Le 13 novembre était un vendredi


Les cérémonies de recueil et de souvenir des attentats de Paris provoquent des sentiments ambivalents.

C’est d’abord un souvenir douloureux. Douloureux par le choc, les morts, les collègues qui sont morts au Bataclan. C’est aussi la fin d’une illusion. Charlie nous avait fait pleurer, les attentats de Paris ont dépassé plusieurs stades, au-delà de l’horreur. Avec ces attentats, nous avons tous compris que nous étions en guerre.

Quand on est en guerre, il y a au moins deux réactions. La plus bête, la plus primaire est celle qui fait le jeu de l’adversaire, celle qui emprunte ses mots, ses tactiques, ses raccourcis. Il est difficile de résister à la rage que les attentats ont provoqué.

L’autre réaction incite au recul pour mieux combattre. Comment éliminer la racaille islamiste quand on fait son jeu à force d’outrances et de bêtises ? En d’autres termes, il, s’agit de ne pas être, et surtout pas jouer aux idiots utiles de l’islamisme, radical ou pas, ces épouvantails que sont Laurent Wauquiez, Manuel Valls, Valeurs Actuelles, et autres Marine Le Pen. Vous trouverez sans doute que j’amalgame.

#Lol

Restons Charlie, ce sera déjà bien pour tout le monde.

 

Publicités

54 réflexions sur « Le 13 novembre était un vendredi »

  1. ce n’est pas ce qu’il écrit, bas de plafond. Mais que Valls fasse le jeu de la guerre de tous contre tous, c’est un fait. #republicanistes.

  2. Dire nous sommes en guerre, c’est entériner un processus qui nous conduit à l’idée d’une prétendue inéluctabilité de la guerre.

    Qui est ou qui sont ce, ces  » nous  » ?, pourquoi cette généralisation que je trouve abusive et restrictive, nous contre eux et vice versa ou bien ne sommes-nous pas, nous le peuple, instrumentalisés dans une guerre des mots, une guerre réellement idéologique ou s’exprime d’abord la soif de puissance d’une caste qui ne nous a pas demandé notre avis et foule aux pieds l’intérêt collectif ?

    Sur ce coup-là, JUAN ne me semble pas lucide en tombant dans le piège de la guerre de tous contre tous comme le dit GdeC.
    Qui a intérêt à une guerre exportée qui, en retour, importe des tueries horribles ? Le complexe militaro-industriel mais aussi les va-t-en-guerre indécrottables qui s’en servent comme épouvantail commode cachant leurs menées anti-sociales.

    Je fus un  » autre  » Charlie mais surtout pas celui de l’émotion générale lors de la manif réactionnelle à laquelle je me suis joint.
    Et l’on ne m’y reprendra plus, puisque non content d’avoir à cette occasion fait preuve d’unanimité, le pouvoir continue dans la voie de l’affrontement, conforté qu’il est par cet unanimisme éploré.
    J’ai donné en 61 en AFN, çà suffit !

  3. En tous cas, l’entrisme bien pensant ne fait rien avancer. L’islam est politique et peut prendre plusieurs formes à l’évidence comme ces prières de rues incessantes depuis le mois de mai. Une religion a t-elle le droit d’envahir l’espace public? Non… alors où est le problème?

  4. Voila un commentaire regroupant toutes les âneries possibles.
    En 1, c’est faux, nous ne sommes pas tous charlie.
    En 2 qui joue le jeu des islamistes, ceux qui les mettent en cause avec juste raison, ou ceux qui nient leur implication dans les attentats.
    En 3 dire que nous sommes en guerre et réclamer l ‘ accueil sans contrôle de millions de sans papier est une aberration.
    En 4 quel personne ayant le moindre atome de réflexion peut encore prétendre que l ‘ islam est une croyance de paix
    Encore combien de morts pour ouvrir les yeux, encore combien de temps pour voir que l ‘ islam est derrière chaque attentat, demandez l ‘ avis des familles des victimes
    En 5 accuser Valls , le Pen et Cie ne relève pas le débat, ce doit être cela que l ‘ on nomme la politique de caniveau.

