Juger des djihadistes français en France?


C’est le sujet de la semaine, depuis qu’une jeune djihadiste française, et par ailleurs figure de ces converties prosélytes de Daech, détenue par des forces kurdes a réclamé son rapatriement en France au président Macron.

Sur le coup, j’ai jeté ceci sur Twitter.

Ma chère et tendre m’a dit la même chose. Qu’elle reste là-bas! Ce serait trop facile de réclamer son retour au chaud, pour être jugée par une justice républicaine après avoir collaboré avec l’un des pires régimes.

Mais réfléchissons bien.

La République sortirait-elle grandie en refusant de juger les siens quand ils sont ont collaboré avec un régime qui l’a attaqué ? Non.

Ne serait-ce pas le meilleur argument pour ceux-là même qui fustigent la République au nom de l’islamisme terroriste ? Ne rendrait-on pas service en procédant ainsi à la propagande de Daech ? Oui.

La République n’aurait-elle pas à gagner à voir juger en France une telle personne ? Oui.

Bref.

Et pourtant.

Pourtant au fond de moi, je n’ai parfois pas envie de faire preuve de cette pitié et de cette lucidité républicaines.

Publicités

72 réflexions sur « Juger des djihadistes français en France? »

  1. Que toutes et tous soient jugés sur les lieux de leurs méfaits. Il faut bien se dire qui si ils étaient encore les gagnants, ils prôneraient des attaques et des attentats contre les pays les combattant. Ceux qui en pris plein la figure à cause de cette maudite idéologie islamiste ont le droit aussi de juger leurs bourreaux.
    Se poser la question de savoir si la France sortirait grandie ou pas en rapatriant ces crevures c’est ne pas voir que cette même France est déjà à la limite de la guerre civile. Une fois ces « héros » revenus sur notre territoire, gageons que leurs adeptes se sentiront encore plus près pour accomplir leurs pires exactions.
    Bien d’accord avec vous Juan pour le final de votre post.

    1. Bonjour Solanden,

      Votre première phrase, quels que soient les sentiments qui vous l’aient inspiré, est la position du Droit Français et en fait de tous les pays:
      Méfaits, délits, crimes, etc. commis dans un pays relèvent des lois de ce pays

      et comme tels de la justice de ce pays.

      1. Le problème est que les Kurdes n’ont pas de pays;un jugement en Irak ou en Syrie serait juridiquement normal,mais pas dans un Kurdistan qui n’existe pas..

  2. Ils sont barbares, nous ne le sommes pas. On ne juge pas sur un champ de bataille, mais dans un tribunal. Il nous appartient de les juger, tel est, après avoir gagner contre eux, notre devoir. Tout autre discours relève de la vengeance, de la cruauté barbare.

    1. Pas du tout. Cela ne relève ni de la barbarie ni de la vengeance. Cela relève du droit. Tout individu qui commet un crime ou un délit dans un pays est jugé dans ce pays. Pourquoi devrait-on déroger à ce principe pour ces criminels? J’ajouterai qu’indépendamment des crimes commis là-bas, ces personnes les ont perpétrés pour une cause qui prône la mort de tout être ne pensant pas comme eux. Elles doivent à présent aller au bout de leur logique et assumer leurs responsabilités.
      Elles seront jugés par les gens qu’elles ont combattus, selon les règles de l’endroit où elles se sont rendues et encourront les peines qu’elles ne sont pas les dernières à avoir revendiqué. Tous les pays islamiques sans exception pratiquent la peine de mort. Une peine dont elles se sont octroyé le droit sans état d’âme pour de nombreux innocents.

  3. Leur procès et leur détention en France nous coûterait une fortune qu’elle ne vaut pas… Laissons ses victimes la juger ! Qu’elle crève là-bas…!

