Ceci est la Catalogne


Mon pseudo a des origines.

Catalanes.

Dans la démarche vers l’indépendance, les Catalans sont restés pacifiques. Ils ont tendu la main. Ils n’ont reçu que des coups jusqu’à la repression policière ces dernières semaines et la déclaration hallucinante du premier ministre Rajoy vendredi 27 octobre 2017.

L’Espagne a connu une guerre civile, puis une dictature, puis le terrorisme indépendantiste basque. La situation actuelle est donc devenue gravissime.

Les autres pays européens, dont la France au premier chef, ont une réaction déraisonnable et indigne. Au lieu de proposer leur médiation, ils ont affiché leur soutien inconditionnel à Rajoy.

L’Histoire jugera.

 

Publicités

57 réflexions sur « Ceci est la Catalogne »

  1. L’Espagne a choisi la réaction malheureusement classique des Etats face à une velléité d’indépendance, la manière forte, en se référant à l’intérêt supérieur de la Nation, qui n’est pas sans une certaine légitimité non plus. Cela nous émeut parce qu’il y a -peut être maintenant- une courte majorité en faveur de l’indépendance et que leur revendication s’est faite sans violence, tout le contraire de l’épopée basque. Une véritable négociation ouvrant la voie vers un statut très autonome, relevant du fédéralisme semble plus civilisé vu de l’extérieur. Mais la France a toujours eu du mal à laisser s’en aller des morceaux de territoire et en plus il s’agissait rarement des plus riches, difficile d’aller donner des leçons à l’Espagne. Mais quand la police frappe des citoyens pacifiques en train de voter, c’est quand même indigne que la solidarité des chefs d’Etat reste la plus forte et que plus de voix ne s’élèvent pas pour condamner.

    1. Salut Emmanuel F., + de voix ne s’élèvent pas car £€$ »médias »sont aux ORDR€$…,de la 5ème r.M.B.f.jacobine, entre AUTR€$…

      EL£€$ SONT bâillonnées…,en F-RANCE/€

      particulièrement cf. »Dirigeant(e)s qui…
      espèrent maintenir L€UR$ pouvoirs »

      sur les populations cf. »C à dire »sur
      France 5 @ (RE-)VOIR ce soir ?

      £ »U.€. », MAL constituée s’en…
      « lave L€$ mains »…!
      DOMMAGE…
      (-ABL€).

      1. Emmanuel F. & d’autres, possiblement serez-
        vous intéréssé(e)s par Vox pop du samedi 28/10/2017
        sur Arte ? Pour la F-RANCE/€ et le système…
        de la 5ème r.M.B.f., le »C dans l’r »sur la Guyane est
        à (re-)voir, bien que TOUT N’E/€ST PAS été…

        expliqué…! Cf.Pétrole, transports, etc.

  2. Conséquence logique de la dissolution des Etats,suite

    -au fédéralisme de l’Union Européenne,

    -et à l’égoïsme et à la disparition du sentiment de solidarité nationale qui vont avec:

    Les riches ne se sentent plus solidaires des pauvres, la Catalogne ne veut plus payer pour la Galicie, la Ligue du Nord ne veut plus payer pour la Sicile, les Flamands belges ne veulent plus payer pour les Wallons, etc.

    On est dans la même logique que la fin de l’ Etat-providence, basée sur le même principe : les riches ne veulent plus payer pour les pauvres. Et des gens « de gauche » d’applaudir :-)))

    Cette prise de position de Juan est d’autant plus étonnante après le dernier virage souverainiste de Mélenchon, qui a enfin compris l’importance des Etats-Nations – contrairement à l’ UE, qui veut les morceler, de façon à ce qu’entre la Commission de Bruxelles et les mini-régions devenues indépendantes, ikl n’y ait plus aucun pouvoir politique assez puissant pour s’opposer au capitalisme totalement dérégulé.

    1. Trés bien écrit.
      Pour le reste Juan a ses raisons que nous ne sommes pas obligés de connaître.

    2. @Elie, vous ne comprenez pas, vous ne lisez pas. La démarche indépendantiste a été pacifiste et ouverte au dialogue. Rajoy a rétorqué avec mépris et violence. C’est tout ce que je dis. Rien de plus.