    1. Il ne faut pas confondre les terroristes et leurs victimes qui, dans leur immense majorité, fuient ou ont fui les zones de combats et d’oppressions diverses. Les responsables politiques du centre gauche à l’extrême droite qui, pour des raisons électorales, alimentent cette confusion, font de la « politique de caniveau ». Idem pour ceux qui à gauche et extrême gauche confondent « critique de l’Islam » avec « racisme »; ils feraient mieux de se concentrer sur la solidarité mondiale des peuples exploités et des opprimés. Les terroristes islamiques ne méritent aucune compréhension, aucune excuse tout comme leur envers facho-racistes. Vive la lutte des classes!

  5. Rappelons simplement que dans les pays musulmans, quelque soit la distance de la mosquée, les prières sont interdites dans la rue.
    En France l ‘ état laisse faire.

  6. Bien sur il y a eu Charlie…mais avant il y a eu ses militaires assassines ainsi que ces trois enfants juifs avec un des parents ..pour moi l’horreur a commencé à ce moment là …

  7. Comme si les guerriers musulmans en avaient quoi que soit à foutre que l’on « joue leur jeu » ou non ! André Schwartz-Bart a publié en son temps un roman qui s’intitulait Le Dernier des justes. On devrait bientôt pouvoir écrire un roman dont Juan serait le personnage central, voire unique. On appellerait ça Le Dernier des bisounours.

  8. « Nous sommes en guerre  » ; Peut être, mais contre quoi ? ( et même, contre qui ?) Au Moyen Orient, ce sont des guerres civiles, motivées par l’instinct de survie de certains régimes et sous couvert de la religion .
    Une guerre, ça se justifie par des buts : exemple, virer les Allemands du territoire national ou récupérer l’Alsace et la Lorraine .
    Mais là, quels sont les buts de guerre ( à part les élucubrations sur le grand remplacement ) ?

    1. « Mais là, quels sont les buts de guerre »

      Il n’y a nullement besoin d’avoir des « buts » : on ‘est pas au football ! Pour être en guerre, il suffit que votre ennemi vous l’ait déclarée. Alors, que vous le vouliez ou non, vous êtes en guerre. Et si vous persistez à le nier, cela n’aura qu’un seul résultat, assuré : vous la perdrez.

      Quant au « Grand Remplacement », je persiste à trouver que l’expression a en effet quelque chose de malheureux, de mal choisi (on ne « remplace » pas le peuple français, puisqu’il est toujours là). En revanche, pour ce qui est de la réalité de la submersion ethnique en cours, il suffit d’ouvrir les yeux autour de soi et de comparer ce qu’on voit à ce qu’on y voyait il y a encore dix ou quinze ans. Mais, évidemment, les yeux ne peuvent en aucun cas voir des choses dont le cerveau, conditionné ou non, a décidé qu’elles ne pouvaient en aucun cas exister.

      1. « Il suffit que votre ennemi vous l’est déclarée  » . Parce que les deux guerre mondiales, pour ne citer qu’elles, n’auraient eux aucuns buts, d’un coté comme de l’autre ?
        Curieux raisonnement !

        1. Essayez donc de considérer que les deux guerres dont vous parlez ne sont pas forcément des modèles uniques. Et, une fois de plus, vous tordez ce que j’ai dit, soit exprès soit par suite d’une mauvaise compréhension : je n’ai jamais écrit que TOUTES les guerres étaient sans but initial. En réalité, elles en ont même toutes un. Mais ce peut être simplement, ce but, celui de se défendre contre une attaque unilatérale et sans merci. Ce qui semblerait bien être notre cas face aux musulmans.

          1. Dans l’Algérie de 1954, ça s’est appelé  » des opérations de police  » puis des évènements . Ce n’est devenu une guerre qu’après la signature des accords d’Evian et parce qu’il fallait reconnaître les victimes militaires du conflit .
            Je me suis contenté de citer les deux guerres mondiales parce que ça me gênait de parler de la guerre du Rif ou de celle d’Indochine parce que les buts de ces guerres n’avaient rien de glorieux pour la France .