  4. Absolument !!! C’est trop facile d’appeler au secours quand ça sent le gaz. Ces français-là ont-ils eu de la compassion envers les victimes lorsqu’ils commettent des attentats ?
    Il me semble que pourtant on juge les terroristes en France lorsqu’ils se font arrêtés ou même ceux qui les ont aidé (d’ailleurs in procès est, ou va être, en cours parce qu’il avait hébergé les terroristes du Bataclan il me semble non ?
    Qui plus est, cette djihadiste était « un cadre » chez les islamistes. Elle se chargeait d’enrôler des jeunes par internet.
    Qu’elle reste où elle est et j’aurais la même réaction si cela avait été l’un de mes enfants

  5. Vous ne devriez pas laisser la justice victimaire s’exprimer. Qu’importe ce qui est commis, cette personne doit être jugée en France. Au moins, elle n’augmentera pas le nombre de martyrs…

    1. Pourquoi les kurdes ne seraient-ils pas assez souverains pour juger les criminels qui agissent sur leur territoire?

      1. Je ne vois pas le rapport. C’est une ressortissante française, pas kurde.
        Ceci étant, la souveraineté kurde est … tout au moins illusoire, d’un point de vue géopolitique. Mais là n’est pas le sujet.

        1. Oui, donc si je suis votre raisonnement, un canadien qui commet un crime en France doit être jugé au Canada… Où va-t-on ?

          1. Non, bien évidemment, mais elle a le droit de demander son rapatriement, étant ressortissante française. De plus, je doute fort que la justice kurde soit équivalente à la justice française, qui bien que non exempte de défauts, ne pratique pas la peine de mort.

            1. Je ne vois pas au nom de quoi les Kurdes nous reverraient cette djihadiste sans la juger dans leur pays…
              Elle peut toujours demander son rapatriement, mais je pense que maintenant ce n’est plus elle qui décide de son sort… Elle n’a plus qu’à assumer ce qu’elle a fait.

              1. Y a un (petit) problème : le Kurdistan n’est pas de structure étatique et donc, n’est pas un état, vu que ni les Turcs, ni les Syriens, ni les Irakiens, pays limitrophes du Kurdistan ne veulent en entendre parler !

                1. Effectivement … et détail piquant l’Etat et le seul Etat Légal en Syrie est dirigé par Bashar Al Assad.

                  US, Anglais et Français (en plus des autres du Golf et la Turquie) n’ont aucune présence légale.
                  Si la France réclamait ses Djihadistes aux YPG Kurdes Syriens se serait une ingérence de plus.
                  Mais les Kurdes seraient très heureux de cette reconnaissance de fait, les Français même les plus macroteux surement moins,
                  dommage quand 35 % des élécteurs LePen approuvent ses nouvelles mesures anti-migrants.

  6. En premier, la déchéance de la nationalité aurait du être prononcé.
    Vous n ‘avez pas vu assez de gens égorgées devant les caméras, sans procés ni pitié, purement par barbarie pour oser demander un procés.
    Les morts de ces cinglés dont les cadavres crient vengence, ces milliers de martyres, ont- ils eu une chance de pitié.
    Donner ces racailles à un pays ayant souffert de cette secte, surtout pas à la France, à ses tribunaux complaisant, soumis aux médias et aux associations
    La France serait capable de nommer les enfants pupilles de la nation, loger e nourrir ces assassins à vie.
    Des animaux ayant la rage sont abattus

  7. Meme réaction même évolution de pensée …
    Je ne crois pas à sa repentance…elle n’a eu pitié de personne et encore moins des enfants qu elle avait et qu elle a eu…si elle est médiatisée , c’est qu’elle a joué un rôle important ! Et quelle indécence de se plaindre de ses conditions de détention .
    Il y en a qui sont repentis et d’eux on ne parle pas .
    Cela montre le degré de courage de certains djihadistes !
    Mais nous ne sommes pas comme eux et nous l’avons crié haut et fort …
    Ils seront jugés par les  » mécréants » que nous sommes et heureusement nous avons une justice en France.
    A cette heure c’est surtout aux familles de victimes que je pense qui doivent encore subir et aux enfants de ces djihadistes.

  8. Quelqu’un qui part faire la guerre pour des raisons très personnelles, contre des ennemis qu’on lui a désigné, dans un pays qui n’est pas le sien, c’est déjà quelque chose..
    Cette personne est faite visiblement prisonnière par ses ennemis de guerre ; à mon avis, c’est déjà une chance incroyable qu’elle puisse encore demander l’aide de la France….non ?

     » La République n’aurait-elle pas à gagner à voir juger en France une telle personne ? Oui……

    Là Juan, si vous permettez, vous pensez trop.
    Quand on voit comment la république bananière française part en couille sur nombre de sujets importants, penser qu’elle puisse se refaire une santé morale avec ce cas, j’en tire la conclusion que vous êtes bien plus pessimiste que moi à son sujet..