      1. Juan :il est quand même extraordinaire que vous ne compreniez pas que le démocrate, dans cette affaire, soit Rajoy, qui applique la Constitution et organise des élections régionales en décembre, et qu' »auto-proclamer démocratiquement son indépendance », (il n’est plus question d’autonomie), ça ne veut rien dire.
        Ensuite, ce sera, bien sûr, le pays basque.

        1. Bonjour. L€ pays basque a la gestion de
          sa fiscalité cf.Impôts, @ l’inverse de la
          Catalogne. J’espère qu’au pays basque
          tel qu’au Canada, les citoyen(ne)s ont 1 accès
          via internet, pour contrôler la bonne gestion !!!

    3. Ah, les riches et les pauvres à la façon de Arié, un vrai roman :

      Et le souverainisme attribué à Mélenchon…par ses meileurs ennemis. Selon Roger Martelli, historien engagé, et que l’on ne peut pas soupçonner de mélenchonisme exacerbé et encore moins de chevènementisme romantique, la notion de souverainisme n’est pas soluble dans celle de souveraineté…populaire et surtout solidaire :
      https://www.google.com/url?q=https://www.youtube.com/watch%3Fv%3DNvt9tRSyTss&sa=U&ved=0ahUKEwjw_7vTlpTXAhVEfhoKHa3kC5A4ChAWCA4wAw&client=internal-uds-cse&cx=partner-pub-7294685621972381:lx6pkqogdd7&usg=AOvVaw1q1iAF6LIIVS6csRA8XRcD

      1. Voila ce qu’a réellement dit Mélenchon à l’AN :  » On nous dit ‘souverainistes’. Appelez-nous comme vous voulez tant qu’il est bien compris que nous parlons de souveraineté du peuple qui est la seule souveraineté qui soit », a-t-il lancé  »

          1. Elle est gentille madame Bechtel mais elle fait l’impasse sur des évènements majeurs : le référendum de 2005 par exemple et actuellement lorsque le droit au référendum d’initiative populaire de même que celui de révoquer tout élu en exercice nous sont déniés; lorsque l’AN qui, par un tour de passe passe électoral, est  » démocratiquement  » réduite à une chambre d’enregistrement à propos des ordonnances, des lois sécuritaires etc…etc…, je considère donc que madame Bechtel blablate sur de grandes idées désincarnées.

            Par contre, un grand penseur québecois ( puisque que madame évoque le Québec..), Alain Deneault, est d’une toute autre dimension en répondant à nombre de questions qui agitent les uns et les autres ici et ailleurs…

            1. Pile poil, le monsieur évoque l’extrème centre, description du positionnement implicite des libéraux financiers qui veulent passer pour modérés par le seul fait de désigner les extrémistes,..

            2. Salut Lionel, CETT€ femme blablate…

              ou, SIMPLEM€NT, vomit-elle

              sur les citoyen(-ne)s &,
              + LARGEMENT, LA
              GRANDE majorité
              des Français(es) ?

    4. « Les riches ne se sentent plus solidaires des pauvres »

      Comme si les riches avaient jamais été « solidaires » des pauvres. C’est bien une idée de modernœud, ça !

  3. Je m’interroges : si Rajoy et son gouvernement n’avaient pas voulu montrer leurs muscles en interdisant le référendum Catalan et en envoyant les flics nationaux, est -ce que ce référendum aurait donner une majorité aux indépendantistes ?
    A mon avis, c’est Madrid qui porte le gros de la responsabilité dans la situation actuelle !

  4. yallah! ..les pésètes !
    Ainsi la Ligue du Nord, -déjà citée, vs le Mezzogiorno du sud, ..e tutti quanti.

    La Hte Savoie Libre ! (divisée par Bonaparte) elle paie, ..sinon envahie par xx pouilleux alentour,
    = cric-crac maison !!
    (et) à-toi PACA, etc.
    La Corse ? son Assemblée reconnait la catalogne, chouette ! JG Talamoni: « dans 10 ans cé bon »

    Oui l’Etat est gourmand (mais) c’est lui que suit les-banques (cf. qqls ont quitté Barcelone pour Madrid. Aïe)

    Vive les micros Nations !! et leurs multiplications !
    On ira en vacances chez les-pauvres (pas con)

    Allez le Tibet, l’époque (frileuse/égoïste) est propice,

    1. Je verrais bien le retour aux escartons . Ca rebattrait le contours des régions et des département et, accessoirement, celui des frontières !