            1. Au fait  » il n’y a nullement besoin d’avoir des buts, on n’est pas au football .  » C .’est bien ce que vous avez écrit ? Et c’est moi qui comprendrait de travers !

            2. Alain,
              Nous fumes envoyés là-bas pour une mission de  » pacification  ».
              Comprends bien que le général fut, pour moi, un hypocrite de première grandeur, sans parler de sa Vième pourrie…

              https://www.google.com/url?q=https://www.youtube.com/watch%3Fv%3DB23X6oxKMEc&sa=U&ved=0ahUKEwjfl-rOksHXAhXDDuwKHfPSA1sQFggaMAk&client=internal-uds-cse&cx=partner-pub-7294685621972381:lx6pkqogdd7&usg=AOvVaw2AuSZauMpf3peLb_oaVqf4.

              Jacques de Bollardière, un aristocrate comme je les respecte fut, lui, exemplaire : https://www.youtube.com/watch?v=nIxZ7Udp_Z4

    2. « « Nous sommes en guerre » ; Peut être, mais contre quoi ? ( et même, contre qui ?) »

      C’est tout bête: contre ceux qui ont déclaré la guerre à nos valeurs et à notre mode de vie, et veulent nous imposer la leur,.réclament une application stricte de la charia, rejettent la modernité, la démocratie — assimilée à la corruption — et les idées de l’Occident.

      Par exemple, le sens de « Boko Haram » est « l’éducation occidentale est un péché »: Le mot Boko désigne un alphabet latin, créé par les autorités coloniales pour transcrire la langue orale haoussa, et désigne par extension l’école laïque. Le mot Haram signifie « interdit » ou « illicite » en arabe et dans le monde musulman.

      1.  » Contre ceux qui ont déclaré la guerre à nos valeurs, à notre mode de vie et veulent nous imposer la leur  » . Vous oubliez  » bien soutenus par nos chers clients Quataris, Saoudiens, Egyptiens !  » , en attendant les Iraniens, si on continu à leur chercher des noises .
        Je pense qu’il y a un sacré mélange des genres .

          1. @Elie
             » Qu’est ce que ça change  » . Ca change qu’on prétend être en guerre contre le terrorisme mais qu’on fait des affaires avec les bailleurs de fonds de ce même terrorisme .
            En bon français, ça s’appelle du foutage de gueule !

        1. Alain
          Arié et d.goux réduisent la question à des antiennes reprises tels les sempiternels marronniers médiatico-politiques libéraux.
          A contrario, voici un lien répondant à nombre de questions, extrait :
           » Ainsi, nulle part n’est questionné l’intérêt pour la France de multiplier les « opérations extérieures ». Pourtant, la banalisation des Opex, reprise de la pratique étasunienne de la « guerre au terrorisme », condamne à des guerres sans buts clairs, donc sans fin, qui renforcent à terme les ennemis qu’elles prétendent réduire  »

          https://lafranceinsoumise.fr/2017/10/20/tribune-revue-strategique/

  9. Je m’étonne de ne pas entendre plus de politiques dire que pour appuyer cette lutte nous avons besoin des musulmans, cette grande majorité de musulmans qui place les lois de la république au dessus de tout, qui respecte la laïcité parce qu’ils ont compris comme d’autres croyants que cette laïcité est garante de leur liberté de culte.
    Bien sûr ils n’ont pas à se défendre de ce dont ils ne sont pas coupables mais c’est bien leur religion qui est instrumentalisé par les djihadistes …alors comment faire autrement quand eux mêmes sont les premières victimes !

    1. Dommage, cela serait trés instructif que Mr Enthoven donne les noms de ceux « qui tiennent la porte » d’entrée en France aux terroristes. Oui car quand il parle « d’islamisme », il fait forcément allusion aux tueurs qui se réclament du fondamentalisme islamique.

