans d’expérience de l’immobilier sous toutes ses formes ainsi que de ses financements !

            1. Il n’y a que Arié pour séparer le bon grain de l’ivraie. Il va même jusqu’à conseiller à Juan de se mouler dans la pensée unique néolibérale reprise dans leur sacro-saint mantra : attendre et voir ce que Jupiter va faire ou pas avant de s’y opposer.
              Tous les macronistes entonnent ce refrain et E Arié leur emboite le pas sans barguigner mais, ce sont les Insoumis qui sont soumis à leur leader Méluche, dit-il…

    2. :  » par exemple, vous auriez porté aux nues la proposition de Macron de rendre l’ Etat copropriétaire des terrains pour tenter de faire baisser le prix des logements en France si elle avait été formulée par Mélenchon………..

      Il fallait l’oser celle là, c’est fait ..

      1° l’opération présentée par France Stratégie est strictement celle liée au remboursement de la dette avant tout

      2° L’hypothèse de baisse du terrain au raccroc, parce que l’état serait copropriétaire du sol n’est pas démontrée du tout. Ca semble même du niveau d’une bonne blague de potache, qui supposerait que l’état ayant fait main basse sur la propriété d’un individu comme un vulgaire état communiste, parviendrait à influer sur le niveau de prix de l’immobilier.

      Il y a bien plus simple pour arriver au même résultat sans vouloir finasser pour détourner l’attention du but principal qui est de piquer du fric au pékin pour le remboursement de la dette publique :

      Légiférer pour fixer un niveau de prix obligatoire du M2 de terrain par unité de territoire ou une quelconque découpe relativement cohérente. qui contiendrait le marché immobilier.
      .

      1. Il n’y a même pas lieu de légiférer : une estimation des domaines et une expropriation sur la base de cette estimation suffirait largement . La loi existe déjà, suffit de l’appliquer .

  29. Au delà de la manip de France stratégie, il faut s’apesantir sur le fait que la bande de crapules veut rendre les français responsables de la dette publique au même moment il supprime l’ISF, et fait des cadeaux fiscaux (flat tax) aux plus riches..

    Par extension, le gouvernement des riches, petit à petit, finira par rendre les français responsables des baisses de recettes publiques et des niches fiscales qui s’accumulent et qui représentent quelque 90 milliards d’euros.. Donc responsables de la politique du ruissellement qui s’amplifie depuis la crise de 2008….

    Avant Macron, le ruissellement consistait à vider les recettes au seul profit des 1% voire 0.1%, après Macron, il faudra rajouter le racket des bourses des pékins pour remonter les sommes piquées au 1% voire au 0.1 %

    La question à JUAN ne se pose même pas, puisque le programme de Mélenchon n’est pas celui du ruissellement.

    1. Je crois Stan que cette politique n’a pas pour but de réussir ( c a d améliorer le chômage et notre quotidien) mais de rebattre les cartes….à se demander si une petite crise n’arrangerait pas la finance…histoire de s’approprier le bas de laine des Francais et le reste !
      Et pendant qu’on reprend 450 millions aux APL on redonne 450 millions aux plus riches ….

      1. Faut être gonflé comme nos gouvernants pour se retrancher derrière le « secret fiscal (?)  » pour ne pas indiquer , non pas les noms des bénéficiaires, mais le nombre des dits bénéficiaires de ce tour de passe-passe avec l’ISF et la flat taxe !
        C’est d’autant plus idiot que ces gens, férus de com’, ne s’aperçoivent pas que ce refus est la porte ouverte à toutes sortes de spéculations .

      2. SYLVIE

         » à se demander si une petite crise n’arrangerait pas la finance..

        Ce qui se passe est tellement illogique du point du vue de la simple gestion, que je me pose différentes questions de ce type.

        On sait depuis quelques temps, que les QE des banques centrales à taux 0 ou négatifs nous emmènent en terrain totalement inconnu..

        Ce qui est problématique, n’est pas la dette publique qui est la plus sûre puisque l’état lève l’impôt, mais bien la dette privée qui enfle sous marché administré par les banques centrales donc.

        1° La croissance se fait par endettement, un peu partout alors que les salaires moyens et médians baissent dans le même temps…

        2° Tous les comptes d’actifs de titres, des groupes privés financiers et non financiers n’ont pas de valeur au sens de l’offre et de la demande, les titres sont tous surévaluées, les marchés totalement administrés par les banques centrales au moyen du trading haute fréquence

        3° Le montant des créances douteuses connues des banques européennes est de l’ordre de 900 milliards (et nous n’y sommes pour rien)..