  5. Quand l’Europe sera composée de 95 mini états,
    que les séparatistes oublient leurs combats contre les glyphosates et autres poisons autorisés par le grand manitou Commissionné européen, qu’ils oublient la paix et l’espoir d’un Europe plus juste …

    Car si les régions riches veulent se séparer des pauvres, qu’elles n’oublient pas qu’un pauvre n’a rien à perdre et n’en n’est que plus dangereux … et que jusque là l’union faisait la force, ce qui gêne considérablement la « main des marchés ».

    A bonne entendeur.

    1. @Hélène
      Quand on sait que les zigotos de la Ligue du Nord sont en cheville avec les mafias du sud de l’Italie, ce truc de « plus d’autonomie d’abord, de séparatisme ensuite  » . donne envie de botter l’arrière-train de tous ces gars là !

      1. Oui ? ben rien de neuf mon cher Alain.
        Entre riches on ne regarde pas la provenance 😆

      2. Autre chose, l’islamisme radical a poussé sur le terreau de la pauvreté, on voit aujourd’hui ce que cet engrais a engendré.

          1. @ Goux l’élève au fond de la classe

            Guerre civile en Algérie

            Le GIA s’est développé au sein des villes dans les quartiers trés pauvres, où l’organisation mettait en place des moyens pour venir en aide aux plus démunis.
            C’est ainsi qu’il a eu l’appui de toute cette population.

            …par exemple

              1. Bon je nuance … « de l’avant dernier rang »😀

                Je rigole,
                la seule personne qui pourrait parler de cela sans beaucoup d’erreur est Elie Arié.
                Je n’y mets que les souvenirs accumulés au cours des années provenant des médias.
                Avec du courage on peut récolter un panorama plus complet sur le net.
                But never on sunday 😉

                1. Hélène,
                   » la seule personne qui pourrait parler de cela sans beaucoup d’erreur est Elie Arié.  ».
                  Oui, peut-être mais  » la seule  », là vous y allez un peu fort.
                  Sans faire de bête surenchère, Elie n’est pas le seul ici à pouvoir rendre compte d’une certaine expérience.
                  Et sans m’étendre plus que cela, avoir été mobilisé, à mon corps défendant, en 61 à la frontière algéro-tunisienne peut témoigner d’un vécu dont je me serai bien passé…
                  Cela dit, vous avez en partie raison et je rajoute une controverse signifiante : Le colonialisme sous toutes ses formes fut esentiellement néfaste aux peuples.
                  Que les jeunes appelés du contingent se lèvent ! et que les morts des deux camps fassent de même !

  6. La gestion de la crise catalane est désastreuse mais volontaire pour masques l’échec complet du gouvernement Rajoy. Mais aussi celui du gouvernement catalan. Le référendum négocier aurais était la meilleur solution. Elle Arlé se trompe sur la volonté des indépendantistes, le problème n’est pas qu’économique mais bien une volonté d’affirmé sa différence culturel. Je suis il est entendu contre l’indépendance mais pas avec ces méthodes. Maintenant on recommence tout a nouveaux des élections puis un référendum celui-là légale. L’Espagne est un pays pluriel, pays de nations, les Espagnes ! Je signale que cette crise renforce la droite la plus conservatrice et réactionnaire et masque la corruption généralisé de ses dirigeants.

    1. Bonjour Julio gonzales, les »gouvernants »…
      ont raté le virage tant du côté de Madrid
      que de la Catalogne, dont il est toutefois
      aisée de comprendre la position afin de pouvoir
      gérer correctement, & POURQUOI PAS METTR€
      en place 1 région d’Espagne, @ participation directe
      & sous contrôle des citoyen(ne)s cf.Canada, Estonie
      via internet (Gestion contrôlée pour l’1, vote,proposition
      de lois pour l’Estonie où le seul GRO$) bémol…

      €$T »micro$OFT »…? En F-RANCE/€…

      £€ pdt de la 5ème r.M.B.f.jacobine…
      c’€$T retranché derrière…
      le »droit, comme l’U.E. »
      ENSEMBL€ de démo-
      cratures plus ou…
      moins affirmées

  7. Les indépendantistes ont entamé cette course folle pour échapper à des procès de corruption massive… L’extrême gauche bolivarienne catalane soutien cette indépendance.

