Chanson du dimanche: ça a raté


Une chanson à réécouter à l’aune de l’actualité du moment.

 

Publicités

21 réflexions sur « Chanson du dimanche: ça a raté »

  1. Tout finit toujours par rater, dans la vie, ce qui compte, c’est l’effort pour que ça marche, à condition de croire que ça va marcher. ..ce qui n’est évidemment pas le cas de Mélenchon ; et, je crois, pas plus celui de Juan ni de ceux qui commentent sur son blog; d’où la difficulté de se faire entendre pour ceux qui, comme moi, gâchent cette thérapie de groupe.

    1. Avec les chevilles comme des cuisses d’hippopotame et le potiron que vous vous faites , je me demande comment vous faites pour rentrer dans votre douche, toubib

        1. Lionel

          Mais je l’ai lu, le lendemain matin à l’aube…

          Je n’ai pas, comme quelques une d’entre vous ici, ce passé d’engagement politique et/ou syndicaliste, à part une fois où j’ai rendu service à des copains pour aller jouer au candidat dans une cantonale. J’ai pris une torchée mémorable, selon ce que j’ai lu dans le journal.

          Aujourd’hui c’est différent. Depuis 2008, progressivement nous sommes passé de la pseudo politique à une bande organisée de crapules qui ne rêvent que de diluer l’état, ou plutôt de le mettre en entier à la disposition de commanditaires fortunés et autres groupes privés et dont nous sommes les otages.

          En résumé, que je me dis que quand un contexte a changé chez les uns (Macron et sa bande) , les autres doivent inventer une réponse adaptée au monde d’aujourd’hui individualiste, tertiaire, plus qu’industriel, marketing et publicitaire, informatisé.

          Une grève est considérée comme une source d’emmerdements, même par les gens qui vont subir directement les effets du braquage organisé. Les gens (je devrais dire les habitués) marchent dans la rue avec des banderoles qui revendiquent tout et rien, dans tous les sens.
          Est ce que tu crois une seul seconde que ça peut gêner le 1% de la population qui nous braque ? Les escrocs de la république et leurs suces boules doivent même se fendre la gueule.

          Il me semble qu’il faut penser un contre pouvoir autrement..

          1. Stan,
            D’abord, merci de ta réponse.
             » Est ce que tu crois une seul seconde que ça peut gêner le 1% de la population qui nous braque ?  »

            Je n’ai aucune croyance autre que de penser que l’Humain n’est pas un loup pour l’homme contrairement à ce que les tenants du libéralisme s’emploient à faire croire et, pour cause, leur domination perdure.
            Par contre, je suis sur qu’ils ont peur de perdre leurs privilèges oligarchiques et qu’un jour ils seront contraints de laisser le pouvoir.
            Et alors, la lutte sera encore plus dure et sans merci. Ce sera à nous ou à nos descendants d’être vigilants et inflexibles face à leurs appétits sans bornes.

            Il me semble que la FI peut cristalliser nombre de contre-pouvoirs actuels en gardant leur spécificité et ceci dans une démarche de luttes convergentes. Nous nous y employons dans le respect de chacun.
            La création de Le Média en est un aspect.
            Liste de ses soutiens au jour du 10 octobre : https://www.legrandsoir.info/liste-des-premiers-signataires-du-manifeste-pour-un-nouveau-media-citoyen-liste-des-young-leaders-et-liste-des-beneficiaires-de.html

            1. LIONEL

               » l’Humain n’est pas un loup pour l’homme….

              Tu as la foi, bravo, je suis un peu plus pessimiste sur la question..

              En faisant une synthèse sur un siècle à la louche et en prenant en compte la situation de ces 10 dernières années, je n’arrive pas forcément à la même conclusion que toi..

              Même en prenant un luxe de précaution dans la manière de le dire, on ne peut pas faire l’impasse sur le fait que des centaines de millions d’individus se sont régulièrement foutus sur la gueule sur injonction de quelques uns. Les quelques uns qui ont allumé le feu pour des raisons idéologiques diverses, se tiennent bien à l’écart, et font tout pour tenter d’arrêter le conflit….. en prenant bien soin de l’attiser pour arriver devant la table des négociations en position de force..