    1. Entièrement d’accord avec vous sur ce coup-la, cher Stanislas ! Ça se fête, non ?

  9. S’il y a un système judiciaire fonctionnel, légal, répondant à toutes les conditions d’une véritable justice pour la juger, pas de raisons qu’elle soit jugée en France. Si ce système judiciaire est inopérant, inexistant, ou ne répond pas aux critères ordinairement reconnus pour une véritable justice, alors qu’elle soit jugée en France.

    1. Réfléchissons ; les juger en France, pourquoi et sous quelle inculpation.
      Ils et elles ont quitté le pays pour partir dans un autre .
      Cela est- il répréhensible, non. Ont- ils fait la guerre à la France, ont-ils massacrés des gens, difficile à prouver.
      Faisaient- ils partie d’ une association terroriste, ont- ils participé activement à cette association, certainement mais encore difficile à prouver.
      En bref, ils savent très bien qu’ avec un bon bavard, devant un tribunal français, la libération est assurée. Voila comment on libérera quelques centaines de futurs assassins dans le pays.
      La solution la plus sensée est de les laisser dans un pays musulman qui a particulièrement souffert de leur secte . Ils sont converti à l ‘ islam, qu’ ils soient jugé par un tribunal islamique, faire le contraire ne serait pas laïc.

    2. Zap Pow
      Vas donc expliquer aux milliers de morts par EI, ce qu » est une justice.
      Notre justice n’ est pas prévue pour cette engeance d’ assassins
      En partant librement en Syrie, ils ont librement choisi leur destin, qu’ ils l ‘ assument .

      1. L’ancien
        Pourquoi notre justice ne serait pas prévue pour cette « engeance »…elle l’est pour tous les crimes quels qui soient….mais Zap Pow a raison de rappeler que si une justice fonctionnelle est en place …il n’y a aucune raison de s’y substituer …

  10. Il est plaisant d’envisager de laisser les Kurdes juger les djihadistes français, alors que les Kurdes ,bien qu’on soit content de les avoir à nos côtés pour combattre l’E.I ., sont toujours considérés comme  » terroristes  » . D’un autre côté, juger et emprisonner ces djihadistes en France suppose qu’on sache les déradicaliser, sinon, le recrutement de futurs terroristes, dont les prisons sont un des creusets, a de beaux jours devant lui !
    Aaaaaaah ! L’Orient compliqué !

  11. Les kurdes ont lutté pour leur survie. Ils ont fait des prisonniers, qu’ ils assument leur responsabilité.
    Condition de vie difficile, il faudrait pleurer sur son sort.

  12. Dans libé du jour, il y a le témoignage de 4 parents qui ont vu leurs filles, se convertir à l’islam puis suivre un zozo en Syrie, et là les parcours sont différents. L’une d’elle a perdu rapidos son époux, et a été revendue à un autre djihadiste et aurait été violée par ce type. Elle aurait réussi à fuir pour finalement rejoindre les kurdes.
    Du coup, le droit de l’hommisme, bobo, gaucho que je suis, a tendance à penser que tout n’est pas blanc ou noir. Mais dans la tête de tous les beaufs des rézo socios (il suffit de lire l’ancien), il faudrait passer tout le monde par les armes.
    Après, ces gens sont perdus de toutes façons, ici, personne ne leur ferra de cadeau car les « Anciens » qui puent la haine réclameront des têtes. Les mêmes qui rasaient les françaises qui avaient couché avec un boche pour améliorer l’ordinaire… (désolé du pt de Goldwin).

  13. Vu que les djihadistes se sont livrés à des attentats dans les pays d’Europe, on pourrait envisager de les faire juger par le Tribunal Pénal International, mais je ne suis pas sûr qu’il en ai les compétences .

  14. Voilà un sujet au combien sensible, où, effectivement, il est très difficile de prendre position, si on en appel régulièrement aux valeurs de la République et à l’Humanisme.
    Question : Notre justice est-elle en capacité de « juger », donc de rendre un jugement qui ne soit pas le reflet de la vengeance… mais aussi de faire appliquer une peine adaptée (et encore qu’est-ce que cela veut-dire ?).
    Toutes règles a ces exceptions, Pour ma part, la voir répondre de ses actes sur place, nous évitera bien des polémiques futures.