        Alors sans faire de complotisme, la seule logique claire est effectivement la spoliation lente de l’épargne et les titres tangibles des gens pour renflouer un système en perdition et sans issue en l’état. (d’ailleurs ce n’est pas moi qui le dit, c’est le titre d’une étude de Natixis)

        Quand les gens vont se réveiller ça va faire mal à tout le monde.

        mais bon Mélenchon…………

      3. Sylvie,
        Exact et l’avenir est plutôt sombre de ce point de vue. Le film  » Le loup de Wall Street  » est édifiant et les similitudes entre son  » héros  » et Macron sont frappantes tant le style manipulateur de foules, mimiques, gestes, injonctions etc… est très proche de l’un à l’autre.
         » La prochaine crise bancaire sera un véritable cataclysme.
        Et la BCE s’en inquiète fortement  »
        https://yetiblog.org/banques-europeennes-865-milliards-creances-irrecouvrables/

  30. On va encore dire que c’est de ma faute…

    « Quelque 25.000 personnes manifestaient jeudi à Paris contre les ordonnances réformant le code du travail, selon des chiffres communiqués par la CGT.

    Ce chiffre témoigne d’une mobilisation réduite de moitié par rapport aux deux premières manifestations organisées en septembre. La CGT avait comptabilisé 55.000 manifestants à Paris le 21 septembre et 60.000 le 12 septembre.« 

    1. Autres précisions:

      « Dans les autres villes, toujours selon la CGT, seules 20.000 personnes ont manifesté à Marseille, contre 50.000 le 21 septembre et 60.000 le 12 septembre »(…) «On a du mal à comprendre cet appel», avoue un cadre de la CGT, qui craint que la journée ne «soit un échec», une semaine après la mobilisation «en demi-teinte» pour soutenir les fonctionnaires. »

      Mais il y en a un qui ne comprendra jamais, c’est Philippe Martinez :

      «  estimant que la contestation «ne faiblissait pas». «Il y a besoin de continuer à expliquer, de développer l’ensemble des préoccupations», a ajouté Philippe Martinez, citant pêle-mêle «la question des retraites, des pensions, et l’augmentation de la CSG, la question de la jeunesse avec la sélection à l’entrée de l’université». «Le mécontentement, il est là. Il faut fédérer, faire converger ce mécontentement pour que la mobilisation continuer de s’amplifier», a-t-il ajouté. »

      Par contre « Laurent Berger, a maintes fois répété qu’il refusait de faire «démonstration de faiblesse» en battant le pavé contre les ordonnances« 

  31. Elie Arié
    Vous en êtes toujours à entériner des  » sources  » pourries,
    je cite :
     » commente un responsable d’une organisation syndicale concurrente  »
     » La centrale communiste semble encore déstabilisée…/…suggère un observateur  »
    Et plus loin :: » Une manifestante déclarait : »
    Tout cela sans l’ombre d’une critique de votre part…

    Vous vous prenez encore les doigts dans le pot de m..de anticommuniste primaire en relayant cet article à charge de l’Obs règlant ses comptes vengeurs avec la CGT considérée comme trop proche du PC au détriment du PS moribond dont la rédaction fut consanguine.
    La CGT n’est pas communiste, c’est faire injure à ses militants et, cela ne vous indigne même pas !
    Vous baissez, comme disent certains commentateurs.
    Et, je constate que vous êtes soumis…

    1. Lionel

      Je ne suis pas toute l’actualité des mouvements à propos des ordonnances, mais j’ai des questionnements à propos de ce qui se passe :

      1° Les syndicats CFDT et FO,semblent connaitre des remous internes entre le sommet et les bases (selon un syndicaliste de mes connaissances) Ca s’agite dedans et pendant ce temps là, ça ne bouge pas trop dehors. La CGT organise des mouvements en semaine, je ne comprends pas bien ça, s’ils veulent la participation des salariés du privé..

      2° Les dits salariés sont censés être concernés, c’est leur avenir pro, s’ils ne bougent pas aujourd’hui, pas la peine de chialer demain. Il y aura de la frustration dans l’air…
      Ca donne raison au président des très riches et à sa bande d’escrocs d’avoir tapé très fort pendant les congés d’été, avec des lois à rallonge pour lesquelles il faut des connaissances poussées sur les sujets pour en comprendre les effets sournois à terme..

      3° J’ai vu quelques images (à confirmer) mais on voit toutes sortes de revendications apparaître dans les défilés. Je ne comprends pas non plus cette dispersion..

      4° Je suis convaincu depuis quelques années que la méthode de défiler dans les rues ne sert à rien…
      En pensant ça, j’ai toujours cette image drôle en tête de l’époque où les voyous circulaient en traction avant dernier modèle quand les pandores étaient équipés de vélos pour les poursuivre…
      Il faut inventer de nouvelles formes d’action sinon tu continues à faire rire des mecs comme le toubib ici…

      Aujourd’hui ce sont les escrocs* qui sont au pouvoir, font les lois et commandent les bataillons des forces de police et de gendarmerie… c’est dire si notre monde tourne à l’envers.

      * escroc : Personne malhonnête, adepte de la tromperie et du vol par le biais de manoeuvres fourbes.