              Prenons quelques exemples simples pour expliquer le phénomène des 1% très concentré, bien conscients de leurs intérêts qui utilisent ceux très atomisés des 99 % restants grâce à la mise en place de tout un arsenal de propagande dont ils sont propriétaires (micros, caméras, papiers, internet)…et vas y que je cogne sur le temps de cerveau disponible…

              à suivre

              1. suite

                Les divisions qui peuvent énerver les humains entre eux, pour des raisons diverses : ignorance, je m’enfoutisme, « chacun pour sa gueule », « j’ai du pognon pour tenir », croyances…etc
                – secteur privé / secteur public
                – actifs /chômeurs
                – pseudos indépendants/ pseudos assistés
                – gauche / droite (jusqu’aux extrêmes compris)
                – religion A, B /religion Y ou Z
                – classe moyenne/ classe moyenne
                – UE et euro/ souveraineté
                – amour des leaders d’opinion / haine des leaders d’opinion

                Pas la peine d’avoir plusieurs cerveaux ou une réflexion complexe pour observer ces 10 dernières années de crise, pendant lesquelles sont qui nous ont foutus dans la merde, sont plus que jamais au pouvoir (banquiers, politiques de tous poils, financiers, PDG, fonds de pension…) et tous ces experts qui n’ont pas vu venir la crise en 2008 mais savent comment la résoudre en nous conseillant de faire ce qui a provoqué la crise de 2008.. et une grosse majorité de pékins y croient..

                et pendant ce temps là, les lanceurs d’alerte, les seconds ou autres fusibles, vont en taule..
                Le seul contre pouvoir mis au pilori par la pub les « insoumis » et autres définis comme extrémistes gauchistes sont insultés, méprisés, pas seulement par la classe moyenne haute, mais aussi par les pékins qui font partie des baisés des politiques de régressions mises en oeuvre (j’en entends tous les jours dans mon coin)..

                Ce dernier point est le plus important, parce qu’il signifie que les 1% ont réussi

                J’ai retenu cette phrase lâchée ici par un commentateur.

                 » Nous vivons dans un monde ou ceux qui gagnent 100 000 euros par mois persuadent ceux qui en gagnent 1 800 que tout va mal à cause de ceux qui vivent avec 535 euros. Et ça marche…  »

                Nous sommes dans une période « utilitariste » ce n’est pas bon signe…réfère toi à l’histoire……

    2. Hello Elie Arié,
      « (…) Je continue à croire que ce monde n’a pas de sens supérieur. Mais je sais que quelque chose en lui a du sens et c’est l’homme, parce qu’il est le seul être à exiger d’en avoir. Ce monde a du moins la vérité de l’homme et notre tâche est de lui donner ses raisons contre le destin lui-même. (…) » aurait dit Albert Camus.
      Cette dernière phrase aurait fait dire à Paul Léautaud que Henri Hell avait «… de la chance de comprendre ce que cela veut dire ! …»,. Ce texte me fait dire que Monsieur Camus restait tout autant dans le domaine de la croyance (continue à croire, destin, etc.) que d’autres croyants. Des arguments d’autorité qui marche, soit celle de Maîtres influents, selon lesquels la vie ou le monde sont absurdes, avec « pessimisme de l’intelligence ou d’humeur – optimisme de volonté », etc., ne sont pas sans conséquence à mon avis. Et après, certains s’étonneront que des Français soient pessimistes, mélancoliques, etc..

      Pour revenir ainsi à Françoise Hardy, à la gente féminine et à la gente masculine parfois essentialisés, je suis un peu embarrassée en ayant lu deux témoignages non pas sur les réseaux sociaux mais dans la presse :
      http://www.huffingtonpost.fr/2017/03/28/francoise-hardy-confie-quelle-avait-des-rapports-sadomasos-avec_a_22015216/
      ce qui me fait penser à un roman qui n’a apparemment pas contrarié toute la gente féminine :
      http://www.parismatch.com/Actu/Societe/50-nuances-de-Grey-Ce-qui-manque-le-plus-c-est-la-perversite-706484
      Comme un blogueur se disant « odieux », cela pourrait être du méta-masochisme, si ça existe, que de s’infliger la lecture de ce roman qui a « marché », apparemment.

      1. Bonjour, Laure

        La phrase de Françoise Hardy n’est pas claire: on ne sait pas si les rapports sado-maso avec Dutronc dont elle parle, ainsi que ceux de Dutronc avec certains de ses amis (ou amies ?) , étaient des pratiques sexuelles sado-maso ou des relations psychologiques sado-maso (ou les deux ?)