    P.S. Mes meilleurs vœux à toutes et tous

  15. Zap Pow,
    La voie(x) de la sagesse et du réalisme. Beaucoup içi, s’ils ont vu le film de Louis Malle  » Lacombe Lucien  » n’en auront guère tiré de leçons sauf à revendiquer le message biblique  » oeil pour oeil, dent pour dent  ». Je trouve cela déplorable.
    On ne se grandit pas par la loi du talion sinon, tous les dépassements deviennent possibles et, c’est un rève facho qui risque de se profiler.
    A mon sens, seule la justice républicaine doit être admise. Durant mes 5 années de vacations en maison d’arrêt, j’ai vu le pire de l’humanité et parfois certains personnels submergés par la tentation de la vengeance sans procès équitable. Que ne ferait-on pas d’un pédophile psychopathe assassin d’enfants ?
    L’émotion est rarement bonne conseillère et combien sont prêts à enfourcher leurs obsessions extrémistes radicales…


    1. @ Lionel
      Vous avez raison …et Juan nous rappelle cette dualité …que nous vivons face à d’autres crimes odieux…et cela nous ramène à l’importance de la Justice.

        1. Arrêtez de grimper sur vos grands chevaux : on voit très bien qu’il ne s’agit que de pauvres haridelles fourbues !

          (Et je ne ravale jamais rien sur commande…)

          1. didiegoux,
             » Arrêtez de grimper sur vos grands chevaux  »
             » La diffamation
            Par ailleurs, vous commettriez le délit de diffamation si vous teniez des propos portant atteinte à l’honneur ou à la considération d’une personne, dès lors que celle-ci est nommément désignée ou clairement identifiable. Peu importe le mode de communication utilisé (voie orale, courrier, texto, Internet).
            Mais vous serez mis hors de cause si vous rapportez la preuve de la véracité de vos propos. Par exemple, si vous qualifiez votre voisin de « repris de justice » alors qu’il a fait l’objet de condamnations pénales  ».

            Je vous somme de retirer votre propos. Il s’en faut de peu que je ne me mette en rogne…

            1. Vous, je vous verrais plutôt en repris de justesse.

              Sinon, mettez-vous en rogne si cela vous chante : je m’en bats l’œil (pour rester poli à cause des dames de l’assistance).

              1. Sinon, merci pour le petit cours, mais je sais très bien ce qu’est la diffamation. Je vois même très bien la différence qu’il y a entre elle et un calembour de fond de préau.

                1. didiergoux,
                  Vous rétropédalez du mensonge insultant au calembour récréatif, dites-vous.
                  C’est une manière d’excuse, d’orgueil infantile pris en faute. Vous n’avez même pas le goût de la franchise.
                  Je vous pensais plus couillu, plus fier, plus respectable finalement.
                  .
                  Une petite dernière pour la route :  » que vient faire Houellebecq avec Prévert ??? il n’est pas un poète et perso je ne lit pas cet écrivaillon qui n’est qu’un polémiqueur même pas cap d’assumer ses idées ; Prévert lui était un poète qui nous fait rêver, un joueur de mots (ainsi que de collages) , un athée, un faiseur de paix, un insoumis, un objecteur de conscience,un homme révolté qui a lutté contre la bêtise et la montée des faschismes ;
                  et qui a été de son temps en ayant amené la culture dans les usines .
                  il a bien mérité d’être enseigné dans nos écoles  »
                  Ce n’est pas de moi mais, çà pourrait…mais de vous, point !

                  1. « il a bien mérité d’être enseigné dans nos écoles »

                    Le compliment le plus assassin qu’on puisse faire à un pseudo poète, vraiment !

                    Mais, après tout, puisqu’il y a des Péneau en ce monde, il faut bien qu’il y ait aussi des Prévert à leur servir en rata.

                    (Pour ce qui est de mon « rétropédalage » (pâteux langage de journaliste), et de l’argumentaire que vous en extrayez pesamment, vous me semblez à un demi-doigt de vous couvrir de ridicule. Mais je crois que vous l’avez senti vous-même, donc je n’insiste pas.)