    On verra bien ce que donneront des élections démocratiques, légales et bien organisées. Il y a fort à parier que les indépendantistes seront alors minoritaires…

    1. Bonjour RPH, peut-être faudrait-il pouvoir compter
      sur 1 système intelligent, & notamment juridique ?

      HORS, ça N’est PAS L€ CAS, ni en Espagne
      encore moins en F-RANCE/€…
      cf.Transparency international

  8. Les seuls qui ont intérêt à la Catalogne
    formellement indépendante sont Puigdemont
    et autres crétins copains Politicards pour se faire
    mousser.et avoir leur nom plus tard dans le
    dictionnaire.

    L’authenticité gloire et éclat de la Catalogne puisque
    c’est cela qui serait la motivation de ces crétins
    de Politicards ne dépendra certainement pas
    du fait qu’elle soit ou non Espagnole.

    Démocratie que d »énormités antidémocratiques
    fait-on en ton nom !!

  9. On nous répète gentiment que l ‘ impôt tue l ‘ impôt. Nous y sommes.
    Les gouvernements, les présidents de régions, dans l ‘ ensemble tous les élus, ne font rien pour dépenser moins, ils créent de nouveaux impôts, de nouvelles taxes.
    Exprimer son ras le bol n ‘est pas suffisant ( l ‘ état s » en fout) il parait utile de demander son indépendance.
    Ajoutez à cela le coût de l ‘arrivée massive de sans papier, arrivée approuvée par les dirigeants, mais contestée par les peuples, vous avez les ingrédients d ‘une révolution.
    Regardez la France, un état, des territoires, des régions, des départements, des préfectures, des communautés de communes, des communes etc , des milliers de personnes piochant allègrement dans la tirelire des contribuables, dépensant sans compter, on lèvera impôt.
    Cela ne suffisant pas, Bruxelles se sert, encore des milliers de personnes à entretenir.
    Continuant ses gaspillages l ‘ état n ‘est plus en mesure de payer ses devoirs envers les régions, ni de remplir ses devoirs de protection, ni de soins.
    Il parait nécessaire pour toutes ces raisons ( aux yeux de certains) de demander ( de prendre) son indépendance
    La solution est elle bonne, l ‘avenir le dira. Elle aura le mérite de réveiller des gens

  10. Autre chose plus importante pour nous

    L’Hebdo Politique avec le Docteur Gérard Delépine : Agnès Buzyn, VRP des vaccins

    1. Mon commentaire passé récemment à la trappe suite au propos de E. Arié insinuant que j’avais osé traiter A. Buzyn d’incompétente concernant le droit de mourir dans la dignité, ce commentaire est renforcé par le possible scandale de conflit d’intérêt d’A. Buzyn dénoncé par Marianne tant cité par notre ami Arié :
      https://www.google.com/url?q=https://www.marianne.net/politique/comment-matignon-tente-de-sortir-la-ministre-agnes-buzyn-d-un-embarrassant-conflit-d&sa=U&ved=0ahUKEwip0_Cm5JbXAhVFKsAKHeDkC5cQFggFMAA&client=internal-uds-cse&cx=partner-pub-7294685621972381:lx6pkqogdd7&usg=AOvVaw1Ky6pO5M4YNr7I1hDAn5vW.
      J’attend les observations de E. Arié, sans exiger un mea culpa, soyons humain…( sourire ). Que va oser Arié ? défendre l’indéfendable, en toute mauvaise foi ? sans parler des liens de madame avec les labos…
      De ce fait, je persiste et signe mon propos initial.

        1. Re, Lionel, merci pour ton commentaire, &
          tes liens sont-ils hors sujet avec la Catalogne ?
          Il me semble que c’est tout à fait dans le sujet :
          la Catalogne demande à pouvoir contrôler ses
          FINANC€S. Reste @ savoir si celles-ci seront
          mises en ligne & contrôlables par toutes & tous

      1. Salut Lionel, il me semble que nous pourrions
        presque parler des sinistres précédents de…
        R.Bachelot & Cie, avec 1 €., vu que ça…
        a fait près d’1 MILLIARD de déficit…
        supplémentaire…, mais quel intérêt
        général d’acheter 90 millions de doses
        pour 1 population de 65 millions d’habitant(e)s ?
        A-t-elle rendu des COMPT€$ ?