        1. Elie,
          je ne sais pas, c’est peut-être lié (?). Quant à « démêler la pelote » de ce qui est inné, acquis, choisi dans tel contexte, aussi bien chez un homme que chez une femme, cela me parait impossible.
          A bientôt

    1. J aime bien Bedos…j espère que son humour pourra perdurer …pourra t on dorénavant dire  » la salope » dans un texte sans paraître un affreux macho …tellement de sketch ne pourraient plus se faire ! …alors qu il s agit d humour ….
      la perversité des harceleurs c tellement autre chose …

  2. Certes « tout » passe, casse.
    En attendant (chic!) what is l’objectif ?

    Certains diront que c’est la ‘manière’ qui importe; ainsi d’apprécier x réalisation plutôt que celle que l’on aime-rait.
    Okay, ..ou les deux ?! (option gourmande)

    Chacun fera comme il l’entendra, soit comme il pourra,
    me semble t-il,
    /Socrate (sa bande) privilégie l’idée, ..héhé sans elle, vous et moi dormirions dans un arbre; la grotte en plan B.

    Bref, (s’éloigner de la baignoire ! ..si elle déborde -car soit on est trop gros soit trop de gens y sont invités- elle risque de dégouliner chez le voisin)
    je dirais, aujourd’hui seulement, que: seul le vainqueur ne croit pas au hasard.
    Qué demain.. changer d’camp ?! (et) de camarades ?!

    (mais) Qu’en dira, qu’en pensera ma loyauté..
    à supposer que-elle soit un guide, une sorte d’impératif dans mon jugement, dans ma vie,

    Moralité: je kiffe « Les Coulisses », ..et certains autres jours il me plaira d’aller [verbe au choix] ailleurs.

    Noël ?? .. »putain encore deux mois !! »

  3. Sur ce blog, tout le monde est contr’arié. J’vainement parler comme Ti Suisse…😂

    1. (hahah! oui-oui je pensais l’autre jour, sans vanité? « suis-je difficile à imiter.. » pas dit caricaturé)
      Aussi Bob, si l’oubli de l’homme au Canis lupus (inconvénient: que deux main) ..Quid du requin ?!
      Contris-je.. dis-tu, pas plutôt rebondir façon ricochet à qql propos, genre échange moquerie au désespoir (par défaut !)

      (flash back; et tendance)
      Fus-je harcelé ? nân car demandé gentiment ‘de coucher’, ainsi accéder après le lit à un illustre avenir ! (TNParis !)
      alors jeune adulte fringant, ..eh hâlé le frisé !
      Merki-qui ??
      Bien sûr de me-taire (!) trop tard = quel crédit ?! Pas par snobisme ni même éviter le name dropping !
      /Jack & Monique sont délicats, courtois, ..hein,
      Et qu’en a t-on à faire ?? (qué viatique espéré)

      Hop! une autre idée, éparse ou décalée ? ..no égaré !
      /la tête est aux épaules ce que le gland est aux chaines (vl’à autre chose; j’ai prévenu !)
      DSK par ex., les gonzes de balancer sur le cochon !
      mais surtout pas Banon, ni Nafissatou ! (pétasses!)
      (ou) a t-on déjà vu un curé balancer un coreligionnaire,

      ai-je fini ? jamais ! (et) je reviendrai..
      (meme si un lundi déguisé en dimanche) Cheers,

        1. Non Stan…nous émouvoir…les hommes ont aussi ecrit de tellement belles choses ….si ca pouvait faire du bien à celles qui ont connu l’horreur ☺

  4. Il faut sauver les femmes et les enfants d’ abord.
    Cette phrase a vu des milliers d ‘hommes se sacrifier.
    Puis vint la libération sexuelle, l ‘ amour libre, interdit d ‘interdire ( et le viol ?)
    Arrive les mouvements de  » libération » de la femme. Je fais ce que je veux de mon corps. Mais je m ‘ oppose aux femmes qui exercent le plus vieux métier du monde, je réclame le droit à l’ IVG gratuit ( je fais ce que je veux, mais en cas d » ennui, le cotisant à la SS payera.
    J ‘ai un enfant, l ‘ état payera une pension de mère célibataire, me fournira un logement et s ‘ il le faut mon enfant aura la nationalité.
    Il faut l ‘ égalité homme/ femme , chez moi, elle existait déjà
    Mais il faut que les hommes continuent de se montrer galant, serviable, …
    Alors tout cela mis bout à bout, sans oublier les mariages entre homos et Cie, allez faire comprendre que le viol n ‘est pas une reconnaissance d’ égalité???
    Dites, on ne récolterai pas ce que l’ on a semé

Les commentaires sont fermés.