  16. « Quel lion, quel tigre, égale en cruauté
    Une injuste fureur qu’anime la Pitié ? »

    ..ou est-ce la Piété ?
    Oh se méfier avec Nicolas Boileau, censeur sauf d’ortho, qui énonça: « ce que l’on conçoit bien s’énonce clairement »,
    repris si souvent sur les réseaux.

    Aussi:
    « J’appelle un chat un chat, et Ducon un fripon »,
    pareil, j’interprète.

    Pour ce qui nous concerne:
    « Ce qu’on ne doit point voir, qu’un récit nous l’expose:
    les yeux en le voyant saisiront mieux la chose.
    Mais il est des objets [fripons] que l’art judicieux,
    doit offrir à l’oreille et reculer des yeux. »
    /point de vue XVIII° siècle, (ah bon)

    °°°°°° °°°
    Mon opinion ? qui n’en est pas une, puisque un simple constat m’épargne de juger.
    Voilà, par-là-bas ils ne font pas de prisonnier. No.
    Pas envie ? Pas l’temps ? Pas de camping barbelé ni de bbq en self service ? ça les regarde.

    Je me dis, eux d’avoir gaulé un.e frouze, soit ils:
    1) estiment (du verbe honorer) le pays des Droits de l’Homme, des Lumières (etc.) donc son citoyen.ne,
    ..comme c’est gentil !!
    2) ou: « démerdez-vous avec votre daube ! »
    ..leur cour étant déjà probablement pleine.

    °°°°°°°°° °°°°°°
    ceci dit, quel dommage qu’ils ne soient pas au courant de notre situation dramatique,
    /personne pour les informer ??
    depuis Giscard (au moins?) ici c’est la merde NOIRE !
    Pas même les moyens de dégager qql route pour nos chaudins nationaux touristes alpins, ..quelle misère !

    Okay, qu’ils (r)envoient la mère tape dure,
    ..mais avec des pelles et des pioches, per favor !!
    (on a des balles; en principe, puisqu’on les vend)

    1. je repasse, peut-être, pour qqls vœux, ..juste que je refasse du stock (Lionel en a une paire; ni garant de son étanchéité)

    2. ti suisse,
      (on a des balles; en principe, puisqu’on les vend)
      Etrange cette propension qu’ont certains(es) à mettre sous le boisseau les va-t-en-guerre-en-marche et qui sont coupables d’activer le complexe militaro-industriel dans des guerres porteuses de terrorisme en retour.
      Je subodore fortement que les ceusses s’indignant avec raison de
      l’horreur des fous de dieu, n’aient jamais été contraints de participer à  » nos  » guerres coloniales dites civilisatrices.
      Viendrai-il à l’idée de traduire nos faucons français au TPI ?
      Rappelez-vous, des temps où la guerre médiatique faisait rage…
      http://www.acrimed.org/La-construction-mediatique-des-djihadistes
      http://www.acrimed.org/Conflit-en-Syrie-les-editocrates-s-habillent-en-kaki

  17. @Sylvie 75
    La Justice s’appuie sur des lois, celles du code pénal.
    de quoi pourrait être inculpé ces jeunes personnes si jugées en france ?
    soutenir les activités de Daesh (etat islamique) en Syrie n’est pas directement lié aux attentats en France, ou du moins ce lien devra être prouvé cas par cas.
    Daesh luttait contre l’Etat Syrien Légal.
    Mais c’est justement ce que faisait, et continue un peu à faire la france.

    vous voyez l’absurdité: croix de guerre ou perpéte ?

    Situation encore plus burlesque: les Kurdes pour faire plaisir et s’en débarrasser les renvoient en france, bien , bonne opération de relations publiques, les chouineurs séchent leurs sanglots.
    Mais alors la Syrie Légalement peut demander leur extradition au gouvernement français qui probablement s’y opposerait.

    couvrant ainsi des activités terroristes.
    amusant non ?

    1. Elles seraient déjà inculpées pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste (il n’est pas nécessaire pour cela qu’elles aient effectivement commis un acte terroriste), ce qui peut aller jusqu’à 10 ans de prison.