        N.b.: au même moment, en R.F.A., 30 millions de
        doses étaient achetées pour 80 millions d’habitant(e)s

      2. Lionel

        Si on commence à faire le tour au plus haut niveau, de ce qui est corrompu (intellectuellement), en conflit d’intérêt sur les dossiers portés par des individus dans le public et qui trouvent à pantoufler dans le privé, il faut monter un blog spécialisé.

        Pas la peine d’aller bien loin, entre Marron, Philippe, et Pénicaud un trio qui a porté la mise au feu droit du travail sortant tous de groupes privés financiers et non financiers…;
        La naïveté est de croire qu’ils sont devenus « indépendants » parce que ministres ou députés. Ils ont laissé de côté des titres, des valeurs mobilières ou du fric judicieusement placé à récupérer à la sortie …Les chômeurs en fin de mandat sont très très rares pour les plus connus..

        Ne pas oublier les conseillers de l’ombre, les hauts fonctionnaires qui jouent au mercato régulier public/privé, et nombre de députés poreux aux lobbyistes de tous poils qui écrivent nos lois…

        Deux bonne nouvelles quand même malgré ce sombre tableau :

        1° le réchauffement climatique favorise l’implantation et l’extension de la bananeraie républicaine française…

        2° Rien à craindre pour la santé des dirigeants de la bananeraie il ne risquent pas la maladie de Lyme à cause d’éthique

  11. On a le choix entre ….tout a été fait pour envenimer les choses ou rien n’a été fait pour les apaiser …. mais bon à croire que référendum et démocratie ne font pas non ménage !

    1. Salut Sylvie, le problème du référendum
      est, outre son coût, que la question…
      posée, l’ai de façon fermée.

  12. plus la peine (?) de diviser pour régner: « on s’en occupe ».

    Comme j’ai deux mains, ..une pensée pour qql copain breton, basque ou lituanien (Ieva et Tomas)
    Ou catalan (Clara y Alex; Cadaqués)

    Merci Sylvie, aussi pour Schiappa (etc.)
    /la chèvre (animal) elle n’a pas besoin de soutien,
    (ni elle se plaint)

  13. Le fédéralisme européen excacerbe le régionalisme et conduit irrémédiablement à la destruction des Etats Nations. Encore une aberration de cette technocrature au service des puissances économiques!

  14. On entend dire, entre autre, que la Catalogne veut être indépendante parce qu’elle créee 20 % des richesses de l’Espagne..

    Franchement les catalans devraient réfléchir si le divorce ne repose que sur cette motivation.
    Il suffit de regarder les dynamiques économiques et fiscales du ruissellement en vigueur. Tout ce qui produit de la richesse est destiné à la voir partir sous les cocotiers ou remonter vers quelques individus.

    Prenons un exemple simple et au hasard, la France ; Pour rester soi disant compétitive, la seule méthode connue aujourd’hui est celle du ruissellement (et tant mieux, il y a des endroits qui manquent d’eau)… le résultat est le suivant :
    – baisse de l’ISF
    – baisse de l’IS (impôt sur les sociétés)
    – flat taxe

    Plus on gagne et plus on doit en laisser, que ce soit par répartition et transfert au sein d’un ensemble public constitué (entre régions riches et moins riches) ou de manière plus moderne au soutien, sans réserve et sans contrôle, à des groupes privés shootés au fric..

    Bref ce que les catalans refilent aux autres espagnols, en devenant indépendants, ils en laisseront autant sinon plus à d’autres..

    Le fin du fin de la gestion d’état actuelle est même d’organiser une diminution massive des recettes publiques en nous disant de dépenser moins pour désendetter l’état in fine..

    Mon chien qui me regarde écrire le dernier paragraphe me demande à sortir pisser tellement il se fend la gueule..