      1. @Stan
        Sûr qu’un mot d’ordre de grève générale aurait plus de poids que des manifs où on passe plus de temps à comparer les chiffres de participation  » selon la police  » et  » selon les syndicats  » . Le problème, c’est les divergences de vues ( et certains intérêts au niveau des confédérations ) entre centrales, le faible taux de syndicalisation qu’on peut lier à la trouille de perdre son boulot . A ce sujet, le récent bouquin de Gérald Andrieux est particulièrement intéressant .
        En foi de quoi, on a droit à la  » faiblesse » de la CGT, sans se rendre compte que c’est pareil pour les autres !

      2. Stan
        Je vais essayer de répondre à certaines de tes questions sans pour cela prétendre avoir LA solution mais, l’intérêt est d’échanger sinon de confronter ses avis au réel.

        La situation actuelle des syndicats que, en raison de mon âge avancé, je ne peux que survoler sauf au travers de mes fils impliqués dans le mouvement revendicatf, me fait dire qu’en regard de l’histoire que j’ai vécue : AFN, plébiscite gaullien, Mai 68, régimes conservateurs de droite/droche perdurant jusqu’à nos jours, etc… ( pour faire très très court ), je considère que la grande bourgeoisie s’est aguerrie et a appris en concentrant son pouvoir comme jamais. Cela explique en grande partie sa résistance et son entêtement à faire plier par tous les moyens à sa disposition les forces progressistes réelles et anti-libérales sauf, que comme toute forteresse apparente elle a son talon d’Achille : ils sont des milliers, nous sommes des millions !

        Et tu as raison lorsque tu dis :  » Il faut inventer de nouvelles formes d’action  ». La Fi en fait partie ( regarde comme elle et ses quelques députés mobilisent ses adversaires ). De même, la création du nouveau média télévisuel : https://www.lemediatv.fr/ qui leur fait tellement peur.

        Il faut ajouter tous les mouvement alternatifs de résistance au néolibéralisme, ils sont légion et contribuent chacun à leur maniére à déstabiliser et surtout conscientiser autour d’eux quoi qu’en disent les déclinistes patentés LREMacron et Cie. C’est un travail de sape lent et souterrain pour l’avenir…

        Quant aux défilés et formes d’actions que tu considères inopérantes, elle sont le reflet d’une lutte des classes acharnée comme jamais qui se traduit par des désaccords de stratégies sinon d’objectifs qui traversent les dirigeants syndicaux soit réformistes donc conservateurs du sytème en lui concédant des améliorations à la marge, soit des progressistes plus radicaux avec une vision des luttes pieds à pieds sans concessions majeures.

        Dans un précédent post, je t’avais écris  » il ne faut pas désespérer Billancourt  », phrase induement attribuée à J.P. Sartre mais lourde de sens car, à défaut et en attendant, il vaut mieux manifester même de manière désunie plutôt que de ne rien faire et donc se livrer pieds et poings liés à la réaction qui ne demande que cela. Et, il y va de ses convictions sinon de son honneur…

        J’ai un passé de jeune ouvrier métallo où j’ai fait mes premières armes de luttes ouvrières radicales, par exemple à la SNCASO de Nantes actuellement Nantes Atlantique qui m’ont marqué à la fois par leur dureté et leur solidarité de classe. Ne pas oublier que Mai 68 à démarré là, par la séquestration du directeur et le mouvement s’est ensuite répandu parmi plus de 6 millions de grévistes à l’époque…Remets-toi dans le contexte du plébiscite gaullien et ses suites qui ne laissaient pas du tout présager un tel bouleversement social mis à part une jeunesse maintenue sous la chappe de plomb de la bourgeoisie.

        Nous ne sommes peut-être pas si éloignés d’une explosion populaire à venir et, il faut s’y préparer pour ne pas risquer un dévoiement dommageable à tous.
        J’arrête là, il y aurait tellement à dire…

    2. @ Lionel Péneau

      « Vous en êtes toujours à entériner des » sources » pourries »

      Si vous le dites…Je donnais le nombre de manifestants estimé par la CGT.

  32. La CGT n’est pas communiste, c’est faire injure à ses militants et, cela ne vous indigne même pas !
    J ‘ ai lu cette phrase à mon âne, il est mort de rire . Vous êtes convié à la mise en bière; la carte du parti ne sera pas demandée .

  33. Pour info en ce qui concerne la CGT : le dernier secrétaire général de la CGT à avoir eut des responsabilités au bureau politique du PCF, c’est Henri Krasucky . Ses successeurs, Louis Vianney et Bernard Thibault ont démissionné des instances du PCF mais ont conservé leur carte de militant . Quand à Martinez, il ne fait plus partie du PCF depuis la fin des années 1990, suite à des divergences de vue avec Robert Hue . Autant que je sache, l’ectoplasme Thierry Lepaon n’était pas encarté au PCF .

  34. @Juan
     » votre commentaire est en attente de modération  »
    Que me vaut cet excès d’honneur ?

Les commentaires sont fermés.