      Et si elles ont commis des actes terroristes, même en dehors du territoire français, il y a en droit pénal la compétence universelle, qui permet à la juridiction française de juger de crimes et délits commis à l’étranger : « les auteurs ou complices d’infractions commises hors du territoire de la République peuvent être poursuivis et jugés par les juridictions françaises soit lorsque, conformément aux dispositions du livre Ier du code pénal ou d’un autre texte législatif, la loi française est applicable, soit lorsqu’une convention internationale donne compétence aux juridictions françaises pour connaître de l’infraction ». Par son article 689-3, le code pénal intègre les dispositions de la Convention Européenne pour la Répression du Terrorisme, donnant la la juridiction française compétence pour juger de toute « Atteinte volontaire à la vie, tortures et actes de barbarie, violences ayant entraîné la mort, une mutilation ou une infirmité permanente » et « Atteinte à la liberté d’aller et venir définies à l’article 421-1 du code pénal ou tout autre crime ou délit comportant l’utilisation de bombes, de grenades, de fusées, d’armes à feu automatiques, de lettres ou de colis piégés ». Et là, les peines encourues sont bien plus importantes.

      https://competenceuniverselle.files.wordpress.com/2011/07/articles-689-2-c3a0-689-9-du-code-de-procc3a9dure-pc3a9nale.pdf

      1. Oui alors en fait la loi pénale française a une pensée particulière pour les terroristes qui sont spécifiquement concernés par l’article 113-13 du code pénal. La condition: être français ou avoir été un résident étranger sur le sol français.

        Donc, on peut poursuivre et juger en France une personne pour des actes terroristes commis à l’étranger, à la condition qu’elle soit française ou résidente, ce qui est le cas de cocotte.

        Le texte que vous citez s’applique à toute personne (donc les étrangers non-résidents aussi) mais à la condition qu’elle se trouve sur le territoire français. Or, cocotte ne s’y trouve pas, du moins pour l’instant.

        Donc, en gros, si on veut juger une personne pour des actes terroristes commis à l’étranger, on a plutôt intérêt à ce qu’elle soit française, ou résidente, ce qui permet de demander son extradition.

        Dans le cas de cocotte, il n’est pas dit qu’on l’obtienne, si on la demande. Par ailleurs, on ne sait même pas à qui la demander: elle est détenue par les Kurdes syriens, qui sont une faction dans une guerre civile.S’ils acceptent de nous la refiler, je ne suis pas certain qu’on puisse appeler ça une extradition en bonne et due forme.

        Maintenant, si cocotte elle-même est d’accord pour revenir, cela s’appelle un retour spontané vers la mère-patrie, et c’est ok.

        Mais ayons bien en tête qu’il faut d’abord qu’on demande quelque chose au Kurdes pour qu’ils nous l’accordent ou nous le refusent; C’est là que j’ai cru comprendre qu’on était pas vraiment pressé de prendre une décision.

        D’un autre côté, on est emmerdé, parce que les Syriens pourraient eux-aussi la récupérer et s’en servir plus tard pour faire pression sur la France. Ils s’en foutent: des cocottes comme ça, ils en ont zigouillé plein, pour eux c’est pas un problème. Mais celle-là, ils peuvent s’en servir pour nous faire chier. Par exemple en la relâchant…

        Là, on aurait l’air con. Et comme ils ont déjà fait ce genre de trucs, on se demande s’il ne faut pas qu’on se charge de la juger nous-mêmes, malgré tout.

        Donc, c’est pas une question de sentiment; C’est de la pure realpolitik. Le mieux serait qu’elle saute sur une mine. Ca arrive à tout le monde, après tout. Mais c’est le genre de conne à avoir de la chance…

        Un bâton de merde avec une putain d’espérance de vie; Je suis sûr qu’elle a arrêté la clope et la picole et qu’elle bouffe des légumes sans produit gras. La tuile, quoi.

    2. Ah, et pour l’extradition, la France ne couvrirait pas d’activité terroriste en la refusant, comme il est de coutume, si les terroristes sont jugés ici.

      1. Zap Pow,

        Bien sur que ramenés en doulce france ces djihadistes feraient face à de nombreuses inculpations.
        De jolis procès en perspective avec super effets de manche, j’en rigole d’avance.

        mais il me parait bien impossible de ne pas y voir d’abord un coté : la france protège ses citoyens-terroristes.

        personnellement leur sort m’indiffère totalement
        mais les décisions seront politiques et bien conscientes, j’espère, du joli merdier en puissance.
        Maintenant ça peut aussi distraire, le Spectacle avant tout, n’est-ce pas ?

