« Il avait 8 femmes »


Dans l’épisode 3 de la série The State, une femme vendue avec sa fille de 12 ans à un djihadiste européen célibataire explique son sort précédent. Elle vivait dans un harem.

Le dijahiste qui l’écoute l’a sauvé au marché d’un sort plus terrible encore. Sa fillette était négociée, il a choisi d’acheter les deux.

Cette série est une descente aux enfers, un reportage parmi les barbares ou l’on se surprend à compatir avec les moins affreux.

Parmi ces djihadistes, il y a aussi des femmes qui se réjouissent d’abord de retrouver d’autres femmes engagées dans cette guerre « sainte ». Puis l’une d’entre elles surprend son fils jouer au foot avec la tête d’un prisonnier décapité.

The State est une série éprouvante.

Publicités

7 réflexions sur « « Il avait 8 femmes » »

  1. Oui, les djihadistes de l’EI sont probablement ce que notre monde secrète de plus odieux en ce moment.
    Pour encore combien de temps, hélas ?

  2. Pourquoi raconter ces atrocités, il y aura toujours des crétins pour les applaudir.
    Nous avons assez d’ exemples chez nous.

    Estelle92. Les djihadistes ne sont pas tous de daesh ( l ‘ EI n’ a existé que par les médias et les hallucinations de fous)
    Quand à savoir quand cela finira, jamais tant que les pays le tolèreront.
    Posez vous la question du retour de centaines de cinglés, hommes, femmes, enfants, qu’ en plus vous devrez nourrir, loger, soigner, payer allocs et aides, et il est évident que plus vous leurs donnez, plus ils exigent, et plus ils vous jugent et vous critiquent. Cela se dit mordre la main qui les nourrit, mais puisque les français aiment ça, inch allah !

    1. Les services secrets éliminent sur place les « cinglés ». Je ne pense pas que ceux qui y échapperont viennent quémander des aides sociales??

  3. Pourquoi les produits Monsanto ne peuvent être interdits ,
    Peut être simplement parce que Monsanto n ‘est plus Monsanto.
    Racheté par un grand laboratoire en 2016, laboratoire situé dans l’ UE?
    Plus il empoisonne, plus il vend de produits, tout bénef !

  4. Robert. Du rêve. Certaines familles ont continué d’ encaisser les aides et allocations de la SS et de ‘ anpe. Ces familles envoyaient des mandats , ce cirque durerait encore si le canard n ‘avait rien révélé
    Les caisses de la sécu n ‘ emmerdent que les cotisants et raquent sans chercher aux escrocs.
    Des racailles sont déjà revenus, des femmes et leurs progénitures ( progénitures sans patrie, donc sans nationalité) qui viennent expliquer que c’est une erreur, ils ne pensaient pas, pas coupables, jamais tué, mensonges habituels.

  5. Ce ne doit pas être facile de jouer au foot avec une tête humaine, surtout si on a gardé le nez et les oreilles…
    Franchement: quel intérêt de regarder ce type de séries, qui – comme les vidéos de Daesch- ne doit son succès qu’ aux images macabres ?

Les commentaires sont fermés.