    1. Salut Stanislas, je doute fort que cette idée
      d’indépendance est pour seule base 1 problème
      économique, qui, par ailleurs, peut se résoudre
      par 1 péréquation à/@ définir, telle que cela se
      passe en R.F.A. Les discussions se font au gré
      du temps, de manière + ou moins, cool & relax

  15. Manquerait plus que les Ile de François demandent leur indépendance parce que leur région fait 30 % du PIB français.

    La France reproduite avec un petit trou en son centre et légèrement au nord, ça permettrait de l’accrocher plus facilement au mur..

  16. Stan, l’I.D.F. CONCENTRE/€ effectivement £€$…
    ressources, les pouvoirs, bref, l’illustration…
    de l »€tat »jacobin.

    Mais qu’est-ce qui empêcherait de réfléchir, ensemble
    à/@ 1 autre organisation, dans 1 véritable démocratie ?

      1. Merci Lionel, oui, je zieuterai cette aprem
        car j’ai du temps a tué. Ayant fait 1 mémoire
        sur la R.F.A., j’ai pu voir 1 organisation bien –
        rigide

  17. Sont cons ces catalans .
    A quoi servirait l ‘ indépendance, si ils demandaient plus d’ autonomie, ce serait compréhensible, mais l ‘ indépendance!!!
    Aucun pays ne peut l ‘ accepter, ce serait ouvrir les voies de l ‘anarchie.
    Indépendant, il sera obligatoire de faire des frontières, donc douanier, visa pour circuler dans les autres pays. Il faut une monnaie acceptée par les voisins, il y aura des droits de douane, beaucoup d ‘entreprises quitteront le foutoir, le coût de la vie monter et…. plus de touristes.
    Etant divisé en deux clans ( environ 50% pour et contre) comment gouverner
    Ils se plaignent de payer pour les autres, mais c’est l ‘ ensemble du pays qui attire les entreprises et les touristes.
    L’ époque est ainsi faite que les gens se laissent berner par de belles promesses, le miroir à alouettes, le piège à gogo. Mais pourquoi ce catalan, président de sa région, une belle place bien payée sans foutre grand chose, s ‘est – il lancé dans cela? L ‘ avenir le dira .

    1. Lancien, bonjour, au travers des liens indiqués
      vous devriez trouver des réponses. Il faut aussi
      rappeler que la Catalogne à 1 fond républicain en
      opposition avec la monarchie. Par ailleurs, malgré
      des demandes maintes fois faites sous Juan…
      Carlos, elle n’a jamais pu obtenir le contrôle
      des finances, de l’impôt, d’où problèmes…
      entre autres…

      1. Mons,
        Je recommande cette BD qui peut  » parler  » à JUAN et à tous les progressistes :  » Jamais je n’aurai 20 ans  » qui est, je cite, l’histoire vraie d’une famille engagée dans la guerre civile espagnole. L’auteur est Jaime Martin, en hommage à ses grands parents.
        A l’intérieur, entres autres citations, celle-ci :  » Cest en Espagne que ma génération a appris que l’on peut avoir raison et être vaincu, que la force peut détruire l’âme et que, parfois, le courage n’obtient pas de récompense  » Albert Camus.

        https://www.google.com/url?q=http://www.unamourdebd.fr/2016/10/jamais-je-naurai-20-ans-recit-complet/&sa=U&ved=0ahUKEwi7wYrP-JjXAhXCC5oKHQiIBJEQFggRMAY&client=internal-uds-cse&cx=partner-pub-7294685621972381:lx6pkqogdd7&usg=AOvVaw2qNo8F8x3A_4Gf49hyV_Ih

        1. Merci Lionel, belle citation de Camus. J’ignore
          si Lancien ira y jeter 1 cil, bien qu’il le faudrait.
          Pour ma part, j’irai à la bibliothèque voir si cette
          B.D. s’y trouve

  18. Mons
    L ‘autonomie n ‘amène pas le contrôle de l ‘ impôt et des finances.
    Un état c’est une entreprise avec des filiales. Chaque filiale a un directeur qui doit travailler au mieux pour sa filiale en suivant les directives du grand patron.
    Une filiale ne peut se déclarer  » indépendante » du groupe , quelque soit sa production, elle reste dépendante du tout . Elle peut par contre demander des crédits pour améliorer sa production

Les commentaires sont fermés.