  18. Le droit déclare que les coupables de crimes sont jugé dans le pays où ils ont commis les crimes
    Autrement, comment parler de justice
    Il est drôle de voir des avocats, psy, présidents d’ assos, musulman, déclarer que les kurdes ne peuvent juger des assassins.
    Des centaines de kurdes ont été assassinés par daesh, des centaines sont morts en le combattant…. et ils n ‘ auraient aucun droit? moins de droit que les criminels?
    Ces appels à la clémence sentent le fric, voila de travail en perspective, donc du fric.
    Demander le retour de ces criminels, c(est faire injure aux peuples qui ont souffert
    J ‘ ai entendu un avocat ( télé, débat) déclarer que les familles des victimes voulaient que les coupables soient jugé, donc retour en France.
    Encore un connard, car
    1) les familles des victimes veulent voir les coupables rejoindre les victimes
    2) les victimes sont kurdes, iranien, syrien…..
    3) En France nous en sommes encore à dorloter un criminel avec 4 cellules à sa disposition et à se poser des questions sur sa visibilité du ciel

      1. STANIS Entre un connard d’ avocat et un merdeux de président, question vulgarité, je ne suis pas de taille.

    1. Allez donc dans nos chères prisons françaises, Fleury-Mérogis n’est pas un hôtel de luxe, comme d’autres. Entre vos délires et la réalité encore une fois, il y a un goufre…

      1. Simon,
        La prison ,n ‘ est pas sensée être un hôtel de luxe .Rien ne te force à y entrer. Les locataires ne sont pas les meilleures personnes du pays.
        Repas servis à heure fixe, salle de sport, chauffé, blanchi, télé, promenade, etc combien de personnes honnêtes sont traité de la même façon

            1. Parce que les délinquants et les malfrats sont généralement d’une intelligence inférieure à la moyenne ; ce qui les conduit à croire qu’ils sont assez intelligent pour échapper à la prison.

    2. « les kurdes ne peuvent juger des assassins. »

      Ben non, puisqu’ils n’ont pas de pays, donc des lois: ils ne peuvent même pas juger des pickpockets ou des gens qui garent leur voiture en double file..

  19. Comment endormir les gogos
    Le français est intelligent, le français est généreux, la France est le pays des droits de l ‘ homme….
    Et si un français ne gobe pas le baratin, le français est raciste.
    Mais le français lui, dit : vous voulez l ‘ égalité homme/ femme, c ‘est normal….. même faute, même punition. Pourquoi ramener ça pour les voir se promener entièrement voilées par provocation, ont- elles eu pitié de leurs enfants en les emmenant dans un pays en guerre, ont- elles eu pitié du devenir de leurs enfants fabriqués pour l ‘ avenir de EI
    celle dont on parle le plus est même revenu pour emmener ses enfants en Syrie, classée sur la liste noire de la CIA

    1. La France travaille pour l’Empire américain. Ne vous tracassez pas, il n’y aura pas de pitié pour les petits soldats du terrorisme. Quant-aux complices fournisseurs d’armes et de finances, ces experts en géostratégie et réalpolitique, ils sont habillés en impunité depuis longtemps.

  20. Alors voilà, j’ai une idée.
    D’abord on la désarme, puis on lui donne une mission :
    – libérer notre Dame des landes (un premier pas pour tourner le dos à l’Islamisme politique) de tous les zadistes.🤔

    1. Enfin une idée constructive !

      (Mais pourquoi la désarmer, cette brave fille ? Je la verrais assez bien, moi, coraniser ces chevelus crasseux à longues rafales de kalachnikov…)

    2. Non mais vous êtes d’une cruauté Hélène…envers cette pauvre djihadisme….un zadiste ca ne cède jamais …ca s’accroche aux arbres pour les sauver ….s’enchaîne aux bulldozers pour sauver la planète…résiste à tout …intempéries , manque de nourriture, d’eau etc…etc..au bout d’une semaine elle préférera retourner à ses  » tortures » kurdes ou autres !

Les commentaires sont fermés.