  10. Robert spire Allez, un geste, dtes moi où le coran pare d’ amour et de paix? allez, cherchez
    Un musulman doit lire le coran qu y trouve-il massacrer, piller, violer, racketter, frapper sa femme etc, tuer le mécréant de toutes façons possible. Comme croyance de paix, il y a mieux
    Remarquez que ceux qui ne voient rien, le pas d’ amalgane sont fanatique d’ un parti qui en 100 ans d’ existence a massacré plus de 100 millions de personnes, et continu de nuire

  11. Mr l’Ancien, vous avez l’esprit tordu ou bien vous ne savez pas lire. Je ne défends pas l’Islam ni aucune religion. Je l’ai exprimé à plusieurs reprises dans mes posts sur ce blog. La religion relève de la débilité mentale et ceux qui tuent au nom d’une idée religieuse sont des débiles profonds Je dis simplement que si le philosophe accusateur connaît les noms de ceux qui les aident il se doit de les nommer et donner des preuves. Car dire « ceux qui tiennent la porte à l’islamisme » vise qui?? Derrière ces mots on peut mettre tout et n’importe qui, à commencer par tous les croyants?

  12. En premier; la  » guerre » d ‘Algérie.
    Opération de police, pacification…. avant guerre.
    Tout simplement c ‘est que l ‘Algérie était  » départements français » et qu’ il ne pouvait être question de guerre.
    L ‘Algérie devenant indépendante  » guerre  » pouvait être évoquée.

    Robert Spire Evidemment vous ne répondez pas aux questions
    Ouvrir la porte à l ‘ islam veut bien dire ce qui est écrit. Cela vise l ‘ islam et ses adeptes. Si vous êtes un croyant ( vous le dites si bien) vous croyez aux sourates, au coran, il est donc évident du coté de qui vous êtes
    Donner des preuves!! Tous les attentats ont été fait par des adeptes de l ‘ islam au nom de l ‘islam

  13. Stanislas,
    Si tu nous lis, envoie-moi ton adresse mail à : trucmachin@yopmail.com . Essaie de ne pas tarder parce que cette adresse est provisoire et s’effacera bientôt.
    J’espère que tu as trouvé d’autre formes d’échanges qui te satisfont.
    Lionel Péneau

    1. Lionel

      Je passe lire certains effectivement mais pas tout..
      Normalement tu l’as depuis cet instant…

      Pour l’instant, je passe du temps en soutien technique de projets d’une collectivité locale…

    2. oui-oui ça m’embête de vous voir galérer, ni j’ai envie de ramer (!) alors plutôt qu’un coup de main vous graisser qql aviron ainsi vous serez mieux-embarqué,

      non-non ça ne me dérange pas, j’ai un peu de temps (la blanquette mijote)
      ni de faire intermédiaire, ..à cheval sur une frontière, -à gauche les riches stigmatisés, sont à droite protégés; le principe de la ‘réserve’ et pour tout réfugié,
      ..d’habitude je prends 10% (lourdes les valises !)
      mais-là, je sais votre mécanique ni but vénal,
      bref, ..si je peux (vous) aider:
      derollandjaq@hotmail.com
      je transmettrais, ni rien à commenter !
      Bon app !

      1. TI SUISSE

        si j’ai bien compris tu te proposes comme intermédiaire, merci.

        Pour l’instant j’attends de voir si Lionel a capté mon mail. Je garde le tien pendant ce temps

        1. Bonsoir Stan,
          Je n’ai pas reçu ton mail. L’as-tu adressé à liopen avec la messagerie que je t’ai donnée ?. De toute façon, j’envoie mon adresse à ti suisse qui aura la gentillesse de te la faire suivre.
          A +

      2. ti suisse,
        Un grand merci à toi. Tu es un Grand Suisse. Grâce à toi et à tes pareils, nous ferons, un jour, l’Europe des peuples.
        Tu prends 10 % mais tu donnes l’amitié, le vrai trésor…

  14. bien reçu vos bafouilles, ..je vous passe mes tarifs là à tierce ou après sexte ? (avant none et sieste)
    Aah que le-suisse est fourbe !
    Ma-non.. juste taquin, je bois le café et ça vient,

    diable ça réveille, ..faire de l’administration (la votre!) de bon matin, ni j’ai l’habitude !
    hein Lionel, avec cette (une) adresse fausse-piste, ..alors de vérifier la lenteur helvétique ? Bingo !

Un commentaire ? Lâchez-vous... poliment.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s